Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-55%
Le deal à ne pas rater :
Coffret d’outils – STANLEY – STMT0-74101 – 38 pièces – ...
21.99 € 49.04 €
Voir le deal

Larry McMurtry

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Avadoro Sam 21 Jan - 23:59

Larry McMurtry - Page 2 Ob_0c910

La marche du mort

J'ai aimé me plonger dans ce premier épisode des aventures de Augustus McCrae et Woodrow Call, marqué par l'insouciance de la jeunesse et la brutalité d'un environnement où chaque périple peut être le dernier, et où chaque jour est une lutte pour la survie.
Larry McMurtry impressionne par sa capacité à retranscrire la détresse de l'homme face à la rudesse de la nature. La marche du mort montre ainsi la frontière des Etats-Unis et du Mexique comme un espace de danger permanent et les Texas Rangers sont aussi vulnérables à la dévastation du froid et de la chaleur qu'aux attaques humaines.
Si le roman ne m'a cependant pas autant ému que Lonesome Dove, les personnages féminins apportent, par leur brève présence, une humanité poignante qui esquisse un contraste avec l'omniprésence de la cruauté et de la mort.

Par ailleurs, les éditions Gallmeister ont désormais sorti un coffret rassemblant tous les épisodes de la série. A (re)découvrir !
https://gallmeister.fr/livres/550/mcmurtry-larry-coffret-collector-l-integrale-de-la-saga-lonesome-dove
Avadoro
Avadoro

Messages : 1401
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 38

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Tristram Dim 22 Jan - 0:22

Voilà qui me ramentoit que je m'étais promis de lire ce livre... je le remonte dans la LAL...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15653
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par topocl Dim 22 Jan - 9:37

Un jour, il faudrait que je me fasse une relecture de toute la série drunken ...

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8437
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Bédoulène Dim 22 Jan - 14:16

moi pas lu, seulement vu la série

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21168
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Avadoro Dim 22 Jan - 23:17

topocl a écrit:Un jour, il faudrait que je me fasse une relecture de toute la série drunken ...

C'est tentant...de mon côté, il restera à lire Les rues de Laredo pour boucler la boucle.
Avadoro
Avadoro

Messages : 1401
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 38

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Tristram Mar 31 Jan - 11:52

La Marche du mort (Lonesome Dove : les origines)

Larry McMurtry - Page 2 Ob_0c910

Dans le chaparral texan à la Frontière (avec le Mexique, c'est-à-dire le Rio Grande), campe non loin de la rivière calcaire Pecos, et du sentier de guerre comanche, une compagnie de rangers dont Gus McCrae et Woodrow Call, deux jeunes engagés depuis peu, Matilda Roberts, la Great Western, putain et forte femme, Bigfoot Wallace l’éclaireur qui connaît les Indiens des Plaines et Shadrach le vieux montagnard, le major Chevallie (autoproclamé, mais tireur d’élite), Bob Bascom, Long Bill Coleman le pessimiste, son compañero Johnny Carthage (borgne et boiteux), Ezekiel Moody qui se lave encore moins que les autres, Josh Corn, Blackie Slidell, Rip Green et Black Sam le cuistot, auxquels se sont joints Kirker et Glanton, des chasseurs de scalps.
Dans la première partie, ils affrontent Buffalo Hump le Comanche, et perdent deux hommes, Corn et Moody, semblant surtout préoccupés de parvenir à se suicider avant d’être capturés et torturés par l’ennemi.
Dans la seconde partie, on retrouve les mêmes (sauf Chevallie, mort de fièvre ; Gus a le temps de tomber amoureux de Clara, la fille d’un magasin général d’Austin) engagés par le colonel Caleb Cobb (ex-pirate) et son capitaine Billy Falconer dans une expédition contre la ville de Santa Fe au Nouveau-Mexique (annexion, surtout de l’or et de l’argent). Il y a aussi un général :
« Si le général Lloyd est pas encore arrivé, c’est qu’il s’est saoulé et qu’il s’est perdu. Il était ivre mort, tout le temps où j’ai été à son service, et il se perdait dès qu’il sortait de sa tente pour aller pisser. Il aurait pas trouvé le Mexique, même si vous l’aviez tourné en direction du sud et que vous lui aviez accordé un an. Et pour couronner le tout, il sait pas monter à cheval. »
Un groupe de guerriers comanches, neuf hommes dont Buffalo Hump (et Kicking Wolf, le voleur de chevaux), sévit dans les parages.
« Bigfoot saisit la crosse du fusil cassé et tassa fermement la terre sur la tombe des deux convoyeurs.
– Si quelqu’un connaît un passage de la Bible, qu’il le récite, dit Bigfoot. Faut qu’on déguerpisse. Je préférerais éviter de faire la course avec les Comanches aujourd’hui. Mon cheval est fourbu.
– Y a un verset sur les verts pâturages, là, se rappela Long Bill. Avec le Seigneur qu’est un berger.
– Alors, récite-le, dit Bigfoot.
Il attrapa les rênes de son cheval, impatient de monter en selle.
Long Bill garda le silence.
– Eh ben, y a une histoire de verts pâturages. C’est tout ce dont je me souviens. Ça fait un moment que je me suis pas intéressé à la Bible.
– Quelqu’un saurait le réciter ? demanda Bigfoot.
– Il me dirige près des eaux paisibles, dit Matilda. Je crois que c’est ça dont Bill veut parler.
– Bon, au moins, on les enterre dans un vert pâturage, commenta Bigfoot. Et il le sera encore plus s’il continue à pleuvoir.
– Je me demande pourquoi on persiste à réciter des passages de la Bible quand on enterre les gens, dit Call à Gus alors qu’ils trottaient en direction d’Austin. Ils sont morts. Ils les entendent pas, les discours sacrés. »
Intéressante scène du pourparler entre les Comanches d’une part, et de l’autre Call (promu caporal pour avoir abattu un ennemi, qui s’avère être le fils de Buffalo Hump), Gus, Bes-Das le Pawnee et Bigfoot. Cobb exécute Falconer (très sommairement). Les aventures s’enchaînent, affrontements et confrontations avec les Comanches, les Mexicains, les bisons, un grizzli, le llano (en flammes, comme chez Rulfo), faim, soif, etc. Des deux cent hommes au départ restent quarante-trois, et ils sont capturés par l’armée mexicaine. Les Apaches de Gomez sont les sauvages de la région.
La troisième partie, c’est la traversée de la Jornada del Muerto, la Marche du Mort, trois cents kilomètres dans le désert. À leur arrivée à Santa Fe, ils ne sont plus que dix hommes, dont la moitié est exécutée par les Mexicains.
Dans la quatrième partie, les rescapés escortent lady Carey, personnage impressionnant. C’est la lune comanche, le sentier de guerre ou période pendant laquelle ces Indiens fondent sur le Nouveau Mexique pour piller chevaux et enfants destinés à l’esclavage.
« Dans l’immensité du désert, chaque réduction de leur groupe illustrait leur insignifiance face aux distances colossales qu’ils traversaient. »
Action, drame et humour. Western qui repose agréablement les neurones (il n’est pas évident que j’aurais apprécié la même histoire au cinéma – mais c’est une autre histoire).
Je me suis aussi souvent posé la question de la vérité historique (et ethnologique) dans ce roman.

\Mots-clés : #amérindiens #aventure

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15653
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Bédoulène Mar 31 Jan - 13:39

c'est donc le premier tome ? (relecture pour toi ?)

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21168
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Tristram Mar 31 Jan - 16:10

Premier dans l'ordre chronologique des aventures, pas de l'écriture (si j'ai bien compris).
Une première lecture ; je compte poursuivre !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15653
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par topocl Mer 1 Fév - 8:37

Tristram a écrit:Premier dans l'ordre chronologique des aventures, pas de l'écriture (si j'ai bien compris).
Oui tu as bien compris: c'est un préquel.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8437
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Avadoro Mar 27 Juin - 23:37

Larry McMurtry - Page 2 Image_10

Les rues de Laredo

J'ai été très sensible à ce dernier épisode de la série Lonesome Dove, avec une tristesse et une mélancolie qui mettent à nu la fragilité et la complexité de l'humain. Woodraw Call est désormais le principal protagoniste, confronté à l'absence de ses anciens compagnons et faisant face à ses limites physiques et à la trace de la vieillesse.
Chaque action dans Les rues de Laredo est en effet marquée par le doute et l'angoisse, alors que les criminels Joey Garza, pilleur de trains et Mox Mox, "brûleur d'hommes", semblent incarner la malédiction d'une transmission par la violence. Face à cet environnement façonné par la destruction et le constat d'une finitude, les femmes représentent la possibilité d'un avenir et d'un apaisement. Lorena, autrefois prostituée devenue institutrice, brave tous les dangers pour protéger son mari et faire face au traumatisme infligé par Mox Mox. Maria, mère de Joey Garza, affronte de multiples désillusions et la haine de son propre fils mais ne cède jamais au désespoir.
La frontière américano-mexicaine à la fin du XIXème siècle demeure un lieu où la mort est omniprésente, où la nature rappelle l'homme à sa petitesse et où la survie de la civilisation semble en permanence incertaine. Mais dans tous les chapitres, Larry McMurtry dévoile une ténacité, une obstination, une capacité des personnages à surmonter les perspectives d'un effondrement. Et l'épilogue conforte ses perspectives d'un espoir, à travers des mots, des récits, des regards et une attention à l'autre. Une lecture éprouvante mais jusqu'au bout passionnante.
Avadoro
Avadoro

Messages : 1401
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 38

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Tristram Mer 28 Juin - 7:12

J'attends donc avec impatience de parvenir au dernier Lonesome dove, Avadoro !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15653
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Avadoro Mer 28 Juin - 22:50

Oui, le récit atteint une dimension méditative et crépusculaire particulièrement émouvante, grâce à la densité et l'intensité psychologique des personnages.
Avadoro
Avadoro

Messages : 1401
Date d'inscription : 07/12/2016
Age : 38

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Larry McMurtry - Page 2 Empty Re: Larry McMurtry

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains des États-Unis d'Amérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum