Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-79%
Le deal à ne pas rater :
DCL : Drone Championship League – Jeu PS4
6.99 € 32.90 €
Voir le deal

Meša Selimović

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Meša Selimović

Message par Dreep Mer 16 Juin - 16:32

Meša Selimović
(1910 - 1982)

regimeautoritaire - Meša Selimović Selimo11

Meša Selimović fait ses études à la Faculté de philosophie de l'université de Belgrade. Il participe, dès 1941, au comité national de Libération. Son œuvre comporte des romans, un essai, des recueils de nouvelles et de souvenirs et lui a valu les plus hautes récompenses littéraires. Il est lauréat du prix NIN 1966 pour Le Derviche et la Mort.

Il a été membre des académies des sciences et des arts de Serbie et de Bosnie-Herzégovine et docteur honoris causa de l'université de Sarajevo.

Il est enterré dans le Nouveau cimetière de Belgrade.

Ouvrages traduits en français :

- Le Derviche et la mort (Derviš i smrt, 1966), Gallimard, 1977
- La Forteresse (Tvrđava, 1970), Gallimard, 1981
- L'île (Ostrvo, 1974), Phébus, 2013
Dreep
Dreep

Messages : 1110
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 29

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par Dreep Mer 16 Juin - 16:33

Le Derviche et la Mort

regimeautoritaire - Meša Selimović 71kq5y10

Si le climat politique ― règne de l'arbitraire, arrestation basée sur des rumeurs ― révélé par Meša Selimović est inquiétant, la noirceur qui s'insinue comme une coulée d'encre dans Le Derviche et la Mort, provient des affres d'une conscience. Celle d'un derviche qui se livre par écrit, remontant aux causes de sa prudence excessive (pour ne pas dire couardise) et de cette tendance, de tout le vilayet, à se montrer impénétrable face à l'injustice, tout aussi impénétrable qu'elle (et tout aussi injuste en fin de compte). Les questions vitales, les problèmes concrets se dissolvent en termes généraux ou spirituels, tandis qu'en ce personnage s'amorce un rapport à la réalité différent. Cette réalité, les objets et les visages qui la composent deviennent aussi tangibles, et finement tracés, qu'une menace qu'on ne peut plus faire semblant de ne pas voir. Les personnages sont très humains, on noue de plus en plus de liens dans ce récit fait de détails et d'intentions généreuses ; mais on noue aussi de plus en plus d'intrigues, et les fils de cette trame se mêlent bientôt de façon inextricable. Tout se corse, tout se pervertit, le récit gagne en complexité tandis que par fatalisme, les personnages déçoivent.


\Mots-clés : #justice #regimeautoritaire #spiritualité
Dreep
Dreep

Messages : 1110
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 29

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par bix_229 Mer 16 Juin - 16:58

Merci Dreep !
Tu devrais aussi apprécier La Forteresse.
Il faudrait que je le relise pour  comparer avec Ivo Andric.

On retrouve ici aussi Sarajevo et la Bosnie musulmane du 17e siècle, occupée par les Turcs.
Andric était bosniaque, Selimovic serbe et c'est interessant de confronter des points de vue
de nationalités différentes mais surtout d'écrivains, moins impliqués dans les conflits.
bix_229
bix_229

Messages : 14823
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par Tristram Mer 16 Juin - 17:29

Petit complément à Le derviche et la mort:
Meša Selimović a écrit:« Ma main s’est engourdie, la chandelle crachote, se refusant à mourir, je considère mes pensées à travers ces longues rangées de signes, et je ne sais si je les ai tuées ou ranimées. »

« Bien que vivant côte à côte, nous ne savions pas grand-chose l’un de l’autre, et c’était bien, ainsi nous ne parlions jamais de nous-mêmes. Les choses personnelles sont trop subtiles, troubles, inutiles, aussi faut-il les laisser à elles-mêmes si nous ne pouvons pas les étouffer. Nous nous bornions à échanger des lieux communs qui protègent des surprises et des malentendus. Le ton personnel, c’est de la poésie, une déviation possible, la porte ouverte à l’imagination. S’évader du cercle des généralités, c’est douter de celles-ci. C’est pourquoi nous ne nous connaissions qu’au travers de faits anodins ou qui nous étaient communs. En d’autres termes, nous ne nous connaissions pas, ce qui n’était pas nécessaire. Se connaître voudrait dire savoir ce qu’il ne faut pas. »

« La vie dépasse tout précepte. La morale est une idée, la vie une réalité. Comment la faire cadrer avec l’idée sans l’abîmer ? On a fait plus de mal à la vie en empêchant le péché qu’en le commettant. »

« Ne pas trouver le temps long, cela peut être mauvais signe. À la guerre, on ne s’ennuie jamais, ni dans l’adversité, ni dans la souffrance. Lorsqu’on souffre, l’ennui n’existe pas. »

« J’avais touché la corde sensible. Il faudrait ordonner à tout le monde de voyager de temps en temps, dit-il avec fougue, et même de ne jamais s’arrêter plus longtemps qu’il n’est nécessaire. L’homme n’est pas un arbre, ce qui fait son malheur ce sont ses attaches, il perd son courage, sa confiance en lui-même, il est prêt à tout accepter. Changer, c’est pour lui, abandonner, perdre ce qu’il a déjà investi, permettre à un autre de prendre l’espace qu’il a conquis. L’enracinement est le vrai commencement de la vieillesse, tant que l’on ne craint pas d’entreprendre on reste jeune. Partir, c’est préserver sa liberté, refuser le lieu et les conditions imposées ! Ne souris pas, je sais que nous n’avons pas où aller. Mais nous pouvons parfois nous créer une apparence de liberté. Nous feignons de partir, nous feignons de changer. Et puis nous revenons, apaisés, leurrés. »

« Et ces incessants voyages, autour d’un point fixe qui leur donnait un sens, en faisait des départs et des retours, et non des vagabondages, représentaient pour lui la liberté, réelle ou imaginaire _ ce qui finalement revient au même. _ Sans ce port d’attache , tu n’aurais pas d’endroit qui te fût cher, tu n’aurais pas de point départ, tu ne serais nulle part. »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par Armor Mer 16 Juin - 17:34

Ca m'a l'air bigrement tentant. D'autant que l'auteur évoque l'occupation ottomane de la Bosnie, un sujet qui m'intéresse bien.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 40
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par bix_229 Mer 16 Juin - 18:22

@Armor a écrit:Ca m'a l'air bigrement tentant. D'autant que l'auteur évoque l'occupation ottomane de la Bosnie, un sujet qui m'intéresse bien.
As-tu lu les livres d'Andric ? C'est superbe.
bix_229
bix_229

Messages : 14823
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par Armor Mer 16 Juin - 22:58

@bix_229 a écrit:
@Armor a écrit:Ca m'a l'air bigrement tentant. D'autant que l'auteur évoque l'occupation ottomane de la Bosnie, un sujet qui m'intéresse bien.
As-tu lu les livres d'Andric ? C'est superbe.

Pas encore, mais j'ai l'éléphant du vizir sur ma PAL (depuis des lustres hélas).

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 40
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par bix_229 Mer 16 Juin - 23:13

@Armor Pas encore, mais j'ai l'éléphant du vizir sur ma PAL (depuis des lustres hélas).

Tu as de la chance, il est excellent, j'en ai parlé.
bix_229
bix_229

Messages : 14823
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par Dreep Mer 16 Juin - 23:40

@Armor a écrit:Pas encore, mais j'ai l'éléphant du vizir sur ma PAL (depuis des lustres hélas).

L'ayant acheté il y a pas longtemps je suppose que je le lirai bientôt moi aussi. Mais je ne parlerai pas de PAL qui est l'un des supplices les plus horribles qui aient été inventés.
Dreep
Dreep

Messages : 1110
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 29

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par Armor Jeu 17 Juin - 13:20

@bix_229 a écrit: @Armor Pas encore, mais j'ai l'éléphant du vizir sur ma PAL (depuis des lustres hélas).

Tu as de la chance, il est excellent, j'en ai parlé.

Si je me souviens bien, c'est toi et le Panda qui m'avez donné envie de lire l'auteur. Wink

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 40
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par Tristram Ven 18 Juin - 21:48

L'île

regimeautoritaire - Meša Selimović L_zule10


Roman diffracté (ou mosaïqué) en dix-neuf "nouvelles" autonomes ayant plus ou moins en commun une île où vit un couple vieillissant, de revenu modeste, et dont la vie aura été très ordinaire.
Le seul aspect original concernant la région est constitué par les croyances superstitieuses concernant la mort.
Le nom de famille Ružić apparaît plusieurs fois, et au centre du livre (dans le treizième texte) apparaît ladite famille (et disparaît aussitôt après) (pas compris pour le coup).
Le style est fort simple, le récit teinté de tristesse et d’absurde existentialiste.
Ce texte m’a moins intéressé que Le derviche.

\Mots-clés : #solitude

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Meša Selimović Empty Re: Meša Selimović

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Europe centrale et orientale


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum