Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-35%
Le deal à ne pas rater :
[Ventre flash] Xbox One S All Digital + 3 jeux + 1 mois au Xbox Live ...
149.99 € 229.99 €
Voir le deal

Amit CHAUDHURI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Amit CHAUDHURI

Message par Armor le Jeu 21 Mai - 2:50

Amit Chaudhuri
Né en 1962

Amit CHAUDHURI Amit-c10

Amit Chaudhuri est né à Calcutta en 1962. Son père fut le premier PDG indien de Britannia Industries Limited. Sa mère, Bijoya Chaudhuri, était une chanteuse reconnue de chants traditionnels et dévotionnels.
Amit Chaudhuri grandit à Bombay et fait ses études à Oxford et à Cambridge. La publication de sa thèse "D.H. Lawrence et la différence : postcolonialisme et poésie du présent" est acclamée par le milieu universitaire.

Son premier livre, Une étrange et sublime adresse, publié en 1991, le fait connaître aussi bien dans les pays anglo-saxons qu’en Inde. Ses ouvrages suivants connaissent le même succès.

Amit Chaudhuri est également chanteur. Il a reçu une formation de tradition classique de l'Inde du nord, et est l'un des rares représentants actuels de l'art gharana. A ses influences classiques, il mélange également le rock, le jazz ou le blues.

Marié et père d'une fille, Amit Chaudhauri vit actuellement entre l'Inde et le Royaume Uni.
sources : Wikipédia, Etonnants voyageurs, salon du livre de Paris.

Ouvrages traduits en français :

- Une étrange et sublime adresse. Et neuf histoires, Éditions Philippe Picquier (2004)
- Râga d'après-midi, Éditions Philippe Picquier (2005)
- Un nouveau monde, Éditions Philippe Picquier (2007)
- Les Immortels, Éditions Aux forges de Vulcain (2012)
- Calcutta. Deux ans dans la ville, Éditions Hoëbeke (2014)
- Ami de ma jeunesse, Éditions Globe (2019)

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3840
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par Armor le Jeu 21 Mai - 3:03

Amit CHAUDHURI 41xyeg10

Les immortels

Avec son talent pour les chants dévotionnels, Mallika Sengupta eut pu devenir une chanteuse classique reconnue. Elle a préféré se satisfaire de sa conditions de femme de dirigeant d’entreprise, des obligations mondaines et du prestige qui en découlent. Son amour du chant, elle l’assouvit désormais en prenant des cours avec un maître de musique : Shyamji. Plus encore que Mallika, Shyamji aurait pu briller au firmament. Mais le rôle d’enseignant s'avère finalement plus rentable, et Shaymji a toute une famille élargie à entretenir... Il prête donc indifféremment son sourire et son talent aux puristes comme aux jeunes ambitieux, avides de prêter leurs voix aux héros de Bollywood susurrant de mièvres romances en technicolor...

Au fil des ans, les relations entre Shyamji et les Sengupta s’intensifient, se complexifient. Relations de maître à élèves, mais aussi d’employé à employeurs, de débiteur à bienfaiteurs. Proches et lointaines à la fois. Ambigues. Ca et là, les rêves de gloire des uns et des autres ressurgissent. Mais pour combien de temps, et avec quel espoir de succès face aux réalités de leurs vies respectives ?
Nirmalya, le fils des Sengupta, observe les renoncements et compromissions des adultes avec toute l’intransigeance de l’adolescence. Il en vient à rejeter son milieu d’origine sans vraiment parvenir à se priver de ses nombreux avantages, et, se piquant désormais de philosophie autant que de musique traditionnelle, traîne ostensiblement son spleen à travers les rues de Bombay…

Avec les relations imbriquées de ces deux familles aux antipodes, Amit Chadhuri tenait là matière à de belles études de caractères, et j’aurais aimé qu’il approfondisse les contradictions intimes de ses personnages. Au lieu de cela, il semble avoir privilégié la musicalité de la langue, dans un élégant survol des années qui passent. Pourtant, par petites touches impressionnistes, se dessine le tableau complexe de vies entrelacées tout autant qu'à jamais séparées par les clivages sociétaux. L’air de rien, Les immortels en dit beaucoup sur l'Inde et les mutations fulgurantes de Bombay dans les années 80. Et malgré mes quelques réserves, c’est une lecture que j’ai finalement beaucoup aimée et qui, un mois après, me laisse encore une impression durable.
Ce n’est pas le livre que je conseillerais d’emblée à qui ne connaît rien de la société indienne : trop d’allusions resteraient alors lettre morte. Mais si vous avez quelque appétence pour ce curieux pays, alors il est bien possible que cet univers tout en bémols et demi tons ne vous laisse pas insensible...


Mots-clés : #famille #musique

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3840
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par Armor le Jeu 21 Mai - 3:07

Pendant les séjours de Shyamji en Angleterre, Pyarelal devint l’accompagnateur et aussi le professeur de Nirmalya.(…) Parfois, ils passaient des heures ensemble, de la fin de la matinée à l’après-midi, et le jeune homme en oubliait presque la présence protectrice du père, ce bel homme en complet, qui quittait l’appartement puis y revenait, quelque part à la marge de sa conscience. Dans ces moments-là, le jeune homme était un monarque puissant, maître de ses jours et de ses plaisirs, mais aussi un fugitif avec pour toute compagnie ce petit homme d’un certain âge en kurta longue.

Juste après avoir travaillé un motif du raga Yaman ou du Puriya Dhanashri, ils se levaient et sortaient sur le balcon pour assister au coucher du soleil (…). Pyrelal allumait un beedi avec son mélange habituel de dissimulation et de théâtralité, comme si le monde entier ne pensait qu’à le prendre sur le fait. Puis il se lançait dans un discours de prosélyte, presque un monologue, glosant sur la façon dont les mouvements de l’univers et des planètes, ainsi que le va-et-vient des marées, étaient liés au laya, le rythme et la cadence du du motif qu’ils venaient de chanter, et en étaient même indissociables.
(...)
Toutefois il avait la sagesse de ne jamais se prétendre « gourou » de Nirmalya : parfois on lisait sur son visage un immense désir de reconnaissance mais, d’instinct, il savait où s’arrêter ; sa vie avait beaucoup consisté à savoir jusqu’où aller et quand cesser. Chose importante, Nirmalya lui-même ne commit jamais l’erreur de le considérer comme son maître. Pyrelal était son accompagnateur, rien de plus ; certes, il était aussi autre chose et source de sentiments plus profonds et constants chez Nirmalya, mais cette « autre chose » n’avait ni nom ni statut officiel.


Dernière édition par Armor le Jeu 21 Mai - 3:17, édité 1 fois

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3840
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par Armor le Jeu 21 Mai - 3:11

Deux remarques, quand même, à destination de l’éditeur, si d’aventure il passait un jour par ici.

_ Les grandes marges c’est très joli, on est d’accord. Mais une police de caractère un peu plus grande, c’eut été mieux ! Merci de penser aux lecteurs aux yeux fatigués... J’ai vraiment dû attendre un  moment où mes yeux étant coopératifs pour pouvoir venir à bout de cette lecture, et j'ai bien cru que ce moment ne viendrait jamais.

_ J’apprécie toujours que les romans indiens soient parsemés de termes locaux. Mais quel est l’intérêt de la chose s’il n’y a pas de glossaire ? Franchement, c'est très frustrant pour les lecteurs ! J’avais la chance, grâce à mes lectures précédentes, de connaître la majorité des termes non traduits, mais j'aurais été bien déconfite si ce livre avait été l'une de mes premières rencontres avec l'Inde.

De plus, le lecteur passe ainsi à côté d’indices importants. Je citerai, par exemple, cet épisode où l’auteur nous dit que Nirmalya commence à se vêtir avec des khâdi kurtas par-dessus ses jeans, tout en conservant ses sandales de marques. (kurta = tunique)
Le khâdi fut l’un des symboles de la révolte indienne face à l’occupant britannique. Sous l’influence de Gandhi, les Indiens se mirent à tisser eux-mêmes leurs vêtements : le khâdi, tissé main, était un symbole de résistance, de fierté et d’union indienne. Que Nirmalya choisisse de porter du khâdi au lieu des marques américaines arborées par ses camarades de classe est fortement symbolique. Qu’il conserve son jean et ses sandales de marque également. C’est tout le tiraillement du jeune homme qui est traduit par sa tenue.
Mais sans glossaire, le lecteur passe totalement à côté, et c’est bien dommage…

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3840
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par Quasimodo le Jeu 21 Mai - 10:09

Merci pour ton commentaire ! C'est vrai que c'est engageant. Une chose m'étonne : si l'effort de musicalité de la langue se fait au détriment du développement des contradictions intimes, comment l'impression de lecture peut-elle être durable ?

Merci de prévenir qu'il vaut mieux être aguerri pour le lire. Je ne m'y risquerai pas tout de suite, mais je garde le nom de côté.

_________________
Entre les deux coups de feu qui décidèrent de son destin, il eut le temps d'appeler une mouche : "Madame".
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4090
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 24

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par Tristram le Jeu 21 Mai - 13:03

Merci Armor. Le fait est que les petites notes de commentaire n'existent pas dans les publications d’œuvres récentes (manque de temps sans doute), alors qu'elle sont souvent si utiles quand on est dans un livre parlant d'une autre époque ou d'une autre culture. C'est aussi un procédé un peu lourd et rebutant, mais sinon on peut trouver son bonheur en feuilletant le web, en marge de sa lecture...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10007
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par janis le Jeu 21 Mai - 13:51

C'est très tentant mais pas pour tout de suite... Que conseilles-tu pour des premiers pas, en Inde, par les livres, @Armor ?
janis
janis

Messages : 285
Date d'inscription : 23/02/2020
Localisation : assise, sur la branche d'un arbre

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par Armor le Jeu 21 Mai - 14:39

@Quasimodo a écrit:Merci pour ton commentaire ! C'est vrai que c'est engageant. Une chose m'étonne : si l'effort de musicalité de la langue se fait au détriment du développement des contradictions intimes, comment l'impression de lecture peut-elle être durable ?

Ups. Je vais manquer de mots pour te répondre !  Amit CHAUDHURI 1390083676
Déjà parce que cette musicalité m'a parlé, probablement. Ce n'est pas un ouvrage qu'on retient pour son intrigue, mais plutôt pour son atmosphère. Il laisse derrière lui un sillage diffus mais tenace...

@janis a écrit:C'est très tentant mais pas pour tout de suite... Que conseilles-tu pour des premiers pas, en Inde, par les livres, @Armor ?

Celui qui me vient d'emblée à l'esprit, c'est Un garçon convenable de Vikram Seth. C'est celui que je conseille toujours en première intention. Un livre passionnant, plongée dans l'Inde post Indépendance, et qui aborde de très nombreux sujets brûlants : les différences religieuses et de caste, la musique classique (très présente dans celui-ci aussi), les coutumes, le mariage arrangé... C'est un livre extrêmement riche, et si prenant qu'on n'arrive pas à le lâcher. Je crois bien que tous les chosiens qui l'ont lu l'ont apprécié.
Sinon Une simple affaire de famille, de Rohinton Mistry, l'un des plus beaux livres que j'ai lu sur les relations familiales. (apprécié également par Avadoro)
Après bien sûr, j'ai tout plein d'autres idées ! Tout dépend aussi de ce que tu recherches.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3840
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par janis le Jeu 21 Mai - 14:58

Merci, merci @Armor, je vais aller regarder ces deux livres que je ne connais pas. Et je reviendrais peut-être certainement te solliciter... Wink
janis
janis

Messages : 285
Date d'inscription : 23/02/2020
Localisation : assise, sur la branche d'un arbre

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par Bédoulène le Sam 23 Mai - 7:31

merci Armor, pour ton commentaire et pour l'explication des "manques" dans le livre

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 14618
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amit CHAUDHURI Empty Re: Amit CHAUDHURI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Asie


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum