Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -50%
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
Voir le deal
69.99 €

Ken Loach

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ken Loach Empty Ken Loach

Message par Invité Mer 31 Jan - 10:12

Ken Loach
(né en 1936)


Ken Loach 170px-10

Kenneth « Ken » Loach, né le 17 juin 1936 à Nuneaton (Warwickshire), est un réalisateur britannique de cinéma et de télévision.

Il ouvre la voie, d'abord à la télévision, puis dans les salles, au renouveau des années 1980 et 1990 du cinéma britannique qui a notamment révélé Mike Leigh et Stephen Frears.

Son style naturaliste s'axe sur une étude sans concession de la misère au Royaume-Uni, des tares socio-familiales et du ravage des politiques publiques (Riff-Raff, Raining Stones, Ladybird, Carla's Song, Sweet Sixteen, Moi, Daniel Blake). Il explore également les heures sombres de l'histoire outre-Manche (Secret défense, Land and Freedom, Le Vent se lève, Route Irish). Son œuvre, très militante, laisse entrevoir son engagement à gauche dans les conflits sociaux et la lutte pour le droit des travailleurs ou des immigrés clandestins (Les Dockers de Liverpool, Bread and Roses, The Navigators, It's a Free World!...). Son radicalisme politique, ses sympathies marxistes et ses prises de position publiques ont souvent déclenché la polémique au Royaume-Uni.

En 2006, il reçoit la Palme d'or du 59e Festival de Cannes pour Le Vent se lève. En 2016, il obtient de nouveau cette récompense pour Moi, Daniel Blake et devient le huitième cinéaste à être doublement palmé après Francis Ford Coppola, Shōhei Imamura, Emir Kusturica, Bille August, les frères Dardenne et Michael Haneke.

Sur 13 sélections, ses films cumulent sept prix cannois, ce qui en fait l'un des cinéastes les plus récompensés de l'histoire du festival avec, outre les deux palmes, trois Prix du jury (Secret défense, Raining Stones, La Part des anges), un Prix d'interprétation masculine (pour Peter Mullan dans My Name Is Joe) et un Prix du scénario (pour son scénariste attitré Paul Laverty grâce à Sweet Sixteen).
source wikipédia

Filmographie :

1967 : Pas de larmes pour Joy (Poor Cow)
1969 : Kes
1971 : The Save the Children Fund Film
1971 : Family Life
1979 : Black Jack
1980 : The Gamekeeper
1981 : Regards et Sourires (Looks and Smiles)
1986 : Fatherland
1990 : Riff-Raff
1990 : Secret défense (Hidden Agenda)
1993 : Raining Stones
1994 : Ladybird (Ladybird Ladybird)
1995 : A Contemporary Case for Common Ownership (court-métrage documentaire)
1995 : Land and Freedom
1996 : Carla's Song
1997 : Les Dockers de Liverpool (The Flickering Flame) (documentaire)
1998 : My Name Is Joe
2000 : Bread and Roses
2001 : The Navigators
2002 : Sweet Sixteen
2002 : L'un des courts-métrages du film collectif 11’9’’01 - September 11
2004 : Just a Kiss (Ae Fond Kiss)
2005 : Tickets coréalisé avec Ermanno Olmi et Abbas Kiarostami
2005 : McLibel, coréalisé avec Franny Armstrong (documentaire)
2006 : Le vent se lève (The Wind that Shakes the Barley)
2007 : Chacun son cinéma - segment Happy Ending
2007 : It's a Free World!
2009 : Looking for Eric
2010 : Route Irish
2012 : La Part des anges (The Angels' Share)
2013 : L'Esprit de 45 (The Spirit of '45) (documentaire)
2014 : Jimmy's Hall
2016 : Moi, Daniel Blake (I, Daniel Blake)

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Invité Mer 31 Jan - 10:18

Il manquait tout de même un fil pour Ken Loach. Réalisateur souvent primé à Cannes, très engagé à gauche, c'est le moins qu'on puisse dire. Ses films sont d'une veine réaliste, voulant porter un message sur une réalité sociale injuste, désespérante souvent, et en même temps avec toujours un espoir caché, celui de la fraternité et du désir d'un autre monde possible.

J'ai récemment vu L'esprit de 1945, un documentaire qui retrace les enjeux en Grande-Bretagne de l'Après-Guerre et les accomplissements venus de la gauche, notamment la Sécurité Sociale.

J'ai beaucoup aimé Land and Freedom, son film sur la Guerre d'Espagne. Emouvant.
Egalement It's a free world, ou Le vent se lève.

La part des anges, est un Ken Loach sympa aussi, un peu plus léger. Pour les amateurs de whisky.
Looking for Eric, pas mal du tout, enfin pas trop fan de Cantona ... Ken Loach 1390083676

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Invité Jeu 1 Fév - 15:26

Je trouve qu'il y a le Ken Loach "actuel" avec ses récits de notre temps : ses personnages qui cherchent à se sortir de situations peu favorables et le Ken Loach "historique" : le vent se lève ou Jimmy's Hall, par exemple - je n'ai pas vu Land and Freedom - à l'esprit plus romanesque et l'image plus travaillée : les couleurs sont magnifiques dans ces deux films, enfin, à mon humble avis.

De toute façon, je suis une grande admiratrice. Ken Loach 2441072346

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Invité Jeu 1 Fév - 18:44

T'as sans doute raison ! Tiens, je n'ai pas vu Jimmy's Hall, il va falloir que j'y remédie !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Invité Dim 8 Avr - 17:11

Ken Loach Moi_10

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l'aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au "job center", Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d'accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d'aujourd'hui, Daniel et Katie vont tenter de s'entraider...


Encore un très grand film de Ken Loach : malgré une administration odieuse et mesquine - pour rester polie - Daniel et Katie sont l'image d'une humanité que l'on écrase, sans vergogne, que la société ne veut même plus prendre en compte. Et pourtant, tous deux essayent de rester dignes, de garder une certaine fierté dans le bon sens du terme même s'ils trébuchent parfois. ce sont deux belles âmes qui voudraient juste s'en sortir et s'ils doivent vendre tout ou une part d'eux mêmes , ils le font avec courage et résignation.

Spoiler:


Ce film m'a énormément touchée, encore bien davantage que les autres films de ce réalisateur que j'ai eu la chance de voir.


Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Invité Dim 8 Avr - 17:18

Ah, je l'ai vu aussi, le mois dernier ! Smile
J'y fus très sensible, même si j'ai quand même quelques réserves. Je me dis tout de même que c'est un peu trop manichéen, et que c'est un peu trop noir dans la vision du pole emploi anglais.
Mais on n'est pas si loin d'une réalité possible.

J'ai revu Le vent se lève, avec plaisir. ça ne donne pas envie d'avoir vécu à cette période de l'histoire.

Et on devrait faire visionner The navigators, pour donner une idée de ce qui nous attend avec la privatisation à venir de la SNCF.

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Chamaco Dim 8 Avr - 20:34

Souvenir ému du poignant Carla's Song, et de la fresque de "Le jour se lève", et du "révoltant" Daniel Blake, impossible d'être insensible en visionnant ce réalisateur
Chamaco
Chamaco

Messages : 4290
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : Corse du sud

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Invité Mer 1 Mai - 14:40

@kashmir, ça y est j'ai vu Jimmy's hall.
Très beau film, émouvant, qui donne parfois la chair de poule devant tant d'intolérance et de folie humaine. ça semble pas croyable vu de 2019, ce type de conflits. Heureusement qu'on vit désormais dans une société sécularisée... Ken Loach 3084755000

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par topocl Lun 28 Oct - 17:07

Ken Loach Extern11
Un peu déçue par le dernier Ken Loach (Sorry we missed you).
Bonne démonstration de la précarisation d'un couple de la classe moyenne à travers le job du père : genre livreur chez Amazon, mais sans réelle surprise non plus. Et cette chère famille minée par la situation, alors qu'ils sont si bons, si forts, on sent du potentiel sur l'affiche, mais non, ça donne un côté un peu sirupeux (même l'ado à claquer se révèle un bon petit gars qui aime beaucoup son papa). Bref, j'attendais mieux.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8407
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Quasimodo Lun 28 Oct - 17:36

Arf. J'irai sûrement malgré tout, on ne se refait pas !
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5461
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 28

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Invité Lun 28 Oct - 17:43

bon... j'hésitais déjà... J'attends ton avis Quasimodo. Il passe loin de chez moi, je risque de faire l'impasse.

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par topocl Lun 28 Oct - 17:56

Si, comme je le pense, tu sais déjà que Amazon c'est le mal, tu peux consacrer ta soirée à un bon bouquin.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8407
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Invité Lun 28 Oct - 18:01

topocl a écrit:Si, comme je le pense, tu sais déjà que Amazon c'est le mal, tu peux consacrer ta soirée à un bon bouquin.
Ken Loach 1390083676

Toute façon je sais à quoi m'attendre avec Ken Loach. Cinéma syndicaliste engagé, militant. C'est dans les variations qu'il est intéressant, mais il peut aussi s'empêtrer à jouer toujours dans le même registre.

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par animal Lun 28 Oct - 21:07

j'ai décroché avec Cantona en Bronson sympa... des fois je m'en veux presque, il ne faut pas ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13168
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Quasimodo Mar 29 Oct - 11:58

Mon père a vu Sorry we missed you, et m'a convaincu d'y aller.

(tu parles de Looking for Eric, animal ? j'ai adoré, moi Ken Loach 1038959943)
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5461
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 28

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par topocl Mar 29 Oct - 13:05

Hahah! entre "mon père" et topocl, ton cœur balance!!!! Tu nous diras quasimodo Basketball , j'ai hâte!

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8407
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par animal Mar 29 Oct - 21:14

ben c'était sympa Looking for Eric, je crois que si qui m'avait dérangé dans la promo du film c'est que parce que Ken Loach la justice par soi-même est plus qu'acceptable (quelle bande de fachos réacs décérébrés ces américains).

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13168
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Schlem Mar 29 Oct - 23:38

Le dernier film de Ken Loach est d'une force extrême. Il nous fait ressentir au plus près les effets terribles de l'uberisation sur l'individu, la famille. Ce film restera longtemps en moi.
Schlem
Schlem

Messages : 91
Date d'inscription : 28/02/2019
Age : 63
Localisation : Chatenay-Malabry

https://padlet.com/danielgostain/1
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Avadoro Mar 29 Oct - 23:59

J'ai toujours été impressionné par la sensibilité de cinéaste de Ken Loach, même si ses oeuvres les plus récentes ont souvent été plus inégales, voire décevantes. Mais son exigence à se confronter aux souffrances, aux vides de nos sociétés pose beaucoup de questions et apporte un regard qui reste opportun, même si l'équilibre de ses films est fragile.
Avadoro
Avadoro

Messages : 1393
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 38

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par topocl Mer 30 Oct - 7:39

Schlem a écrit:Le dernier film de Ken Loach est d'une force extrême. Il nous fait ressentir au plus près les effets terribles de l'uberisation sur l'individu, la famille. Ce film restera longtemps en moi.
Pour moi il traduit des choses extrêmement fortes. Oui. Mais l'aspect cinématographique m'a laissée sur le côté.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8407
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Ken Loach Empty Re: Ken Loach

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum