Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
PC Portable Gamer 16” ASUS ROG Zephyrus G16
Voir le deal
1639.99 €

Robert Enrico

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Robert Enrico Empty Robert Enrico

Message par Invité Sam 19 Oct 2019 - 16:53

Robert Enrico
(1931 - 2001)


Robert Enrico 32491810

Né dans le Nord de la France, Gino Robert Enrico grandit ensuite à Toulon où ses parents, émigrés italiens, tiennent un magasin de cycles.

Diplômé de l’IDHEC en 1951 (section réalisation), il se consacre d’abord au montage et à la réalisation de courts-métrages commandés par des entreprises : « Je me souviens avoir connu François de Roubaix au tout début de ma carrière. Je travaillais alors comme monteur et assistant réalisateur sur des courts-métrages de commande réalisés par Marcel Ichac dont le producteur exécutif était Paul de Roubaix. François s'intéressait beaucoup à ces tournages et se trouvait toujours là pour suivre la fabrication et l'évolution de ces petits films. Il était réellement passionné par les techniques de l'image. Par la suite, son père m’a proposé la réalisation d’un premier film : L’Or de la Durance. »

Il a présidé l’Académie des arts et techniques du Cinéma, la Société des réalisateurs de films, la Commission SACD du cinéma et la Fédération européenne des réalisateurs audiovisuels.

Marié en premières noces, en 1954, avec la comédienne Lucienne Hamon, puis avec la monteuse et scénariste Patricia Nény, il a trois enfants dont Jérôme, le réalisateur de Paulette.

Souffrant d'un cancer du poumon dès 1998, il s'éteint trois ans plus tard à l'âge de 69 ans. Il repose au cimetière Montparnasse.

Filmographie :



1956 : Jehanne
1961 : La Rivière du hibou (Oscar du meilleur court-métrage de fiction en 1964)
1962 : La Belle Vie (Prix Jean-Vigo)
1964 : Contre-point
1965 : Les Grandes Gueules
1967 : Les Aventuriers
1967 : Tante Zita
1968 : Au cœur de la vie
1968 : Ho !
1971 : Boulevard du rhum (également parolier de chansons)
1971 : Un peu, beaucoup, passionnément... (également dialoguiste)
1972 : Les Caïds
1974 : Le Secret
1975 : Le Vieux Fusil (César du cinéma 1976 du meilleur film, du meilleur acteur et de la meilleure musique originale, puis César des Césars en 1985)
1976 : Un neveu silencieux (coscénariste avec Paul Savatier)
1977 : Coup de foudre (inachevé) (coscénariste avec Pascal Jardin)
1979 : L'Empreinte des géants
1980 : Pile ou face
1983 : Au nom de tous les miens (également producteur)
1985 : Zone rouge
1987 : De guerre lasse
1989 : La Révolution française (première partie : Les Années lumière)
1991 : Vent d'est (coscénariste avec Frédéric H. Fajardie)
1996 : Saint-Exupéry : La Dernière Mission
1999 : Fait d'hiver

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Enrico Empty Re: Robert Enrico

Message par Invité Sam 19 Oct 2019 - 16:58

Le vieux fusil (1975) :

Peut-être son film le plus connu, en tout cas le plus reconnu semble-t-il.

Montauban, 1944. Le chirurgien Julien Dandieu y mène une vie paisible avec sa femme, Clara, et leur fille Florence. Cependant, l’invasion allemande ne peut le laisser indifférent : préférant les savoir éloignées des tourments de cette guerre, Julien demande à son ami François de les conduire à la campagne, où cette famille possède un château. Une semaine plus tard, ne supportant plus l’absence des siens, Julien rejoint sa famille pour découvrir, avec effroi, que les Allemands ont déjà semé la terreur dans le village.

Film sur l'occupation, qui repose sur Noiret, et sa vengeance, celle d'un homme désespéré, qui a tout perdu. Et film qui se base sur le massacre d'Oradour sur Glane.
Spoiler:

Robert Enrico Origin10

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Enrico Empty Re: Robert Enrico

Message par Invité Sam 19 Oct 2019 - 17:02

Pile ou face (1980):

Robert Enrico 89508_10

De Robert Enrico, j'ai préféré celui-ci, avec le formidable duo Noiret-Serrault, qui tient en haleine tout ce film assez inattendu, avec un fait divers assez léger au départ, mais qui parvient à nous demander comment ça va tourner tout le long.

A Bordeaux, l'inspecteur Baroni enquête sur la mystérieuse mort de Madame Morlaix, une femme tombée par la fenêtre de son immeuble. Convaincu que son décès n'est pas accidentel, le policier soupçonne très fortement le mari de cette dernière, un comptable ennuyeux. A l'insu de ses supérieurs, Baroni va s'acharner sur le veuf jusqu'à le harceler dans sa vie quotidienne alors que ce dernier le considère comme un véritable ami.

Robert Enrico 15633510

Meurtre ou pas meurtre ?

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Enrico Empty Re: Robert Enrico

Message par Tristram Lun 21 Oct 2019 - 22:15

Merci de m'avoir donné l'idée de revoir Pile ou face, qui effectivement mérite le détour : quel tandem !
Dénouement assez inattendu, et aussi 1980, "la police ne travaille plus pour l'Etat, mais pour le Pouvoir"... D'ailleurs l'époque où il n'y avait pas de bavures (mais alors, les abus de pouvoir !)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15516
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Enrico Empty Re: Robert Enrico

Message par Invité Mar 22 Oct 2019 - 10:56

héhé ! cat

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Enrico Empty Re: Robert Enrico

Message par Invité Dim 12 Juil 2020 - 15:57

Fait d'hiver (1999) :

Robert Enrico Image-11

Inspiré d'un fait divers qui s'est déroulé juste apres les évènements de Mai 1968, qui bouleversa la France, "Fait d'hiver" relate l'histoire d'un père de famille divorcé, Riquier, qui se barricade avec ses enfants dans sa maison isolée, refusant de les rendre à leur mère qui en a la garde par décision de justice. L'officier de police chargé de l'affaire connaît bien Riquier, qu'il a eu sous ses ordres en Algérie. Il sait que c'est un coléreux, mais il l'estime car c'est un homme droit. Mais les médias et l'appareil judiciaire ne lui laissent pas le temps de négocier.

Dernier film de Robert Enrico, peut-être pas un grand film mais tout de même un casting de qualité avec Berling, Stévenin et Brasseur, et un film qui a le mérite d'aborder un sujet très rarement abordé : l'obtention systématique de la garde des enfants par la mère suite à une séparation. Il faut alors à l'homme désespéré employer la manière forte pour se faire entendre.

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Robert Enrico Empty Re: Robert Enrico

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions arts divers :: Cinéma, TV et radio :: Réalisateurs

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum