Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -50%
-50% sur les sacs à dos pour ordinateur ...
Voir le deal
19.99 €

Éric Chevillard

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène Jeu 5 Mar - 14:08

merci Plume le thème me plait bien !

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram Lun 13 Avr - 0:48

L'Autofictif s'est augmenté de Sine die, "Chronique du confinement". Ici, http://autofictif.blogspot.com/2020/04/4314.html, notre auteur se fend d'une désoperculante parodie des humains, confinés dans un zoo que visitent les autres animaux.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène Lun 13 Avr - 8:47

Éric Chevillard - Page 5 2126147062

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram Sam 25 Avr - 1:33

Cette chronique paraît dans Le Monde, réservée donc aux abonnés. Début du n°30 :
Nous avons pris l’habitude en toute chose de nous en remettre aux coachs. Pour faire du sport, pour perdre du poids, pour licencier gracieusement un salarié, pour nous intégrer à l’équipe, pour sauver notre couple, pour dompter l’enfant redevenu sauvage en entrant dans l’adolescence, comme s’il avait été élevé par des loups, pour retrouver la paix intérieure. Le coach est un avatar jeune, glabre et musclé du vieux sage. Si vous le déshabillez, vous découvrirez non sans effroi un corps couturé comme celui de la créature de Frankenstein, constitué de tronçons de professeur, de psy, de directeur de conscience, de masseuse thaïlandaise, de joueur de pipeau, de vendeur de canapés et de kleptomane. Mais tant que son torse est revêtu d’une veste de survêtement ou de costume, il a plutôt fière allure.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène Sam 25 Avr - 18:11

excellent !

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Louvaluna Ven 5 Mar - 15:19

Version papier de la fiction radiophonique diffusée sur France Culture le 21 avril 2018, d'après l'extrait proposé par l'éditeur. Ça me tente énormément !  drunken  

Éric Chevillard - Page 5 Zoolog10

Et le marathon autofictif de Christophe Brault ? Un régal ! Éric Chevillard - Page 5 3245407319



Le comédien Christophe Brault s’adonne régulièrement à la lecture de textes d’Éric Chevillard à la Maison de la Poésie. Comme s’il était la voix haute de l’auteur silencieux – et plutôt discret – il en fait entendre à merveille toutes les tonalités : sa drôlerie, ses facéties, ses pirouettes verbales, son ironie cruelle, sa tendre cruauté, sa noire lucidité, sa bile multicolore. Toutes ces facettes se retrouvent dans L’Autofictif, blog littéraire qu’Éric Chevillard alimente quotidiennement depuis plus de dix ans, à raison de trois publications par jour, réunies en un livre par an. Christophe Brault s’en empare tel un marathonien, à voir si l’auteur suivra le rythme !
Louvaluna
Louvaluna

Messages : 1678
Date d'inscription : 19/03/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram Sam 19 Juin - 1:41

samedi 19 juin 2021 4728

L’âge nous précipite dans un monde de plus en plus incompréhensible. Ne serait-il pas plus logique de vieillir dans l’ancien temps ?

Douteuse qualité de la joie née de l’ivresse – c’est que soudain plus rien n’a d’importance.

Mon ombre sur le mur reproduit avec une aisance et un naturel que je lui envie mes gestes hésitants ou embarrassés. De quoi ai-je l’air à côté d’elle ? Elle prend toute la lumière !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène Sam 19 Juin - 8:40

oui vieillir dans l'ancien temps !

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram Mer 21 Juil - 14:07

Mourir m’enrhume

Éric Chevillard - Page 5 Mourir10

Monsieur Théo, quatre-vingts ans, agonise en râlant ses derniers mots.
Ses ronchonnades et délires (souvent animaliers) ramentoivent un peu la prose de Régis Jauffret (et de plus loin celle de Céline, le surréalisme, une poésie entre Prévert et Vian). J’ai aussi songé, thème oblige, à la trilogie de Beckett, L'Innommable, Molloy et Malone meurt. Mais avec humour, parfois macabre. Également une belle palette lexicale. Outre l’inventivité jaillissante, on sent une écriture besognée.
« Je pourrais certes choisir d’afficher le même flegme en toutes circonstances, un fauve, Lisette, l’abbé, mais le paralytique qui opte pour l’impassibilité en rajoute un peu, j’exècre le cabotinage. Mourir est suffisamment théâtral. »

« De vieilles femmes félicitent la fille du défunt... charmant, mignon, tout à fait vous, le même nez, frappante ressemblance, et comme il est sage, hi hi, ils ne devraient pas grandir, allaitez-le vous-même... Les vieilles lui offrent chacune un petit pull-over en crochet et se replient en désordre chez la voisine gifler un nouveau-né avec une branche de buis... croyez-moi, il est plus heureux là où il est, voyez comme il a l’air serein et réfléchi, vrai, il en a fini avec la souffrance maintenant, hi hi, si on peut quelque chose pour vous... »

« De mes pieds, aucune nouvelle. Ils m’étaient plus chers que toute autre partie de mon corps, larges et plats, traînards, en retard sur ma silhouette, rétifs à la cueillette comme à l’empoignade, et pourtant, de quels bouquets, de quelles fourrures auraient-ils pu couvrir les femmes ! Ils préféraient se brûler aux orties, étendre l’incendie aux pâquerettes, ou peser sur la queue des couleuvres jusqu’à ce que tout se démaille (je peux mourir). Je sais déjà qu’ils ne participeront pas à l’étreinte avide du cadavre, ce geste déplacé de tout le corps qui n’a de sens qu’au-dessus des tables desservies et couvertes de miettes, un geste de semeur repentant qui voudrait récupérer son grain, mais trop tard... Il faudrait lancer les mourants à la poursuite des libellules, du trille des rossignols, ou les employer à dompter les girafes, à compter les Chinois, à ramasser les perles des colliers brisés, car les femmes hésiteront à se mettre à quatre pattes, c’est humain, tant qu’il restera des biches. »
Premier livre publié d’Éric Chevillard, pas son meilleur, mais promet !

\Mots-clés : #absurde

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène Mer 21 Juil - 18:44

merci Tristram, et toujours tes rapprochements qui nourrissent des lectures

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram Sam 9 Oct - 2:27

L'Autofictif samedi 9 octobre 2021 4822

L’escrimeur est une abeille déguisée en apiculteur.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram Lun 18 Avr - 11:46

Le Démarcheur

Éric Chevillard - Page 5 Le_dzo10

Monge devient rédacteur funéraire pour la Marmor de monsieur Bénigne (père puis fils), entreprise qui emploie aussi le discret Cloquet. Il prend en filature les clients potentiels,
« Il raccompagne les passants chez eux, il pousse jusqu’à leur dernière demeure. »
Ce texte est si indescriptible que j’en laisse juge sa seule lecture…
« …] non, mieux vaudrait réunir en un seul tous les cimetières disséminés sur le territoire, abattre les murs et laisser s’opérer la jonction. »

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène Lun 18 Avr - 20:21

bien intrigant, les extraits et le sentiment que seule une lecture parait se justifier

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram Sam 23 Avr - 3:09

L'Autofictif du samedi 23 avril 2022 (5018) a écrit:
Mettre son bulletin dans l’urne… Oui, enfin, je rappelle que l’inhumation demeure une option.

Dieu en riant de sa bonne blague désigna du doigt une caméra cachée et l’humanité qui avait naïvement cru tout cela réel s’éteignit avec son rire.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène Sam 23 Avr - 8:39

waouh ! Éric Chevillard - Page 5 2126147062

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Quasimodo Sam 23 Avr - 12:24

Merci Tristram. J'ai récemment lu Prosper à l'œuvre, j'en choisirais volontiers un autre bien que je n'aie pas tous mes livres sous la main.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5461
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 28

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Tristram Mer 10 Aoû - 12:05

Défense de Prosper Brouillon

Éric Chevillard - Page 5 97828810

Prosper Brouillon est un "best-seller", ce qui plonge dans l’amertume le milieu (critique) germanopratin (et germanocreusois).
« Brouillon, lui, a le souci de son lecteur, de sa lectrice, de leurs lectrichiards et de leur lectrichien. »

« Ce livre s’adresse aux désespérés, aux nostalgiques convaincus que nous nous essoufflons, que les plus belles pages de notre littérature ont été tournées depuis longtemps et jaunissent derrière nous et qu’il ne reste plus rien à écrire. »
Mais très vite cet essai fictif illustre Brouillon par des extraits de son dernier roman, Les Gondoliers (et de son autobiographie, Écrire et tricoter, c’est pareil), autant d’expressions indigentes et navrantes (et souvent misogynes) tel le « "sourire crémeux" » de ses héros.
Chevillard raille le recours au creative writing nord-américain, qui découpe la narration de nombreux flash-backs comme les tranches d’un hamburger :
« On suit mademoiselle Huile puis monsieur Vinaigre puis mademoiselle Huile puis monsieur Vinaigre jusqu’à leur rencontre fortuite et la subséquente vinaigrette qui va assaisonner toutes ces salades sentimentales. »
C’est jubilatoire, perfide, et pas totalement faux, d’ailleurs…
« Toutes les citations attribuées à Prosper Brouillon sont extraites littéralement et sans retouche, je le jure, d’une vingtaine de romans français publiés ces dernières années, ayant tous obtenu de beaux succès de vente ainsi que les nombreuses traductions en langues étrangères qui s’ensuivent. »
Moralité, il faut se (faire) relire !
Ma prochaine lecture de Chevillard sera Prosper à l'œuvre
À noter aussi les illustrations de Jean-François Martin, qui ajoutent une autre dimension au texte.
Sinon, je renvoie à l'excellent échange amené par le non moins pertinent post de Louvaluna sur ce livre en ouverture de fil.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Bédoulène Mer 10 Aoû - 15:30

merci Tristram, un plaisir de lire tes commentaires

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Plume Mer 10 Aoû - 15:52

Je le lis tous les matins depuis au moins 10 ans...
Mon premier sourire du jour...

Aujourd'hui:

Tomate, courgette, oignon, aubergine, poivron… en pratiquant des greffes audacieuses, quel jardinier enfin saura cultiver la plante potagère qui produira tous les ingrédients d’une bonne ratatouille ?
Plume
Plume

Messages : 425
Date d'inscription : 12/12/2016
Age : 55

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Quasimodo Ven 12 Aoû - 0:25

Ah, j'ai lu (et aimé) Prosper à l'œuvre cette année, il faut que je passe à Défense !
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5461
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 28

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Éric Chevillard - Page 5 Empty Re: Éric Chevillard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum