Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-49%
Le deal à ne pas rater :
Coffret Hot Wheels Monster Trucks Circuit de course + petite voiture ...
25.49 € 49.99 €
Voir le deal

Aki Kaurismäki

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Aki Kaurismäki

Message par animal Ven 17 Mar - 22:12

Aki Kaurismäki
(né en 1957)


Aki Kaurismäki Kauris10

Facteur, plongeur et critique de film avant de se consacrer au cinéma, Aki Kaurismäki est le frère du réalisateur Mika Kaurismäki. Il réalise le documentaire 'The Saima gesture' en 1981. Il impose son goût pour le drame et la comédie déjantée dès 1988 avec 'Ariel', puis avec 'La Fille aux allumettes' en 1989. Exilé en Grand-Bretagne puis en France au début des années 90, Aki Kaurismäki réalise 'J' ai engagé un tueur' en 1990 et 'La Vie de bohème' 1992. Après avoir donné une suite à 'Leningrad cowboys go America' - 'Les Leningrad cowboys rencontrent Moïse' - il revient à des sujets un peu plus sérieux avec 'Tiens ton foulard, Tatiana' en 1994, et 'Au loin s'en vont les nuages', vainqueur du Prix œcuménique au Festival de Cannes 1996 où il était présenté en compétition. En 1999, il s'essaie au cinéma quasi-expérimental avec 'Juha', film muet en noir et blanc. Après une absence de cinq ans, Aki Kaurismäki signe son retour en 2006 avec 'Les Lumières du faubourg', projeté à Cannes en compétition officielle. Ce film sur la solitude clôt la 'trilogie des perdants' commencée avec 'Au loin s'en vont les nuages' et 'L' Homme sans passé'.

Source : evene.fr

Filmographie (longs métrages) :

1981 : Le Syndrome du lac Saimaa (Saimaa-ilmiö), coréalisé avec Mika Kaurismäki (docu.)
1983 : Crime et châtiment (Rikos ja rangaistus)
1985 : Calamari Union
1986 : Shadows in Paradise (Varjoja paratiisissa) [trilogie du prolétariat]
1987 : Hamlet Goes Business (Hamlet liikemaailmassa)
1988 : Ariel [trilogie du prolétariat]
1989 : Les Mains sales (Likaiset kädet), (TV)
1989 : Leningrad Cowboys Go America
1990 : La Fille aux allumettes (Tulitikkutehtaan tyttö) [trilogie du prolétariat]
1990 : J'ai engagé un tueur
1992 : La Vie de bohème (Boheemielämää)
1994 : Tiens ton foulard, Tatiana (Pidä huivista kiinni, Tatjana)
1994 : Les Leningrad Cowboys rencontrent Moïse (Leningrad Cowboys Meet Moses)
1994 : Total Balalaika Show (docu.)
1996 : Au loin s'en vont les nuages (Kauas pilvet karkaavat)
1999 : Juha
2002 : L'Homme sans passé (Mies vailla menneisyyttä)
2006 : Les Lumières du faubourg (Laitakaupungin valot)
2011 : Le Havre
2017 : L'Autre côté de l'espoir (Toivon tuolla puolen)

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 12284
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 40
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par animal Ven 17 Mar - 22:41

Aki Kaurismäki Toivon10

L'Autre côté de l'espoir

Il y a parfois des séances de cinéma ou des films qui comptent plus que d'autres, ou des parcours auxquels on se trouve plus sensible. Aki Kaurismäki des Leningrad Cowboys à aujourd'hui il compte beaucoup. Égale à lui-même, fidèle à sa touche si particulière d'intérieurs vieillots et de couleurs parfaites servis par des éclairages imbattables. Attaché à ses habitués aussi qui passent une mélancolie un peu folle au spectateur comme un remède à des temps devenus trop cyniques.

Dans ses thèmes et dans sa forme, à sa manière il est fantastiquement classique, alors quand on peut aller voir ça sur grand écran il ne faut pas s'en priver.

L'Autre côté de l'espoir ne déçoit pas dans sa facture, de la première à la dernière image tout est utile, tout est beau, préservé dans l'essentiel mais néanmoins subtilement différent. Dans le thème il reste avec ceux qui persistent au premier degré à chercher un monde meilleur, surtout après Le Havre il poursuit la réalité (parfois appelée actualité) avec son cinéma.

Épineux problème des réfugiés immigrés clandestins qui ont fuit leurs pays et familles dévastés par la guerre pour l'Europe. Khaled, Syrien, se retrouve à Helsinki, son seul but retrouver sa sœur. Wikström se sépare de sa femme et laisse tomber les chemises pour se lancer dans la restauration. Les uns à un cheveux du plus complet désespoir, les autres persévérants en marge (si ce n'est pas à contre courant) d'un monde dont on voudrait nous faire croire qu'il gagne.

Rock et blues déglingué, impériale Checker noire, des sans abris qui ne se laissent pas faire... des skins, une administration sourde ou désemparée, le pittoresque n'est pas loin, l'humour est souvent là mais le film est dur. Dur parce que premier degré et que le fond de son drame n'a rien de fictionnel, rien de discutable, les images d'actualité sont bien réelles. Le fond de cette histoire est terrible et est aussi notre regard qui se détourne.

Le brassage des gestes concrets et des "images" (du restaurant notamment) sont d'un sens limpide, une porte ouverte, une main tendue et un regard sur une société exotique, la finlandaise, plus composite qu'il n'y parait.

Le film beau, le geste du film est beau, il dit ce qu'il a à dire sans détours, sans le détourner non plus, sans devenir moralisateur au mauvais sens du terme. Et à la suite de toute cette carrière c'est encore plus beau.

Belle et vraie claque.

Aki Kaurismäki Maxres10

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 12284
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 40
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par églantine Ven 17 Mar - 22:46

Ah j'ai hâte de le voir ce film et tu confirmes mes attentes ! cheers
églantine
églantine

Messages : 4427
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par Tristram Sam 18 Mar - 10:23

De ce réalisateur je n'ai vu que Le Havre, qui m'avait plu notamment par la façon dont les personnages/ intervenants sont campés, fort particuliers, individués.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12782
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par animal Sam 18 Mar - 13:42

je te souhaite de pouvoir profiter du reste, en cadeau une image de La fille aux allumettes :

Aki Kaurismäki Vlcsna90

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 12284
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 40
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par ArenSor Sam 18 Mar - 18:53

Je suis Kaurismäki depuis "La Fille aux allumettes" justement. L'un de mes préférés est un film peu connu "La vie de bohême". J'espère voir le nouvel opus demain Smile
ArenSor
ArenSor

Messages : 2728
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par silou Sam 18 Mar - 22:18

J'en reviens, un très beau film, vraiment !
silou
silou

Messages : 101
Date d'inscription : 27/02/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par ArenSor Dim 19 Mar - 20:20

J'en sors. C'est effectivement dur mais c'est également un film qui fait du bien Smile Animal en a très bien parlé et je suis d'accord avec lui. Quel plaisir de renouer avec la touche Kaurismäki !
J'ai toutefois une grosse réserve :

Spoiler:
Je n'ai pas du tout aimé les sushis aux harengs Shocked C'est pas drôle du tout Aki Kaurismäki 3305084518
ArenSor
ArenSor

Messages : 2728
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par Tristram Dim 19 Mar - 20:24

Et moi qui en était resté aux sushis élaborés à partir de poissons nobles... qu'en dit Ariane ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 12782
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par animal Dim 19 Mar - 21:04

(c'est sûr qu'il y a des recettes impressionnantes dans ce film !)

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 12284
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 40
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par Avadoro Jeu 23 Mar - 23:07

L'autre côté de l'espoir

Le style si caractéristique de Kaurismäki m'a parfois laissé distant mais c'est une question de sensibilité à un univers, à un clair-obscur, à une ambiance pleine d'ivresse et d'apparence figée. Si L'autre côté de l'espoir expose dès les premières séquences un décor familier, la nécessité d'une ouverture à l'autre, par une générosité simple et qui n'évacue pas une noirceur, donne au film une cohérence et une sérénité.

Le visage à la fois impassible, inquiet et radieux de Sherwan Haji exprime la promesse d'un ailleurs, d'une rencontre et sa présence est elle-même un lien entre les personnages. Les traits d'humour ne m'ont pas toujours séduit mais la recherche d'une légèreté, d'une parenthèse, est un contrepoint indispensable à une réalité incertaine et déstabilisante. La musique forme aussi un pont entre les lieux et les époques, reflet d'une humanité qui porte en elle les ressources pour surmonter une distance invisible et la peur d'un anéantissement.


Aki Kaurismäki 17408_10
Avadoro
Avadoro

Messages : 1124
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 35

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par églantine Dim 26 Mar - 21:14

animal a écrit:Aki Kaurismäki Toivon10

L'Autre côté de l'espoir


Dans ses thèmes et dans sa forme, à sa manière il est fantastiquement classique, alors quand on peut aller voir ça sur grand écran il ne faut pas s'en priver.

L'Autre côté de l'espoir ne déçoit pas dans sa facture, de la première à la dernière image tout est utile, tout est beau, préservé dans l'essentiel mais néanmoins subtilement différent.
Dès la première image , c'est une grande claque visuelle !




Rock et blues déglingué, impériale Checker noire, des sans abris qui ne se laissent pas faire... des skins, une administration sourde ou désemparée, le pittoresque n'est pas loin, l'humour est souvent là mais le film est dur. Dur parce que premier degré et que le fond de son drame n'a rien de fictionnel, rien de discutable, les images d'actualité sont bien réelles. Le fond de cette histoire est terrible et est aussi notre regard qui se détourne.
Effectivement c'est probablement d'autant plus impactant que ce traitement par l'humour en fait ressortir toute l'horreur . L'horreur de tous les jours , partout , intemporelle , même s' il s'appuie sur des thèmes brûlants d'actualité . C'est le problèmes des migrants , du néo-fascisme ...Mais ça aurait pu être d'autres atrocités à travers son regard :  C'est l'humanité depuis la nuit des temps ....Ce n'est en aucun cas un film sur les migrants .


Le brassage des gestes concrets et des "images" (du restaurant notamment) sont d'un sens limpide, une porte ouverte, une main tendue et un regard sur une société exotique, la finlandaise, plus composite qu'il n'y parait.

Le film beau, le geste du film est beau, il dit ce qu'il a à dire sans détours, sans le détourner non plus, sans devenir moralisateur au mauvais sens du terme. Et à la suite de toute cette carrière c'est encore plus beau.
Pas de pipeletages , des actes . Petits ou grands: Les regards sont tristes , les mots fatigués , mais la survie collective , le besoin d'exister dans la réalité de l'autre , dans la fraternité qui ne se réfléchit pas , sont bien là . C'est peut-être bien cela la fraternité .

Belle et vraie claque.
Et pour moi donc ! J'ai ri , pleuré . J'étais vivante et pas seule  avec Kaurismäki. J'ai même fumé et beaucoup et c'était pas interdit dans les lieux publics  clown  : Aki Kaurismäki 421465245


Aki Kaurismäki Maxres10
églantine
églantine

Messages : 4427
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par topocl Jeu 30 Mar - 9:46

L'autre côté de l'espoir

Je suppose que c'est ça le style Kaurismäki (je suppose parce que moi, c'est le premier que j'en vois un): ce mélange de burlesque et de tragique, de réel et de loufoque, de compassion et de distance. Cette histoire totalement les pieds sur terre d'une réalité d'aujourd'hui, racontée comme un conte de toujours (et puis il rencontra un vieil homme riche  qui lui tendit la main et tous ses problèmes  se solutionnèrent aisément,  et les vilains qui rôdaient là avaient beau faire, il se relevait toujours...) (je suppose que c'est ce que vous appelez second degré).
Une ambiguïté qui se refuse à se laisser submerger par la noirceur, une façon de regarder et dénoncer tout en se protégeant par l'humour et la poésie.
Sans  pour autant nier l'audace et l'originalité de cette façon d'aborder les choses, et sa complète sincérité, j'ai été un peu gênée par cette absence de choix dont j'ai bien compris qu'elle était assumée et non maladresse), qui fait que rien n'est finalement totalement abouti: ni l'humour, ni le tragique, ni le message. Peut-être cette non-adhésion de ma part ne fait-elle que traduire mon absence totale d'espoir?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7370
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par animal Jeu 30 Mar - 12:56

second ou premier degré ?

si ça se trouve c'est comme avec Ramuz, le premier c'est bizarre et puis ensuite...

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 12284
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 40
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par Chamaco Jeu 30 Mar - 14:49

Chamaco
Chamaco

Messages : 3745
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : Corse du sud

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par églantine Jeu 30 Mar - 17:26

animal a écrit:second ou premier degré ?

si ça se trouve c'est comme avec Ramuz, le premier c'est bizarre et puis ensuite...
Par exemple . Aki Kaurismäki 3656795967
églantine
églantine

Messages : 4427
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par topocl Jeu 30 Mar - 18:18

animal a écrit:

si ça se trouve c'est comme avec Ramuz, le premier c'est bizarre et puis ensuite...

De toute façon, ce premier essai m'incitera plutôt à persévérer. Même si je n'ai pas adhéré complètement, ce regard et ce décalage me plaisent.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7370
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par animal Jeu 30 Mar - 21:21

S'il y a besoin on pourra te le rappeler. C'est possible de résister à ça ?

Aki Kaurismäki Vlcsna28

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 12284
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 40
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par Arturo Jeu 30 Mar - 21:52

Je profite d'un petit passage pour dire tout le bien que je pense de Kaurismäki !
Je suis allé voir le dernier au ciné, et j'ai retrouvé avec plaisir son ciné. Il a dit que c'était son dernier, mais espérons qu'il nous en réserve encore un ou deux ! Aki Kaurismäki 4200188299
Je vois beaucoup de similitudes avec le ciné de Jarmusch, d'ailleurs je me suis procuré Ten Minutes Older, un film collectif avec nos deux réals ! Et Jarmusch a joué dans Leningrad Cowboys go America.
Ces films ce sont des bulles d'air, une sorte de rêve qui me permet de planer le temps du film, et un peu encore par la suite.
Arturo
Arturo

Messages : 4082
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 35
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par Chamaco Ven 31 Mar - 18:56

Salut Arturo Very Happy
Chamaco
Chamaco

Messages : 3745
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : Corse du sud

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aki Kaurismäki Empty Re: Aki Kaurismäki

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum