Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

Mario Monicelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mario Monicelli Empty Mario Monicelli

Message par Invité Lun 28 Oct - 17:53

Mario Monicelli
(1915 - 2010)


Mario Monicelli Altro_10
Mario Monicelli, né le 16 mai 1915 à Rome et mort le 29 novembre 2010 à Rome, est un scénariste et réalisateur italien.

Fils d'un journaliste et critique de théâtre (Tomaso Monicelli), il étudie l'histoire et la philosophie à l'université de Pise et de Milan. Il fait ses débuts comme critique en 1932.

En 1934, il coréalise avec Alberto Mondadori deux films Il Cuore rivelatore et I ragazzi della via Paal ; ce dernier sera programmé l'année suivante au Festival de cinéma de Venise. Il est ensuite l'assistant de différents réalisateurs (Gustav Machaty, Pietro Germi, Giacomo Gentilomo, Mario Camerini, Mario Bonnard, etc). En 1937, il réalise Pioggia d'estate (La Pluie d'été) sous le pseudonyme de Michele Badiek.

De 1939 à 1949, il se consacre principalement à l'écriture de scénarios et au métier d'assistant-réalisateur. Il revient ensuite à la réalisation de petits films comiques, en collaboration avec Steno (Stefano Vanzina) : ils réalisent alors ensemble de nombreux films avec l'acteur Totò. À partir de 1953, il réalise sous son propre nom ses films tout en poursuivant son activité de scénariste. Il remporte deux bons succès comiques avec Le Pigeon et La Grande Guerre.

À la fin de l'année 1974, son ami Pietro Germi lui confie la réalisation de Mes chers amis, étant lui-même en trop mauvaise santé pour participer au tournage. Le film remporte un grand succès en Italie et Monicelli reçoit son premier David Di Donatello de meilleur réalisateur.

Le réalisateur se suicide le 29 novembre 2010 en sautant par la fenêtre de sa chambre de l'hôpital San Giovanni, à Rome, où il était soigné pour un cancer en phase terminale. Il était âgé de 95 ans.
source wikipédia

Filmographie :


1949 : Au diable la célébrité (Al diavolo la celebrità) (coscénariste et coréalisateur, avec Steno)
1949 : Totò cherche un appartement (Totò cerca casa)
1950 : Dans les coulisses (Vita da cani) (coréalisé avec Steno)
1950 : È arrivato il cavaliere (coréalisé avec Steno)
1951 : Totò e i re di Roma
1951 : Gendarmes et Voleurs (Guardie e ladri)
1952 : Totò et les femmes (Totò e le donne) (coréalisé avec Steno)
1953 : les Infidèles (Le infedeli)
1954 : Du sang dans le soleil (Proibito)
1955 : Un héros de notre temps (Un eroe dei nostri tempi)
1956 : Donatella
1957 : Pères et fils (Padri e figli)
1958 : Le Pigeon (I soliti ignoti)
1959 : La Grande Guerre (La grande guerra)
1960 : Larmes de joie (Risate di gioia)
1962 : Boccace 70 (Boccaccio '70), segment Renzo et Luciana
1963 : Les Camarades (I compagni)
1964 : Haute Infidélité (Alta infedeltà), segment Gente Moderna
1965 : Casanova 70 (Casanova '70)
1966 : L'Armée Brancaleone (L'armata Brancaleone)
1966 : Les Ogresses (Le fate), segment Fata Armenia
1968 : La Fille au pistolet (La ragazza con la pistola)
1968 : Caprice à l'italienne (Capriccio all'italiana), segment La bambinaia
1970 : Drôles de couples (Le coppie)
1970 : Brancaleone s'en va-t-aux croisades (Brancaleone alle crociate)
1971 : Mortadella (La mortadella)
1973 : Nous voulons les colonels (Vogliamo i colonnelli)
1974 : Romances et Confidences (Romanzo popolare)
1975 : Mes chers amis (Amici miei)
1976 : Mesdames et messieurs bonsoir (Signore e signori, buonanotte), coréalisation
1976 : Caro Michele
1977 : Un bourgeois tout petit petit (Un borghese piccolo piccolo)
1977 : Les Nouveaux Monstres (I nuovi mostri), segments Autostop et First Aid
1979 : Voyage avec Anita (Viaggio con Anita)
1980 : Rosy la Bourrasque (Temporale Rosy)
1981 : Chambre d'hôtel (Camera d'albergo)
1981 : Le Marquis s'amuse (Il marchese del Grillo)
1982 : Mes chers amis 2 (Amici miei atto II)
1984 : Bertoldo, Bertoldino e Cacasenno (d'après le recueil de nouvelles du même nom)
1985 : La Double Vie de Mathias Pascal (Le due vite di Mattia Pascal)
1986 : Pourvu que ce soit une fille (Speriamo che sia femmina)
1987 : Une catin pour deux larrons (I Picari)
1990 : Il male oscuro
1991 : Rossini! Rossini!
1992 : Une famille formidable (Parenti serpenti)
1995 : Facciamo paradiso !
1999 : Panni sporchi
2006 : Les Roses du désert (Le rose del deserto)

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Mario Monicelli Empty Re: Mario Monicelli

Message par Invité Lun 28 Oct - 17:59

Mes chers amis (1975)

Mario Monicelli 80046410

Cinq quinquagénaires, un journaliste, Perozzi, un chirurgien, Sassaroli, un noble ruiné, Mascetti, un patron de café, Necchi, et un architecte, Melandri, font des virées de potaches, remplies de blagues. Lors de la mort de Perozzi, ils se souviennent de certaines de leurs facéties.

J'inaugure le fil Monicelli avec un de ses plus connus. Je l'ai vu au cinéma, profitant d'une programmation de films "anciens". J'en ai encore d'autres à découvrir du réalisateur.
Il y a un côté très potache dans son film, à l'humour gamin, gras. Une bande de potes, qui s'emmerde dans la vie de tous les jours, avec le boulot, bobonne, les soucis financiers...
Alors la vraie vie, c'est quoi ? Déconner ? Vivre à la "tzigane", cherchant à tutoyer une liberté proche de l'anarchie ?
Il y a aussi un côté amer dans ce tableau, avec la pauvreté, le sentiment d'être coincé dans cette vie moderne.
Certains riront à gorges déployées, d'autres réfléchiront un peu plus loin. Cela dit, l'un n'empêche pas l'autre...

Mario Monicelli Mesche10

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Mario Monicelli Empty Re: Mario Monicelli

Message par Bédoulène Mar 29 Oct - 2:48

le Pigeon, vu et revu !

Mario Monicelli Photo-11

quel duo !
Mario Monicelli 75712310




_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21085
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Mario Monicelli Empty Re: Mario Monicelli

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum