Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le deal à ne pas rater :
Réassort du coffret Pokémon 151 Électhor-ex : où l’acheter ?
Voir le deal

Léo Malet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par Pinky Mer 5 Oct - 16:56

Tu as été déçu ? Par ailleurs, je connais bien le quartier, je vais donc le lire mais pas tout de suite.
Pinky
Pinky

Messages : 475
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par Tristram Mer 5 Oct - 17:00

Nonon, pas déçu, à part le fait que tout ce quartier soit devenu du passé... Les approches des milieux libertaires et petits métiers sont très intéressantes !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15592
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par Tristram Mar 13 Déc - 11:11

Les Eaux troubles de Javel

polar - Léo Malet - Page 2 Les_ea10

1956, Paris XVe : les Norafs, pauvre main-d’œuvre des usines Citroën et activistes du FLN, les avortements hors la loi, le Bal Colonial et le Bal Nègre, toutes choses révolues, même si la misère persiste (et si la cloche a changé de nom).
« Je ne suis pas de ces types qui refusent quelques ronds à un clochard, sous prétexte que le clochard n’a rien de plus pressé que de les convertir en coup de rouge. Un coup de rouge, c’est parfois plus nécessaire qu’un bout de pain. Ça dépend des circonstances. »
C’est noir, mais la perception à l’époque était si différente de la nôtre que rien que pour cette remise en contexte le roman mérite la lecture. De plus, l’intrigue est inattendue.

\Mots-clés : #polar

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15592
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par Bédoulène Mar 13 Déc - 11:24

je note alors

"Un coup de rouge, c’est parfois plus nécessaire qu’un bout de pain. Ça dépend des circonstances." pas mal vu !

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21075
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par ArenSor Mar 15 Aoû - 17:24

Corrida aux Champs-Elysées
(Nouveaux mystères de Paris : 8e arrondissement)

polar - Léo Malet - Page 2 Corida10

Notre sympathique détective, qui "met le mystère knock-out", révèle son goût du luxe dans cette histoire qui se passe dans les beaux quartiers autour de l’avenue des Champs-Elysées. Burma, qui vient de terminer une mission de garde du corps auprès d’une vedette américaine, loge au « Cosmopolitan Hôtel " Il y fréquente stars, starlettes du grand écran ainsi que des réalisateurs et producteurs. Le voilà bientôt embringué dans une sombre histoire de drogue, riche en péripéties.
L’histoire est un peu embrouillée, bien dans l’air du temps –le roman date de 1956 – où on commence à parler de la « French Connection ».
Le personnage garde sa gouaille imagée et son caractère macho

"Son décolleté asymétrique, qui découvrait pas mal de son sein gauche tout en dissimulant pudiquement le droit, s'ouvrit jusqu'à des profondeurs vertigineuses dans lesquelles mes yeux plongèrent. Suspendue à une chaîne, une croix d'or se balançait entre les deux larrons d'un Golgotha du plaisir."
« « Son ventre était plat, ses seins petits, bien dessinés et fermes, le visage agréable, je le remarquai encore un coup, mais j’étais entré en relation avec des pelles à poussière qui exprimaient plus d’intelligence. »
« L’héroïne du roman qui, comme beaucoup d’héroïnes des romans actuels, ne pouvait pas tenir le coup trois pages sans éprouver le besoin de se mettre à poil, commençait à dégrafer son corsage lorsque je m’assoupis. C’était passionnant.»
« Bon dieu ! Corvet ! faut que je boive quelque chose d’extra-raide. Ici, ils ont tout ce qu’il faut, mais j’en veux au moins un litre. Allez chez le liquoriste de la rue de Berri et ramenez la plus forte nitroglycérine que vous trouverez… »
;
ArenSor
ArenSor

Messages : 3372
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par Bédoulène Mer 16 Aoû - 11:05

merci Aren ! Wink

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21075
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par Tristram Dim 3 Sep - 16:45

Casse-pipe à la Nation

polar - Léo Malet - Page 2 Casse-10

Chez Malet comme chez tous les écrivains majeurs, le style est tout :
« Je me sens tout cornichon, triste et seulâbre comme un croûton derrière un vase de nuit. »
Ainsi qu’on le constate, il réveille du vieil argot et des mots quasiment disparus, comme le regretté (?) « pitchegorne » (la piquette qui remontait le poilu). Autre échantillon de cette prose enlevée :
« C’est bien Bébert, le costaud à bobine de bibinier pour bobinard. Il a troqué sa limace rouge des jours de sortie contre un bleu de chauffe, dont la teinte s’harmonise avec celle de son tarin, lequel conserve un souvenir azuré de son contact brutal avec mon genou. »
Pittoresque peinture de la Foire du Trône (nous sommes dans le XIIe arrondissement) avec énumérations appropriées, et le scenic-railway où Nestor Burma manque d’être tué ; j’ai aussi découvert la Cité des Vins à Bercy.
Je n’ai généralement pas trop tendance à faire ma chochotte, mais franchement le rapport aux femmes m’a un peu choqué. Ce roman étant paru en 1957, j’étais trop jeune pour l’avoir lu et a fortiori me livrer au pince-fesses, mais il reste caractéristique de la société où je fus élevé, et c’est assez navrant (avec le recul, si j’ose dire).
« S’il fallait coffrer tous les pinceurs de fesses, il n’y aurait plus personne en liberté. »
L’enquête elle-même n’est pas mal ficelée, mais l’essentiel n’est pas là : c’est dans ce roman que Burma reçoit sa fameuse pipe à tête de taureau !

\Mots-clés : #polar

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15592
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par Bédoulène Dim 3 Sep - 18:47

merci Tristram, les femmes aujourd'hui porte un ample vêtement pour entre dans le métro, elle l'ôtent à la sortie, vu à la tv

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21075
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par ArenSor Lun 4 Sep - 14:59

Tristram a écrit:  c’est dans ce roman que Burma reçoit sa fameuse pipe à tête de taureau !

Ah, mais c'est effectivement une information capitale !
ArenSor
ArenSor

Messages : 3372
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Léo Malet - Page 2 Empty Re: Léo Malet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum