Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

Cécile Wajsbrot

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cécile Wajsbrot - Page 2 Empty Re: Cécile Wajsbrot

Message par topocl Lun 20 Fév - 11:19

Cécile Wajsbrot - Page 2 220px-10

Stèle commémorative du pogrom de Kielce.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8449
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Cécile Wajsbrot - Page 2 Empty Re: Cécile Wajsbrot

Message par shanidar Lun 20 Fév - 11:37

Riche commentaire, topocl, qui en mettant l'accent sur la transmission, relance la réflexion toujours actuelle de l'exil, de la migration des êtres, de la volonté d'oublier et en même temps de l'impossibilité à couper définitivement les liens avec l'autre pays et des mythologies plus ou moins proches du réel que chacun construit autour du passé.

J'ajoute que j'ai entendu récemment à la radio Hélène Cixous (qui a écrit un livre en compagnie de Cécile Wajsbrot) parler des voix des morts qui viennent la visiter depuis la mort de sa mère. Elle expliquait qu'à la mort de sa mère, elle avait compris, que ce n'était pas seulement sa mère mais tous les vivants (désormais morts) que cette femme avait connu, avait aimé, avec lesquels elle avait partagé des conversations, des sentiments, des rires, qui mourraient aussi et que c'était, en quelque sorte intolérable. Alors, des voix, et en particulier celle de sa mère viennent lui rendre visite et lui parler encore des morts qui furent vivants. Je crois que Cécile Wajsbrot est, elle aussi, dans cette sorte de situation, parce que ces morts sont morts sans sépulture, sans prières, sans reconnaissance, leurs voix continuent à parler à ceux qui peuvent les entendre.
shanidar
shanidar

Messages : 1592
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Cécile Wajsbrot - Page 2 Empty Re: Cécile Wajsbrot

Message par animal Jeu 23 Mai - 19:39

Cécile Wajsbrot - Page 2 Destru10

Destruction

Honte à moi je n'arrive pas à l'auteur par la lecture du fil mais par un conseil du libraire en réponse, suite à une râlerie, échantillons à l'appui, ayant pour thème un nivellement par le bas de la production actuelle, à la question : "mais alors, un exemple, d'un auteur d'aujourd'hui, et vivant ?"

Destruction donc. Une faible anticipation, une projection qui nous entraîne avec une tonalité étrangement et étonnamment familière vers la dissolution ou destruction de notre aujourd'hui. Ou autrement une reconfiguration, voire une réécriture par un totalitarisme discret.

Le récit d'un journal audio adressé à une personne inconnue par une femme qui a pour mission de rendre compte de son présent. Un constat qui dit l'effacement du passé dans la culture, la ville, l'habitude. Disparition des livres, technologie et réseaux sociaux... des grands thèmes traités à la fois avec évidence, finesse et références et pour les deux derniers sans diabolisation.

Une "lecture monde", envoûtante par sa régularité et son homogénéité (et qui ferait une belle mine à citations ?). Une voix à la fois singulière et presque collective.

Une belle expérience, un peu flippante aussi, qui trouve beaucoup d'échos dans le paysage contemporain, ses propositions politiques, médiatiques (plus que culturelles ?) ou de "normalisation".

La possibilité d'un futur moins noir n'est pas absente pour autant et l'ouverture sur une référence-citation à Stifter...

Pour insister sur les surprises qui nous concernent plus particulièrement ici, le récit de la relation qu'on dirait trop vite virtuelle et le flottement qu'elle induit parfois entre ce qui est communiqué et le plus intime... le réconfort incertain mais palpable (ou l'inverse) qu'elle peut être, sa collectivité potentiellement très réelle. Cécile Wajsbrot n'est pas dans l'effet de manche.

Très construit, très réfléchit, intellectualisé mais aussi très sensoriel, sensitif, sensible, observateur.... ça m'a rappelé ? Potentiellement Hélène Cixous mais pas seulement ? Trou de mémoire.

C'est du solide et ça fait quelque chose de relire ce fil ouvert par Shanidar...

Mots-clés : #contemporain #journal #regimeautoritaire #romananticipation

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13169
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Cécile Wajsbrot - Page 2 Empty Re: Cécile Wajsbrot

Message par Bédoulène Jeu 23 Mai - 20:32

merci Animal, la recommandation du libraire était donc bienvenue.

la couverture est très belle !

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21218
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Cécile Wajsbrot - Page 2 Empty Re: Cécile Wajsbrot

Message par bix_229 Jeu 23 Mai - 20:45

Et ça fait plaisir de retrouver la VOIX de Shanidar...
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Cécile Wajsbrot - Page 2 Empty Re: Cécile Wajsbrot

Message par bix_229 Jeu 3 Déc - 17:01

Cécile Wajsbrot - Page 2 Mzomor10

La narratrice de ce très émouvant récit n' a cessé de vouloir échapper à ses origines, à sa famille : un frère et une soeur (son père et sa tante) indissolublement réunis pour avoir échappé à un passé trop lourd dont ils n’ont rien dit et qui ont fini par se murer dans une étrange maladie qui s’est attaquée à leur mémoire. Elle a essayé de répondre à leur attente en édifiant la vie qu’ils n’avaient pu avoir. Elle s’est éloignée mais, à la mort de sa grand-mère, a fini par revenir vers ce qu’elle avait fui. Et elle s’est résolue à entreprendre un nouveau voyage. Cette fois pour se rapprocher de l’événement douloureux qui est à l’origine de leur exil, de cette histoire qui est aussi la sienne. Ce détour, ou ce retour, lui étant soudain apparu comme une étape indispensable pour être enfin libre de s’en aller ailleurs.

Le livre est le simple récit de ce voyage en train — l’attente interminable sur les quais de la gare de départ, le voyage lui-même avec ses rencontres, les conversations de compartiment, le séjour dans une ville étrangère qui est pourtant aussi la sienne, celle d’où vient sa famille : Kielce, en Pologne, où eut lieu, un an après la fin de la guerre, en 1946, un terrible pogrom. Mais les petits événements qui émaillent tout voyage dans un pays inconnu dont on ignore la langue sont sans cesse enrichis de toutes les pensées qui assaillent la narratrice, des voix intérieures qui la traversent. Progressant vers ce lieu d’origine, elle ne cesse, à partir des bribes que lui ont transmises ceux qui à force d’oublier pour pouvoir vivre ont fini par tout oublier, de reconstituer ce qu’elle a pu apprendre d’un autre voyage : celui de tous ceux qui tentaient de fuir ce même pays, à l’annonce d’un malheur encore indéfini.

Des fantômes surgissent, comme celui de cet oncle qui s’est noyé dans la rivière qui traverse la ville, celui qui aurait voulu être médecin. Dans le train, la rencontre d’une jeune femme qui vit à Oswiecim et n’a pu quitter la ville malgré le poids de l’histoire ne fait que la conforter dans l’idée que le souvenir est le pire poison. Arrivée dans la petite ville, les voix se font encore plus insistantes, comme si elle avait été irrésistiblement entraînée au pays des morts, elle y retrouve la rivière noire et ces eaux sombres, ce Styx au bord duquel un guide mystérieux lui rappelle que les leçons du passé n’ont servi à rien. Elle découvre au cimetière les quelques tombes juives qui ont échappé à la destruction. Une dernière conversation avec l’oncle disparu (car c’était lui qui l’avait guidée) la laisse engourdie de stupeur et de froid, ayant compris que « l’au-revoir » qu’elle cherchait est en réalité impossible. Elle ne peut que repartir et, revenue auprès des siens, décider de se plonger comme eux dans le sommeil de l’oubli.

Mémorial était originellement paru en 2005 aux éditions Zulma.

Entretien avec Laurence Werner David in "Le Bruit du temps"

Je souscris à ce comentaire, sans y ajouter. J'ai eu du mal à entrer dans ce procédé narratif, parce que je n'étais pas dans les meilleures dispositions.
Mais j'insiste sur le fait qu'il est magnifiquement adapté au  propos de la narratrice.
Et que, par ailleurs, Shanidar et Topocl ont rendu justice à ce très beau livre.
Je ferai mieux la prochaine fois. B Cécile Wajsbrot - Page 2 2441072346
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Cécile Wajsbrot - Page 2 Empty Re: Cécile Wajsbrot

Message par Bédoulène Ven 4 Déc - 10:54

merci Bix de te livrer ! Smile

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21218
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Cécile Wajsbrot - Page 2 Empty Re: Cécile Wajsbrot

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum