Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Richard Birkefeld - Göran Hachmeister

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister Empty Richard Birkefeld - Göran Hachmeister

Message par Armor Mar 6 Juil - 23:59

Richard Birkefeld (né en 1951) - Göran Hachmeister (né en 1959)

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister Evenem11

Richard Birkefeld (né en 1951) et Göran Hachmeister (né en 1959) écrivent à quatre mains. Tous les deux historiens, leur domaine de recherche couvre l’histoire culturelle et sociale de la première moitié du XXème siècle. Ils ont publié de nombreux livres et essais d’histoire.

Ouvrages traduits en français :

- Deux dans Berlin
- Des hommes de tête

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 40
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister Empty Re: Richard Birkefeld - Göran Hachmeister

Message par Armor Mer 7 Juil - 0:17

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister 41r2rv10

Deux dans Berlin

Il voulut cracher par terre, mais il avait la bouche sèche. Il cogna du poing sur la pierre. Ma patrie allemande ! Le sol allemand ! Elle lui avait tout pris, la patrie, elle l’avait trompé et réduit en esclavage, et voilà qu’elle voulait aussi éteindre en lui la dernière étincelle de vie. (…) Il haïssait la guerre, les uniformes, la race aryenne des seigneurs, le Führer, cette ordure mythomane et toute sa suite (…). Il haïssait tout cela. Et pourtant, naguère, il y avait cru.

Hiver 1944. Ruprech Haas s’évade du camp de Buchenwald. Autrefois fervent adepte du régime hitlérien, il a tout perdu, un soir, pour quelques mots de trop. Il y a d’abord eu la prison, puis le camp. Et s’il a résisté tout ce temps, c’est dans l’unique but d’accomplir sa vengeance : ceux qui sont responsables de son arrestation et de sa vie détruite, il les fera payer, un à un.
Arrivé à Berlin, Haas apprend la mort de sa femme et son fils lors d’un bombardement. Dès lors, il n’a plus rien à perdre ni à espérer. Il n’est plus qu’une grenade dégoupillée...

Blessé lors d’une opération militaire, Hans-Wilhem Kalterer est lui aussi de retour à dans la capitale. Le vent tourne, et Kalterer n'est pas dupe du sort que les vainqueurs alliés risquent de lui réserver, à lui, le SS si parfaitement zélé. Aussi est-il est fermement décidé à terminer cette guerre dans une autre peau que la sienne... En attendant, compte-tenu de son ancien passé de flic, il a été chargé de retrouver le meurtrier d’un cadre du parti. Très vite, il s’aperçoit que les faits sont complexes, et qu’un homme est en chasse dans la ville...

Tout au long du livre, Haas et Kalterer vont s’épier, se croiser, s’éviter. Deux fauves aux abois dans un Berlin d'apocalypse. Et il faut dire que le grand intérêt de ce livre, bien au-delà de l’intrigue, c’est justement la plongée dans l’atmosphère de fin du monde de la capitale allemande en cette année 44. Avec ses bombardement quotidiens et ses rues entières rayées de la carte, piégeant les civils dans les caves. Et puis le marché noir, la survie au jour le jour, et ce sentiment de défaite imminente qui délie les langues, insuffle l’espoir aux citoyens hostiles au régime, et affole au contraire ses thuriféraires. Pendant ce temps, les fanatiques du IIIème Reich s'entêtent à armer des adolescents...
C’est vraiment cette ambiance délétère, très bien rendue par les deux auteurs, historiens de formation, qui m’a tenue en haleine tout au long de ce polar rondement mené, où victimes et bourreaux se confondent...


\Mots-clés : #deuxiemeguerre #polar #regimeautoritaire

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 40
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister Empty Re: Richard Birkefeld - Göran Hachmeister

Message par Tristram Mer 7 Juil - 1:48

Ça donne envie de découvrir ce livre, je vais peut-être encore faire preuve de faiblesse.
Déjà, par rapport à Kerr, c'est comparable ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister Empty Re: Richard Birkefeld - Göran Hachmeister

Message par Armor Mer 7 Juil - 2:52

@Tristram a écrit:
Déjà, par rapport à Kerr, c'est comparable ?
Oui et non. Pour la rigueur historique et la reconstitution saisissante d'une époque sans que ça nuise à l'enquête, c'est clairement oui.
Après, il n'y a pas l'humour de Bernie Gunther, ni son détachement, et encore moins son côté sympathique. Deux dans Berlin est encore plus sombre, je dirais, puisque les victimes peuvent y être aussi monstrueuses que les bourreaux...

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 40
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister Empty Re: Richard Birkefeld - Göran Hachmeister

Message par Tristram Mer 7 Juil - 11:48

OK. Pour la question "qu'est-ce qui est mieux", je lirai moi-même un livre du tandem !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 13157
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister Empty Re: Richard Birkefeld - Göran Hachmeister

Message par Armor Mer 7 Juil - 22:23

D'après les critiques que j'ai pu lire, Deux dans Berlin serait nettement au-dessus du second livre du duo.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4412
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 40
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister Empty Re: Richard Birkefeld - Göran Hachmeister

Message par Bédoulène Mer 7 Juil - 22:56

merci Armor, je pense que ce livre me plairait !

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17752
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

regimeautoritaire - Richard Birkefeld - Göran Hachmeister Empty Re: Richard Birkefeld - Göran Hachmeister

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langue allemande


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum