Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-46%
Le deal à ne pas rater :
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – Blanc
7.51 € 13.91 €
Voir le deal

Monte Hellman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Monte Hellman Empty Monte Hellman

Message par animal Dim 22 Jan - 13:54

Monte Hellman
(né en 1932)


Monte Hellman Monte-10

Monte Hellman est né le 12 juillet 1932 à New York. Il a débuté sa carrière dans le cinéma sous la houlette de Roger Corman, légendaire producteur de films de série B. En 1965, il a réalisé deux westerns, L’Ouragan de la vengeance puis The Shooting (1967), interprétés par Jack Nicholson. Ils sont devenus des films cultes, comme le fameux road movie Macadam à deux voies, réalisé en 1971. En 2010, il est revenu en compétition à Venise avec Road to nowhere, son premier film depuis vingt ans. Il y a obtenu un prix pour l’ensemble de son œuvre. Monte Hellman a également mis le pied à l’étrier à Quentin Tarantino en produisant Reservoir Dogs.

source et interview : telerama.fr

Filmographie :

1959 : Beast from Haunted Cave
1964 : Flight to Fury
1964 : Back Door to Hell
1965 : L'Ouragan de la vengeance (Ride in the Whirlwind)
1967 : The Shooting
1971 : Macadam à deux voies (Two-Lane Blacktop)
1974 : Cockfighter
1978 : China 9, Liberty 37 (Amore, piombo e furore)
1981 : Inside the Coppola Personality (court métrage)
1988 : Iguana
1989 : Douce nuit, sanglante nuit : coma dépassé (Silent Night, Deadly Night 3: Better Watch Out!)
2010 : Road to Nowhere

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13166
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Monte Hellman Empty Re: Monte Hellman

Message par animal Dim 22 Jan - 14:05

Un cinéaste dont on en entend tellement parler qu'on a l'impression qu'il n'existe pas. Pourtant il fait partie de cette génération qui occupe le panthéon moderne des grands (Coppola, de Palma, Scorcese entre autres?). Il est un représentant d'un cinéma différent, peut-être l'est-il resté et que ça suffit à expliquer le faible nombre de films et la discrétion.

Je l'ai découvert à Two Lane Blacktop, le film de bagnole à la mélancolie infinie, j'ai pu le revoir avec un intérêt et une émotions toujours neufs, j'ai pu découvrir une partie du reste avec un intérêt et une émotion grandissants. C'est un cinéma que j'aime. Il a un temps différent et une retenue qui sont précieux.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13166
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Monte Hellman Empty Re: Monte Hellman

Message par animal Dim 22 Jan - 14:20

Monte Hellman Jack110

Back Door to Hell (1964)

Bifurcation dans l'exploitation. Le film (fauché) de commando tourné aux Philippines impose une bande-son très 60's et un visage qu'on reverra beaucoup, celui de Jack Nicholson. Opérateur radio et traducteur du trio américain venu démasquer les mouvements des troupes japonaises avant que ne puisse être lancée la grande offensive sur l'archipel. Énigmatique bavard à la rêverie inquiète, il cohabite pas mal avec le dur, le soldat de métier qui a ça dans le sang. Tous les deux il regardent leur lieutenant (Jimmie Rodgers) qui commence à être user par la guerre et dont la tendance à se mettre en retrait pourrait devenir dangereuse. C'est d'ailleurs lui peut-être le personnage principal de ce film, de genre, qui évite soigneusement la monopolisation de l'image. Et Paco, le chef des guérilleros ? Le héros au sens classique, avec efficacité et sacrifice, ce serait lui, l'instituteur impassible par nécessité.

Economie de moyen sans doute mais déplacement choisi de l'enjeu hors de l'action, dans les temps un peu trop long, dans les absences et surtout déjà cette capacité à révéler les personnages par leurs silences par ce qu'on devine plus que par ce qui est montré ou démontré.

Un beau film de guerre existentialiste et fauché qui en dit beaucoup plus que les incrustations de circonstances d'images d'archives à la fin peuvent le laisser penser. Réconfortant à défaut d'être optimiste ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13166
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Monte Hellman Empty Re: Monte Hellman

Message par animal Lun 1 Jan - 21:47

Mmmmh enfin revu le film hier et je suis autant embarrassé pour en parler, alors récup' pour commencer :

Monte Hellman Road_t11

Road to nowhere

Pas simple de parler de ce film. Le numérique fait un peu cheap, comme d'hab, et c'est le film d'un film dans un film... le film d'un jeune réalisateur qui semble avoir la cote mais qui se situe quelque part dans le cheap sans que ça soit le fond du problème ? z'êtes perdus, c'est sans doute normal. Le film dans le film s'inspire d'un fait divers. Une jeune femme et un bonhomme disparus après une obscure histoire d'escroquerie. L'actrice inconnue, méconnue, aurait peut-être encore un autre passé trouble (elle serait la vraie disparue ou disparue encore une autre disparue ?). Évidemment l'actrice et le réalisateur ont un faible l'un pour l'autre. Un enquêteur pour une boîte d'assurances, une enquêtrice blogueuse qui en pince pour celui là, le type qui a écrit le script et se désespère, l'acteur principal... tout ça dans l'ambiance verte et détrempée d'une Caroline du Nord qui fait un peu Twin Peaks.

On est bien en droit et en peine de se demander ce qu'on regarde et pourtant on se laisse prendre petit à petit à une fascination certaine pour cette femme, pour les apparences changeantes, de possibles réalités semblables (ou fantasmées), un très étrange mélange qui oublie le faux genre du film pour partir bien bien ailleurs. Là où il n'y aurait pas grand chose, à part peut-être une troublante obsession et des échanges pas du tout linéaires qui voyagent après tout pas loin de très bien à travers ce drôle de film.

Pleins de choses de ressemblances, de nostalgie, de clichés, un sens de La beauté est dans les yeux de celui qui regarde, une capacité de contournement et d'autre chose de changement des enjeux d'intérêt ou de ratage...

Monte Hellman Shanny10

Monte Hellman Road_t10

Monte Hellman Shanny11

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13166
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Monte Hellman Empty Re: Monte Hellman

Message par animal Lun 1 Jan - 21:50

Et quoi d'autre, comme la première fois je relève les musiques pas du tout numériques de Tom Russel et Kris Kristofferson qui bercent le film et plus généralement le soin apporté à la sonorisation qui laisse de la place aux silences ou aux bruits de l'extérieur. C'est d'ailleurs une qualité qui est flagrante dans Two Lane Blacktop.

Monte Hellman Road2010

Pas tout compris mais retombé sous le charme très étrange et très calme de ce film inattendu.

Bande-annonce :



_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13166
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Monte Hellman Empty Re: Monte Hellman

Message par Invité Dim 23 Fév - 19:41

J'ai découvert Two-Lane Blacktop (l'anti Easy Rider) et en le visionnant j'ai pensé à toi @animal, je me suis dit c'est un film pour lui. Very Happy

Monte Hellman Twolan10

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Monte Hellman Empty Re: Monte Hellman

Message par animal Dim 23 Fév - 19:42

Vu plusieurs fois et chaque fois avec autant d'intérêt et de plaisir. (Et Warren Oates est excellent).

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13166
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Monte Hellman Empty Re: Monte Hellman

Message par Invité Jeu 16 Juil - 20:35

Vu Road to Nowhere, et j'adhère à tes commentaires, @animal, à la différence que j'ai quand même moins accroché que pour Two Lane Blacktop.
J'allais écrire la même chose que toi sur le "décor" faisant penser à Twin Peaks, ou au dernier Jarmusch avec les zombies.
Un film dans le film, ou un film sur le film. Drôle de machin. Surprised

Monte Hellman Road_t10

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Monte Hellman Empty Re: Monte Hellman

Message par animal Jeu 16 Juil - 21:18

C'est plus inattendu que Two Lane Blacktop c'est clair. Un film qui fait son chemin en mémoire en tout cas. cat

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13166
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Monte Hellman Empty Re: Monte Hellman

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum