Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-63%
Le deal à ne pas rater :
Poubelle de Tri-Sélectif, Plastique, Argent/Bleu, 25 L
8.99 € 24.01 €
Voir le deal

Jeanine Cummins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Jeanine Cummins

Message par topocl Jeu 17 Juin - 8:24

Jeanine Cummins
Née en 1974


Jeanine Cummins Extern98

Jeanine Cummins est une romancière américaine.
Née en Espagne d'un père militaire américain, elle grandit à Gaithersburg (Maryland, États-Unis).
Diplômée de l'Université de Towson, elle passe deux ans en Irlande comme serveuse de bar.
De retour aux USA en 1977, elle vit et travaille à New-York.

Sa première œuvre est un mémoire sur la tentative de meurtre contre son frère et l'assassinat de deux cousins au Missouri en 1990. Son second ouvrage, le roman The Outside Boy, traite des Travellers, nomades irlandais, gens du voyage, Roms Pavees. L'action de son troisième roman se déroule durant la Grande famine irlandaise de 1845-1852.
Son quatrième livre, American Dirt, évoque la violence des cartels au Mexique (Acapulco) et la fuite d'une survivante et de son fils vers la barrière entre les États-Unis et le Mexique.


Œuvres

   • A Rip in Heaven: A Memoir of Murder and Its Aftermath, Berkley, 2004
   • The Outside Boy, Berkley, 2010
   • The Crooked Branch, Berkley, 2013
   • American Dirt (en), Flatiron, 2020

Merci à Wikipedia

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7370
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par topocl Jeu 17 Juin - 9:59

Jeanine Cummins 41nn6-10

American dirt

Ce livre a fait beaucoup de bruit car il met en avant des réalités terribles et aussi parce qu’il a généré une polémique dans laquelle je ne rentrerai pas, tant je la trouve ridicule - mais aussi effrayante pour l’art et la fiction - : quel droit a Jeanine Cummins de parler des cartels mexicains et des migrants, elle, l’étasunienne ?

On suit donc Lydia, et son fils Luca, 8 ans, qui fuient un cartel mexicain pour des raisons qu'on découvrira assez rapidement dans le livre. Ils fuient la violence d’Acapulco, rejoignent La Bestia, ce train qui emmène les migrants sur son toit vers la frontière. Ils partagent la vie des migrants. Ou plutôt non, ils deviennent migrants. Car les migrants, c’est non seulement des gens comme nous, mais plus précisément, c’est nous, tout un chacun.

C'est un récit terrible, plein de violence, même si on se doute bien que les choses finiront bien, ou en tout cas au mieux pour ces personnages qui ont vécu tant de souffrances et de traumatismes.

Il s’agit d’un côté d’un livre assez grand public, avec sa part de pathos (mais peut-on faire autrement avec un sujet pareil si on a un minimum d’empathie ?), des tableaux psychologiques appuyés (tous ces gens sont tellement formidables, le petit garçon est toujours parfait, réagit en adulte, et je vous laisse découvrir ce qu’il en est pour le chef du cartel). Cependant l’écriture est d’une vigueur et souvent d'une puissance, d’une proximité avec ses personnage qui font que j’ai souvent oublié ces défauts, et passé un bon moment de lecture.


\Mots-clés : #exil #violence

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7370
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par Tristram Jeu 17 Juin - 12:32

Donc quand même avis mitigé, entre bons sentiments stéréotypés et style énergique ; voir à voir...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12779
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par Armor Jeu 17 Juin - 13:25

Ah ben si ça finit bien ça pourrait me tenter. En ce moment j'ai besoin d'un peu d'espérance et de bons sentiments dans mes lectures.

Les polémiques du moment me laissent pantoise. J'en ai aussi vu passer une selon laquelle les auteurs noirs devraient être traduits par des traducteurs noirs. Quand le politiquement correct tombe dans l'absurdité la plus totale....

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4369
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 40
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par topocl Jeu 17 Juin - 14:01

Ah, mais c’est une lecture totalement désespérante, Armor.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7370
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par Tristram Jeu 17 Juin - 14:01

Oui, l'absurdité d'une discrimination positive revancharde portée à un comble qu'aucun écrivain n'a été assez génial pour imaginer, je crois... Car c'est bien une question d'expression, notamment littéraire. Prochaine étape : l'interdiction du droit de lire un livre qui n'appartient pas à votre minorité... ou au "grand public" ?!

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12779
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par bix_229 Jeu 17 Juin - 15:24

Une critique du livre par "En attendant Nadeau", un membre de l'ancienne équipe de La Quinzaine littéraire

https://www.en-attendant-nadeau.fr/2020/09/03/graffiti-mur-frontiere/
bix_229
bix_229

Messages : 14259
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par topocl Jeu 17 Juin - 16:00

@Tristram a écrit:Donc quand même avis mitigé, entre bons sentiments stéréotypés et style énergique ; voir à voir...
Si on accepte les ficelles d'une littérature populaire, c'est remarquablement écrit et intense, j'ai trouvé.
Et instructif sur des choses qu'on connait de trop loin, et dont on est contente qu'une étasunienne nous mette le nez dedans.
Je n'ai plus trop envie de me plaindre aujourd'hui Jeanine Cummins 575154626 .

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7370
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par Tristram Jeu 17 Juin - 16:04

Autant pour la réserve d'usage !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12779
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par Tatie Jeu 17 Juin - 18:21

A l'occasion, j'aimerais bien y jeter un oeil. Le thème m'intéresse.
Tatie
Tatie

Messages : 156
Date d'inscription : 14/02/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Jeanine Cummins Empty Re: Jeanine Cummins

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum