Vincenzo Consolo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vincenzo Consolo

Message par Bédoulène le Ven 9 Déc - 18:08

Vincenzo Consolo (1933-2012)


Vincenzo Consolo (né le 18 février 1933, à Sant'Agata di Militello, en Sicile, mort le 21 janvier 2012 à Milan1) est un écrivain italien associé à la «Génération des années trente». Il fait des études de droit à l'université, puis retourne enseigner en Sicile et fréquente Lucio Piccolo et Leonardo Sciascia. Bien qu'il vive depuis 1969 à Milan où il travaille, il reste profondément imprégné de la Sicile, de sa beauté comme de sa violence.

Engagement politique

Ami du poète palestinien Mahmoud Darwich, membre fondateur du Parlement international des écrivains, il manifeste dans Ramallah assiégée, avec l’Américain Russell Banks, le Nigérian Wole Soyinka, le Portugais José Saramago, le Chinois Bei Dao, le Sud-africain Breyten Breytenbach, l’Espagnol Juan Goytisolo, accompagnés de Leïla Shahid et Elias Sanbar.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009.

Oeuvres traduites en français :

Le Sourire du marin inconnu
Lunaria
Le Retable
La Blessure d'Avril
Les Pierres de Pantalica
D'une maison l'autre, la nuit durant
Ruine immortelle
Le Palmier de Palerme
Le Voyage en Palestine (collectif d'écrivains et de traducteurs)
De ce côté du phare : voyages en Sicile
Le Sourire du marin inconnu







Le palmier de Palerme

Quand la révolte n'a pas de parole nait entre les êtres l'incompréhension, alors chacun choisit la fuite, fuite géographique, fuite dans l'écriture et parfois dans l'aliénation ; c'est ce qui ampute le destin de cette famille.

Ce récit est la confession du Père et en-deça je pense quelque peu celle de l'auteur, quant à cette région, qu'il a quitté, cette région victime de tant de maux (mafia, Etat, religion...).

L'écriture de cet écrivain est très riche et poétique ; intéressante aussi dans les nombreuses références culturelles (littérature, peinture, architecture, histoire)

Je souhaite que ces quelques extraits vous convainquent de faire connaissance avec cet auteur.






"message rapatrié"


mots-clés : #famille

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
avatar
Bédoulène

Messages : 4008
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 72
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Italiens et Grecs


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum