Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €

Jean-Christophe Grangé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Jean-Christophe Grangé

Message par Allumette Mar 6 Déc - 13:36

Jean-Christophe Grangé
né en 1961

polar - Jean-Christophe Grangé 220px-17


Jean-Christophe Grangé est né le 15 juillet 1961 à Boulogne-Billancourt (France) est un journaliste, reporter international, écrivain, scénariste de film et de bande dessinée. Son œuvre a été traduite en plus de trente langues et il serait l’un des auteurs de polar les plus lus en Europe.
Après une maîtrise de lettres à la Sorbonne (axée sur Gustave Flaubert), Jean-Christophe Grangé devient rédacteur publicitaire puis, âgé de 28 ans, il rencontre le photographe Pierre Perrin qui le prend sous son aile et le forme au journalisme. En 1989, cette collaboration commence par un reportage d’une année sur les derniers peuples nomades à travers le monde et se poursuit durant une dizaine d’années. Ensemble, Grangé et Perrin parcourent le monde, réalisent de nombreux reportages qu’ils vendent ensuite à des magazines tels que Paris Match, le Sunday Times ou le National Geographic.
Les deux journalistes sont indépendants et financent eux-mêmes leurs voyages. Ils produiront ainsi quelques-uns des reportages les plus originaux des années 1990 (constituant une importante source d'inspiration pour les écrits littéraires de Grangé) et remporteront notamment le Prix Reuter (1991) avec "Péril en la forêt" (sur la déforestation dans le monde) et le Prix World Press (1992) avec "La balade du cormoran" (sur la peuplade chinoise qui utilise cet oiseau pour pêcher).

[/b]En 1994, Jean-Christophe Grangé écrit son premier roman Le Vol des cigognes, plus remarqué par les critiques littéraires (qui vantent son « imagination féconde ») que par le grand public. Toutefois, son second roman paru en 1998 Les Rivières pourpres, ne passe pas inaperçu et devient numéro 1 des ventes. L’année suivante, Albin-Michel réédite Le Vol des cigognes qui rejoint à son tour le palmarès des meilleures ventes. En 2000, Les Rivières Pourpres sont adaptées au cinéma sous la réalisation de Mathieu Kassovitz. Nouveau succès : le film dépasse les 3,5 millions d’entrées en France et cartonne un peu partout en Europe, notamment en Italie.
Toujours en 2000, paraît Le Concile de pierre, qui, malgré son incursion dans le fantastique, obtient les mêmes résultats. La position de Grangé de « maître du thriller » ne se démentira plus. En 2003, il publie L'Empire des loups. En 2004 sort La Ligne noire, premier tome d'une trilogie sur le Mal, suivi en 2007 par Le Serment des Limbes puis en 2008 La forêt des Mânes. Selon l'auteur, il s'agit d'« une remontée vers le Mal primitif et préhistorique ». Entre-temps il publie également Miserere en 2008.
En septembre 2011 sort son neuvième roman : Le Passager. Kaïken sort en septembre 2012. Le 9 septembre 2015, il publie Lontano, un roman qu'il conçoit comme une saga familiale dont l'intrigue « plonge ses racines dans de sombres affaires africaines ». Le deuxième et dernier tome de cette saga, Congo requiem, est publié en mai 2016.
Parallèlement à sa carrière de romancier, Grangé a beaucoup travaillé pour le cinéma. Outre l'adaptation des Rivières pourpres, il a également écrit le scénario originale de Vidocq (de Jean-Christophe Comar dit Pitof en 2001) et a collaboré à l’écriture de la plupart des films tirés de ses romans.
En 2011, il collabore également au scénario et à la production de Switch, film de Frédéric Schoendoerffer.
En janvier 2013, Canal+ diffuse Le Vol des cigognes, l'adaptation en deux parties du roman éponyme et réalisée par Jan Kounen. La même année sort La Marque des Anges, tiré de son roman Miserere et réalisé par Sylvain White.
En septembre 2015 est diffusée sur France 2 la série Le Passager adaptée du roman du même nom par Jean-Christophe Grangé lui-même.
À l’heure actuelle, une série inspirée par les personnages des Rivières pourpres est en cours de production par EuropaCorp et une autre série, inspirée du Serment des Limbes, est en développement.
Par ailleurs il s'est lancé en 2004 dans l'écriture d'une histoire originale pour une bande dessinée en trois volumes, La Malédiction de Zener, dessinée par Philippe Adamov. Il s'agit du prologue du roman Le Concile de pierre.

romans

• Le Vol des cigognes (1994) 
• Les Rivières pourpres (1998) 
• Le Concile de pierre (2000) 
• L'Empire des loups (2003) 
• La Ligne noire (2004) 
• Le Serment des limbes (2007) 
• Miserere (2008) 
• La Forêt des Mânes (2009) 
• Le Passager (2011) 
• Kaïken (2012) 
• Lontano (2015) 
• Congo requiem (2016)

Filmographie

En qualité d'auteur de l’œuvre originale
Les Rivières pourpres (2000) - crédité pour le scénario (coécrit avec Mathieu Kassovitz).
Les Rivières pourpres 2 - Les anges de l'apocalypse (2004) - le scénariste est Luc Besson, mais Jean-Christophe Grangé est crédité pour son roman Les Rivières pourpres qui a inspiré les personnages du film.
L'Empire des loups (2005) - crédité pour avoir participé à l'adaptation.
Le Concile de pierre (2006) - Le réalisateur est Guillaume Nicloux (aussi crédité pour le scénario, avec Stéphane Cabel).
Le Vol des cigognes (2013) - Téléfilm en deux parties réalisé par Jan Kounen
La Marque des anges (2013)
Le Passager (2015)
En qualité de scénariste
Vidocq (2001) - crédité pour le scénario original.
Switch (2011) réalisé par Frédéric Schoendoerffer.

Source : Wikipédia au 06.12.2016 - 13:38:03
Allumette
Allumette

Messages : 75
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 48
Localisation : France - Pays de la Loire

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par shanidar Mar 6 Déc - 18:32

Merci pour le fil Allumette !

J'ai lu et relu Le Vol des cigognes, parce que j'aime sa manière de nous faire voyager de la France à l'Afrique, du Moyen-Orient à la Bulgarie des tziganes...

Je ne sais pas si vous serez d'accord (et je précise que je n'ai lu que les 5 premiers romans de Grangé) mais j'ai l'impression que pour lui l'intrigue est moins importante que l'ambiance, qu'il s'attache plus à faire vivre des situations, des éléments 'folkloriques' (les tsiganes, les turcs, les minorités), à raconter quelque chose qu'il a apprise et qu'il veut faire passer.

Mais ses intrigues sont quand même très travaillées, c'est juste le sentiment que par rapport à d'autres auteurs de thriller, Grangé s'applique toujours à emmener son lecteur sur des sentiers inconnus qui vont lui donner lui apprendre quelque chose.

J'ai La Forêt des Mânes et Le Passager qui m'attendent !!
shanidar
shanidar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Allumette Mar 6 Déc - 19:59

Oui, c'est sûr que sa carrière de grand reporter lui permet d'apporter des atmosphères qu'il a sans doute vécues avec beaucoup de réalisme.

De mon côté, j'ai lu (bien sûr!) Les rivières pourpres (vu au ciné aussi après), L'Empire des loups, La Ligne noire, Le Serment des limbes, La Forêt des Mânes et Le Passager.

J'aime beaucoup ses thrillers haletants.
Je vais songer d'ailleurs à lire ceux que je n'ai pas encore lus.
Allumette
Allumette

Messages : 75
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 48
Localisation : France - Pays de la Loire

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Mordicus Mar 6 Déc - 20:23


J'ai lu ses 6 premiers romans avec un plaisir de boulimique. Bien sûr, les 3 premiers sont "les meilleurs", parce que j'étais jeune et fraîche sans doute.

J'ai de bons souvenirs d'ambiance, de pays, de voyage, d'histoire de "vrais gens" avec une épaisseur.

Puis... Je ne sais pas... Ca m'a lassé, l'impression que les derniers romans sont dans une surenchère de bizarre, d'alambiqué et de glauque (sans que ça rende "bien").

J'ai décroché à Miserere, mais peut-être aurai-je une bonne surprise à lire les avis récents.
Mordicus
Mordicus

Messages : 858
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Myocarde

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par shanidar Mar 6 Déc - 21:13

J'ai décroché avec La ligne noire et l'impression que Grangé se contentait d'aligner les dialogues pour un futur film plutôt que de construire une histoire...
shanidar
shanidar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par oceanelys Mar 6 Déc - 21:46

J'ai lu Serment des Limbes et Les Rivières pourpres. J'ai beaucoup aimé ce dernier mais Le serment des limbes ne m'avait pas donné envie de continuer
oceanelys
oceanelys

Messages : 198
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 40
Localisation : Là où il fait chaud

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Ouliposuccion Dim 19 Fév - 13:09

Le serment des limbes

polar - Jean-Christophe Grangé Tylych15

Quand Mathieu Durey, flic à la brigade criminelle de Paris apprend que Luc, son meilleur ami, flic lui aussi, a tenté de se suicider, il n'a de cesse de comprendre ce geste.
Il découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtres aux quatre coins de l'Europe, dont les auteurs orchestrent la décomposition des corps des victimes et s'appuient sur la symbolique satanique.
Les meurtriers ont un point en commun : ils ont tous, des années plus tôt, frolé la mort et vécu une «Near Death Experience».
Peu à peu, une vérité stupéfiante se révèle : ces tueurs sont des «miraculés du Diable» et agissent pour lui.
Mathieu saura-t-il préserver sa vie, ses choix, dans cette enquête qui le confronte à la réalité du Diable ?

Pour une première approche de Grangé , je suis comblée , je voulais un polar , frissonner , être malmenée , sombrer dans les limbes de la noirceur…Et c’est diablement bien réussi !
Le mal contre le bien, le religieux et le malin m’ont  fait verser dans un monde  fait d’éclaboussures incandescentes, je me suis littéralement noyée au beau milieu  du paradoxe  faustien, de  la symbolique satanique, de l’anxiété sous ces lignes évoquant cette atmosphère moribonde.  
C’est dans un univers d’isolement, ténébreux, à l’ombre de tout éclair de clairvoyance  que Grangé  nous mène avec brio au beau milieu d’une intrigue sans relâche, toujours plus imaginative et insoutenable.
Si les « sans lumières » sont au rendez-vous, pour ma part, j’ai été suffisamment éclairée pour  savoir que je récidiverai le plaisir « grangé »


mots-clés : #polar
Ouliposuccion
Ouliposuccion

Messages : 377
Date d'inscription : 14/01/2017
Localisation : ubiquiste

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Tristram Dim 19 Fév - 14:34

J'ai lu Un Vol de cigognes, Les Rivières pourpres, et L'Empire des loups. Impression très nette que les sujets/ anecdotes qui ont donné tout leur intérêt aux premiers (cigognes, tsiganes) ne s'étant pas renouvelés, l'auteur s'est essouflé... En ce qui concerne le style, rien qui dépasse...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15651
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par faustine Mer 22 Fév - 16:12

j’ai dévoré le passager

et j'ai prévu de lire lontano et sa suite Congo requiem

mais d'autres titres sont repris dans mon cahier: le serment des limbes, la ligne noire et le vol des cigognes
faustine
faustine

Messages : 257
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 65
Localisation : Belgique

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par chrysta Ven 24 Fév - 7:13

J'avais adoré Les rivières pourpres (d'ailleurs quelle déception ensuite de le voir si désorganisé au cinéma et tellement altéré), ainsi que le passager.
C'est vrai que je n'ai pas lu les autres, mais ça me redonne des idées de lecture, ça fait un moment que je n'ai pas lu ce style
chrysta
chrysta

Messages : 568
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 51
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Ouliposuccion Dim 28 Jan - 20:06

polar - Jean-Christophe Grangé 97822212

Lontano

Le père est le premier flic de France.
Le fils aîné bosse à la Crime. Le cadet règne sur les marchés financiers.
La petite soeur tapine dans les palaces. Chez les Morvan, la haine fait office de ciment familial. Pourtant, quand l'Homme-Clou, le tueur mythique des années 70, ressurgit des limbes africaines, le clan doit se tenir les coudes.
Sur fond d'intrigues financières, de trafics miniers, de magie yombé et de barbouzeries sinistres, les Morvan vont affronter un assassin hors norme, qui défie les lois du temps et de l'espace. Ils vont surtout faire face à bien pire : leurs propres démons. Les Atrides réglaient leurs comptes dans un bain de sang. Les Morvan enfouissent leurs morts sous les ors de la République.

                         --------

L' appel du polar en ce début d'année a été le plus fort et n'étant pas une pure adepte du genre j'ai tout de suite foncé sur une valeur sûre à mes yeux, Jean-Christophe Grangé.
Univers noir, glauque et tourmenté, telle était ma recherche et "Lontano" , dès les premières pages, m'a confortée dans mon choix.
Propulsée au coeur de la famille Morvan et des barbourzes, j'évolue dans le monde de l'armée, des flics, des politiciens véreux, de la dope et des passes SM , au coeur de tout ca, un meurtre sordide d'un autre temps... Je régale mes envies même si celles-ci se décuplent page après page , le signe que ce polar s'installe méticuleusement.
Case après case, le tableau funeste se dessine, des fragments d'indices cloués sur la toile s'y ajoutent pour mieux me combler, se dressent alors les premisses d'une oeuvre démoniaque claquant le beignet au passage des diverses institutions au pouvoir, organes de presse et lobbyistes inclus.
Mais chaque jour continue de se lever et les lendemains s'entremêlent au passé, les époques fusionnent libérant la monstruosité d'un tueur, les démons de chacun, les haines exacerbées et les peurs enfouies.
N'est ce pas la force de Grangé de proposer un imagier qui sans cesse amplifie la tension ?
De déconstruire un squelette tout en nous donnant des os à ronger ?
Un net avantage qui est loin du détail et qui s'impose.

Dossiers compromettants exhumés, lividités cadavériques qui recouvrent les âmes d'une famille au bord de l'implosion, "Lontano" suinte le mal-être, répand le malaise. Lontano, cette ville du Congo devenue fantôme depuis que l'homme-clou y a semé la mort, supplicié des jeunes femmes, devient plus proche, c'est en Bretagne puis à Paris que méthodiquement les crimes rejaillissent à nouveau.
Rupture des cuirs tannés, la peau dure des magouilleurs aux antécédents illicites se fissure  et la famille Morvan est au premier plan des emmerdes.
Ajoutez la sorcellerie,  la folie et les rites africains qui se greffent et vous avez un concentré savoureux de ce roman noir diabolique au rythme infernal.

Impitoyable Grangé qui nous malmène et met à mal nos nerfs. Le don de l'auteur est toujours à l'œuvre et la rumeur du tumulte interne se vérifie, la frustration à la fin de chaque chapitre s'amplifie et ce, jusqu'à la dernière page qui nous invite à suivre la famille Morvan dans le deuxième opus " Congo Requiem" que je vais bien évidemment m'empresser de commencer.
Explosif et bouillonnant, ce thriller brutal à la froideur addictive se lit d'une traite et laisse un sentiment de "reviens-y".
Une belle échappée donc dans le monde obscur  de l'auteur et des ténèbres d'une Afrique mystique.
Réjouissant.
Ouliposuccion
Ouliposuccion

Messages : 377
Date d'inscription : 14/01/2017
Localisation : ubiquiste

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Plume Dim 28 Jan - 20:30

Bonjour Ouliposuccion,

Merci pour cette belle fiche de lecture...
Plume
Plume

Messages : 428
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 55

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Bédoulène Dim 28 Jan - 20:50

contente de te revoir Ouliposuccion !

Je ne connais pas l'auteur mais j'aime bien un bon polar, ton commentaire m'incite et me fait un peu peur aussi, à suivre dans un peu de temps (je lis lentement et il faut que je finisse le livre en cours)

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21166
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Ouliposuccion Dim 28 Jan - 20:55

Merci à vous deux d'avoir pris le temps de me lire et contente de revenir parmi vous !
Je posterai mon retour du tome 2 de Lontano demain, soit " Congo Requiem".
Belle soirée à vous.


Ouliposuccion
Ouliposuccion

Messages : 377
Date d'inscription : 14/01/2017
Localisation : ubiquiste

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Bédoulène Dim 28 Jan - 21:07

ah! donc il y a 2 tomes, c'est noté

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21166
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Tristram Dim 28 Jan - 22:47

Tiens, Ouliposuccion a changé de look ! (Mais) c'est toujours un plaisir de te lire !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15651
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Ouliposuccion Dim 28 Jan - 23:00

Tristram a écrit:Tiens, Ouliposuccion a changé de look ! (Mais) c'est toujours un plaisir de te lire !

Oui un petit rafraîchissement 😉
Merci pour le nouvel accueil !
Ouliposuccion
Ouliposuccion

Messages : 377
Date d'inscription : 14/01/2017
Localisation : ubiquiste

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Ouliposuccion Lun 29 Jan - 9:19

polar - Jean-Christophe Grangé OIP


Congo Requiem

On ne choisit pas sa famille mais le diable a choisi son clan.
Alors que Grégoire et Erwan traquent la vérité jusqu'à Lontano, au cœur des ténèbres africaines, Loïc et Gaëlle affrontent un nouveau tueur à Florence et à Paris.
Sans le savoir, ils ont tous rendez-vous avec le même ennemi. L'Homme-Clou.
Chez les Morvan, tous les chemins mènent en enfer.
                                                                                                                 
                                                                                                                       --------

Deuxième opus de la saga des Morvan, après "Lontano" , place à "Congo Requiem" .
Paris puis la Bretagne laissent place au Congo et à ses mille facettes.
Avec une maîtrise qu'on ne peut qu'observer, Grangé nous guide , bien au delà du polar, dans les coulisses d'une Afrique  intime et barbare sous fond de corruption qui domine toute une économie. La retranscription des paysages, entre somptuosité et férocité nous embarque dans un environnement aussi inhospitalier que fascinant, nous plonge dans les douleurs enfouies d'un peuple décimé vivant à l'ère des sauvages, tant par leur déliquescence sociétale que par l'avilissement et le vice importés par les négriers blancs toujours en activité.
Ainsi va le monde établi, entre opérations fructueuses et écran de fumée.
Se greffe le polar, le roman noir avec toujours la même ombre, l'homme-clou, auteur de massacres à Lontano dans les années 70. La famille Morvan, toujours au cœur de ces nouveaux meurtres tente d'y voir clair pour les uns, d'enterrer les événements pour les autres...
Chapitre après chapitre, nous bourlinguons entre les hallucinations, les réminiscences et l'immoralité du père , l'enquête engluée dans les miasmes putrides d'une atmosphère morbide pour le fils aîné alors qu'ils évoluent tout deux au Congo.
Sur l'autre continent, rebondissements à la sauce psy à Paris pour la fille et coup de théâtre en plein sevrage pour le deuxième fils à Florence, en Italie.
Contrairement au premier opus , l'élan  narratif est plus poussif et se traduit par quelques longueurs, les voix des protagonistes ont également moins d'emprise, l'intrigue ne semble qu'accessoiriser la fresque politico-sociétale d'un Congo que Grangé a voulu mettre à l'honneur et ce jusqu'à la moitié du volume.
Puis d'un coup, ce grognement, ce hurlement d'une action qui demande à récupérer sa place sur le champ et qu'à cela ne tienne, les événements s'enchainent dans une déflagration fracassante. Oeil planté pour oeil planté, dent défoncée pour dent défoncée ,les organes  ont la part  belle, ca suinte, éviscere, cloue, embaume, la loi du talion fait son entrée au beau milieu des rebondissements et des confessions et on se passera des pasteurs... les corps n'ont pas de croyance, les âmes sont calcinées, les êtres consumés.
Libération de l'animalité, abbatoir à ciel ouvert...
Arrivée à la dernière page, la promesse d'un polar bien sordide  est tenue tout au long des 1500 pages regroupant les deux volumes et même si Grangé part loin en nous délivrant un scénario frisant l'improbable, tout tient la route dans cet amas de détails participant à la réussite de cette saga efficace et percutante.
Atmosphère noire, émanations rouges hémoglobine, qualité d'une trame tenue et rigoureuse, constats incisifs et discours mordants m'auront conquise.
Un roman noir endiablé !
Ouliposuccion
Ouliposuccion

Messages : 377
Date d'inscription : 14/01/2017
Localisation : ubiquiste

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Bédoulène Lun 29 Jan - 10:28

merci Ouliposuccion, de plus en plus dur !

"Libération de l'animalité, abattoir à ciel ouvert..."

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21166
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Ouliposuccion Lun 29 Jan - 10:30

Bédoulène a écrit:merci Ouliposuccion, de plus en plus dur !

"Libération de l'animalité, abattoir à ciel ouvert..."

Mais addictif! 😉
Ouliposuccion
Ouliposuccion

Messages : 377
Date d'inscription : 14/01/2017
Localisation : ubiquiste

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Jean-Christophe Grangé Empty Re: Jean-Christophe Grangé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum