Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

Haruki MURAKAMI

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Quasimodo Sam 23 Nov - 13:45

Ma foi c'est tentant, malgré les réserves et grâce à elles : j'aurais lu Murakami comme l'éternel nobélisable qu'il est, sans peut-être l'apprécier, alors que je prendrai du plaisir à le lire comme un feuilleton.
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 5461
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 29

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Tristram Sam 23 Nov - 13:51

Sans compter que tu peux être plus malin que moi, et t'arrêter en route si ça te lasse.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15732
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par simla Mer 8 Avr - 5:15

Haruki MURAKAMI - Page 2 41j7fm10

Le meurtre du commandeur !!!  

Son dernier roman...je viens de finir le premier tome....plus de 500 pages de vide...quel ennui....bon, j'ai appris qu'il avait un pénis, qu'il savait s'en servir...et que de bla bla bla....des descriptions de son quotidien, ses tenues, sa cuisine...ses plats.... saoûlant....je ne poursuivrais donc pas cette lecture par le second tome....aucun intérêt. Pourtant en général j'aime bien cet auteur...peut-être le livre de trop ?

Quelqu'un l'a lu ?
simla
simla

Messages : 272
Date d'inscription : 23/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Armor Mer 8 Avr - 15:11

Haruki MURAKAMI - Page 2 1390083676 Haruki MURAKAMI - Page 2 1390083676 Non je ne l'ai pas lu et je n'en ai guère envie, mais ton commentaire m'a bien fait sourire !
J'avoue que, bien qu'aimant beaucoup la littérature japonaise, Murakami ne m'attire pas trop. Je n'ai lu qu'un livre de lui, Kafka sur le rivage, qui m'a clairement laissée sur ma faim. J'en ai un autre sur ma PAL, il faudra que je retente l'expérience, un de ces jours.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 4589
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 43
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par bix_229 Mer 8 Avr - 15:18

Mais pourquoi il écrit tant ? Suspect
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Invité Mer 8 Avr - 16:08

J'avais accumulé nombre de ses livres il y a quelques années de ça, et je me demande aujourd'hui si je ne vais pas en faire don. Je trouve, comme dit Tristram dans un commentaire plus haut, que c'est un page-turner plus qu'autre chose. Cela dit, j'avais quand même bien apprécié Chroniques de l'oiseau à ressort (peut-être que ça te plairait @Armor).

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par bix_229 Mer 8 Avr - 16:20

Arturo a écrit:J'avais accumulé nombre de ses livres il y a quelques années de ça, et je me demande aujourd'hui si je ne vais pas en faire don. Je trouve, comme dit Tristram dans un commentaire plus haut, que c'est un page-turner plus qu'autre chose. Cela dit, j'avais quand même bien apprécié Chroniques de l'oiseau à ressort (peut-être que ça te plairait @Armor).
En effet, ses premiers livres étaient meilleurs, notamment ses recueils de nouvelles.
bix_229
bix_229

Messages : 15439
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Tristram Mer 8 Avr - 17:17

Il devrait peut-être relire son premier roman :
« La civilisation est communication. Quand il n’y aura plus rien à exprimer, à communiquer, la civilisation s’achèvera. Clic… OFF. »
Haruki Murakami, « Écoute le chant du vent »
Mais j'ai beaucoup d'extraits de La Fin des temps, ou Danse, danse, danse par exemple. Je ne compte pas poursuivre sa lecture (peut-être reprendre un de ceux qui m'avaient intéressé ?)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15732
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Cliniou Mer 8 Avr - 20:05

Armor, oublie, laisse tomber. Je ne sais pas lequel il te reste à lire mais c’est un mange-temps, même en confinement.
Cliniou
Cliniou

Messages : 916
Date d'inscription : 06/12/2016
Age : 53

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Tristram Sam 29 Avr - 12:47

Tony Takitani

Haruki MURAKAMI - Page 2 Tony_t10

L’épouse de Tony Takitani, une acheteuse compulsive de vêtements, décède.
« Pour lui, c’était comme une ombre que sa femme avait laissée derrière elle. Des ombres de taille 36, superposées sur plusieurs rangées, pendant sur les cintres. On aurait dit un échantillon des possibilités infinies (ou du moins théoriquement infinies) que recelait l’existence humaine, rassemblées et suspendues là.
Ces ombres avaient épousé étroitement le corps de sa femme de son vivant, avaient bougé avec elle, reçu son souffle tiède. Mais Tony Takitani n’avait désormais plus sous les yeux qu’un troupeau d’ombres misérables, privées de vie, qui se desséchaient d’heure en heure. Ce n’étaient plus que de vieux vêtements dénués de la moindre signification. À force de les fixer ainsi, Tony Takitani se sentit oppressé. Les couleurs tourbillonnaient dans l’air comme du pollen, et venaient imprégner ses narines, ses oreilles, ses yeux. La présence des volants, boutons, épaulettes, poches plaquées, dentelles, ceintures, dont sa femme avait été si avide, paraissait raréfier étrangement l’air de la pièce. »

\Mots-clés : #nouvelle #solitude

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15732
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Pinky Mar 30 Mai - 11:42

Kafka sur le rivage

Haruki MURAKAMI - Page 2 Kafka-10

Difficile de dire comme l’a suggéré Albert que c’est le meilleur de Murakami, c’est le premier que je lis. J’avais envie de connaître son univers  sachant que le cinéaste Hamaguchi avait travaillé avec lui  pour son film Drive my car, à partir de la nouvelle  Des hommes sans femmes. J’avais apprécié les Contes du hasard et autres fantaisies du même cinéaste ainsi qu’Asako.
Pour revenir à Kafka, c’est un peu le même univers de coïncidences improbables entre science-fiction et univers du conte, roman initiatique pour les deux jeunes héros qui grandissent affrontent la vie après des errances. Une belle relation entre passé et présent, entre générations comme l'évoque Bédoulène. Un monde de l'enfance où les chats parlent, donnent des conseils, où les poissons peuvent tomber du ciel.

Je reprendrai donc les remarques avec lesquelles je suis tout à fait d’accord :

Bix a écrit : C'est une histoire où rien n'est vrai, mais où tout est possible, dans la mesure où notre imagination séduite l'admet naturellement. Et notre adhésion sera d'autant plus forte qu'elle sera proche de l'enfant que nous fûmes...
Je pense qu'il s'agit moins de comprendre que de se laisser porter au fil d'une narration aussi fluide qu'onirique.

Bédoulène a écrit : Ce n'est pas mon univers, même si j'avais apprécié Kafka sur le rivage (mais surtout le parcours de Nakata (et son accompagnant Hoshino). Une belle création du personnage 'Oshima-san
Pinky
Pinky

Messages : 487
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Bédoulène Jeu 22 Juin - 7:46

merci Pinky ! je cris que je n'ai jamais trop apprécié les contes.

j'avais par contre beaucoup apprécié "le bateau usine de Takiji Kobayashi" (parce que social ?)

et j'avais aussi tenté le démon de l'île solitaire d'Edogawa ranpo ce que j'avais ressenti

Spoiler:

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21283
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Tristram Lun 13 Nov - 9:57

Les Amants du Spoutnik

Haruki MURAKAMI - Page 2 Les_am10

Sumire, dont le narrateur est discrètement amoureux, « clocharde à la Jack Kerouac » qui veut être écrivaine, tombe amoureuse d’une femme mariée de dix-sept ans son aînée, Miu, sa « Spoutnik chérie » (par confusion entre "beatnik" et "Spoutnik", « compagnon de voyage »). Elle est embauchée par cette dernière, qui n’a que des sentiments amicaux pour Sumire, comme elle-même pour le narrateur. Les deux femmes partent en voyage en Europe et notamment en Grèce, où Sumire disparaît. Le narrateur rejoint Miu, qui lui confie son histoire, comment elle abandonna son avenir de pianiste.
« Bloquée une nuit entière dans la grande roue d’un parc d’attractions, elle s’est observée elle-même à la jumelle dans son appartement. Dédoublement de personnalité. Cette expérience l’a détruite en tant que personne (ou alors a révélé une destruction déjà latente). Selon l’expression employée par Miu elle-même, elle se sent comme scindée en deux, de part et d’autre d’un miroir. »
Références littéraires et musicales, mais aussi cinématographiques, doux mélange onirique de mystère et de métaphysique.
Je reviens à Murakami avec ce roman, un des rares que je n’avais pas encore lus. J’avais pris des distances avec cette œuvre, ayant des doutes sur son intérêt ; mais une chose est sûre, cet auteur sait raconter une histoire, et si ce n’est pas tout, voire pas nécessaire, c’est déjà quelque chose.
Littérature pour ados/ teenagers ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15732
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Bédoulène Lun 13 Nov - 11:58

merci Tristram mais je passe

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21283
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Albert Mer 15 Nov - 11:30

Je note, je ne le connaissais pas.

Albert

Messages : 140
Date d'inscription : 23/04/2023
Localisation : région parisienne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Pinky Jeu 28 Déc - 10:33

1Q84

Haruki MURAKAMI - Page 2 61mwcq10Haruki MURAKAMI - Page 2 61q-k310Haruki MURAKAMI - Page 2 71i4no10

Le livre, c’est-à-dire les trois tomes,  est organisé en chapitres qui alternent les récits concernant deux personnages Aomamé, jeune femme professeur de sport tueuse d'hommes violeurs et Tengo, trentenaire écrivain amené à réécrire le roman de Fukaéri âgée de 17 ans. Chacun d'eux  a rompu avec sa famille : les parents d'Aomamé étaient Témoins de Jéhovah, le père de Tengo réclamait les redevances de la NHK en l'obligeant à l'accompagner pendant ses tournées; Enfants, ils avaient fréquenté la même école et vécu isolés parmi les autres élèves.
Tous deux sont aussi entrainés dans des parcours "risqués" : Aomamé tuent des hommes violents à la demande d'une vieille dame qui a perdu sa fille s'étant suicidée à la suite de violences conjugales. Par la réécriture secrète de La Chrysalide de l'air de Fukaéri, Tengo a agi en toute illégalité tandis que l'ouvrage autobiographique décrit la secte dans laquelle la jeune fille a été élevée et dont elle s'est échappée.
Plusieurs thématiques se croisent : poids des sectes profitant de la complaisance d'hommes politiques, malheurs de l'enfance et des femmes violentées, difficulté à s'attacher après des traumatismes.
Transmission : des parents de substitution : la veille dame pour Aomamé et son garde du coprs au grand cœur, Tamaru ; le Maître, Pr Ebisuno qui a recuilli Fukaéri mais les soutiens sont plus fragiles pour Tengo ; l'éditeur qui l'emploie et l'a entraîné dans le projet de réécriture le laisse en première ligne ; son père, à la mémoire défaillante, le reconnait à peine quand il va lui rendre visite.
Le roman avance par resserrements successifs des liens qui unissent tous les personnages. Aomamé doit tuer le gourou de la secte décrite par Fukaéri qui, de son côté se réfugie chez Tengo.
Peu à peu, le basculement dans 1Q84, l'année parallèle où deux lunes flottent dans le ciel mais où par ailleurs, tout semble normal, réunit les protagonistes ; on ne sait plus trop si on est dans la Chrysalide de l'air ou dans la réalité, dans le roman de Fukaéri ou celui que Tengo a réécrit.  Le troisième tome laisse une place à Ushikawa, le détective qui recherche celle qui a tué le leader, gourou de la secte. Celui-ci a aussi son chapitre entre ceux d'Aomamé et de Tengo.
Malgré la longueur des trois volumes soit en tout plus de 1500 pages, je n'ai pas décroché, même s'il se passe peu de choses dans le tome 2. Une lecture tranquille où l'on accepte l'étrangeté des situations comme dans un conte où la logique n'a pas toujours lieu d'être.
Pinky
Pinky

Messages : 487
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Bédoulène Jeu 28 Déc - 10:54

merci Pinky, je n'ai pas adhéré, mais je l'ai déjà dit, toujours ma réticence avec les auteurs Japonais, mais je lirai les 2 ou 3 que les Chosiens m'ont recommandés

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21283
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Fantaisie héroïque Jeu 28 Déc - 11:30

J'ai lu 1Q84 mais il y a un moment déjà, j'avais bien aimé, ce qui est fou avec Murakami, c'est qu'on ne voit pas le temps de la lecture passer, on est entre rêve et réalité, c'est un sentiment très étrange. J'ai lu Le Meurtre du Commandeur cet été, deux volumes assez denses également mais j'ai adoré. Je pense les avoir quasiment tous lus.
Après, je comprends aussi tes réticences, bédou, c'est un univers très particulier.
Fantaisie héroïque
Fantaisie héroïque

Messages : 140
Date d'inscription : 19/02/2021
Age : 36
Localisation : Yvelines

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Tristram Jeu 28 Déc - 11:41

Merci pour la remise en mémoire de cette lecture, qui effectivement est fort prenante. Quelques extraits, qui illustrent surtout l'aspect "réflexions sur la création littéraire" dans l'ouvrage :
« Quand j’écris un roman, je cherche, grâce à mes mots, à transformer le paysage environnant pour qu’il me devienne plus naturel. En somme, j’opère une reconstruction. Et, de la sorte, je m’assure de mon existence dans ce monde, en tant qu’être humain. »
Haruki Murakami, « 1Q84 », Livre 1, 4

« Toutes sortes d’idées lui venaient en tête puis disparaissaient, comme le frémissement de la vie naissante dans les mers immémoriales. »
Haruki Murakami, « 1Q84 », Livre 1, 6

« Au fur et à mesure que ses doutes s’amplifiaient, Tengo mit en place, consciemment, une distance entre les mathématiques et lui. En parallèle, la forêt romanesque le séduisit davantage. Sans contredit, il le savait bien, lire un roman, c’était aussi une évasion. Une fois qu’il avait refermé un livre, il lui fallait bien retourner au monde réel. Mais un jour Tengo avait pris conscience que, lorsqu’il revenait dans la réalité depuis le monde des romans, sa frustration n’était pas aussi forte que lorsqu’il rentrait de son voyage au pays des mathématiques. Pourquoi cela ? Il y avait beaucoup réfléchi et était parvenu à une conclusion. Dans la forêt romanesque, quelle que soit la clarté qui relie entre eux les événements, une réponse claire ne vous est jamais offerte. Ce qui est bien différent des mathématiques. Pour l’exprimer sommairement, la fonction des récits, par rapport à une problématique donnée, est de substituer une forme à une autre. Par le biais du récit, une réponse se laisse présager, selon les caractéristiques et la direction de ce changement. Tengo revenait dans la réalité avec ce présage à la main. Comme une incantation inintelligible notée sur un bout de papier. Parfois, cela manquait de cohérence et cela n’avait pas d’utilité pratique immédiate. Mais la possibilité y était enfermée. Un jour peut-être, il serait capable de comprendre cette incantation. Cette possibilité lui réchauffait le cœur. »
Haruki Murakami, « 1Q84 », Livre 1, 14

« Nous créons un récit, lequel, en même temps, nous met en mouvement. »
Haruki Murakami, « 1Q84 », Livre 1, 23

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15732
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Pinky Jeu 28 Déc - 17:43

Merci Tristram pour cette entrée par la création littéraire en opposition aux mathématiques : une ouverture vers des possibles.

@ Bedoulène, Murakami pas plus qu'Ishiguro ne résume la littérature japonaise. Essaie plutôt en effet les livres qui t'ont été conseillés et tu nous diras.
Pinky
Pinky

Messages : 487
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Haruki MURAKAMI - Page 2 Empty Re: Haruki MURAKAMI

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Asie

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum