Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le deal à ne pas rater :
Pokémon EV06 : où acheter le Bundle Lot 6 Boosters Mascarade ...
Voir le deal

Aristophane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aristophane Empty Aristophane

Message par Pinky Mer 8 Mar - 11:24

Aristophane
v. – 450- v. -385


Aristophane Aristo10

Aristophane (en grec ancien Ἀριστοφάνης / Aristophánês) est un poète comique grec du Ve siècle av. J.-C., né dans le dème de Cydathénéon vers 445 av. J.-C. et mort entre 385 et 375 av. J.-C.. Son œuvre à elle seule représente ce qui nous reste de l'Ancienne Comédie, et coïncide avec les années glorieuses d'Athènes sous l'administration de Périclès et la longue et sombre période de la guerre du Péloponnèse (conflit qui oppose la ligue de Délos, menée par Athènes, et la ligue du Péloponnèse, sous l'hégémonie de Sparte). Au tournant du Ve et du IVe siècle, alors qu'Athènes voit éclore des modes de pensée nouveaux dans tous les domaines, et que les mœurs politiques et sociales se transforment ou se dégradent, Aristophane cloue au pilori par de grands éclats de rire les politiciens démagogues et va-t-en-guerre, les citoyens en proie à une « judicardite » aiguë, cette pernicieuse manie des procès, ou les maîtres d'incivisme et de décadence.
Les arrières pensées et prises de position d’Aristophane sont bien développées dans la notice de Wikipédia que j’ai reprise ici.

Œuvre
Bien qu’Aristophane ait écrit 44 pièces, selon les érudits alexandrins (35 pièces originales, plus cinq reprises de ses propres pièces et quatre d’attribution douteuse), on ne possède pas l'intégralité de son œuvre dramatique : la plupart de ses comédies sont connues seulement par des fragments ou sont perdues ; seules onze nous sont parvenues :
• Les Acharniens (425) : où l'auteur intervient franchement dans la politique et combat le parti de la guerre ;
• Les Cavaliers (424) : il attaque ouvertement Cléon, le tout-puissant démagogue ;
• Les Nuées (423) : il raille Socrate, qu'il représente comme un sophiste ;
• Les Guêpes (422) : il tourne en dérision l'organisation des tribunaux athéniens et les manies des juges ;
• La Paix (421) : pièce antimilitariste encore plus cinglante que Les Acharniens ;
• Les Oiseaux (414) : il s'en prend aux utopies politiques et sociales ;
• Lysistrata (411) : il pousse jusqu'à l'absurde un utopique conflit entre les hommes et les femmes en y insérant un nouveau plaidoyer contre la guerre ;
• Les Thesmophories (411) : satire littéraire dirigée contre les finasseries d’Euripide et la misogynie de son théâtre ;
• Les Grenouilles (405) : nouvelle satire littéraire contre Euripide et la tragédie grecque en déclin ;
• L'Assemblée des femmes (392) : il tourne en dérision l'utopie sociale et politique du pouvoir des femmes ;
• Ploutos (388) : satire des mœurs semblable, par le thème de l'inégalité des richesses, à L'Assemblée des femmes.
Pinky
Pinky

Messages : 475
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aristophane Empty Re: Aristophane

Message par Pinky Mer 8 Mar - 11:30

L'Assemblée des femmes

Aristophane 97820710

Le propos est assez simple. Les femmes constatant que les hommes ne sont pas capables de gouverner la cité décident de les remplacer à l'Assemblée pour voter de nouvelles lois. Elles se déguisent en hommes en volant les vêtements de leurs maris et votent des lois qui mettent les biens en commun et instaurent une liberté sexuelle qui ne doit pas avantager les plus désirables hommes ou femmes. Le résultat n'est pas tout à fait probant...
la question que je me suis posée est celle du "féminisme", peut-on dire qu'Aristophane se moque des femmes en leur faisant voter ces lois "folles" ? sans doute mais en même temps, je ne suis pas certaine que le propos est "machiste" avec toutes les précautions à prendre face à un texte aussi ancien ancré dans un contexte culturel bien différent du nôtre et en réaction également à des théories exposées par Platon. Les hommes ne sont pas épargnés par la critique au vitriol des mœurs politiques et en tant que femme, il m'a semblé que la voix des femmes est bien traduite. Un bel article  en ligne "Simon Byl, « La métis des femmes dans l'Assemblée des femmes d'Aristophane », Revue belge de philologie et d'histoire, t. 60, no 1, Antiquité — Oudheid,‎ 1982", évoque la métis des femmes, c'est-à-dire la ruse, celle d'Ulysse qui est la force des faibles. On dirait maintenant des "dominés".  Malgré un humour souvent lourd, le texte continue à nous parler de la politique, de la place des laissés pour compte et du rôle du rire comme critique de l'ordre établi.
.

Un post pour la journée du droit des femmes !
Pinky
Pinky

Messages : 475
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aristophane Empty Re: Aristophane

Message par Tristram Mer 8 Mar - 12:58

Merci pour Aristophane !
De lui, je pense avoir lu Les Oiseaux (?), et j'ai Les Nuées qui s'étiole sur ma PAL.
J'ai du mal à lire du théâtre, mais c'est un auteur qui a beaucoup inspiré (Rabelais, Montaigne, etc.), et qui fait partie des classiques que je devrais connaître. Diogène l'a pratiqué, je crois.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15588
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aristophane Empty Re: Aristophane

Message par Bédoulène Jeu 9 Mar - 19:04

c'était le jour pour cette lecture Pinky même si cela devrait être tous les journées

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21070
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Aristophane Empty Re: Aristophane

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de l'Antiquité


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum