Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -56%
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
Voir le deal
6.99 €

Paul Léautaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

temoignage - Paul Léautaud Empty Paul Léautaud

Message par Tristram Ven 29 Juil 2022 - 11:56

Paul Léautaud
(1872 – 1956)

temoignage - Paul Léautaud Paul_l10

Né à Paris Ier le 18/01/1872 d'un père comédien et souffleur à la Comédie-Française, Paul Léautaud est abandonné à cinq jours par sa mère, comédienne, qui lui préfère ses amies des Folies-Bergères. Marie Pezé, la bonne de son père, s'occupe de l'enfant, l'emmenant souvent avec elle dans sa mansarde où le petit Paul est plus heureux qu'au domicile paternel. Adolescent, il se passionne pour la poésie et à vingt ans, il découvre Stendhal. Comme son père, souvent violent, refuse de dépenser pour lui, Paul Léautaud exerce divers petits boulots dès après l'école élémentaire, avant d'entrer en 1889 à La République française. En 1893, il commence son journal, dont le premier volume sera publié en 1954. Le Petit Ami paraît en 1903 et, en 1908, il entre comme secrétaire au Mercure de France, y assurant une rubrique théâtrale qu'il assure également à la NRF et aux Nouvelles Littéraires. Solitaire et reclus, préférant la compagnie des animaux grands et petits, Paul fréquente néanmoins les milieux littéraires et intellectuels parisiens. Détestant les histoires de fiction, pour l'écrivain, vie et écriture se rejoignent, et il ne cesse d'observer ses contemporains transformant ce qu'il vit en matière littéraire, transcrivant ses convictions dans un style direct et souvent acerbe. Son journal, divisé en deux parties, Journal Littéraire et Journal Particulier, est publié en dix-neuf volumes ; il y travaille jusqu'à quelques jours avant sa mort à Châtenay-Malabry le 22/02/1956.
(Babelio)

Œuvres :
• 1900, avec Adolphe van Bever : Poètes d'Aujourd'hui [1880-1900], morceaux choisis accompagnés de notices biographiques et d'un essai de bibliographie, Paris, Mercure de France.
• 1903 : Le Petit Ami, Paris, Mercure de France.
• 1909, en collaboration avec Van Bever : Poètes d'Aujourd'hui, morceaux choisis accompagnés de notices biographiques et d'un essai de bibliographie, Paris, Mercure de France.
• 1926 : Le Théâtre de Maurice Boissard : 1907-1923.
• 1928 : Passe-Temps, Paris, Mercure de France.
• 1929, initialement en collaboration avec Van Bever : Poètes d'Aujourd'hui, morceaux choisis accompagnés de notices biographiques et d'un essai de bibliographie, Paris, Mercure de France.
• 1929, Lettres 1902-1918, éditions Mornay.
• 1942 : Notes retrouvées (Imprimerie de Jacques Haumont, Paris).
• 1943 : Le Théâtre de Maurice Boissard - 1907-1923 - avec un supplément.
• 1945 : Marly-le-Roy et environs, Éditions du Bélier.
• 1947 : Propos d'un jour, Mercure de France.
• 1951 : Entretiens avec Robert Mallet, Paris, Gallimard.
• 1954 à 1966 : Journal littéraire 19 volumes, Paris, Mercure de France.
• 1956 : In Memoriam, Paris, Mercure de France.
• 1956 : Lettres à ma mère, Paris, Mercure de France.
• 1956 : Le Fléau. Journal particulier 1917-1930, Paris, Mercure de France.
• 1958 : Amours
• 1958 : Le Théâtre de Maurice Boissard : 1915-1941 (tome 2).
• 1959 : Bestiaire, Paris, Grasset.
• 1963 : Poésies.
• 1964 : Le Petit ouvrage inachevé.
• 1966 : Lettres à Marie Dormoy, Paris, Albin Michel, réimprimé en 1988.
• 1968 : Journal littéraire, Choix par Pascal Pia et Maurice Guyot.
• 1968 : Correspondance Paul Léautaud-André Billy 1912-1955, Le Bélier.
• 1986 : Journal littéraire, édition complète en 4 volumes, Paris, Mercure de France.
• 1986 : Journal particulier 1933, présenté par Edith Silve, Paris, Mercure de France.
• 1992 : Correspondance de Paul Léautaud, tome 1, 1878-1928 recueillie par Marie Dormoy, Paris, Mercure de France.
• 1992 : Correspondance de Paul Léautaud, tome 2, 1929-1956 recueillie par Marie Dormoy, Paris, Mercure de France.
• 2004 : Chronique poétique, Éditions Sigalla.
• 2012 : Journal particulier 1935, présenté par Edith Silve, Paris, Mercure de France.
• 2016 : Journal particulier 1936, présenté par Edith Silve, Paris, Mercure de France.
• 2020 : Journal particulier 1937, présenté par Edith Silve, Paris, Mercure de France.

(Wikipédia)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14717
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

temoignage - Paul Léautaud Empty Re: Paul Léautaud

Message par Tristram Ven 29 Juil 2022 - 12:04

Le petit ami

temoignage - Paul Léautaud Le_pet10

Léautaud se propose, dès le commencement de son premier roman et en référence aux Souvenirs d’égotisme de Stendhal (dont il était féru), d’évoquer ses souvenirs d’enfance et de sa mère disparue, qu’il retrouve un peu chez ses petites amies dans son Paris natal.
« Moi qui pourtant me regarde sans cesse agir et rêver, jamais je n’avais encore autant pensé à moi. »

« Presque chaque soir je partais pour aller retrouver mes amies et me préparer auprès d’elles à écrire ce livre. »
Très tôt, il est attiré par les femmes, notamment les prostituées, et le voilà, vers la trentaine, passant ses soirées à la Belle Époque (celle notamment de Toulouse-Lautrec), surtout aux Folies-Bergère, avec lesdites lorettes ou cocottes − femmes légères, de plaisir, complaisantes, frivoles et/ou volages, s’il est possible de faire abstraction de la connotation péjorative de ces expressions, à prendre à la lettre en admettant qu’une femme puisse être libre de disposer de son corps.
« Pas besoin, avec elles, de faire des phrases. Un coup d’œil significatif, un court colloque, et l’on va s’aimer. »

« Il lui suffit de se prêter, de créer du bonheur, de laisser jouir de sa beauté, de ses gestes bienfaisants apportant à plaire et à satisfaire des soins toujours neufs et, ce qui est inestimable, une impudeur à peine obscène. »

« Ce n’était pas de l’amour que je venais demander à ces femmes. Mes projets de littérature me fatiguaient bien assez. C’était de la grâce, de la douceur, quelque chose qui relevât la fadeur de mes journées, passées à des besognes, parmi des gens sans tendresse. »
Il se présente lui-même comme un personnage otieux, nonchalant et sensible (voire romanesque), las de la littérature où il besogne peu à ses ambitions ; mais surtout il peint ce milieu à la fois brillant, languide et frénétique, et plus encore ses amies, avec tendresse et sincérité, et même un ton trompeusement badin, une ironie à peine perceptible (cf. la mort de la Perruche à l’hôpital). Puis Léautaud narre son ardente passion, assez équivoque, pour sa mère qu’il retrouve momentanément.
« Avoir grandi seul, élevé par des mains étrangères… M’être tant promis de la séduire, pendant tant d’années, si jamais je la retrouvais… »
Léautaud termine en résumant sa méthode d’écriture.
« Je parle de ce travail, le seul vrai, qui consiste à ne rien faire, à penser seulement à ce que l’on veut faire, à le distribuer en soi, à le voir en soi, par fragments et en entier, etc. »

\Mots-clés : #autobiographie #creationartistique #intimiste #jeunesse #nostalgie #temoignage #xxesiecle

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14717
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

temoignage - Paul Léautaud Empty Re: Paul Léautaud

Message par ArenSor Ven 29 Juil 2022 - 19:06

De Léautaud il faut lire le journal littéraire : un de mes très grands moments de lecture !
A écouter aussi, les entretiens avec R. Mallet qui donnent une bonne idée du personnage.
ArenSor
ArenSor

Messages : 3102
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

temoignage - Paul Léautaud Empty Re: Paul Léautaud

Message par Bédoulène Dim 31 Juil 2022 - 8:18

merci Tristram, ce livre se lit comme des nouvelles ?

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19621
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

temoignage - Paul Léautaud Empty Re: Paul Léautaud

Message par Tristram Dim 31 Juil 2022 - 12:08

Non Bédoulène, pas du tout.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14717
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

temoignage - Paul Léautaud Empty Re: Paul Léautaud

Message par Bédoulène Dim 31 Juil 2022 - 19:04

ok !

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19621
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

temoignage - Paul Léautaud Empty Re: Paul Léautaud

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum