Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Trottinette électrique pliable 100MAX ...
Voir le deal
249.99 €

Marc Giraud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marc Giraud Empty Marc Giraud

Message par Tristram Jeu 5 Mai - 12:35

Marc Giraud
(Né en 1955)

Marc Giraud Marc_g10

Marc Giraud, né le 12 août 1955 à Saint-Cloud, est un naturaliste, écrivain spécialisé en zoologie, illustrateur, animateur télé, chroniqueur radio et conférencier français.
Auteur d’une quarantaine de livres sur la nature, Marc Giraud a pour spécialité la vulgarisation scientifique sur la nature de proximité, les mœurs surprenantes des animaux et la vie insoupçonnée des végétaux. Sa marque de fabrique est l’humour et la clarté du langage, qui lui permettent de transmettre des connaissances parfois pointues à un large public.
Avant le développement d’Internet, il a été en France un pionnier des vidéos naturalistes prises sur le terrain.
Défenseur actif de l'environnement et des animaux sauvages, il est porte-parole de l'Association pour la protection des animaux sauvages.
« Par son approche à la fois littéraire et scientifique, où l’humour est l’ingrédient déterminant, Marc Giraud retisse les liens perdus avec l’ensemble du vivant. La science ouvre des horizons inconnus que la fiction s’empresse d’explorer. » Jacques Perrin, dans Big Five ».
Marc Giraud anime aussi de nombreuses chroniques animalières à la radio et séries documentaires à la télévision.

Publications

• Observer les animaux, œil de lynx et ruses de Sioux, Gallimard jeunesse 1997
• Insectes et petites bêtes, Nathan 1999
• Du loup au chien, Hachette 2001
• Phoques et otaries, Hachette 2001
• Guide d’identification des animaux sauvages, Aspas 2002
• Sur les traces des félins, Fleurus 2004
• Observer les animaux en hiver, Aspas 2004
• Sous l’œil des rapaces, Fleurus 2006
• Calme plat chez les soles, Robert Laffont 2007
• Objectif Campagne, Delachaux et Niestlé 2009
• Darwin, c’est tout bête, Robert Laffont 2009
• 50 astuces pour attirer les animaux, Milan jeunesse 2010
• La France sauvage, La Martinière 2011
• Week-end à la Campagne, Delachaux et Niestlé 2011
• La coccinelle, Milan jeunesse 2012
• Les petites bêtes, Milan jeunesse 2013
• Le Kama-sutra des demoiselles, Robert Laffont 2005
• La nature en bord de chemin, photos Fabrice Cahez et Marc Giraud, Delachaux et Niestlé 2013
• Super Bestiaire, Robert Laffont 2013
• Les poneys, Milan jeunesse 2014
• Safari dans la bouse, Delachaux et Niestlé 2014
• Comment se promener dans les bois sans se faire tirer dessus, Allary Éditions 2014
• Les animaux en bord de chemin, Delachaux et Niestlé 2015
• Campagne, l’alternative ! (collectif), Libre & Solidaire 2016
• La vie rêvée des morpions, Delachaux et Niestlé 2016
• Le sex-appeal du crocodile, Delachaux et Niestlé 2016
• Zelda l’abeille vole à l’envers avec Mymi Doinet, illustrations Coralie Vallageas, Belin Jeunesse 2016
• La nature au fil des saisons, illustrations François Desbordes et Gilles Macagno, Allary Éditions 2016
• Fleurs et arbres en bord de chemin, Delachaux et Niestlé 2017
• 50 histoires d’animaux pour comprendre Darwin, Librio 2017
• La petite bergère des loups, avec Mymi Doinet, illustrations Coralie Vallageas, Jeunesse 2017
• Affreux, sales et marrants, illustrations Roland Garrigue, Delachaux et Niestlé 2018
• Des Kangourous dans mon jardin. Comment la nature change, Pourquoi nous devons lui faire confiance, avec Georges Feterman, Dunod 2018
• Big Five, Le retour des grands animaux sauvages, Delachaux et Niestlé 2018
• Félins, illustrations Florence Dellerie, Hachette Enfants, 2017 et 2019
• Les Insectes en bord de chemin (avec Monique Berger, Vincent Albouy et François Lasserre), Delachaux et Niestlé 2019
• Le bonheur est dans la nature. Les conseils d’un naturaliste pour vivre mieux, illustrations Mélanie Crequer, Delachaux et Niestlé 2019
• La vie extraordinaire des animaux qui nous entourent. Secrets et révélations de nos amies les bêtes, Pocket 2019
• La nature en bord de mer, Photographies Sonia Dourlot, Delachaux et Niestlé 2020
• Mille milliards de microbes. Virus, bactéries et autres minuscules alliés, 128 pages, Delachaux et niestlé 2021
• Paysages de France en bord de chemin, 256 pages, Delachaux et niestlé 2021
• Qui veut la peau des écolos - Enquête sur les dessous de l'écolobashing", avec Danièle Boone, éditions Double ponctuation 2021
• La nature au bord de l’eau, Delachaux et Niestlé 2022

(Wikipédia)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14561
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marc Giraud Empty Re: Marc Giraud

Message par Tristram Jeu 5 Mai - 12:50

Darwin, c’est tout bête - Mille et une histoires d’animaux pour comprendre l’évolution

Marc Giraud Darwin10

« En tant que naturaliste de terrain (ce qui veut dire "amateur d’observations in situ"), je vous propose une approche de l’illustre Darwin qui n’est ni celle de la génétique, ni celle de la philosophie, ni celle de l’histoire, mais plutôt le point de vue du zoologiste ou de l’éthologiste, voire de l’écologiste. »
Tout l’intérêt de ce livre est dans la vulgarisation claire, voire plaisante, de la fameuse « transmutation des espèces » élaborée par ce biologiste majeur – rien moins que l’histoire de la vie. En effet, cette théorie est aussi délicate à manipuler que sujette à mésinterprétation ; les œuvres écrites de Darwin sont difficiles à apprécier par le néophyte, en dehors du plaisir littéraire : on accède malaisément à son exégèse, qui par ailleurs n’est pas achevée, ou au moins ne fait pas entièrement consensus.
De plus l’ouvrage est très bien structuré :
Sommaire a écrit:Avant-propos de l’auteur

I La vie originale d'un naturaliste
Darwin, un drôle d'oiseau
- Quelques dates clés
- La nature est son école
- Darwin part en bateau
- Le Darwin nouveau est arrivé
- Des vers de terre chez les Darwin

II La théorie de l'évolution
Et les animaux apparurent
- La vérité vint des asticots
- Les idées bougent, les animaux s'animent
- Les fossiles, archives de l'évolution
Les animaux évoluent
- Rendez-vous manqué avec les pinsons
- Sélection artificielle chez les pigeons
- La " lutte " pour la vie
- Publication de L'Origine des espèces
- Un oiseau surgi du sol
Les animaux succèdent aux animaux
- L'évolution des organes
- Les ancêtres du cheval et de la baleine
- Au fait, qu'est-ce qu'une espèce ?
- Les vacheries de la classification
L'évolution en marche
- L'apparition des espèces en direct
- L'énigme ornithorynque
- Les animaux évoluent ensemble

III L'évolution de la théorie
Les animaux d'adaptent, la théorie aussi
- Des petits pois et des petites mouches
- Du nouveau dans la théorie
- Le sexe des crocodiles
Bêtes de sexe
- La sélection sexuelle
- Quand il y a des gènes, il y a du plaisir
- La loi « du plus fort » n’est pas toujours la meilleure
Les animaux s'entraident
- La sélection familiale
- Associations de bienfaiteurs
Les animaux s'expriment
- L'évolution des comportements
- Les primates nous épatent
Les animaux nous posent question
- Les mammifères marrants
- Les animaux vont nous manquer

IV – Conclusion
Y a-t-il un naturaliste dans la salle ? (Coupés de la nature)

Postface de Claude Sastre (Paroles de botaniste)
Annexes
- Le divin scarabée péteur
- Interro surprise
Bonnes adresses (Des sites à citer)
Bibliographie
Remerciements
Index des noms propres
Index des noms d’espèces
(Merci aux éditions Laffont de penser à mon petit cadeau pour avoir corrigé et complété le sommaire disponible sur leur site internet.)
D’abord, l’homme est admirable : doué d’empathie comme de curiosité pour tout ce qui est vivant, Darwin est aussi d’une ouverture d’esprit et d’une rigueur exemplaires.
« Dans ses écrits, il ne prétend pas expliquer tout, il ne dissimule pas ses questions, et c’est là sa force. Il fonde sa démarche sur d’innombrables exemples, mais, quand il repère une faille dans sa théorie, il l’expose, désireux de stricte vérité. »
(Il est frappant de constater que Darwin part, dans sa progression scientifique, de la découverte du "temps long" de la géologie, et de l’évolution géologique de la planète, apport peut-être plus déterminant que l’existence des fossiles.)
D’abord, la notion principale (et on notera que notre espèce ne tient toujours pas compte du fait que notre planète est un espace limité) :
« La limitation des ressources, et le partage de l’espace entre les espèces a toujours existé dans la nature. Cette notion de limite fut l’épine dorsale de la théorie de Darwin. […]
Les éléphants nous montrent que seuls les individus les mieux adaptés aux contraintes du milieu survivent. »
« Pour Charles Darwin, l’évolution est une lente succession de petites variations progressives. »
Mais des bonds à ces gradations progressives il semble bien que soient également retenus par la sélection naturelle de grands sauts évolutifs par mutation.
« L’hypothèse de la Reine Rouge », qui explique comme il faut toujours avancer pour garder un équilibre dans la concurrence des espèces (notamment entre prédateurs et proies) en une sorte de « course aux armements » perpétuelle, est particulièrement bien présentée.
De même est rendu de manière captivante le handicap séducteur des caractères sexuels secondaires (bois des cerfs, queue des paons, etc.) – et quelle diversité dans les stratégies pour assurer sa descendance individuelle !
À propos de l’éthologie et de nos rapports aux animaux qui ont parfois une intelligente plus différente qu’inférieure à la nôtre :
« Par un effet de miroir étonnant, considérer l’intelligence animale nous rend plus intelligents. Nous sommes en train de redécouvrir la mètis, une forme de pensée oubliée des Grecs anciens. Mélange de flair, d’inventivité, de souplesse d’esprit, d’attente vigilante, de sens de la prévision, de ruse et d’intelligence, la mètis s’apprend au contact intime des animaux. Utile au chasseur qui doit deviner le comportement de sa proie, elle consiste à se mettre dans la peau de l’autre et à adopter sa vision du monde. Cette stratégie de rapport à l’altérité et à la nature, s’applique aussi bien aux hommes qu’aux bêtes. »
Les perspectives de l’espèce humaine (livre publié en 2009) sont à peine esquissées, mais…
« Selon Robert Barbault, la sélection économique a en partie pris la place de la sélection naturelle en suivant des mécanismes semblables. Sous cet angle, on peut considérer l’humain de demain comme une créature destinée à multiplier des euros ou des dollars, manipulé non pas par un gène égoïste, mais par un "argent égoïste" amoral et inhumain. Nous en constatons déjà les effets, notamment avec la politique froidement commerçante des multinationales. Quels que soient les progrès espérés des manipulations génétiques, nous pouvons aussi en craindre les dérives mercantiles. L’expansion imposée des cultures OGM dans le monde, la traque des cultivateurs canadiens, les suicides en masse des paysans indiens face à cette dictature économique n’indiquent pas une évolution vers un mieux-être de l’humanité.
L’être humain est à ce point dominant sur la planète que le seul animal capable de lui nuire, c’est lui-même ! D’où cette deuxième réversibilité de l’évolution, ou plutôt cet effet boomerang : les sélections culturelle et économique, dégagées des contraintes naturelles, se heurtent désormais aux conséquences mêmes de leur action sur l’environnement. »
J’ai aussi beaucoup apprécié l’attention attirée sur de mauvaises interprétations, trop littérales, des termes comme « la lutte pour la vie » :
« Le mot "adaptation" implique à tort une idée de réponse à l’environnement, comme si un animal donné se transformait spontanément selon ses besoins. "Exaptation" est plus exact, car il montre que c’est ce que possède déjà l’animal qui peut être sélectionné. L’hérédité n’est pas modifiée par l’usage ou le non-usage mais seulement triée. »
Une excellente introduction à cette découverte essentielle, et un complément approprié aux lectures des biologistes, éthologistes et écologistes, notamment Stephen Jay Gould, Richard Dawkins et Pascal Picq.

\Mots-clés : #biographie #ecologie #nature #science

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14561
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marc Giraud Empty Re: Marc Giraud

Message par Bédoulène Jeu 5 Mai - 16:53

merci Tristram, je crois que j'aurai besoin de cette lecture.

Tu attends le petit cadeau ? Smile

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 19434
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 77
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marc Giraud Empty Re: Marc Giraud

Message par animal Jeu 5 Mai - 19:58

ça a l'air bougrement intéressant !

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13121
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 41
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marc Giraud Empty Re: Marc Giraud

Message par Tristram Jeu 5 Mai - 20:06

Oui Bédoulène, j'attends jusqu'à Noël.
Oui, Animal, je craignais que ce soit bêtifiant, mais c'est juste bien ; en tout cas ça m'a tenu lieu de salutaire piqûre de rappel sur les expressions finalistes (cette "théorie" étant si peu entrée dans nos schémas de pensée), et j'ai découvert une multitude de faits époustouflants.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 14561
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 66
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Marc Giraud Empty Re: Marc Giraud

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences formelles et expérimentales

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum