Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -45%
WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre ...
Voir le deal
339 €

Andréa H. Japp

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

polar - Andréa H. Japp Empty Andréa H. Japp

Message par Nadine Sam 31 Oct - 10:37

Andréa H. Japp
(Née en 1957)


polar - Andréa H. Japp Intro110

Andrea H. Japp, pseudonyme de Lionelle Nugon-Baudon, née le 17 septembre 1957 à Paris, est une scientifique et auteure française. Elle est par ailleurs la traductrice française des romans de Patricia Cornwell mettant en scène le personnage de Kay Scarpetta. Elle est également auteur de scénarios de téléfilms et de bandes dessinées, et écrit pour la jeunesse.
Elle fait ses études supérieures à Paris et à Boston. Elle est docteur en biochimie.
Elle se forme à la toxicologie au MIT(Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, USA, post-Doc) et obtient un diplôme de bactériologie de l'Institut Pasteur (Paris) de retour en France.
Chercheuse réputée, elle est « Experte auprès de la NASA », chargée de recherches à l'INRA où elle dirige une équipe scientifique.
Elle a également été experte auprès d'autres institutions et entreprises privées et chargée de la communication scientifique externe du département "nutrition, alimentation, sécurité alimentaire" de l'INRA (Jouy-en-Josas). Sous son patronyme, elle a publié des ouvrages scientifiques sur l'alimentation, l'environnement et l'écologie:Toxic Bouffe (1996), Maisons toxiques (1999), Ecocitoyen, à vous d’agir (2008).
Elle publie en 1991 son premier roman policier, La Bostonienne, qui remporte le prix du roman policier du Festival de Cognac.
Gloria Parker-Simmons, son personnage de femme mathématicienne qui aide le FBI, est emblématique des thèmes qui parcourent son œuvre : « Le plaisir de lecture vient… du développement parfaitement maîtrisé d’une intrigue savoureusement retorse… Plus profondément, c’est la précision psychologique qui retient l’attention. Et la noirceur du monde que décrit Andrea H. Japp, hanté par des êtres repliés sur leurs blessures intimes, enfermés dans leur souffrance et leur solitude.
Sur un registre plus léger, elle aborde également la comédie policière en 1993 avec CSMeurtres et La Petite Fille au chien jaune. Elle reprendra cette veine à partir de 2009 avec la série des « Cinq filles ».
En 1998, elle est membre du jury du Festival du Film policier de Cognac. Elle crée en 1999 au Masque la collection « Noires racines », où elle publie entre autres Brigitte Aubert, Maud Tabachnik, Patrick Raynal. Elle dirige ensuite de 2002 à 2004 la collection Flammarion noir.
À partir de 2006, elle se lance avec La Dame sans terre -  « Un thriller médiéval- dans une série de cycles de romans policiers historiques.

Bibliographie :

Spoiler:
Nadine
Nadine

Messages : 4832
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 48

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

polar - Andréa H. Japp Empty Re: Andréa H. Japp

Message par Nadine Sam 31 Oct - 10:59

polar - Andréa H. Japp 51cjps10
Le septième cercle

Découverte de cette auteur, par ce court polar.

Le lecteur XL dit sur Biblio : a écrit:Dans l'Enfer de Dante, le septième cercle, le plus concentrique, est occupé par les traîtres et les lâches.
Ann Hawk était au volant lors de l'accident qui a coûté la vie à son fils et son mari. Elle n'a pensé qu'à sa propre survie durant les quelques secondes avant l'explosion de la voiture.
Bien qu'en état de choc, elle a repris son travail dans un cabinet de conseil aux entreprises. Mais elle ressent une sorte d'urgence à agir, qui reste vague jusqu'à ce que se précisent des impressions paranormales en rapport avec le meurtre d'une journaliste d'investigation. Pour comprendre, Ann s'associe avec Richard Codrington, qui avait co-signé un des articles primés de Clara Saragan.

babelio.com

Je me permets de pomper ce résumé...
Certains lecteurs témoignent sur Biblio de leur surprise quant à la fin de ce livre, très rapidement traitée, sans délayage : mon opinion là dessus est que ce court roman se rapproche d'un scénario  clef en main, l'écriture s'en rapproche, les séquences sont pesées et toujours utiles à poser un état, un élément.

J'ai bien aimé, mais pour un prochain titre choisirai un ouvrage plus gros justement pour voir comment l'auteure donnera de l'épaisseur à son univers. Lorsqu'on découvre la bio de Andrea H.Japp , sa singularité allèche. J'ai donc traqué les scories de ces parcours professionnels dans le texte. Il y en a peu dans "Le septième cercle", je veux dire que Japp n'en fait pas son fond de commerce.
Il y a tout de même cet extrait, savoureux :

-Oui, et puis des entérocolites aussi. Il faut te dire que le savon- c'est presque de la flotte- est bourré de bactéries. certaines de ces saloperies sont plus résistantes que d'autres.

Apparemment c'est un des premiers polars écrits par l'auteur, j'imagine sans mal qu'elle aura par la suite développé avec assurance ses jalons. Pour ce livre, j'ai trouvé qu'elle décrivait bien les flux d'énergie spécifiques que l'héroïne ressent, suite à son deuil, c'est subtil.
Un petit livre bien posé, qui laisse un peu sur sa faim, je relirai l'auteure à l'avenir.
Notamment ses polars historiques donnent envie. j'ai entendu dans un extrait d'interview qu'elle ne connaissait rien à l'histoire avant de s'y lancer, ce sera donc sans doute passionnant de l'y suivre, sans nul doute passionnée.

Mots-clés : #polar
Nadine
Nadine

Messages : 4832
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 48

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum