Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -37%
Couette 2 places (220×240) – Polyester ...
Voir le deal
29 €

Le Rameau d'or

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Rameau d'or Empty Le Rameau d'or

Message par Pinky Dim 1 Mai - 19:55

Le rameau d’or

En faisant une recherche sur le rameau d’or, je suis tombée sur un article assez récent intitulé : « Encore le rameau d’or », de Robert Turcan dans le Bulletin de l’Association Guillaume Budé, n°2, p. 114-123, de 2016.
L’article fait le point sur les références littéraires et religieuses du fameux rameau qui, dans le livre VI de l’Enéide ouvre à Enée la porte des Enfers.

Le rameau d’or dans le livre VI de l’Enéide
Rappelons rapidement le récit : Enée a vu en songe son père Anchise qui lui annonce qu’arrivé en Italie, « la Sibylle de Cumes lui ouvrira le gouffre de l’Averne et le conduira vers lui au séjour des ombres » (résumé du livre V de l’Enéide, éd. Budé). Ainsi dès qu’il accoste à Cumes, il monte au temple d’Apollon et rencontre la Sibylle qui séjourne près de l’Averne et lui demande de le mener au royaume des morts. Celle-ci lui demande de couper le rameau d’or pour y accéder, ce que fait Enée
« Ayant ainsi parlé il s’arrêta, observant les signes que lui donnent et la direction que prennent les colombes. Elles volent devant lui picorant dans l’herbe et s’avancent jusqu’où le regard peut les suivre. Puis, arrivées aux gorges empestées de l’Averne, elles s’élèvent d’un coup d’aile et, glissant dans l’air limpide, elles se posent toutes deux à l’endroit rêvé, dans l’arbre où le reflet d’or éclate et tranche sur le feuillage. Comme sous les brumes de l’hiver, au fond des bois, le gui, étranger aux arbres qui le portent, renaît avec ses nouvelles feuilles et entoure leurs troncs arrondis de ses fruits couleur de safran, la frondaison d’or apparaissait sans l’yeuse touffue, et ses feuilles brillantes crépitaient au vent léger. Aussitôt Enée attire à lui et arrache avidement le rameau trop lent à venir, et le porte sous le toit de la Sibylle. » Livre VI, 197-211.
Enée entre avec la Sibylle dans l’antre et celle-ci offre le rameau d’or à Charon pour qu’il accepte de leur faire traverser le fleuve puis la Sibylle endort Cerbère
« Qui que tu sois, qui sous tes armes te diriges vers notre fleuve, arrête et, de la place où tu es, dis-moi ce qui t’amène. C’est ici le séjour des Ombres, du Sommeil et de la Nuit endormeuse. Il m’est défendu de transporter dans ma barque des corps vivants.
…………..
Et elle lui montre le rameau qu’elle cachait sous ses voiles. Alors le cœur gonflé de colère du passeur s’apaisa. La Sibylle n’ajoute rien : il s’incline devant le présent vénéré, la branche fatale qu’il n’a pas vu depuis longtemps, et, tournant sa sombre poupe, il l’approche du rivage. » Livre VI, 387-411.

Ils traversent ensuite les différents espaces, cercles selon Dante, où les âmes des criminels subissent les différents châtiments. Arrivant devant le séjour de Proserpine, ils déposent le rameau, ce qui les amène vers le séjour des Bienheureux et d’Anchise.
« Mais allons, poursuis ta route et achève ce que tu as entrepris avec le rameau d’or. Pressons le pas : j’aperçois les murs sortis de la forge des Cyclopes, et, en face de nous, la porte cintrée où il nous est prescrit de déposer cette offrande.
………….
Enée prend les devants, se lave dans une eau fraîche et, devant lui, fixe au seuil le rameau. » Livre VI, 628-636.

Encore le rameau d’or par Robert Turcan

« Malgré tant d’exégèses, plus ou moins subtiles, sinon convaincantes, le rameau virgilien n’a rien perdu de son secret. « Nul épisode n’est à la fois plus célèbre et plus mystérieux » Boyance, la religion de Virgile. Il l’était déjà pour les Anciens et le philosophe Cornutus….n’hésitait pas à écrire que le rameau était une invention poétique. »
D’après Turcan, la comparaison entre le rameau et le gui n’appartient qu’à Virgile (il précise dans ce que nous connaissons de la littérature antique). La couleur or renvoie au soleil et l’expression « sous la brume du froid » pour évoquer le gui peut être mis en relation avec la « bruma Capricorni » c’est-à-dire le solstice d’hiver (renvoi à la fête de Sol invictus puis à Noël à partir du IVe siècle). Soleil « lumière des Justes » puisqu’après avoir offert le rameau à Proserpine, Enée et la Sybille retrouvent la lumière auprès des « âmes pieuses ». Allusions à l’initiation isiaque et aux mystères d’Eleusis et au rapt de Perséphone-Coré dont la descente et la remontée périodique pouvait être comparée à la descente des âmes.

« Cicéron attribuait à l’initiation éleusienne l’espérance d’une vie meilleure après la mort. »
Pline évoque le gui et la serpe d’or
« les druides n’ont rien de plus sacré que le gui et l’arbre qu’il porte, le chêne consacré à Jupiter »
, soit à Taranis qui serait le Jupiter gaulois. Chêne arbre cosmique reliant la terre au ciel. Renvoi également au Phédon de Platon qui inspire une partie du  discours d’Anchise Livre VI,  731-734.
« Certes, nous n’avons pas lieu de surestimer l’impact de l’érudition chez un Gaulois Cisalpin, pour qui comptait primordialement le gui sacré des druides. Mais, en lisant le chant VI de l’Enéide, un lettré ne pouvait manquer au temps d’Auguste d’en élargir la signification et d’y rêver en fonction de sa culture. »

On peut terminer avec ce qu’en disait Michelet :
« Que fait-il ce rameau ? Il évoque la vie. »
Pinky
Pinky

Messages : 247
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le Rameau d'or Empty Re: Le Rameau d'or

Message par Tristram Dim 1 Mai - 21:06

Peut-être Bosco a-t-il choisi ce symbole parce qu'il était hermétique, et donc ouvert à toute interprétation ?!

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14728
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le Rameau d'or Empty Re: Le Rameau d'or

Message par Pinky Dim 1 Mai - 21:21

Bosco n'a pas vraiment choisi le mythe du rameau mais plutôt la descente chez les morts, en particulier pour Une Ombre. Il a plutôt picoré dans les textes antiques concernant les Ombres ou les âmes. Par exemple, on retrouve les deux colombes dans une des broderies du Mas Théotime.
C'est la lecture du chant VI de l'Enéide  qui m'a donné l'idée d'en savoir plus sur ce rameau mythique, titre du livre de Frazer qui d'ailleurs en parle peu.
Pinky
Pinky

Messages : 247
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le Rameau d'or Empty Re: Le Rameau d'or

Message par Tristram Dim 1 Mai - 21:54

Certes, mais il y a quand même Le rameau de la nuit (Shanidar évoquait le rameau d'or dans son commentaire) et, dans Sylvius :
« Le Rameau d’Or. Un rameau enchanté, sans doute, car tout, dans cette auberge, avait l’air de se faire par miracle. »
C'est vrai que ça reste anecdotique par rapport au thème du voyage chez les Ombres.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14728
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le Rameau d'or Empty Re: Le Rameau d'or

Message par Pinky Dim 1 Mai - 21:59

Oui bien sûr, je ne parlais que des deux malheureux Bosco que j'ai lus. En effet, il faut que je lise le Rameau de la nuit
Pinky
Pinky

Messages : 247
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le Rameau d'or Empty Re: Le Rameau d'or

Message par Bédoulène Lun 2 Mai - 10:57

merci Pinky, je ne me souviens pas de la broderie et des 2 colombes, mais lu il y a un certain temps et ma mémoire faillit

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19635
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le Rameau d'or Empty Re: Le Rameau d'or

Message par Nadine Mer 4 Mai - 21:01

Ah un fil que je regrette de ne faire que survoler, j'espere qu'ayant plus de temps il remontera à ma vue, continue le partage, Pinky, c'est intéressant !
Nadine
Nadine

Messages : 4816
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 47

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Le Rameau d'or Empty Re: Le Rameau d'or

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Lecture comparée, lecture croisée


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum