Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Prajwal PARAJULY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Prajwal PARAJULY Empty Prajwal PARAJULY

Message par Armor le Lun 12 Oct - 16:54

Prajwal Parajuly
Né en 1984

Prajwal PARAJULY Photo210

Prajwal Parajuly est un auteur indien dont les travaux portent sur les peuples de langue népalaise et leur culture

Fils d’un père indien et d’une mère népalaise, il partage son temps entre New York, Oxford et Gangtok, sa ville natale dans l’Himalaya indien. Son premier recueil de nouvelles, "The Gurkha’s Daughter" (Quercus) a été plébiscité par la critique et nominé pour le Prix Dylan Thomas. Il a également écrit "Land where I flee" en 2013, traduit en français et publié par la maison d'éditions Éditions Emmanuelle Collas sous le titre de "Fuir et revenir".

Ouvrages parus en traduction française :


- Fuir et revenir, éditions Emmanuelle Colas, 2020

source : Babelio

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4081
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Prajwal PARAJULY Empty Re: Prajwal PARAJULY

Message par Armor le Lun 12 Oct - 17:00

Prajwal PARAJULY 41jeay10

Fuir et revenir

Chitralekha avait vu trop de gens mourir _ son mari, son fils, sa belle-fille. Elle serait incapable de supporter un nouvel évènement tragique. Selon le marché que la vieille femme avait conclu avec Dieu ce quart de sa vie au moins devait être préservé de toute tristesse. Et elle veillerait assurément à ce qu’il tienne promesse.

Chitralekha a 84 ans. Pour la communauté hindoue du Sikkim, c’est une date importante, que l’on célèbre lors d’une fête assortie d’une cérémonie religieuse, le chaudrasi. Tout naturellement, Chitralekha a invité ses petits-enfants, d’ordinaire éparpillés aux quatre coins du monde, afin de fêter l’évènement. Vous pensez avoir affaire à une bonne petite grand-mère qui attend sa famille les bras grands ouverts ? Vous avez grandement tord. Chitralekha est une maîtresse femme, qui mène son entreprise de confection de main de maître, et n’a pas sa pareille pour corrompre politiques et entrepreneurs… Rien ne lui résiste, ou presque. Et ses petits enfants, eh bien, il n’est même pas  dit qu’elle ait tant que cela envie de les revoir… D’ailleurs, tous ont une raison de redouter ces retrouvailles : Bhagwati, qui a osé braver les interdits de caste et s’est mariée à un intouchable, reverra son intraitable grand-mère pour la première fois depuis 18 ans ; Manasa, qui a dû renoncer à sa carrière pour s’occuper de son beau-père, n’est qu’aigreur et regrets… Agastaya, oncologue reconnu aux Etats-Unis, n’ose avouer son homosexualité à sa famille qui lui recherche activement la femme idéale. Et puis il y a Ruthwa, l’écrivain sulfureux, celui qui n’est même pas invité...

Et voilà que tous ces êtres qui n’ont, au fond, guère envie de se côtoyer, se retrouvent forcés de cohabiter une semaine durant. Ce qui, évidemment, ne va pas sans heurts, et ce d’autant plus que Prasanti, la servante haute en couleurs de la maison, n’a pas du tout l’intention de les laisser empiéter sur son territoire. Et donc, tout ce petit monde se jauge, se pique, se dispute, pleure, rit et s’évite. Rien de mièvre ou de sucré dans ces retrouvailles, c’est d’une plume caustique à souhait que l’auteur nous relate les lâchetés, les empoignades, l’amertume et la colère qui règnent dans la famille. Et aussi, les tendresses inavouées...

On ne va pas se mentir, le fait que l’auteur soit originaire du Sikkim, ce tout petit état himalayen majoritairement bouddhiste, est ce qui m’a attirée de prime abord. On apprend d’ailleurs quelques petites choses sur sa communauté hindoue, et notamment sur le sort inique réservé à certains de ses membres dans l’état voisin du Bhoutan (vous savez, le pays du bonheur ? Hum). Mais, derrière l’aspect « exotique » et les problématiques typiquement indiennes, c’est bien le thème universel de la quête d’identité qui est au coeur du livre. Une quête d’autant plus difficile dans une société aux mœurs cadenassées dont les clivages semblent à jamais indépassables. Ressortent en particulier les figures de deux beaux personnages féminins, la résiliente Bagwati et la hijra Prasanti, infiniment émouvante sous son masque gouailleur.

Une lecture que j’ai beaucoup aimée. J’espère bien qu’on n’en restera pas là avec cet auteur en France.


Mots-clés : #amour #famille #minoriteethnique #vieillesse


Dernière édition par Armor le Lun 12 Oct - 17:18, édité 1 fois

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4081
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Prajwal PARAJULY Empty Re: Prajwal PARAJULY

Message par Armor le Lun 12 Oct - 17:02

Résonne alors une de ces gifles parfaites : retentissante à souhait, elle laisse les magnifiques empreintes de quatre doigts et prend totalement de court la giflée. Si quelques petites claques l’avaient précédée, ainsi que des pincements, cette gifle n’aurait pas atteint une telle perfection. Pas un mot ne la banalise. Aucune justification ne l’altère. C’est une claque prompte, d’une demi-seconde, et l’endroit où elle atterrit restera douloureux pendant des heures. Bon sang, chaque partie du corps de la giflée risque même de l’élancer pendant des heures !
L’auteure de la gifle parfaite retourne se coucher, tandis que la parfaitement giflée court se réfugier dans sa chambre.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4081
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Prajwal PARAJULY Empty Re: Prajwal PARAJULY

Message par Tristram le Lun 12 Oct - 17:15

Ça sonne bien !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 11001
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Prajwal PARAJULY Empty Re: Prajwal PARAJULY

Message par Bédoulène le Lun 12 Oct - 21:00

merci Armor, c'est tentant !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15571
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Prajwal PARAJULY Empty Re: Prajwal PARAJULY

Message par Nadine le Lun 12 Oct - 21:56

Oui c'est cool, il semble y avoir plaisir à l'écriture, si on en croit l'extrait ! Tu continues ta passion, tu vas finir par être drôlement  calée sur les sociétés de ce pays immense.. Prajwal PARAJULY 2126147062 Prajwal PARAJULY 2126147062
Nadine
Nadine

Messages : 3973
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Prajwal PARAJULY Empty Re: Prajwal PARAJULY

Message par Armor le Lun 12 Oct - 22:59

@Nadine a écrit:Oui c'est cool, il semble y avoir plaisir à l'écriture, si on en croit l'extrait ! Tu continues ta passion, tu vas finir par être drôlement  calée sur les sociétés de ce pays immense.. Prajwal PARAJULY 2126147062 Prajwal PARAJULY 2126147062

Drôlement calée, c'est flatteur. Wink Mais oui, la passion ne faiblit pas. Pour l'Asie en général, l'Inde en particulier. Des cultures si différentes que je prends un plaisir fou à explorer.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4081
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Prajwal PARAJULY Empty Re: Prajwal PARAJULY

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Asie


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum