Lauren Groff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lauren Groff

Message par topocl le Lun 12 Juin 2017 - 11:45

Lauren Groff
Née  en 1978


Née  à Cooperstown, NY, et a grandi à une rue du Baseball Hall of Fame. Elle est diplômée de Amherst College et a une maîtrise en fiction de l'Université de Wisconsin-Madison. Elle a reçu la bourse Axton pour la fiction à l'Université de Louisville, et a eu des résidences et des bourses à Yaddo et le Centre du Vermont Studio.

Elle vit à Gainesville, en Floride avec son mari, fils de Clay Beckett, et le chien Cooper.

Œuvres en français

Romans
  Les Monstres de Templeton, Plon, 2008 ( The Monsters of Templeton, Hyperion, 2008),
  Arcadia, Plon, 2012 (Arcadia, Thorndike Press, 2012),
  Les Furies, L'Olivier, 2017 ( Fates and Furies, Riverhead Books, 2015),

Recueil de nouvelles
  Fugues, Plon, 2010 ( Delicate Edible Birds, Hyperion, 2009)

Wikipedia/Babelio

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2826
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Lauren Groff

Message par topocl le Lun 12 Juin 2017 - 18:18

Les furies



Les furies est le roman d'un couple improbable. Tombés amoureux en un instant, Lotto et Mathilde se marient en 5 semaines. Leurs amis parient sur un divorce dans un an, mais l'amour restera indéfectible. La première partie nous décrit le parfait bonheur malgré les épreuves, les éloignements, de cet acteur raté devenu dramaturge, avec/grâce à l'accompagnement indéfectible de Mathilde, l'épouse parfaite.
La deuxième partie, on change de point de vue, c'est moins joli-joli, plein de rancunes de secrets, de trahisons. Mais l'amour reste là, c'est touchant.

j'ai trouvé Lauren  Groff très brillante dans la première partie, d'une belle intelligence avec le bonheur et la complicité, à faire défiler les années et les fêtes, à décrire la psychologie de ses personnages sans un mot de psychologie, avec quelques scènes magnifiques, un style séduisant, ne reculant pas sur les cassures de rythme, des métaphores bluffantes. Je l'ai trouvée moins  à l'aise à mon œil dans le thriller de la deuxième moitié, où le propos devient plus original, mais paradoxalement moins attachant.
Il en reste un roman américain assez classique,moins atypique qu'il ne voudrait s'en donner l'air,  bien mené, qui interroge sur le couple, la place de chacun, la filiation. Ca se lit avec plaisir, sans avoir pour autant l'impression du chef-d’œuvre annoncé.

_________________
Il y a plus de personnages dans la littérature que d'habitants en Chine
Héctor Abad
avatar
topocl

Messages : 2826
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 57
Localisation : Roanne

Voir le profil de l'utilisateur https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum