Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

Ryûnosuke AKUTAGAWA

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

nouvelle - Ryûnosuke AKUTAGAWA  - Page 2 Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Tristram Dim 29 Oct - 20:34

C'est fort bref ; le seconde surtout m'a interpelé.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15663
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nouvelle - Ryûnosuke AKUTAGAWA  - Page 2 Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Tristram Dim 31 Déc - 11:07

La Magicienne

nouvelle - Ryûnosuke AKUTAGAWA  - Page 2 La_mag10

Cinq textes :
Les Poupées
Au début de l’ère Meiji, une famille ruinée par le changement social causé par la modernisation (essentiellement une occidentalisation) se voit contrainte de vendre ses traditionnelles poupées précieuses à un Américain. C’est un déchirement, surtout pour la jeune fille et la mère, le fils se tournant résolument vers le progrès.

Un crime moderne
Confession-testament d’un médecin de la même époque, formé en Angleterre où il est devenu chrétien. Son secret amour d’enfance a été marié à un riche corrompu qu’il empoisonne pour permettre le remariage de l’aimée à son amant de cœur. Mais il lutte pour ne pas tuer à son tour l’élu, et se suicide.
« À y bien réfléchir, je comprends que ma tentative de retranscrire mon passé en m’assurant de l’exactitude des faits revient à me faire revivre les événements, et au bout du compte, finit par abolir la distance. »
Un mari moderne
Rattaché au passé et à un idéal d’amour pur, il tarde à comprendre l’immoralité de son épouse qui à une liaison avec un cousin, et est même une « féministe » : « l’émancipation des femmes » fait partie des nouvelles valeurs répugnantes…
« Tout avait un parfum de nouveauté surannée, la décoration vous plongeait presque dans l’angoisse à force de faste, et si je voulais la qualifier encore, je dirais que l’ensemble faisait songer au son d’un instrument de musique désaccordé, oui, ce cabinet de travail était un reflet fidèle de l’époque. »
La Magicienne
En référence à Poe et Hoffmann, le narrateur évoque les « phénomènes insolites que recèle la nuit de Tôkyô » pour introduire son récit autrement difficile à croire. Son histoire est celle de Toshi et Shinzô, qui se sont promis l’un à l’autre. Mais la vieille Shima, nécromancienne de la famille de Toshi, à subjugué celle-ci pour s’en servir comme oracle auprès du dieu Basara après l’avoir mise sous hypnose. Deux papillons noirs, un œil fantastique et d’autres phénomènes inquiétants alarment Shinzô, qui veut la sauver de cette emprise. Son ami Tai décide Toshi à simuler un ordre de la divinité, mais elle succombe à la possession. Cependant le dieu, décidément ambivalent, enjoint à Shima de préserver les deux amoureux ; croyant à une feinte, la magicienne s’y refuse et meurt foudroyée.

Automne
Nobuko s’est-elle sacrifiée pour sa jeune sœur Teruko en lui laissant épouser Shunkichi ? Un assez bref texte plein de sensibilité, de subtilité et de grâce.

\Mots-clés : #nouvelle

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15663
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nouvelle - Ryûnosuke AKUTAGAWA  - Page 2 Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Bédoulène Dim 31 Déc - 23:16

merci Tristram ! des nouvelles peut-être ?

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21179
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

nouvelle - Ryûnosuke AKUTAGAWA  - Page 2 Empty Re: Ryûnosuke AKUTAGAWA

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Asie


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum