Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

Czesław Miłosz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

enfance - Czesław Miłosz Empty Czesław Miłosz

Message par Dreep Jeu 26 Nov - 16:38

Czesław Miłosz
(1911 - 2004)

enfance - Czesław Miłosz Czesaa10

Issu de la noblesse polonaise, Czesław Miłosz naît en 1911 en Lituanie, alors occupée par l'Empire russe. Après le recouvrement de l’indépendance par la Pologne sa famille s’établit dans la ville de Wilno (aujourd’hui Vilnius, capitale de la Lituanie), où il poursuit ses études. Il fait partie d’un cercle littéraire d'avant-garde, Żagary, dont la poésie révèle une tendance apocalyptique et catastrophiste. Lors de ses séjours à Paris, il rencontre un cousin lointain, le poète et diplomate Oscar Venceslas de Lubicz-Milosz, dont l'influence sera considérable.
En 1933, Miłosz publie son premier recueil, Poèmes sur le temps figé. Diplômé de droit en 1934, il reçoit la même année le Prix du syndicat des écrivains polonais de Wilno. A partir de 1936, il travaille à la radio polonaise, d'abord à Wilno, puis à Varsovie où il rencontre sa première femme Janina (à l'époque épouse du réalisateur Eugeniusz Cękalski). Il publie son deuxième recueil : Trois Hivers.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, après l’invasion de la Lituanie par l’Armée rouge, Czesław Miłosz rejoint la résistance polonaise à Varsovie. Il continue d’écrire des poèmes. Il s’engage dès 1942 dans les rangs du Comité d’Aide aux Juifs Żegota. Le mémorial de Yad Vashem en Israël lui attribue le titre de Juste parmi les nations.
Après la guerre, il s'installe avec sa femme à Cracovie. Sur la base de conversations avec l'ancien pianiste de la radio polonaise Władysław Szpilman, Czesław Miłosz et Jerzy Andrzejewski écrivent un scénario de film sur les survivant du soulèvement de Varsovie de 1944. Le film doit être réalisé par Janina et Jerzy Zarzycki. Cependant le scénario est réécrit. On y introduit, entre autres, un personnage de parachutiste soviétique. Miłosz retire son nom du générique du film qui sera finalement montré en salle en 1950 sous le titre La Ville indomptée.

Remarqué par les autorités, Miłosz est nommé conseiller culturel à Washington en 1945, puis en 1949 à Paris. Mais, en 1951, il rompt ses liens avec le régime de Varsovie et se réfugie à Maisons-Laffitte au siège de la revue de la dissidence polonaise Kultura. Il explique les raisons de son exil dans le numéro de mai 1951. A partir de ce moment il fait l’objet d’un interdit absolu dans son pays et ses œuvres sont censurées. Ayant obtenu l'asile politique en France, il y vit dix ans. C'est une période marquée par de nombreuses publications. Son analyse impitoyable du totalitarisme communiste vécu de l’intérieur, La pensée captive, sera un grand choc et deviendra un succès mondial.

Le poète vit son exil comme une forme de suicide, coupé de ses lecteurs polonais dans le pays, traité avec méfiance tant par les émigrés polonais opposés au régime stalinien que par les intellectuelles français alors séduits par le communisme. En 1960, Czesław Miłosz part en Californie pour y enseigner. Il y reste pendant vingt ans, enseignant la littérature polonaise et russe tout en poursuivant sa propre création littéraire. En 1970, le couple Czesław et Janina obtiennent la citoyenneté américaine.
En 1980, Miłosz reçoit le prix Nobel de littérature. C'est l’époque du mouvement Solidarność et ses poèmes sont enfin autorisés à la publication dans son pays d'origine. En 1981, Miłosz est accueilli pour la première fois en Pologne. Il veut alors s'y réinstaller mais le retour de la dictature lui fait reprendre la route de l’exil. Dans les années 1981-1982, il prend la chaire d’E. Horton à l’Université de Harvard.
Après la mort de sa femme Janina, il épouse en 1992 Carol Thigpen, une historienne américaine. Sa deuxième femme, bien que plus jeune de trente-trois ans, mourra avant le poète, en 2002.
En 1993, l’écrivain rentre en Pologne où il est attendu comme un barde national. Il s’installe à Cracovie. En 1994, il est décoré de l’Ordre de l’Aigle Blanc, la plus haute distinction polonaise.
Il décède le 14 août 2004 à l'âge de 93 ans. Il est enterré dans la crypte des grands hommes dans l'Eglise Skałka à Cracovie.

Bibliographie (ouvrages traduits en français) :

- Poèmes sur le temps figé (Poemat o czasie zastygłym, 1933)
- Trois Hivers (Trzy zimy, 1936)
- Le Salut (Ocalenie, 1945)
- La Pensée captive, essai sur les logocraties populaires (Zniewolony umysł, 1953)
- La Prise du pouvoir (Zdobycie władzy, 1953)
- Lumière du jour (Światło dzienne, 1953)
- Sur les bords de l'Issa (Dolina Issy, 1955)
- Traité poétique (Traktat poetycki, 1957)
- Une autre Europe (Rodzinna Europa, 1959)
- Le roi Popiel et autres poèmes (Król Popiel i inne wiersze, 1961)
- Gucio enchanté (Gucio zaczarowany, 1965)
- Visions de la Baie de San Francisco (Widzenia nad Zatoką San Francisco, 1969)
- La ville sans nom (Miasto bez imienia, 1969)
- Histoire de la littérature polonaise (1969)
- Les devoirs privés (Prywatne obowiązki, 1972)
- Où le soleil se lève et où il se couche (Gdzie słońce wschodzi i kędy zapada, 1974)
- Empereur de la terre (Emperor of the earth, Berkeley University of Cal. Press, 1976)
- La Terre d'Ulro (Ziemia Ulro, 1977)
- Le jardin des sciences (Ogród nauk, 1979)
- Enfants d'Europe, et autres poèmes (1980)
- L'hymne à la perle (Hymn o perle, 1982)
- Témoignage de la poésie (The Witness of Poetry, Harvard Univ.Press, 1983)
- Terre inépuisable (Nieobjęta ziemia, 1984)
- En commençant par mes rues (Zaczynając od moich ulic, 1985)
- Chroniques (Kroniki, 1987)
- Des endroits lointains (Dalsze okolice, 1991)
- A la recherche de la patrie (Szukanie ojczyzny, 1992)
- Au bord de la rivière (Na brzegu rzeki, 1994)
- Pause métaphysique (Metafizyczna pauza, 1995)
- Les légendes de la modernité (Essais de la guerre) (Legendy nowoczesności (Eseje wojenne), 1996)
- La vie sur les îles (Życie na wyspach, 1997)
- Le chien mandarin (Piesek przydrożny 1997), Paris, Fayard, 2004.
- L'Abécédaire de Milosz (Abecadło Miłosza, 1997)
- Un autre Abécédaire (Inne abecadło, 1998), Paris, Fayard, 2004
- Voyage dans l'entre-deux-guerres (Wyprawa w dwudziestolecie, 1999)
- Cela (To, 2000)
- Orphée et Eurydice (Orfeusz i Eurydyka 2003)
- Durant le voyage (O podróżach w czasie (2004)
- Milosz par Milosz : entretiens de Czeslaw milosz avec Ewa Czarnecka et Aleksander Fiut

source : Wikipédia
Dreep
Dreep

Messages : 1411
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 30

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

enfance - Czesław Miłosz Empty Re: Czesław Miłosz

Message par Dreep Jeu 26 Nov - 16:40

Sur les bords de l'Issa

enfance - Czesław Miłosz Unname10

Thomas vient de l'enfance que Czesław Miłosz a passé en Lituanie, très loin de la ville, près d'une rivière, Sur les bords de l'Issa. Dans cette région, les diables et les fantômes se mêlent aux oiseaux, aux plantes, à la terre que Thomas étudie, explore, dans cette croûte épaisse que sont les superstitions de son entourage. L'enfant est lié à son milieu et Czesław Miłosz décrit, raconte tour à tour chacun de ces villageois. Si le personnage principal de ce roman fait son trou, ce n'est de manière discrète, presque trop en marge de cette narration se développant sous forme de chroniques étranges ou tragi-comiques. C'est aussi sous cette forme que l'Histoire avec un grand H s'insinue Sur les bords de l'Issa, avec toutes les énigmes propres à celle de la famille de Thomas, ces catholiques polonais installés en pays baltes. Plus émouvant est le récit intérieur, au cœur des affects et de la sensibilité de Thomas, où tous les antagonismes d'une culture ambivalente se dissolvent ou se transforment en doutes ou questions restées sans réponses, en un panthéisme pétri d'une connaissance précise et subtile de la nature.


Mots-clés : #enfance #historique #nature


Dernière édition par Dreep le Jeu 26 Nov - 21:57, édité 1 fois
Dreep
Dreep

Messages : 1411
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 30

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

enfance - Czesław Miłosz Empty Re: Czesław Miłosz

Message par Bédoulène Jeu 26 Nov - 17:15

tu recommandes Dreep ?

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19621
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

enfance - Czesław Miłosz Empty Re: Czesław Miłosz

Message par Dreep Jeu 26 Nov - 21:45

Oui Smile
Dreep
Dreep

Messages : 1411
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 30

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

enfance - Czesław Miłosz Empty Re: Czesław Miłosz

Message par bix_229 Jeu 26 Nov - 21:52

J'ai apprécié aussi.
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

enfance - Czesław Miłosz Empty Re: Czesław Miłosz

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Europe centrale et orientale


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum