Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -25%
Appareil Photo Instantané Fujifilm Instax ...
Voir le deal
59.99 €

Emil Cioran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Emil Cioran Empty Emil Cioran

Message par Arturo Lun 15 Juin - 14:45

Emil Cioran
(1911 - 1995)

Emil Cioran 6a014e10

Emil Cioran, né le 8 avril 1911 à Resinár, alors en Autriche-Hongrie, actuelle Rășinari (« les résineux » en roumain) en Roumanie, et mort le 20 juin 1995 à Paris, est un philosophe, poète et écrivain roumain, d'expression roumaine initialement, puis française à partir de 1949, date de la parution de son premier livre écrit directement en français : Précis de décomposition.

Il est interdit de séjour dans son pays d'origine à partir de 1946, année à partir de laquelle il devient apatride, et cela pendant toute la durée du régime communiste roumain. Bien qu'ayant vécu la majeure partie de sa vie en France, il n'a jamais demandé la nationalité française. Il a parfois signé sous le nom de « E. M. Cioran » pour imiter l'écrivain britannique E. M. Forster.
source wikipédia

Oeuvres :

Sur les cimes du désespoir (trad. du roumain), 1934
Le Livre des leurres (trad. du roumain), 1936
Transfiguration de la Roumanie (trad. du roumain par Alain Paruit), L’Herne, 2009, 343 p.
Des larmes et des saints (trad. du roumain), 1937
Le Crépuscule des pensées (trad. du roumain), 1940
De la France (trad. du roumain), 1941
Bréviaire des vaincus (trad. du roumain), 1944
Précis de décomposition, 1949
Syllogismes de l'amertume, 1952
La Tentation d'exister, 1956
Histoire et Utopie, 1960
La Chute dans le temps, 1964
Le Mauvais Démiurge, 1969
Valéry face à ses idoles, 1970, 78 p.
De l'inconvénient d'être né, 1973, 243 p.
Essai sur la pensée réactionnaire. À propos de Joseph de Maistre, 1977
Écartèlement, 1979, 178 p.
Ébauches de vertige, 1979, 126 p.
Vacillations (ill. Pierre Alechinsky), Fontfroide-le-Haut, Fata Morgana, 1979, 40 p. (ISBN 2-85194-453-3)
Face aux instants, L'Ire des vents,, 1985, 28 p.
Exercices d'admiration, Gallimard-Arcades, 1986, 224 p.
Aveux et Anathèmes, Gallimard-Arcades, 1987, 154 p.
Poursuivis par nos origines (ill. Ion Nicodim), Grand Rue, 1990, 40 p.
Entretiens, Paris, José Corti, coll. « En lisant en écrivant », 1990, 92 p.
L'Ami lointain : Paris, Bucarest, Criterion,, 1991, 76 p.
Entretiens, Gallimard, coll. « Arcades », 1995, 319 p.
Œuvres, Gallimard, coll. « Quarto », 1995, 1818 p.
Cahiers, 1957-1972, Gallimard, 1997, 998 p.
Cahier de Talamanca, Mercure de France, 2000, 57 p.
Solitude et destin, Gallimard-Arcades, 2004, 434 p.
Exercices négatifs : En marge du précis de décomposition, Gallimard, 2005, 227 p.
De la France (trad. du roumain par Alain Paruit), L’Herne, 2009, 94 p.
Bréviaire des vaincus II (trad. du roumain par Gina Puicǎ et Vincent Piednoir), L’Herne, 2011, 116 p.
Lettres à Armel Guerne,1961-1978 (préf. Vincent Piednoir), L’Herne, 2011, 386 p.
Œuvres, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 2011, 1658 p.
Cioran, un'altra verità, Sesto San Giovanni, Mimesis, 2016, 82 p.
Divagations (trad. Nicolas Cavaillès), Gallimard, coll. « Arcades », 2019
Fenêtres sur le rien (trad. Nicolas Cavaillès), Gallimard, coll. « Arcades », 2019
Arturo
Arturo

Messages : 4038
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 35
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Emil Cioran Empty Re: Emil Cioran

Message par Arturo Lun 15 Juin - 14:58

Essai sur la pensée réactionnaire

Emil Cioran Md186210

Cet essai sur Joseph de Maistre et la pensée réactionnaire a été repris dans l'édition Exercices d'admiration. Je l'ai lu dans l'édition Fata Morgana, image ci-dessus. Donc j'ai été assez surpris car je m'attendais à un exercice d'admiration et j'ai trouvé que Cioran dézinguait De Maistre plus qu'autre chose. Emil Cioran 1390083676  Mais c'est Cioran me direz-vous ! Il était certainement admiratif des outrances de De Maistre, de sa Contre-Révolution qui paraît anachronique vue du XXième siècle, mais voulait montrer toutes les incohérences de la pensée maistrienne.

Les luthériens, les calvinistes, les jansénistes, n'étaient, à l'en croire, que des rebelles, des conspirateurs, des traitres; il les honnit, et préconise, pour leur anéantissement, l'emploi de tous les moyens qui ne sont pas des « crimes ». Ce dernier recours pourtant, à lire son apologie de l'Inquisition, nous avons bien l'impression qu'il n'y répugne pas. Maistre est le Machiavel de la théocratie.

L'esprit de tolérance, s'il y eût cédé, n'eût pas manqué d'étouffer son génie. Notons encore que, pour quelqu'un de si sincèrement épris de paradoxe, le seul moyen d'être original, après tout un siècle de déclamations sur la liberté et la justice, était d'embrasser des opinions opposées, de se précipiter sur d'autres fictions, sur celles de l'autorité, de changer, en somme, d'égarements.

Le vertige d'être libre commençait à peser sur les esprits. Déjà Madame de Duffand, plus représentative du siècle que Voltaire lui-même, remarquait que la liberté n'était pas « un bien pour tout le monde », que rares sont ceux qui puissent supporter « le vide et l'obscurité ».
Arturo
Arturo

Messages : 4038
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 35
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Emil Cioran Empty Re: Emil Cioran

Message par bix_229 Lun 15 Juin - 15:15

Ambivalent, Cioran. et meme pire au début.

"A cette époque, 1936-37, il commence à témoigner d'un antisémitisme allié à un enthousiasme malsain pour le régime hitlérien. Il affirme cette idéologie à travers ses articles au moins jusqu'en 1940 : *«En Roumanie, tous s’accordent à dire qu’ils vivent dans le pays le plus malheureux de la terre (…) Alors comment ne pas être impressionné par l’orgueil infini de cette nation [l’Allemagne] »* (Extrait d'un article politique, *Vremea* , novembre 1933) Pourquoi une telle fascination pour le fascisme de la part de ce nihiliste militant ? Le philosophe Sylvère Lotringer a son idée sur la question, dont il fait part dans le Cahier de l'Herne dédié à Cioran : *« Ce qu’il découvre inopinément en Allemagne, c’est ce dont il a toujours rêvé : un trou noir, et il s’y engouffre ».* En 1936 paraît *Transfiguration de la Roumanie* , une étude de cas sur son pays natal où son propos, teinté d'antisémitisme, témoigne aussi de l'attente du "miracle d'une nouvelle Roumanie". **Gina Puică et Vincent Piednoir, sur le rapport torturé et fécond de Cioran à sa roumanité:** **![](/sites/all/modules/rf/rf_ressource_son/mini_player.png)** ** - Un parcours marqué d'oscillations identitaires -** 1937 : alors que son quatrième livre*, Des larmes et des saints* , fait scandale en Roumanie, Cioran obtient une bourse de l'Institut culturel français de Bucarest relative à un projet de thèse sur l'idée du mal chez Nietzsche et Kierkegaard. Après un bref retour sur sa terre natale fin 1940, il devient conseiller culturel auprès du gouvernement de Vichy pendant deux mois, au printemps 1941. Par la suite, Cioran s'attache à se faire le plus discret possible sur son passé proche de l'extrême droite."

Extr. d'un art de Hélène Combis, France Culture, 11/04/2011
bix_229
bix_229

Messages : 13926
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Emil Cioran Empty Re: Emil Cioran

Message par Arturo Lun 15 Juin - 15:43

Oui difficile à cerner.
Il était apparemment gai-luron dans la vie de tous les jours (dur à croire après avoir lu un de ses titres : Précis de décomposition, Syllogismes de l'amertume, De l'inconvénient d'être né... Et ne parlons pas du contenu. Emil Cioran 1390083676 )
Arturo
Arturo

Messages : 4038
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 35
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Emil Cioran Empty Re: Emil Cioran

Message par Tristram Lun 15 Juin - 22:13

Ah, il manquait, ce grand pourvoyeur d'aphorismes !
« L’obsession de l’ailleurs c’est l’impossibilité de l’instant ; et cette impossibilité est la nostalgie même. »
Précis de décomposition

« Une civilisation débute dans le mythe et finit dans le doute. »
La chute dans le temps

« En vieillissant, on apprend à troquer ses terreurs contre des ricanements. »
Syllogismes de l’amertume
Sans oublier...
« Se méfier des penseurs dont l'esprit ne fonctionne qu'à partir d'une citation. »
Aveux et anathèmes

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12378
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Emil Cioran Empty Re: Emil Cioran

Message par animal Lun 15 Juin - 22:20

il n'y en a pas sur les penseurs qui injectent des citations ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 12149
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 40
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Emil Cioran Empty Re: Emil Cioran

Message par Tristram Lun 15 Juin - 22:24

Il n'y a jamais eu de penseur qui injecta des citations !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12378
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Emil Cioran Empty Re: Emil Cioran

Message par Arturo Dim 28 Mar - 17:29

Je commence Le Bréviaire des vaincus ...

Le Bréviaire des vaincus est le livre charnière de Cioran. Il l'a écrit de 1940 à 1944, à Paris, mais en roumain. C'est son dernier (et sixième) livre en roumain, c'est aussi le premier écrit en France.Cioran se veut désormais parisien. "Je me repose dans les nonchalances de la France et je m'adoube chevalier de la langueur parisienne." Mais il n'arrive pas non plus à se sentir français. "Y avait-il boulevard Saint-Michel un étranger plus étranger que moi ?"Alors, déchiré, sans espoir, il cherche un semblant de consolation en habillant sa pensée mortuaire dans les haillons de lumière de la poésie. Mais le lecteur français trouvera ici pour la première fois les idées et surtout le style de Cioran, celui qu'il a découvert dans les livres qui ont fait le ton et la pensée unique de l'auteur du Précis de décomposition.

Et je confirme d'emblée que ce Cioran-là se fait poète !

Pourquoi avons-nous cherché des rédemptions en d'autres mondes, alors que les ondoiements de celui-ci peuvent nous offrir l'éternité dans de plus doux anéantissements ? J'arracherai un néant enivrant à toutes les floraisons, et les corolles des prés seront le lit de mes sommeils. Et je ne m'enfuirai plus dans les étoiles, ni ne me réfugierai dans des solitudes lunaires.
Plonger le monde dans un nirvana esthétique : atteindre le suprême dans de suprêmes apparences. Être tout et rien dans l'écume de l'instant. Et se dresser au bord du moi, dans l'immédiateté et la fugacité.

Emil Cioran 485443054
Arturo
Arturo

Messages : 4038
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 35
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Emil Cioran Empty Re: Emil Cioran

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences humaines


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum