Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €

Russell Banks

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

nouvelle - Russell Banks - Page 3 Empty Re: Russell Banks

Message par Bédoulène Mar 24 Jan - 16:06

c'est fait topocl et merci pour l'avoir relevé

mais tu devrais malgré ton aversion lire ses nouvelles, Trailerpark par exemple peut se lire comme un roman, à mon avis.

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21179
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nouvelle - Russell Banks - Page 3 Empty Re: Russell Banks

Message par Tristram Jeu 20 Juil - 12:10

Histoire de réussir

nouvelle - Russell Banks - Page 3 Histoi13

Reine d’un jour : Earl, douze ans, est l’aîné de son frère et de sa sœur, et quand leur père les abandonne avec leur mère, il lui confie la responsabilité de la famille (comme font souvent les adultes pour flatter un gosse). Earl prend ce rôle à cœur dans leur dénuement, et écrit à l’émission qui donne son titre à la nouvelle. Et lorsque son père tente de se réconcilier, c’est lui qui rompt tout lien entr’eux.
Ça se passe dans le New Hampshire, région d’origine de Banks, et ce n’est pas la seule chose qui m’ait ramentu Irving dans cette histoire poignante.

Les Mémoires de ma mère, le mensonge de mon père et autres histoires véridiques : Earl encore, mais adulte, méditant sur les histoires fausses racontées par ses parents, et sur l’écoute des histoires racontées.
« Une des choses les plus difficiles à dire à quelqu’un d’autre est celle-ci : J’espère que vous m’aimerez. C’est pourtant ce que nous voulons tous dire les uns aux autres – à nos enfants, nos parents, nos compagnons, et même aux inconnus.
Peut-être même surtout aux inconnus. »
Histoire de réussir : Earl raconte comment, après son échec dans la poursuite de ses études, il commença à travailler en Floride, jusqu’à rencontrer sa future femme dans un contexte rocambolesque.
Comme assez souvent, les précédents textes semblent être les passages survivants d’un roman avorté, où un personnage tente de s’imposer dans la tête de l’auteur ; c’était déjà le cas dans une de mes lectures récentes, avec Jody dans Le Poney rouge de Steinbeck.

Le Poisson : sorte de conte asiatique sur un poisson géant adoré par les Bouddhistes, que l’armée tente de détruire.

Le Goulet : dans ce passage ainsi nommé d’une partie hispanophone des Caraïbes qui elle n’est pas identifiée, trois personnages qui se sont eux-mêmes rendu justice s’associent, ainsi devenu des héros, pour créer une milice qui les enrichit rapidement.

Adultère : de nouveau Earl, toujours sur le chemin du progrès personnel, qui découvre qu'Eleanor sa fiancée n’est plus vierge. Il couche avec « la femme qui était mariée à mon patron », ce qu'Eleanor apprend d’elle.
« Pour la première fois, je fus effrayé des conséquences de mes actes, dans le bon sens, au-delà de la culpabilité, mais c’était trop tard. J’étais déjà devenu celui que j’aurais dû avoir peur de devenir. »
Histoire d'enfants : les adultes ne savent plus comment se défendre devant l’agressivité de leurs enfants.

Sarah Cole : une histoire d'amour d'un certain type : le narrateur, un seyant jeune homme, rencontre une femme particulièrement laide, et ils deviennent amants. Elle tient à le présenter à ses relations, puis il se détache d’elle, la chasse. Encore une histoire émouvante.

Du bois à brûler : C’est cette fois le père d’Earl, Nelson, vieillissant et toujours alcoolique. Et, oui, c’est poignant !
« De plus en plus, Nelson estime que la seule route clairement tracée vers le bonheur est celle où il est seul. Il y voit le seul moyen de ne pas faire de mal aux autres, car, selon son expérience, c’est en leur faisant du mal qu’on leur donne barre sur vous. »

\Mots-clés : #nouvelle

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15663
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nouvelle - Russell Banks - Page 3 Empty Re: Russell Banks

Message par Avadoro Jeu 20 Juil - 23:57

Merci Tristram. Cela donne envie de se replonger dans l'oeuvre de Banks, notamment à travers son attachement à saisir la complexité des relations humaines.
Avadoro
Avadoro

Messages : 1401
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 38

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nouvelle - Russell Banks - Page 3 Empty Re: Russell Banks

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum