Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-16%
Le deal à ne pas rater :
Le nouveau Aspirateur Robot Roborock S7 à 407,45€ seulement
407.45 € 487.45 €
Voir le deal

Sylvain Tesson

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Tristram Mar 17 Oct - 15:04

Dans les forêts de Sibérie

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Sylvai10

Cela commence mal (volontairement ?), l’auteur faisant provision de sauce ketchup et autres délicatesses civilisées, tout en notant : « À cause de choses pareilles, j’ai eu envie de quitter ce monde. » Ce n’est pas la seule incohérence dans ce « journal » (revu et corrigé ?), mais je ne suis pas de ceux qui jettent la pierre à un fumeur de cigares ou dégustateur de vodka parti hiberner dans la taïga avec quelques munitions : que le citoyen basique balaie devant sa porte la poutre qu’il a dans l’œil avant de reprocher ces menues douceurs manufacturées à qui s’enfonce in the wilds. Je ne sais pas de plus intense plaisir qu’une bière décapsulée à l’issue d’un crapahut au cœur des ténèbres (fraîche, idéalement), et ne connais aucun coureur des bois qui n’emportât un couteau, des chaussures ou un peu de sel prélevés à notre technicienne société de consommation. À quel titre devrait-il renoncer à tout ce que nous n’envisageons pas de nous passer, superflu inclus ?
Ceci dit, j’ai fait mon miel de ces observations où je reconnais des expériences personnellement vécues, comme cet incompréhensible sentiment d’infraction quand apparaît un visiteur, alors qu’on était tranquille depuis bien des jours… et l’accueil sincère qu’on lui fait ! Et puis, c’est effectivement un vieux rêve d’enfance (qui n’a pas fait sa cabane dans un arbre ?) : je l’ai lu a minima comme un compte-rendu de voyage (genre que j’affectionne, témoignages parfois peu littéraires mais qui font souvent découvrir des vues captivantes).
En prime, il y a l’écho des lectures en parallèle de Sylvain Tesson, et certaines remarques intéressantes (mais trop souvent assénées comme de brefs aphorismes péremptoires ?) :

« C’est fou ce que l’homme accapare l’attention de l’homme. La présence des autres affadit le monde. La solitude est cette conquête qui vous rend jouissance des choses. »

« En ville, la foule humaine ne peut survivre que si la loi met bon ordre à ses débordements et régule ses besoins. Quand les hommes se concentrent, l’administration naît. Équation vieille comme le premier hameau néolithique ; elle s’illustre dans chaque parc humain. »

« Pour parvenir au sentiment de liberté intérieure, il faut de l’espace à profusion et de la solitude. Il faut ajouter la maîtrise du temps, le silence total, l’âpreté de la vie et le côtoiement de la splendeur géographique. L’équation de ces conquêtes mène en cabane. »

Et puis les explosions de la banquise sur le lac Baïkal m’ont fait rêver :

« Quand le lac joue sa partition et diffuse craquements et détonations, c’est cela : la musique de l’inorganique et de l’indifférencié, une mélodie des tréfonds, la symphonie du monde à ses débuts. »

Je n’ai jamais vécu cela, mais j’ai très bien imaginé ce fracas, qui m’a ramentu notre récente conversation avec Barcarole et JHB sur le bruit fait par les arbres qui tombent avec ou sans témoin (justement dans la taïga ! qui parlait de coïncidences ?), ici :

« Nos semblables confirment la réalité du monde. Si l’on ferme les yeux en ville, quel soulagement que la réalité ne s’annule pas : autrui continue à la percevoir ! L’ermite est seul, face à la nature. Il demeure l’unique contemplateur du réel, porte le fardeau de la représentation du monde, de sa révélation au regard humain. »

« J’avance, je dépasse le bosquet, il disparaît de ma vue. Existe-t-il encore ? Si j’avais un compagnon, je lui demanderais de surveiller que le monde ne s’efface pas derrière moi. L’affirmation schopenhauerienne de l’existence du monde par seule représentation du sujet est une amusante vue de l’esprit, mais c’est une foutaise. La forêt, est-ce que je ne la sens pas irradier de toute sa force derrière mon dos ? »

En forêt amazonienne, ce fracas assez fréquent existe aussi, mais correspond aux arbres qui s’effondrent ‒ aussi typique, et un peu sinistre… La question que je me pose en ce moment lorsque je m’y balade, c’est : est-ce que j’entendrai l’arbre qui va m’écraser ?

Évidemment l’auteur prend beaucoup de place, c’est même intrinsèque à l’expérience. Mais j’ai aussi trouvé qu’il y avait beaucoup de visites (reçues et rendues) dans cette vie qui se veut érémétique… On a quand même un bel aperçu du lac et de la taïga ‒ dommage que Tesson n’ait pas bouclé le cycle annuel des saisons ! Beauté, bonheur, simplicité, évidences du retour à la nature, toujours bonnes à lire…
Dernier mot, le cadenas mis sur sa cabane lorsqu’il s’absente (18 avril) m’a un peu choqué. Bon, les refuges ouverts à tous font partie du passé (quand les gens de passage respectaient les lieux, ça doit remonter à peu près à cette époque-là…)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Barcarole Mar 17 Oct - 15:38

@Tristram a écrit:
Et puis les explosions de la banquise sur le lac Baïkal m’ont fait rêver :
« Quand le lac joue sa partition et diffuse craquements et détonations, c’est cela : la musique de l’inorganique et de l’indifférencié, une mélodie des tréfonds, la symphonie du monde à ses débuts. »

Je n’ai jamais vécu cela, mais j’ai très bien imaginé ce fracas, qui m’a ramentu notre récente conversation avec Barcarole et JHB sur le bruit fait par les arbres qui tombent avec ou sans témoin (justement dans la taïga ! qui parlait de coïncidences ?)

« Nos semblables confirment la réalité du monde. Si l’on ferme les yeux en ville, quel soulagement que la réalité ne s’annule pas : autrui continue à la percevoir ! L’ermite est seul, face à la nature. Il demeure l’unique contemplateur du réel, porte le fardeau de la représentation du monde, de sa révélation au regard humain. »

Je me ramentois de cette conversation sur le bruit des arbres qui tombent, avec ou sans témoin. "Tomber" sur ce beau passage, c'est une parfaite synchronicité, aurait dit Jung. Que l'on ne peut s'empêcher de relever !

« J’avance, je dépasse le bosquet, il disparaît de ma vue. Existe-t-il encore ? Si j’avais un compagnon, je lui demanderais de surveiller que le monde ne s’efface pas derrière moi. L’affirmation schopenhauerienne de l’existence du monde par seule représentation du sujet est une amusante vue de l’esprit, mais c’est une foutaise. La forêt, est-ce que je ne la sens pas irradier de toute sa force derrière mon dos ? »

… La question que je me pose en ce moment lorsque je m’y balade, c’est : est-ce que j’entendrai l’arbre qui va m’écraser ?

L'écrivain hongrois Ödön von Horváth est mort écrasé par la chute d'un arbre  à Paris. A-t-il entendu l'arbre qui s'est abattu sur lui ? Peut-être a-t-il entendu le craquement de l'arbre et pas la chute (?) La vitesse de la chute varie-t-elle en fonction du vent ? Trop tard...


Dernière édition par Barcarole le Mar 17 Oct - 15:50, édité 1 fois
Barcarole
Barcarole

Messages : 3018
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 65
Localisation : Tours

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Bédoulène Mar 17 Oct - 15:47

j'imagine que les bruits de craquement sont des paroles, l'arbre souffre ou bien il prévient de sa chute ?

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17211
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Tristram Mar 17 Oct - 16:15

Bonne question : cela à quelque chose d'annonciateur, effectivement _ sauf dans les cas où l'arbre tombe d'un coup, sans "prévenir"...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Bédoulène Mar 17 Oct - 16:40

pour le cadenas Tristram, ce n'est pas évident de se réapprovisionner, ça explique peut-être ?

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17211
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Tristram Mar 17 Oct - 16:55

Oui, et les ours n'ont pas la clef !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par églantine Mar 17 Oct - 17:35

J ai souri en te lisant....
De mon smartphone.
Du sommet.
Oui c'est bien compliqué de tout lâcher.  Cool
Naturellement le pouvoir de séduction du trublion a agi ! Même si tu n es pas dupe ....soulignant force aphorismes un peu faciles. Du reste, il reste foncièrement honnête dans sa démarche d écriture. Il n a pas de prétention littéraire et a conscience de son ego.
Oui....Il traduit bien ce que toute personne un peu en adhérence à son environnement nature ressent. De ces expériences qui relèvent de l intime et de l indicible.
Chaque fois que je pense à sale gosse, je me surprends à sourire. Merci Sylvain. Razz
églantine
églantine

Messages : 4427
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Tristram Mar 17 Oct - 19:07

Tout lâcher, c'est du suicide (surtout quand on est en hauteur, Églantine !) Il n'y a qu'à voir l'enfer qu'est la survie. Lâcher du lest (TV, etc.) est atteignable, avec profit. Tesson joue un peu les philosophes amateurs, les mystiques d'occasion, mais à mon sens c'est pardonnable devant un feu qu'on a allumé loin des villes. Par ailleurs, je ne dénie pas une valeur littéraire à Tesson (mais, comme je l'ai écrit, je l'ai lu comme un compte-rendu de voyage _ et cette expérience m'a parlé, au-delà de la littérature).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par églantine Mar 17 Oct - 19:24

@Tristram a écrit:et cette expérience m'a parlé, au-delà de la littérature).
J'avais bien compris ainsi et c'est aussi ce qui m'a interpellée la première fois que je l'ai lu , bien avant sa surmédiatisation . Il avait touché des fibres profondes de mon être , cet homme de terrain qui savait mettre des mots à un vécu que je connais , sur mes chemins , depuis toujours .
églantine
églantine

Messages : 4427
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Tristram Mar 17 Oct - 20:14

J'apprends que notre auteur est surmédiatisé. Ceci explique peut-être cela... (qu'il touche à du sensible aurait fait qu'on s'y reconnaisse ?)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par églantine Mar 17 Oct - 20:30

Cet été je l'avais entendu sur France-culture....
L'as-tu écoutée aussi Tristam ?
J'avais trouvé qu'elle était bien représentative du bonhomme !
églantine
églantine

Messages : 4427
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Tristram Mar 17 Oct - 20:44

Effectivement, j'ai écouté je crois bien...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Jack-Hubert Bukowski Mer 18 Oct - 8:54

Donc, Tristram... À lire - ou pas? Je préfère encore mes tessons de poésie - pour avoir lu des morceaux de vitre, de verre - et du domaine des flâneries urbaines. Qu'importe, j'ai tendance à laisser courir encore un peu...
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2202
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 39
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par topocl Mer 18 Oct - 8:59

@Jack-Hubert Bukowski a écrit:Donc, Tristram... À lire - ou pas?

Et bien comme toujours, il faut se faire sa propre opinion. j'ai ramené L'axe du loup de la médiathèque

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7375
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Jack-Hubert Bukowski Mer 18 Oct - 9:03

J'ai l'impression que je m'ennuierais topocl... Wink
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2202
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 39
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par topocl Mer 18 Oct - 9:24

La remarque était pour moi, Jack-Hubert, pour dire que Tristram m'avait motivée!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7375
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Jack-Hubert Bukowski Mer 18 Oct - 9:32

Il est possible qu'il soit arrivé deux ou trois fois qu'on ait tenté des piqûres de rappel avec cet auteur et ça ne me dit pas plus. Tu es persistante pour creuser la piste, topocl... study
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2202
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 39
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Tristram Mer 18 Oct - 11:53

Pour y revenir, si on aime a minima les récits de voyage au sens large, ce ne peut qu'être une lecture intéressante ; aperçu de la Russie profonde, aussi. Encore des observations et réflexions notables, et puis ce n'est pas s'embarquer dans un gros volume _ je ne pense pas que tu t’ennuierais, JHB !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Jack-Hubert Bukowski Mer 18 Oct - 12:20

Je prends profit d'une lecture bien fragmentaire Dans les forêts de Sibérie :

Je me souviens de mes journées dans la ville. Le soir, je descendis faire les courses. Je déambulais entre les étals du supermarché. D'un geste morne, je saisissais le produit et le jetais dans le caddie : nous sommes devenus les chasseurs-cueilleurs d'un monde dénaturé.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2202
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 39
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Tristram Mer 18 Oct - 12:53

Il y a une marge avec tenter de survivre en cherchant des myrtilles ou pêcher dans un trou de banquise, mais il y a aussi quelque chose de possible entre les deux (maraîchage de proximité, etc.)...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12801
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

mondialisation - Sylvain Tesson - Page 2 Empty Re: Sylvain Tesson

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Nature et voyages


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum