Todd Strasser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Todd Strasser

Message par Pia le Sam 16 Sep - 13:24

Todd Strasser
Né en 1950


Todd Strasser est né à New York et a grandi à Long Island. Il est allé au collège de New York pendant quelques années mais il n'y est pas resté.
Il est alors allé vivre en Europe pour devenir musicien dans les rues. Pendant ces années-là, il écrit des chansons, des poèmes et des lettres pour ses amis d'Amérique.
Après ces années passées en Europe il décide de devenir écrivain. Il retourne aux États-Unis et étudie la littérature et l'écriture. Après l'université, Todd travaille pour le journal Middletown Times Herald-Record près de New York pendant deux ans puis pour Compton Advertising à New York pendant un an. Il a écrit plusieurs articles et histoires courtes pour The New Yorker, The New York Times, Esquire et divers magazines.
En 1978, il vend son premier roman, Angel Dust Blues. Il utilise ses droits d'auteur pour établir "Dr. Wing Tip Shoo", une fabrique de fortune cookies".
Sous le pseudonyme de Morton Rhue, Todd Strasser publie en 1981, sous le titre « The Wave » (« La Vague ») une adaptation romancée de l’expérience, basée non pas sur les notes rédigées par Ron Jones (que Todd Strasser reconnaît n’avoir jamais rencontré), mais bien sur le téléfilm (il s’agit donc d’une adaptation d’adaptation).
« La Vague », a inspiré un film allemand réalisé par Dennis Gansel en 2008, La Vague, double lauréat des Prix du Film Allemand avec la médaille de Bronze dans la catégorie Meilleur film et la médaille d’Or décerné à Frederik Lau (Meilleur Second Rôle pour son interprétation de Tim). Le film a également été nommé au Festival du Film de Sundance (Grand Prix du Jury).
En 1990, Todd déménage encore. Il habite maintenant près de New York, dans le Comté de Westchester. Pendant les années qui suivent, il écrit de nombreuses adaptations de livres pour des films dont "Home Alone", "Free Willy", "Ferris Bueller's Day Off" et "Jumanji".
En 1993, il écrit "Help ! I'm trapped in my teacher's body". Le livre est un succès et il écrit 16 autres livres dont le titre commence par "Help! I'm trapped", et d'autres séries parlant de problèmes comme la drogue, l'alcoolisme et la violence à l'école suivent. Il a écrit plus de 120 livres en tout.

Ouvrages Traduits en français

La vague
Le bon fils

livres jeunesse
Spoiler:
Journal d'Anakin Skywalker (1999)
     Episod I : Journal 2 Star Wars
Piégé dans le corps de la dame de la cantine (2000)  
Piégé dans le corps de ma sœur ! (1999)  
Piégé dans le corps du chien ! (1997)
Piégé dans le corps du labrador ! (2002)
Piégé dans le corps du père Noël (1999)  
Piégé dans le corps du président (2000)
Piégé dans le corps du prof ! (1996)
Piégé dans le corps du prof de gym ! (1998)
Piégé dans le corps du proviseur (2001)
Piégé dans le corps d'un extraterrestre (2002)
Piégé dans le corps d'une star ! (2000)
Piégé le jour de la rentrée ! (1997)
Piégé le premier jour de la colo ! (1999)
Richard au pays des livres magiques (1995)
avatar
Pia

Messages : 102
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 49
Localisation : Utrecht

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Todd Strasser

Message par Pia le Sam 16 Sep - 13:29


La vague


Dans un collège aux États-unis un professeur d’histoire Ben Ross se heurte à l’incompréhension de ses élèves en ce qui concerne l’Allemagne Nazie. Les questions fusent: “Comment est-ce possible? Comment la population civile n’a-t-elle rien vu?” et des affirmations comme: “il faut oublier, cela ne peut plus arriver”. Pour leur faire comprendre, il décide de leur donner une leçon, Il décide de soumettre sa classe à une expérience un peu particulière. Par une sorte de jeu qui stimule son pouvoir sur l’élève et leur obéissance aveugle, il est promu leader tout puissant. Il leur donne de nouvelles règles qu’il suivent. Les cliques s’éffacent pour former une cohésion. Les élèves apprennent à se comporter en groupe.  Les populaires cotoient les impopulaires. L’expérience se poursuit en dehors de la classe et Ben se prend au jeu, curieux de ce l’expérience amènera. Certains élèves sont pour et ne voient pas le danger, d’autres contre, comme Laurie qui est rédactrice en chef du Grapevine, le journal du collège. Certains parents commencent à se méfier et invoque le fait qu’ils n’ont pas mis leur enfant au collège pour qu’il désapprennent à penser par lui-même.

Au début toutefois cette expérience semble plutôt positive, les élèves sont disciplinés, apprennent leurs leçons, mais souvent par coeur, sans se poser de questions ou faire d’analyse. Ben Ross est surpris par ce qu’il a engendré. Le principal le convoque et lui demande de mettre fin à l’expérience. Ben Ross lui assure que tant qu’il dirigera ses élèves, qu'il aura le controle sur eux et rien ne pourra arriver.

Le mouvement prend de plus en plus d’ampleur. Bientôt, intimidation, fanatisme, enrôlement forcé sous peine de représailles, pression, violence, abus, agressions, menaces, jouent en arrière plan. Le mouvement, “La vague” dégénère en dictature. Ben est dépassé et se demande ce que sont devenus ses objectifs de départ, faire comprendre à ses élèves ce qu’était l’Allemagne Nazie et ce que les gens vivaient au quotidien.

C’est un bouquin court, bien écrit, qui mène à bien ses objectifs de départ, lui. La fin toutefois pour se dépêtrer de cette situation intenable est un peu bâclée selon mon gout. Et j’aurais bien voulu qu’il y ait une suite qui raconte les retombées de l’expérience.

mots-clés : #contemporain #regimeautoritaire
avatar
Pia

Messages : 102
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 49
Localisation : Utrecht

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Todd Strasser

Message par Armor le Sam 16 Sep - 14:03

Le retour de Pia ! Qu'est-ce que ça fait plaisir !

Je me souviens que ce livre avait soulevé une polémique à sa sortie, et que les avis étaient pour le moins contrastés.
L'histoire est apparemment tirée d'un fait réel, une expérience qui a eu lieu dans les années 70... C'est vrai qu'une suite sur ses conséquences à long terme aurait eu son intérêt.
avatar
Armor

Messages : 2333
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 37
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Todd Strasser

Message par Pia le Ven 22 Sep - 15:13

Salut Armor! Contente de te retrouver aussi. Tiens c'est un livre qui a soulevée une polémique? Pourquoi donc?
avatar
Pia

Messages : 102
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 49
Localisation : Utrecht

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Todd Strasser

Message par Armor le Ven 22 Sep - 20:20

Je vais tenter de résumer ce que j'en ai compris après m'être rafraîchi la mémoire :

Tod Strasser a, comme tu le sais, écrit ce livre à partir d'une expérience réelle, menée par un professeur nommé Ron Jones, qui l'avait relatée dans un magazine indépendant. L'article avait ensuite donné lieu à un film, dont Tod Strasser s'était à son tour inspiré pour écrire son roman La vague.
La polémique a été déclenchée par l'auteur de l'expérience initiale, Ron Jones. Il n'avait été contacté, ni pour le film, ni pour le roman de Tod Strasser, et il en avait visiblement pris ombrage. Il reprochait aux deux oeuvres de s'être grandement éloignées de la réalité, en inventant notamment des éléments qui, selon lui, faussaient la portée du message. Il était d'autant plus remonté que les arguments de vente insistaient beaucoup sur le fait que tout ceci était tiré d'une histoire vraie, entretenant (toujours selon lui) la confusion dans l'esprit du public.

Un extrait d'un article Wikipédia sur la réaction de Ron Jones :

Dans un article publié en 1993 dans The Whole Earth Review, numéro 79 (été 1993), l'enseignant raconte que, convié à une avant-première à laquelle il assiste avec sa fille de huit ans, il se serait exclamé : « Ce n’est pas arrivé comme cela ! […] L'amour n'a pas enrayé La Vague, et il n'a sûrement pas enrayé l'Holocauste ! ». Dans ce même article, il précise : « Il fallait que j’explique à quelqu’un les erreurs historiques du film […]. Bien sûr, pour faire vendre le roman, les éditeurs ne manquent jamais d’indiquer « Fondé sur une histoire vraie ». Ils se gardent bien d’indiquer qu’ils ne racontent pas la vérité. »

Si Todd Strasser admet avoir fait œuvre de fiction et reconnaît n’avoir jamais rencontré Ron Jones, il estime pourtant que la véracité historique de l'expérience compte peu au regard du caractère vraisemblable de l'intrigue.


Pour lire l'article dans sa totalité : clic

Après, je crois aussi me souvenir qu'il y avait aussi eu débat en France sur la qualité du roman et sur l'écriture, mais là, c'est trop flou... Wink Je me souviens quand même que d'aucuns reprochaient la trop rapide radicalisation des élèves, invoquant un manque de crédibilité, quand d'autres étaient très enthousiastes.
Ne l'ayant pas lu, je n'ai évidemment pas d'avis sur la question ! (pas plus que sur la polémique, d'ailleurs...)
avatar
Armor

Messages : 2333
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 37
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Todd Strasser

Message par Pia le Sam 7 Oct - 16:25

La radicalisation des élèves dans le livre est un peu rapide, c'est vrai mais efficace. Par contre la déradicalisation est un peu baclée. Le livre qui a été tiré aussi du livre, celui de 2008, de Dennis Gansel s'éloigne quelque peu du livre tout en respectant son esprit, mais très dramatisé.....Et puis, le film se passe en Allemagne alors que "l'intrigue" du livre se passe aux États-unis. Cela fait deux histoires un peu différentes, parce que se passant dans deux cultures différentes. Et c'est cela qui m'a intéressée aussi. Donc j'étais contente d'avoir lu, vu, les deux.
avatar
Pia

Messages : 102
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 49
Localisation : Utrecht

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Todd Strasser

Message par Bédoulène le Sam 7 Oct - 16:28

merci Pia, c'est noté !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 7213
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 73
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Todd Strasser

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum