Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD 1080p/30ips
59.91 € 99.99 €
Voir le deal

Michel Tournier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Michel Tournier

Message par Tristram Lun 15 Fév - 11:58


Michel Tournier
(1924 – 2016)

initiatique - Michel Tournier Michel11


Ecrivain français, né d'un père gascon et d'une mère bourguignonne à Paris le 19 décembre 1924, il passe sa jeunesse à Saint-Germain-en-Laye et à Neuilly-sur-Seine. Il est le condisciple de Roger Nimier. Son éducation est marquée par la culture allemande, la musique et le catholicisme. Plus tard, il découvre la pensée de Gaston Bachelard. Il poursuit des études de philosophie à la Sorbonne et à l'université de Tübingen. Il suit les cours de Maurice de Gandillac. Il souhaite enseigner la philosophie au lycée, mais échoue à l'agrégation.

Il entre à Radio France, où il anime l'émission L'heure de la culture française. En 1954, il travaille dans la publicité pour Europe 1. Il collabore également à des journaux comme Le Monde et Le Figaro. De 1956 à 1968, il travaille chez Plon à des traductions de l'allemand. Parallèlement, il poursuit une activité de journaliste à la radio, où il est chargé de l'émission Chambre noire. Il participe en 1968, avec Lucien Clergue, à la création des Rencontres photographiques d'Arles.

En 1967, il publie son premier roman, Vendredi ou les Limbes du Pacifique (inspiré de Daniel Defoe) qui est récompensé par le Grand prix du roman de l'Académie française. Son souhait est d'écrire une histoire populaire sur un sujet philosophique.
En 1970, il obtient le Prix Goncourt à l'unanimité du jury pour le roman Le Roi des aulnes.
L'année suivante, il publie Vendredi ou la vie sauvage, version simplifiée de Vendredi ou les Limbes du Pacifique. Il ne l'écrit pas comme un livre pour enfant ; il considère par contre que pouvoir être lu par les enfants est un critère de qualité. Le livre devient un classique scolaire, traduit en une quarantaine de langues.
En 1972, Michel Tournier devient membre de l'Académie Goncourt.

Optant pour une forme résolument classique, Michel Tournier renoue, dans ses grands ouvrages, avec le roman de formation et les archétypes mythiques propres au conte. Son univers romanesque, très influencé par la poésie germanique et la littérature allemande (il reconnaît Günter Grass comme une influence majeure pour l'ensemble de son œuvre) est peuplé de monstres, d'ogres, de jumeaux, d'androgynes et est traversé par le thème de l'inversion.

(Babelio et Universalis)

Œuvres
Romans
Vendredi ou les Limbes du Pacifique (1967)
Le Roi des aulnes (1970)
Vendredi ou la Vie sauvage (1971)
Les Météores (1975)
Gaspard, Melchior et Balthazar (1980)
Gilles et Jeanne (1983)
La Goutte d'Or (1985)
Eléazar ou la Source et le Buisson (1996)

Contes et nouvelles
Le Coq de bruyère (1978)
La Fugue du Petit Poucet (1979)
Pierrot ou les secrets de la nuit (1979)
Barbedor (1980)
Le vagabond immobile, avec Jean-Max Toubeau (qui faisait son portrait) (1984)
Le Médianoche amoureux (1989)
Sept contes (1998)

Essais
Le Vent Paraclet (1978)
Le Vol du vampire (1981)
Vues de dos (1981), avec photographies d’Edouard Boubat
Des clefs et des serrures (1983), avec photographies
Petites proses (1986)
Le Tabor et le Sinaï (1988)
Le Crépuscule des masques (1992), avec photographies
Le Pied de la lettre (1994)
Le Miroir des idées (1994)
Célébrations (1999)
Journal Extime (2002)
Allemagne, un conte d'hiver de Henri Heine (2003)
Le Bonheur en Allemagne ? (2004)
Les Vertes lectures (2006)

(Wikipédia)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Tristram Lun 15 Fév - 12:23

Les Météores

initiatique - Michel Tournier Les_mz10


Voici Alexandre Surin, homosexuel chasseur, à la fois élitiste, antisocial et abject (Tournier fait preuve d’une véritable fascination pour l’analité dans ses œuvres) ; malsain et scandaleux, ce cynique « dandy des gadoues », ce joyeux pervers jouit de l’ordure (les « oms », ordures ménagères, sorte d’acronyme où il est permis de voir une malicieuse affinité avec "hommes"…), et s’accomplit dans la répurgation (latinisme qui désigne l’ensemble des activités liées à la propreté et à l’hygiène dans les collectivités locales, Wiktionnaire) :
« Moi, sans sexe, je ne vois vraiment pas de qui j’aurais pu avoir besoin. »

« Peu à peu j’étais séduit par l’aspect négatif, je dirai presque inverti, de cette industrie. »

« La guerre menace cette fin d’été. Hitler ayant achevé avec la complicité générale le massacre des homosexuels allemands cherche d’autres victimes. Est-il nécessaire de préciser que la formidable mêlée d’hétérosexuels qui se prépare m’intéresse en spectateur, mais ne me concerne pas ? Si ce n’est peut-être au dernier acte, quand l’Europe, le monde entier sans doute ne seront plus qu’un seul tas de décombres. Alors viendra le temps des déblayeurs, récupérateurs, éboueurs, biffins et autres représentants de la corporation chiffonnière. En attendant, j’observerai la suite des opérations l’œil appointé, à l’abri d’une réforme que me valut à l’âge du régiment une éventration herniaire depuis belle lurette surmontée et oubliée. »

« …] j’ai le privilège insigne – en vertu de mon métier et de mon sexe également exécrés par la racaille – de demeurer inébranlé à ma place, fidèle à ma fonction d’observateur lucide et de liquidateur de la société. »
Une discussion théologique sur le Paraclet (le Saint-Esprit, cf. Le Vent paraclet, réflexions autobiographique, littéraire et philosophique) et la météorologie explicite le titre :
« L’Esprit-Saint est vent, tempête, souffle, il a un corps météorologique. Les météores sont sacrés. »
Tournier est féru de vocabulaire, d’érudition, d’étymologie, d’allusions littéraires ; ainsi, « la haine atmosphérique des hétérosexuels » doit renvoyer à la barométrie psychologique dont parle Baudelaire dans ses Paradis artificiels : « les phénomènes atmosphériques de son âme »…
Autre référence, celle à la cryptophasie, emploi d'un langage secret par les jumeaux, « élaboré spontanément par le couple gémellaire, compréhensible de lui seul, et pouvant nuire au développement du langage social proprement dit » (TLFi).
Car la (seconde) moitié du livre concerne les jumeaux, Jean et Paul, soit Jean-Paul, « frères-pareils » parmi les « sans-pareil » ; celui qui a l’ascendant dans cette gémellité fera fuir la fiancée de l’autre, qui à son tour fuira, bientôt poursuivi autour du monde par son frère déparié.
« Des deux, j’étais le conservateur, le mainteneur. Jean au contraire a obéi à un parti pris de séparation, de rupture. Mon père dirigeait une usine où l’on tissait et cardait. Jean ne se plaisait qu’avec les cardeuses, moi je trouvais mon bonheur auprès des ourdisseuses. Dès lors, je suis tenté d’admettre que Jean-le-Cardeur sème la discorde et la ruine partout où il passe en vertu de sa seule vocation. C’est une raison de plus pour que je m’efforce de le retrouver et de le ramener à Bep. »
(Bep est le jeu fusionnel dans la cellule gémellaire.)
Franz (comme Arnaud le benêt du Banquet annuel de la Confrérie des fossoyeurs de Mathias Énard, c’est un « enfant-calendrier »), ainsi que les autres innocents de l’établissement de débiles mentaux proche de la Cassine et de la filature familiale en Bretagne, est proche des jumeaux comme de toute la progéniture de Maria-Barbara et d’Édouard (frère d’Alexandre), aussi occasion d’un rendu sensible de ces jeunes handicapés.
Tournier revisite nombre de codes (et tabous) sociaux, comme l’inceste.
« Le mariage ne créait-il pas une sorte de parenté entre les époux, et puisqu’il s’agissait de deux êtres appartenant à la même génération, cette parenté n’était-elle pas analogue à celle qui unit un frère et une sœur ? Et si le mariage entre frère et sœur réels est interdit, n’est-ce pas justement parce qu’il est absurde de prétendre créer par institution et sacrement ce qui existe déjà en fait ? »
Le début de la Seconde Guerre mondiale est évoqué au travers d’Édouard, hétérosexuel notoire, typique père de famille (dont les jumeaux) et séducteur de nombreuses femmes, qui s’engage dans l’armée puis la Résistance sous l’Occupation.
« L’angoisse de la mort et la peur de mourir sont exclusives l’une de l’autre. La peur chasse l’angoisse comme le vent du nord balaie les nuées orageuses de l’été. La menace immédiate fouette le sang et appelle des réactions sans retard. »
La fin du livre se situe lors de l’érection du mur de Berlin (livre publié en 1975), et remue encore les fantasmes de l’auteur.
Dans ce roman au style châtié qui manie paradoxe et provocation, mais nuancé d’humour voire d’ironie, Tournier a le même goût du rocambolesque, du symbolique, du bizarre et de la bravade que son Alexandre ; partout se devine le conte mythique, avec ce qu’il a aussi d’ambigu, de cruel, de maléfique ; plutôt hétérogène malgré ses thèmes suivis, il vaut aussi beaucoup pour les remarques diverses de l’auteur à tous propos. Il y a des scènes frappantes, voire du gore, comme avec la guerre des rats et goélands dans une décharge, ou l’inondation de Venise en 1959. A propos, voici deux descriptions de paysages, la première en Islande, la seconde en Bretagne :
« Paysage beige, livide, verdâtre, coulées de morve, de pus chaud, de sanie glauque, vapeurs toxiques, bourbiers qui bouillonnent comme des marmites de sorcière. On y voit mijoter le soufre, le salpêtre, le basalte en fusion. Angoisse en présence de cette chose innommable et totalement contre nature : la pierre liquéfiée… Solfatares où fusent des jets de vapeur empoisonnée, où rêvent des fumerolles annelées. Bleu intense, irréel, du fond du geyser. Le petit lac se vide sous l’effet d’une déglutition, d’une puissante succion interne, puis le liquide reflue d’un coup, bondit vers le ciel, se disperse en gerbe, retombe en crépitant sur les rochers. Contraste entre ce paysage totalement minéral, et l’activité vivante, viscérale qui s’y manifeste. Cette pierre crache, souffle, rote, fume, pète et chie pour finir une diarrhée incandescente. C’est la colère de l’enfer souterrain contre la surface, contre le ciel. Le monde souterrain exhale sa haine en vomissant à la face du ciel ses injures les plus basses, les plus scatologiques. »

« Je n’oublierai jamais cette première rencontre. Toute la journée un grain et ses séquelles avaient rincé et peigné la côte. Le jour baissait lorsqu’on put enfin sortir. L’air mouillé était frais, et le soleil glissant déjà dans l’entrebâillement lumineux ouvert entre l’horizon et le couvercle des nuages, nous baignait d’une lumière faussement chaleureuse. La basse mer ajoutait les déserts miroitants de la grève au ciel dévasté. »
Un livre original, étrange, que j’ai lu sans lassitude (il est vrai sur papier, à l’ancienne, artisanalement !)


Mots-clés : #fratrie #identitesexuelle #initiatique #sexualité

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par ArenSor Lun 15 Fév - 15:43

"original", "étrange" (+ peut-être "malaise") sont aussi des qualificatifs que je garde du "Roi des Aulnes", ouvrage qui m'avait marqué et dont je garde un bon souvenir.
Michel Tournier méritait bien un fil. Merci.
ArenSor
ArenSor

Messages : 2825
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Tristram Lun 15 Fév - 16:19

De rien cherami.
Vendredi ou les limbes du Pacifique mérite aussi la lecture.
« Le sexe et la mort. […] Ainsi la sexualité était, disait-il, la présence vivante, menaçante et mortelle de l'espèce même au sein de l'individu. […] C'est apparemment un plaisir égoïste que poursuivent les amants, alors même qu'ils marchent dans la voie de l'abnégation la plus folle. »
J'ai lu beaucoup de cet auteur, y compris textes courts et essais, et m'en suis souvent bien trouvé.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Aventin Lun 15 Fév - 17:33

Tournier ?
Je continue mon boycott.

Écrivain que j'ai beaucoup lu dans les années 1980, j'avais dit que je reprendrais peut-être après son décès, mais finalement non, pas possible, il y a encore tellement de victimes de ses prédations pédophiles criminelles qui sont en vie.

J'avais beaucoup apprécié Vendredi ou la vie sauvage, Le roi des aulnes et Gaspard, Mechior et Balthazar sinon.
Et je m'en suis culpabilisé, même si le style littéraire, la narration tout ça, rien à redire, vraiment un auteur talentueux... mais parce que je ne peux pas dire même si les relents de pédophilie transparaissent dans ces ouvrages, surtout deux d'entre eux, à un degré si peu second... Rolling Eyes et passer l'éponge là-dessus.

Je dois vous sembler bien prude ou puritain, désolé silent .
Aventin
Aventin

Messages : 1862
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par ArenSor Lun 15 Fév - 17:37

@Aventin a écrit:Tournier ?
mais parce que je ne peux pas dire même si les relents de pédophilie transparaissent dans ces ouvrages, surtout deux d'entre eux, à un degré si peu second... Rolling Eyes et passer l'éponge là-dessus.

Je dois vous sembler bien prude ou puritain, désolé  silent .

C'est manifeste dans "Le Roi des aulnes" en tout cas.
Ton opinion est tout à fait respectable !
ArenSor
ArenSor

Messages : 2825
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Tristram Lun 15 Fév - 17:57

Dans Les Météores, il (Alexandre) se défend de toute pédérastie. Y a-t-il des "évidences" (sources confirmées) de cette pédérastie ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Bédoulène Lun 15 Fév - 18:07

"Le crime pédérastique, aujourd'hui, ne paie plus"

Trompettes de la renommée - Brassens

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17752
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Aventin Lun 15 Fév - 18:35

@Tristram a écrit:Dans Les Météores, il (Alexandre) se défend de toute pédérastie. Y a-t-il des "évidences" (sources confirmées) de cette pédérastie ?
Va faire un tour dans Le Roi des Aulnes ou, plus explicite encore, dans Gaspard, Melchior et Balthazar et on reparlera pédophilie.
Sinon tape Michel Tournier - pédophilie sur ton moteur de recherches, après, que la littérature passe avant la morale, ou que l'homme en vue passe avant la morale, pas de souci, n'avons-nous pas vécu ça dans les années 70-80 voire un peu plus tard (entre ici, Frédéric Mitterrand), mais The Times They Are a-Changin' comme le chantait un nobélisé, n'est-il pas ?

Adoncques sans moi dorénavant.
Pruderie si vous voulez.
Mon côté fleur bleue.  

initiatique - Michel Tournier Horten10

(À propos de bleu, avoir rencontré des bénévoles de l'Enfant bleu m'a aussi pas mal dessillé, il faut dire.)
Aventin
Aventin

Messages : 1862
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Tristram Lun 15 Fév - 20:11

Oui, il semblerait, peut-être que. Et moi qui croyait lire un homosexuel, point à la ligne. (On l'a aussi suspecté de nazisme en fait de germanophilie, parfaitement à tort semble-t-il.) Il n'est pas le seul écrivain mis en cause. Je m'en tiendrai à l'oeuvre, car il n'y a pas, me paraît-il, apologie de la pédérastie.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Aventin Lun 15 Fév - 20:56

initiatique - Michel Tournier 1173525296  Hep ! topocl !

Comment fais-tu dans un cas comme ça, Tristram me parle pédérastie, ce dont tout le monde se contrefiche (droit à l'indifférence chèrement acquis sans doute, mais enfin acquis, du moins sous nos latitudes) quand j'emploie pédophilie, ce qui me révulse considérablement (pas Tristram, la pédophilie !).

Bon, zou, j'abandonne. Ceci est mon dernier message sur ce fil  initiatique - Michel Tournier 3071705436.
Aventin
Aventin

Messages : 1862
Date d'inscription : 10/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Tristram Lun 15 Fév - 21:02

Oui, je me suis peut-être trompé de terme, n'étant pas trop au fait de la chose... quoique la définition du Robert soit :
1580, «  sodomisation  », rare av. xixe; grec paiderastia «  amour pour les jeunes garçons  », de paiderastês, pédéraste.  
Commerce charnel de l'homme avec le jeune garçon, et, par ext., toute pratique homosexuelle masculine. Homosexualité.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par topocl Mar 16 Fév - 8:47

@Aventin a écrit:initiatique - Michel Tournier 1173525296  Hep ! topocl ! .
Aventin, il faut pardonner à Tristram, qui est un type timide, pas très à l'aise avec les mots et les idées d'une façon générale.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7520
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Tristram Mar 16 Fév - 11:05

Merci, Topocl, de le préciser de manière si délicate.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

initiatique - Michel Tournier Empty Re: Michel Tournier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum