Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-17%
Le deal à ne pas rater :
Casque de réalité virtuelle Meta Quest 2 128 Go Blanc (+29,99€ ...
249.99 € 299.99 €
Voir le deal

Hoàng Ngoc Phách

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hoàng Ngoc Phách Empty Hoàng Ngoc Phách

Message par Dreep Ven 6 Nov - 16:07

Hoàng Ngoc Phách

Hoàng Ngoc Phách Screen10


(1896 - 1973)

Wikipédia a écrit:Hoang Ngoc Phach, dont le nom est Tuoc , porte également un pseudonyme Song An , né en 1896 , est originaire du village de Dong Thai, district de Duc Tho , province de Ha Tinh . Issu d'une famille avec une tradition de goût pour l'apprentissage et le patriotisme, son père avait l'habitude de participer au mouvement Can Vuong . Enfant, il étudie les caractères chinois puis étudie à l'école franco-vietnamienne. Après avoir été diplômé du collège primaire de Vinh , il est diplômé de l'école de Buoi , à Hanoi.

Sa courtoisie littéraire a également été révélée très tôt. En 1916, quand il a terminé sa deuxième année à l'école de Buoi, Hoang Ngoc Phach a remporté le 8e prix sur 20 prix dans un concours de poésie organisé par l'administration du théâtre San Nhien Dai. Toujours pendant son séjour à l'école de Buoi, il a participé et dirigé le mouvement de démolition, a créé une mutuelle étudiante contre les superviseurs qui méprisaient et maltraitaient les étudiants pauvres.

En 1919 , Hoang Ngoc Phach passa à la fois le Collège primaire français et le diplôme Thanh Chung. Cette même année, il a également réussi l'examen d'entrée au Collège d'éducation, Département de littérature. Dans la dernière année du cours ici, Hoang Ngoc Phach a terminé son roman To Tam . Avec cette œuvre, il est le prélude à la fiction vietnamienne moderne. De nombreuses opinions pensent également que To Tam est le premier roman vietnamien moderne.

En 1922, diplômé du College of Education, Hoang Ngoc Phach a été nommé professeur à l'école Thanh Chung, Nam Dinh . Trois ans plus tard, il a déménagé à Hanoi pour être le secrétaire général du Collège d'éducation. À cette époque, le mouvement pour pleurer Phan Chu Trinh et exiger la libération de Phan Boi Chau était passionnant, en particulier parmi les élèves et les étudiants. En raison de son implication dans ces activités politiques, Hoang Ngoc Phach a été transféré à Kien An puis a postulé pour enseigner au Bonnal Primary College à Hai Phong .

Tout en enseignant à Hai Phong, Hoang Ngoc Phach était également président de l'Association Tri Tri Hai Phong. Il a souvent donné des conférences, organisé une équipe de théâtre où les metteurs en scène, les acteurs étaient des professeurs et des étudiants de l'école Bonnal. Le produit est utilisé pour la charité. Joue au vase d'or, vous et sa femme, M. Xian Sud ... l'écho a attiré de nombreux spectateurs. Sous la direction de Hoang Ngoc Phach, The Lu et un certain nombre d'autres artistes ont mûri et remporté de nombreux succès dans l' industrie des arts du théâtre .

En 1931, Hoang Ngoc Phach est allé enseigner au Lang Son Primary College . En 1935, il revient enseigner à Bac Ninh jusqu'au jour du soulèvement général . Ici, il a également participé à l'organisation de l'Association pour la promotion des études, l'Association nationale de la communication linguistique nationale et a occupé le poste de président de ces deux organisations sociales.

Après la Révolution d'août à 1959 , Hoang Ngoc Phach a occupé de nombreux postes dans le secteur de l'éducation: directeur du district scolaire de Bac Ninh et directeur du lycée Han Thuyen, directeur de l'éducation de War Zone 12, Interzone 1, directeur Collège Pédagogique Central, Inspecteur Académique National, Directeur du Lycée Phan Dinh Phung, puis de retour à la Congrégation pour le Ministère de l'Education, a rejoint le groupe de recherche Le Quy Don. En 1959, il a été transféré à l' Institut de littérature pour faire des recherches jusqu'en 1963, date à laquelle il a pris sa retraite.

Il est décédé en 1973.

Bibliographie :

- Un cœur pur, 1925
Dreep
Dreep

Messages : 1539
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 31

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hoàng Ngoc Phách Empty Re: Hoàng Ngoc Phách

Message par Dreep Ven 6 Nov - 16:08

Un cœur pur

Hoàng Ngoc Phách 41kofhenegl._sx304_bo1204203200_

Hoàng Ngoc Phách est un écrivain précoce. Âgé d'une vingtaine d'années, il trempe son pinceau afin d'analyser des sentiments dans le contexte, une fois encore, d'un amour impossible. Mais ici le contexte est capital en ce qu'il illustre une époque de changements décisif pour le Viêt-Nam, des changements de nature politique et littéraire. Depuis le début de la colonisation française, les vietnamiens créent une nouvelle langue (le quốc ngữ) pour s'émanciper la domination chinoise. La culture française prend le relais, et notamment par la littérature dont l'influence est mise en évidence dans Un cœur pur, ne serait-ce que par les lectures des personnages, échangeant entre eux sur ce renouveau intellectuel.

Un cœur pur est un roman en partie autobiographique, et la littérature française (Manon Lescaut et La Dame aux Camélias sont cités) a donné à son auteur l'impulsion pour se scruter de l'intérieur. Dans sa propre langue et avec ses propres moyens, en particulier dans le troisième chapitre (sur les cinq du roman, le plus beau et le plus long) avec une manière délicieuse de dépeindre la pluie, les rizières et les sentiments des deux personnages d'un seul tracé.

Tout cela qui distingue, largement en sa faveur en ce qui me concerne, Hoàng Ngoc Phách de Dumas fils. En tout cas, pour un roman de 1925 Un cœur pur ne me paraît pas désuet. Ce qui rend impossible l'amour de ces deux personnages c'est les traditions, héritage d'une domination chinoise qui, sur le plan culturel, est en train d'agonir à l'époque de la publication de Un cœur pur. Peu de temps après sa publication, le roman aura un impact grandissant sur la littérature de ce pays, mais en marge des déboires qu'il connaîtra également du fait qu'une autre ère enterrera à son tour le renouveau auquel Hoàng Ngoc Phách avait participé dans sa jeunesse.
Dreep
Dreep

Messages : 1539
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 31

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Asie


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum