Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-34%
Le deal à ne pas rater :
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 – 100Hz HDR 10+, ...
919 € 1399 €
Voir le deal

Terry Gilliam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Terry Gilliam Empty Terry Gilliam

Message par Invité Mer 31 Jan - 9:58

Terry Gilliam
(né en 1940)


Terry Gilliam Terry-10

Terrence Vance Gilliam dit Terry Gilliam, né le 22 novembre 1940 à Medicine Lake (Minnesota) est un réalisateur de cinéma, scénariste, acteur, et dessinateur. Révélé en tant que membre des Monty Python, il a ensuite poursuivi une carrière de cinéaste à part entière. Il a été naturalisé britannique en 1968, avant de renoncer à la nationalité américaine en janvier 2006

Longs métrages :


1975 : Monty Python : Sacré Graal ! (Monty Python and the holy Grail) coréalisé avec Terry Jones
1976 : Jabberwocky
1981 : Bandits, bandits (Time bandits)
1985 : Brazil
1988 : Les Aventures du baron de Münchhausen (The Adventures of Baron Munchausen)
1991 : The Fisher King : Le Roi pêcheur (The Fisher King)
1995 : L'Armée des douze singes (Twelve Monkeys)
1998 : Las Vegas Parano (Fear and Loathing in Las Vegas)
2005 : Les Frères Grimm (The Brothers Grimm)
2006 : Tideland
2009 : L'Imaginarium du docteur Parnassus (The Imaginarium of Doctor Parnassus)
2013 : Zero Theorem (The Zero Theorem)
2018 : L'Homme qui tua Don Quichotte (The Man Who Killed Don Quixote)

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par Invité Mer 31 Jan - 10:07

Ah Terry Gilliam ... Il fait tellement du bien, avec son univers décalé et déjanté, son amour de l'imaginaire. Son humour aussi. Sa filmographie est assez éclectique, et certains films peuvent dérouter.
J'ai tellement hâte de voir son film sur Don Quichotte cette année, film qu'il essaie de réaliser depuis des lustres.

Pour moi sa meilleure période : de Brazil jusqu'à Las Vegas Parano. Tous ces films sont excellents.
Je me suis revu hier soir L'armée des 12 singes.

Terry Gilliam 90828510

Peut-être bien le Gilliam le plus "sobre", en tout cas là où il est moins présent avec sa patte loufoque (contrairement à Munschausen, Brazil ou Parnassus), et en même temps on retrouve un univers SF décalé. Très pessimiste cette fois, et inspiré par La jetée de Chris Marker.
Gilliam aime semer le trouble et nous faire hésiter quant à la santé mentale de son personnage principal, alias Bruce Willis.
Brad Pitt en fait sans doute un peu trop dans son rôle mais il est assez marrant.

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par animal Mer 31 Jan - 23:02

Les Aventures du baron de Münchhausen Terry Gilliam 3123379589

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13168
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par animal Jeu 1 Fév - 22:50

J'avais failli l'oublier celui-là, vu au cinéma :

Terry Gilliam The-ze10

The Zero Theorem

Hoho... comment résumer ça ? Spleen futuriste ? sur fond de dérive consumériste et professionnelle ?

Hum. je ne savais pas trop comment j'y allais et surtout j'avais à peine entrevue l'affiche. C'est assez marrant dans l'ambiance excentrique et bien vue des décors et les personnages glissent comme un rien. donc on s'installe bien dans le film.

Qui finalement s'enferme rapidement dans l'église de notre héros informaticien psychotique reclus, son chez lui depuis lequel il galère avec son télétravail spécial et ses petits problèmes qui en rencontrent d'autres, ceux d'une jeune femme et d'un ado. absolument sublime décor que celui de son église en ruine.

Peut-être bien une fable gentillette, ce n'est pas forcément un mal, et entre les petites touches potaches il y a tous les à côtés bien vus et ces personnages plus attachants qu'agaçants... et la fable gentillette se passe des longs discours de guimauve, lui préférant son résolument joyeux bordel.

Un ou deux temps plus morts maybe, pas une grande révélation, mais un bon moment qui donne plusieurs vrais sourires.

Avec tout ce qui passe dans l'écran et la quantité d'effets spéciaux (à souligner que visuellement ça se tient bigrement bien son mélange de futur du présent et de cyber-steampunk), arriver à ce résultat, je tiens ça pour un prodige.

Donc ça me va.  Cool

(récup).

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13168
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par Invité Ven 2 Fév - 18:09

Pas son meilleur, mais pas si mal ! Smile

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par Invité Sam 2 Juin - 18:55

L'homme qui tua Don Quichotte (2018)

ça y est je me suis bougé pour aller au ciné !
30 ans qu'il essayait de faire ce film, ce bon vieux Terry, alors je me devais de sortir de ma torpeur !
J'ai eu un peu de mal au début, étant assez sceptique sur ce qu'il nous proposait puis la magie Gilliam a opéré.
Avec le retour de sa folie géniale, de son univers baroque et déjanté.
Et puis c'est touchant, cette mise en abyme à travers la quête de Don Quichotte et Sancho Panza, et la quête d'un artiste, d'un homme qui ne peut faire consensus : Gilliam.
Je me suis laissé emporter par le souffle épique, me plongeant également dans les rêveries, les douces exubérances de l'imagination infinie.

Pour moi c'est un grand Gilliam, un de ses meilleurs avec Brazil et Munschaüsen. Peut-être bien là un testament artistique.

Terry Gilliam 19301b10

Terry Gilliam Quicho10

Terry Gilliam Theman10

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par topocl Dim 3 Juin - 9:46

J'hésite, j'hésite...

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8407
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par Hanta Dim 3 Juin - 10:47

Il s'est fait détruire au Masque, ce qui me donne du coup envie de le voir.
Hanta
Hanta

Messages : 1596
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 36

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par Quasimodo Dim 3 Juin - 11:19

J'hésite, un peu agacé par la dimension légendaire que personne (en particulier la presse) n'omet jamais de mentionner. Une œuvre qui construit sa légende avant même d'être terminée, c'est un peu suspect, non ? Ca sent le chef-d'oeuvre testamentaire. Le Masque m'a un peu refroidi, d'ailleurs. Ce film n'a pas semblé les toucher dans leur chair, ce n'était pas la réaction épidermique qui aurait certainement bien mieux nourri ma curiosité. Une critique piquante, mais plus amusement que vindicte.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5461
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 28

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par Tristram Dim 3 Juin - 14:29

J'aimerais le voir : j'ai apprécié Brazil et L’armée des 12 singes. Et même si on peut regretter de ne jamais voir Jean Rochefort camper don Quirote !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15601
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par Chamaco Dim 3 Juin - 15:07

voilà un film que j'aimerai voir, excellent souvenir des films de Gilliam Very Happy
Chamaco
Chamaco

Messages : 4295
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : Corse du sud

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par tom léo Lun 4 Juin - 9:29

Le "Don Quijote" me laisse un peu désorienté... Certes, l'oeuvre de Cervantes joue aussi entre une certaine forme de loufoquerie et une profondeur plutôt spirituelle, et donc , n'est pas d'une seule approche. Ici Gilliam fait aussi entrer plusieurs niveaux de lecture, ou plutôt de narration, entre oeuvre historique, adaptation filmique d'un étudiant, adaptation filmique d'un réalisateur réconnu (?), reprise de contacts avec les anciens acteurs d'il y a une dizaine d'années. Cela fait entrer dond plusieurs noveaux, mais est-ce qu'ils sont également les niveaux de lecture???

Oui, dans un certain sens le regisseur s'approche à fur et à mesured'une compréhension de ce Don Quijote jusqu'à... la finale, et les dernières scènes. Néanmoins le coté "oligarche russe" me rebutait un peu... ET m'attirait un peu: Sommes-nous encore capable de prendre au sérieux le non-sérieux et l'exigence d'un Don Quijote???

Donc, à voir?
tom léo
tom léo

Messages : 1353
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Terry Gilliam Empty Re: Terry Gilliam

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum