Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-56%
Le deal à ne pas rater :
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
34.99 € 79.99 €
Voir le deal

Hubert Aquin

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hubert Aquin - Page 2 Empty Re: Hubert Aquin

Message par Jack-Hubert Bukowski Ven 21 Jan - 11:24

Hubert Aquin a écrit plusieurs textes engagés, dont «Littérature et aliénation» où il disqualifie d'emblée la prétention de certains écrivains québécois à écrire en joual. J'attirerai l'intérêt sur une autre partie du texte qui définit l'esthétique du texte aquinien :

Est-il possible de faire comprendre que Joyce, avec tout son fatras romanesque et son arsenal de mots anglais désamorcés, soit notre maître, notre seul et abominable professeur en déséquilibre, notre guide unique et complètement désaxé? Eh bien, oui... c’est lui, Joyce, ce frère bouleversant qui tient notre plume hésitante et nous presse encore d’écrire des insanités à seule fin d’écrire des insanités [...] Joyce n’est pas des nôtres; pourtant, c’est un frère posthume [...] qui, avant de mourir, a eu le temps de mettre le feu aux poudres et de calculer minutieusement l’explosion de toutes les acceptations des mots qu’il a manipulés, de tous les sous-entendus d’une langue qui n’avait qu’un défaut : celui de ne pas être sa langue maternelle.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2490
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 42
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hubert Aquin - Page 2 Empty Re: Hubert Aquin

Message par Jack-Hubert Bukowski Ven 21 Jan - 11:26

Bédoulène a écrit:c'est juste pour lui ce récit j'espère ? qu'il garde sa déprime, courage,  et ne la partage pas avec elle.

C'est un texte qu'il a destiné à publication, tout d'abord dans la revue Liberté et par la suite introduit dans le recueil Point de fuite. On peut le voir en le lisant texte après texte qu'il a un style assez éclatant et recourt à une terminologie particulière. Il y a un humour typiquement aquinien.
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2490
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 42
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hubert Aquin - Page 2 Empty Re: Hubert Aquin

Message par Jack-Hubert Bukowski Mar 15 Mar - 8:45

Bon, ça fait 45 ans aujourd'hui qu'il nous a quittés. Voici ce que j'avais mis sur Facebook pour le souligner sur mon statut :

« Le nationalisme canadien-français est l'expression normale, sinon prévisible, d'une culture dont on a contesté d'autant plus subtilement la globalité qu'on lui donnait, d'autre part, l'argent nécessaire pour s'offrir des compensations mythiques. Avant même de porter un jugement de valeur sur nos péchés, nos déficiences, nos fautes ou nos exploits, il importe froidement d'étudier le Canada français dès maintenant comme une culture, qui, même décevante, n'en est pas moins globale. Voilà ce qui compte sur le plan de la raison beaucoup plus que de se préoccuper si le séparatisme d'il y a six mois est déjà éteint. Il n'est pas besoin d'être prophète pour affirmer que si la culture canadienne-française existe, elle aura toujours tendance à corriger les limites et les « spécialisations » dans lesquelles elle se trouve « encapsulée » pour se manifester globalement. Cette culture éprise de globalité et d'homogénéité, exprime ainsi son vouloir-vivre communautaire. »

Hubert Aquin, « La fatigue culturelle du Canada français »

Ça fait 45 ans qu’Hubert Aquin nous a quittés (1977-2022). Entre l’année du débarquement de la baie des Cochons et l’invasion de l’Ukraine, nous avons connu l’occasion de lire Hubert Aquin et de voir deux Trudeau à la tête du pays du Canada. La fatigue culturelle du Canada français demeure pertinente même 60 années plus tard.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1868952/hubert-aquin-ecrivain-rin-militant-independance-quebec-suicide-archives
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2490
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 42
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hubert Aquin - Page 2 Empty Re: Hubert Aquin

Message par Bédoulène Mar 15 Mar - 11:22

merci Jack, tu conseillerais quel roman ?

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 20952
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hubert Aquin - Page 2 Empty Re: Hubert Aquin

Message par Jack-Hubert Bukowski Mer 16 Mar - 7:57

L'apothéose, c'est Prochain épisode. Ses romans sont quand même bons (Trou de mémoire, L'Antiphonaire et Neige noire ont suivi Prochain épisode).
Jack-Hubert Bukowski
Jack-Hubert Bukowski

Messages : 2490
Date d'inscription : 04/12/2016
Age : 42
Localisation : Montréal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hubert Aquin - Page 2 Empty Re: Hubert Aquin

Message par Bédoulène Mer 16 Mar - 19:02

merci Jack !

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 20952
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hubert Aquin - Page 2 Empty Re: Hubert Aquin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains du Canada

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum