Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-42%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme PRO 128 Go
39.99 € 68.99 €
Voir le deal

Clarice Lispector

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clarice Lispector - Page 2 Empty Re: Clarice Lispector

Message par Chamaco Ven 16 Avr - 14:28

j'avais aimé l'ecriture de Lispector dans son livre L'Heure de l'Etoile, livre que j'ai terminé et dont je devais faire un commentaire, mais il se trouve que c'etait à une epoque où je n'avais plus envie de venir sur ce forum, et maintenant je ne me souviens plus du contenu du livre..désolé...
Chamaco
Chamaco

Messages : 3796
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : Corse du sud

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Clarice Lispector - Page 2 Empty Re: Clarice Lispector

Message par bix_229 Ven 16 Avr - 15:31

@Quasimodo a écrit:On m'a conseillé un livre de Lygia Fagundes Telles qui semble à peu près de la même sorte : La discipline de l'amour. La comparaison peut-être intéressante !
Je te conseille aussi Lygia Fancundes Telles. Par exemple La Nuit obscure et moi.


Ce recueil de nouvelles est d'une beauté singulière. Une fois de plus, Lygia Fagundes Telles entrouvre un monde de l'accessoire et de l'anecdotique pour mieux observer l'intimité de ses personnages, pris eux-mêmes dans des conflits insolubles. Le remords qui s'installe les pousse vers la folie. Explorant avec obstination les rencontres et les séparations, elle va au fond d'une société marquée par la peur, la violence et la solidarité. Il y a dans ce livre une volonté d'espérance et de rêve et les qualités uniques que l'on attend d'un artiste : la compétence... et l'amour.
bix_229
bix_229

Messages : 14823
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Clarice Lispector - Page 2 Empty Re: Clarice Lispector

Message par Tristram Ven 16 Avr - 16:28

@Tatie a écrit:Mais dans quelle édition la trouver ?
éditions Des femmes, https://www.desfemmes.fr/, où on trouve (depuis longtemps déjà) des choses qu'on ne trouverait pas ailleurs...
J'aurais pu citer Cixous dans mon commentaire, mais aussi Woolf, et d'autres...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Clarice Lispector - Page 2 Empty Re: Clarice Lispector

Message par Tatie Ven 16 Avr - 19:14

Oui, je vois un catalogue bien riche.
Tatie
Tatie

Messages : 198
Date d'inscription : 14/02/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Clarice Lispector - Page 2 Empty Re: Clarice Lispector

Message par Dreep Mar 7 Sep - 22:38

Água Viva

Clarice Lispector - Page 2 Clarice-lispector-agua-viva-2018

Dans cette lettre, Clarice Lispector s'adresse à une personne à l'identité incertaine, floue : une personne qu'elle a aimé, dont elle s'est libérée, etc... Une "personne" que souvent elle semble même oublier au cours des longs développements poétiques qui servent de charnière à ce texte flottant, divagant dans des eaux troubles. Les métaphores s'enchaînent et s'accompagnent de raisonnements introspectifs. Clarice Lispector parle sans cesse de son rapport (fluctuant) à elle-même et aux autres, aux objets, au corps, à la peinture mais surtout aux formes et aux mots. C'est une curieuse dialectique qui engage tout son être qui s'étend dans mille projections, révèle peu à peu son art poétique. Une manière de concevoir la vie ― une manière de vivre ― et tout autre choses.

Água Viva est truffé d'interactions, non seulement avec le monde, mais avec l'être à qui elle dit tu (son mystérieux correspondant ― vous aussi vous l'aviez oublié ?) avec qui elle questionne le langage et la clarté d'un propos, elle qui écrit des phrases (certaines sont alambiquées, c'est vrai) produit des analogies pas toujours faciles à comprendre. Mais on s'y fait aux mouvements ondulatoires de cette prose dont les éléments font échos les uns aux autres. Au fil de cette eau tantôt joueuse tantôt mélancolique, on finit par aborder des choses aussi ténues que des sensations, ou des choses à peine exprimables.
Dreep
Dreep

Messages : 1110
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 29

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Clarice Lispector - Page 2 Empty Re: Clarice Lispector

Message par Louvaluna Mar 7 Sep - 22:53

Très intéressant, @Dreep, merci. Smile
Du coup, je me suis plongée dans ses nouvelles, l'édition complète, j'en ai donc pour un petit moment.
La Pomme dans le noir, ma première rencontre avec Clarice Lispector, au théâtre, donc.

Un homme, Martin, a commis un meurtre. En fuite dans le désert du Brésil, ses pas le mènent à une ferme isolée dirigée par Victoria, figure d’autorité qui vit là avec sa nièce, la jeune Ermelinda. Entourés par une nature à la fois fascinante et oppressante, les personnages forment une microsociété à l’écart du monde. Héros sans héroïsme d’un western à huis clos, Martin vit une aventure initiatique intérieure où la fuite permet de se trouver soi-même. Le crime qu’il a commis remet en question ce qu’il est à ses propres yeux comme aux yeux des autres. Quelles peurs nous traversent face à la transgression ? Quel espace de liberté peut-elle faire entrevoir ? L’écriture sensible de la romancière Clarice Lispector rencontre le regard pictural de Marie-Christine Soma pour inviter à un voyage introspectif loin des injonctions morales. Expérience sensorielle, La Pomme dans le noir ouvre une voie qui déjoue les assignations sociales entre les fous et les gens raisonnables, entre hommes et femmes, entre discipline et subversion, entre honorabilité et scandale.

Source : Centre National Dramatique Besançon
Louvaluna
Louvaluna

Messages : 1328
Date d'inscription : 19/03/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Clarice Lispector - Page 2 Empty Re: Clarice Lispector

Message par Bédoulène Jeu 9 Sep - 23:25

merci Dreep !

à te lire Louvaluna

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17752
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Clarice Lispector - Page 2 Empty Re: Clarice Lispector

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Amérique Centrale, du Sud et des Caraïbes


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum