Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

John Milius

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

John Milius Empty John Milius

Message par animal Lun 15 Juil - 21:10

John Milius
Né en 1944

John Milius John-m10

John Milius est un réalisateur, producteur et scénariste américain né le 11 avril 1944 à Saint-Louis, dans le Missouri, aux États-Unis.

Au milieu des années 1960, il tente de s'engager dans l'armée mais est réformé pour des problèmes de santé. Il commence sa carrière dans le cinéma lors d'un concours de films d'étudiants en 1967, au cours duquel il gagne le premier prix pour I'm So Bored. Par la suite, il travaille sur des films à petits budgets et finalement sur des productions plus importantes. Tout d'abord uniquement scénariste, il décide de devenir également réalisateur car il n'est pas satisfait des modifications apportées à ses scénarios pour Juge et Hors-la-loi et Jeremiah Johnson (1972). Fasciné par la guerre du Viêt Nam, il coécrit avec Francis Ford Coppola le scénario d'Apocalypse Now (1979), pour lequel il est nommé à l'Oscar du meilleur scénario adapté. Son film le plus connu comme réalisateur, Conan le Barbare (1982), est considéré comme une illustration nietzschéenne des idées personnelles de son auteur. Il travaille également en tant que script doctor sur plusieurs films, tels que Les Dents de la mer et À la poursuite d'Octobre rouge, sans être crédité au générique pour ce travail.

En 2005, il crée avec William J. MacDonald, pour les chaines anglaise BBC et américaine HBO, la série télévisée péplum Rome. En 2009, il participe à l'écriture du scénario du jeu vidéo Homefront de Kaos Studio. En 2010, il participe en tant que scénariste et producteur au développement d'un projet de série télévisée, Pharaoh, ayant pour cadre l'Égypte antique.

Personnage complexe, surfeur, fasciné par les armes à feu, à la fois « défenseur des valeurs traditionnelles et romantique révolutionnaire », admirateur de figures conquérantes (Gengis Khan), impérialistes (Theodore Roosevelt) et révolutionnaires (Mao Zedong), il se définit comme un anarchiste zen et est devenu une figure légendaire du cinéma américain. Sa personnalité a servi de source d'inspiration aux frères Coen pour le personnage de Walter Sobchak dans The Big Lebowski (1998). Les réalisateurs qu'il cite comme ses principales références sont John Ford et Akira Kurosawa tandis que son livre préféré est Moby Dick.

wikipedia.org


Filmographie en tant que réalisateur :

1973 : Dillinger
1975 : Le Lion et le Vent (The Wind and the Lion)
1978 : Big Wednesday
1982 : Conan le Barbare (Conan the Barbarian)
1984 : L'Aube rouge (Red Dawn)
1989 : L'Adieu au roi (Farewell to the King)
1991 : Le Vol de l'intruder (Flight of the Intruder)
1994 : Motorcycle Gang (TV)
1997 : Rough Riders (TV)

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13168
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Milius Empty Re: John Milius

Message par animal Lun 15 Juil - 21:13

Un peu de récup pour commencer :

John Milius Vlcsna14

L'Adieu au roi / Farewell to the King (1989)

Enfin, l'adaptation considérée comme ratée par John Milius du roman de Pierre Schoendoerffer ou un film considéré comme raté tout court. A moins que pour changer on ne voie un film maltraité par ses producteurs... c'est la même impression pour Le Vol de l'intruder qui suit dans la filmographie du réalisateur.

Mais revenons à notre jungle de Borneo car c'est par là que ça se passe. En 1942 un déserteur américain se retrouve perdu dans la jungle de cette île alors sous contrôle japonais. Un contrôle qui s'étend néanmoins difficilement au cœur de l'île. C'est là que le retrouvent par hasard en 1945 un officier britannique et son radio envoyés pour préparer les tribus indigènes à l'action contre les japonais qui sont en train de perdre la guerre.

Entre temps notre Nick Nolte, un rien greystokien, est devenu "roi" de plusieurs tribus. Négociation et amitié entre les deux hommes sont une des trames mais le fond est plus brut. Depuis les vagues puissantes de l'introduction à des paysages baignés de soleil rouge en passant par la jungle épaisse, le film recherche une puissance élémentaire qui résonne comme un appel.

Derrière cet appel, l'enjeu est un paradis ou déjà perdu, ou factice ou possible de vie tribale parfois brutale mais pacifique. C'est ce bonheur arrangé mais certain que le retour de l'histoire vient déranger. Le combat, la lutte pour préserver ce qui peut l'être est barbare. Le sacrifice implique d'aller à l'encontre d'une part essentielle de ce qui fait le paradis... et les civilisés "importés" n'échappent pas ni au dilemme ni à la joie sauvage de l'affrontement ni au dégoût.

C'est en fin de compte une vision très très sombre de la civilisation et de la guerre, de la violence même que nous propose le toujours sauvage (et violent) John Milius. Le film raté a quand même de beaux restes et une intensité primaire rare, et puis le voyage du (très) mauvais côté des bonnes choses et des meilleurs intentions les plus conscientes est aussi rarement envisagé de façon aussi physique.

Et le film n'oublie pas non plus une certaine douceur...

John Milius Vlcsna10

John Milius Vlcsna16

John Milius Vlcsna15

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13168
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Milius Empty Re: John Milius

Message par animal Lun 15 Juil - 21:33

John Milius Mv5by210

Dillinger (1973)

Histoire de policiers et de voleurs historiques et film immédiatement aussi rugueux que complexe. Même pas besoin de mots. Dès l'ouverture qui coupe l'herbe sous le pieds de l'ambiance de braquage par le générique sur fond de photos de la Grande Dépression... Plus tard le film fait cohabité le mythe du gangster reconnu avec une violence de plus en plus débridée. Et une violence dont usent et abusent aussi les "bons", les g-men menés par Melvin Purvis.

C'est brutal et la fascination pour les Colt .45, fusils à pompe, Thompson et pire si affinités habite aussi le film. Violence, justice, vengeance et liberté ? Cocktail non résolu traversé de gestes plus humains et de grands moments de gloire et de vanité.

Du cinéma qui bouge et qui peut déranger. Plus brut que Bonnie et Clyde.

Rien à voir avec le très très très moyen Public Enemies de Michael Mann et en plus les acteurs principaux et seconds rôles sont excellents, Warren Oates en tête.

John Milius 600px-10

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13168
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Milius Empty Re: John Milius

Message par Bédoulène Lun 15 Juil - 22:23

Dillinger top !

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21085
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

John Milius Empty Re: John Milius

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum