Ali Zamir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ali Zamir

Message par shanidar le Mer 11 Jan 2017 - 8:50

Ali Zamir
Né en 1987


Ali Zamir a 27 ans. Il vit dans l’archipel des Comores, sur l’île d’Anjouan.

Bibliographie

2016 Anguille sous roche


Dernière édition par shanidar le Mer 11 Jan 2017 - 9:04, édité 1 fois
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ali Zamir

Message par shanidar le Mer 11 Jan 2017 - 8:54

Anguille sous roche



Ce roman me laisse un peu perplexe.

J'ai le sentiment de n'être jamais vraiment rentrée dedans et que cette longue phrase déroulée sur plus de 300 pages n'a pour seul intérêt que l'origine comorienne de son auteur et donc l'originalité de sa langue. Mais ce n'est pas absolument suffisant pour faire de ce livre un roman incontournable.

J'ai eu beaucoup de mal à accrocher au départ parce qu'il faut bien reconnaître que le propos global d'Ali Zamir n'a pas beaucoup d'intérêt, n'est pas particulièrement inventif, ni alléchant : une jeune femme de dix-sept ans se noie et nous raconte sa courte vie. De jeune fille sans histoires, bonne écolière et bienveillante envers son père Connaît-Tout, Anguille (c'est son nom) qui a pour sœur jumelle (Crotale), excusez du peu, tombe amoureuse, perd les pédales, s'enflamme, découvre l'amour charnel, le vin blanc, le vin rouge et la fumées des gauloises. L'histoire ne va pas très bien finir, mais ça on s'en doutait un peu. En gros c'est une histoire assez banale que celle de cette jeune fille qui découvre, sans jamais en être heurtée, la duplicité des hommes, la fourberie des mâles et les mensonges des femmes.

Pas vraiment emballée donc par ce roman à double-face, sorte de Janus littéraire dont la banalité narrative est relevée par une langue mélangeant oralité et mots savants, exotisme comorien et cette lucidité d'une jeunesse déniaisée.


Première page :

Oh, la terre m'a vomie, la mer m'avale, les cieux m'espèrent, et maintenant que je reprends mes esprits, je ne vois rien, n'entends rien, ne sens rien, mais cela ne pèse pas un grain puisque je ne vaux rien, pourquoi me laisserais-je broyer du noir alors que tout va finir ici, "un mort confirmé ne doit point avoir peur de pourrir" nous disait mon père Connaît-Tout, celui qui avait la science infuse, et qui, bien qu'il m'avait donné le nom d'Anguille, ignorait que tout le monde vit dans sa propre anguillère, que chaque antre abonnit une anguille, chaque silence une surprise, mais que les surprises varient en fonction du degré du silence, j'ai dit "mon père Connaît-Tout" parce que j'en ai un autre encore, et qu'est-ce qu'on m'a dit moi, c'est un quidam qui erre dans la nature, cela ne doit pas étonner qui que ce soit, s'il y a des gens qui ont un seul père, il y en a qui en ont plus que deux, moi j'en ai deux pour l'instant, et ça c'est une autre histoire,



mots-clés : #initiatique
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ali Zamir

Message par animal le Mer 11 Jan 2017 - 8:57

ça ne fait pas très envie.

(europe ?)

_________________
Keep on keeping on...
avatar
animal
Admin

Messages : 3800
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 36
Localisation : Tours

Voir le profil de l'utilisateur http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ali Zamir

Message par shanidar le Mer 11 Jan 2017 - 9:04

(Afrique francophone ! j'ai déplacé...)
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ali Zamir

Message par Bédoulène le Mer 11 Jan 2017 - 19:24

ah ben j'avais lu de bonnes critiques mais après ton commentaire il va un peu descendre dans ma PAL

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 3244
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ali Zamir

Message par shanidar le Jeu 12 Jan 2017 - 10:01

Ça serait bien quand même de donner à lire un autre commentaire et peut-être une autre chance à ce jeune romancier...
avatar
shanidar

Messages : 1600
Date d'inscription : 02/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Ali Zamir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Afrique et de l'Océan Indien


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum