Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

Lucien Rebatet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Lucien Rebatet

Message par ArenSor Mer 23 Nov - 17:39

Lucien Rebatet
(1903-1972)

Lucien Rebatet Rebate10

Lucien Rebatet est un écrivain, journaliste et critique musical et cinématographique français. Ayant débuté à l'Action française, il rejoint en 1932 l'hebdomadaire « Je suis partout », qui se réclame du fascisme et qui devient à partir de 1941 le principal journal collaborationniste et antisémite français sous l'Occupation. En 1942, il publie « Les Décombres », féroce pamphlet antisémite. Condamné à mort à la Libération, puis gracié, il reste en prison jusqu'en 1952 en compagnie de Pierre-Antoine Cousteau. Il abandonne alors la polémique, se consacrant à la critique cinématographique et à sa carrière d'écrivain en publiant son œuvre majeure, « Les Deux Étendards », en 1951.

Œuvres
• « Le Diable à l’Hôtel Matignon », s.d. [ca. 1938]
• « Le Bolchevisme contre la civilisation », s.d. [1941]
• « Les Tribus du cinéma et du théâtre », coll. « Les Juifs en France", 1941.
• « Les Décombres », 1942
• « Les Deux Étendards »,1951
• « Les Épis mûrs », 1954
• « À Jean Paulhan », coll. « Brimborions », 1968.
• « Une histoire de la musique, des origines à nos jours », 1969
• « Marcel Aymé », coll. « Brimborions », 1969
ArenSor
ArenSor

Messages : 3102
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par ArenSor Mer 23 Nov - 17:44

Les Deux étendards

Lucien Rebatet Les-de11

Il s’agit d’un long roman (plus de 1000 pages), en grande partie autobiographique, rédigé pendant l’Occupation d’après des notes, terminé et publié en 1951, lorsque Rebatet est en prison. L’ouvrage, qualifié de chef d’œuvre par certains, passe en grande partie inaperçu, en raison du passé sulfureux de l’auteur.
Le sujet est assez original : au milieu des années 20, Michel Croz (alias L. Rebatet) développe, à la suite des ses études dans un collège libre, une haine du clergé catholique. Monté à Paris, il mène de vagues études à la Sorbonne, fréquente les milieux intellectuels et manifeste des velléités d’écrivain. Son ami, Régis (François Varillon) qui se destine à la prêtrise, lui raconte l’expérience mystique qu’il a connue avec Anne-Marie, la jeune fille qu’il aime (Simone Chevallier) lors d’une nuit à Brouilly, fusion avec Dieu, sans union charnelle. Intrigué par cette recherche d’absolu, Michel rencontre Anne-Marie dont il tombe amoureux fou. Se forme alors un trio singulier qui mène Michel vers la conversion. Toutefois, celui-ci se rebiffe, développe une philosophie d’hédonisme païen dans laquelle il essaie d’entraîner Anne-Marie…
L’écriture est volontairement classique, ainsi que la construction. Rebatet est avant tout un polémiste, formé à l’école des grands ténors de l’Action française, principalement Léon Daudet, il donne le meilleur de lui-même dans la critique de la bourgeoisie lyonnaise, des milieux ecclésiastiques, des professeurs de la Sorbonne… Dans ce domaine, il excelle, sa plume, trempée dans le vitriol, exécute en quelques traits des portraits vachards, souvent très jouissifs. Toutefois, ne nous y trompons pas, Rebatet, comme Céline et d’autres, n’est aucunement schizophrène, sa prose, même si elle modère les attaques antisémites, exprime clairement sa haine de la démocratie, du cosmopolitisme…
Alors, de mon point de vue, ce roman ambitieux aurait mérité d’être resserré en moitié moins de pages, les atermoiements sentimentaux de Michel ainsi que les discussions théologiques autour des jésuites y auraient, je pense, beaucoup gagné. Par ailleurs, ce récit peut sembler bien daté aujourd’hui. Je ne suis pas sûr que la spiritualité actuelle ait grand-chose à voir avec les discussions des deux protagonistes, Régis et Michel, le contexte est différent, les interrogations également.
En conclusion, je ne parlerai pas de chef d’œuvre, mais d’un ouvrage intéressant (c’est aussi l’aspect historique qui m’a intéressé). Pour lecteurs avertis donc !
(commentaire rapatrié)
ArenSor
ArenSor

Messages : 3102
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par Bédoulène Mer 23 Nov - 18:14

merci Arensor, je passe ! ( lire les commentaires sur Babelio il faut avoir des connaissances conséquentes sur la religion)

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19635
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par Dreep Mer 23 Nov - 18:33

Pour lecteurs avertis...? il faut avoir des connaissances conséquentes sur la religion...?

Franchement, non, inutile d'exagérer. Le roman de Lucien Rebatet (je te laisse le prisme autobiographique Arensor, il me paraît inutile et me passe par-dessus la tête) se lit très bien. Ma lecture remonte certes à un certain temps, j'attends de lire ce que nous en dira Quasimodo.
Pour le reste oui, c'est une écriture plutôt "classique".
Dreep
Dreep

Messages : 1411
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 30

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par ArenSor Mer 23 Nov - 19:35

Dreep a écrit:Pour lecteurs avertis...? il faut avoir des connaissances conséquentes sur la religion...?

Franchement, non, inutile d'exagérer.
Dreep, je dis simplement mon ressenti...
ArenSor
ArenSor

Messages : 3102
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par Dreep Mer 23 Nov - 19:48

Et moi simplement que ton ressenti m'étonne Very Happy j'aurais voulu demander où gît précisément cette difficulté, quelles connaissances sont requises ? Mais il n'est pas forcément évident de se souvenir en détail. Il y a certes des références (comme Ignace de Loyola) mais rien, il me semble, dont Rebatet ne parle suffisamment lui-même pour qu'on sache de quoi il s'agit. Rien qui nuit à la compréhension du roman.
Dreep
Dreep

Messages : 1411
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 30

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par ArenSor Mer 23 Nov - 20:53

En parlant de livre pour lecteurs avertis, je ne pensais pas seulement à la religion mais aussi au contenu idéologique qui apparait insidieusement à plusieurs reprises dans le roman et dont je parle. Emmenant d'un des pires antisémites et collaborateur que la France ait connu j'estime qu'on est en droit d'être vigilant sur ce point.
Ceci dit libre à quiconque de ne rien voir et de n'avoir que faire de la biographie des auteurs... mais c'est dangereux !
Pour ma part, je n'interviendrai plus sur ce fil.
ArenSor
ArenSor

Messages : 3102
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par Dreep Mer 23 Nov - 21:22

Comme je te l'ai dit par MP, je réagissais uniquement au fait de parler de sa biographie, non pas de ses idées.
Dreep
Dreep

Messages : 1411
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 30

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par ArenSor Mer 23 Nov - 22:15

Un simple mot pour dire qu'on s'est un peu expliqué en MP avec Dreep. Pas de problèmes. C'est toujours compliqué de parler de ces auteurs qui ont eu un passé sulfureux. Tant de choses peuvent être mal interprétées et les échanges distanciés peuvent vite déraper en polémiques, d'où mon intention de ne pas continuer sur ce fil.
Ceci dit, rien de mieux que de lire "Les Deux étendards" pour vous faire votre propre opinion !
ArenSor
ArenSor

Messages : 3102
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Rue du Nadir-aux-Pommes

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par Nadine Jeu 24 Nov - 21:39

Contente de lire que vous avez pu ne pas vous heurter en prolongeant un dialogue. merci pour ces compléments derriere les rideaux les garçons. Ouf.
Nadine
Nadine

Messages : 4816
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 47

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Lucien Rebatet Empty Re: Lucien Rebatet

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum