Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Silveradow Lun 20 Nov - 20:34

entre toi qui a oublié son nom et moi qui l'ai oublié tout court, il a eu un gros effet en tout cas !
Silveradow
Silveradow

Messages : 664
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 31
Localisation : Nomade

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Bédoulène Mar 21 Nov - 10:04

me souviens pas non plus, mais la femme divorcée c'est Carry Fisher et elle se dépense pour amener les Bry et les Gormer à être admis parmi le cercle des Mondains.

le noble ruiné est-ce Ned Van Alstyne ?

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21205
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Tristram Mar 21 Nov - 10:19

Non, c'est lord Hubert Dacey :
"C’était un homme mince, un peu râpé, avec un charmant sourire las, et l’air d’avoir dépensé les meilleures années de sa vie à piloter les gens riches vers le bon restaurant."
C'est un des rares "vrais" lords dans le livre, et un exemple de ces marginaux qui gravitent dans la "bonne" société, où ils ont un rôle peu gratifiant de factotum, un peu comme Lily. (C'est aussi une des rares personnes qui lui viendront en aide.)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15678
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Bédoulène Mar 21 Nov - 11:29

rappelle ce qu'il a fait pour Lily ?

moi à part Gerty la cousine de Selden je ne vois qui d'autre l'a aidé, hormis la modiste avec le BB qui la recueille dans la rue alors que Lily est fatiguée

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21205
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Tristram Mar 21 Nov - 11:53

Je crois que c'est Lord Hubert qui introduit Lily chez la duchesse.
Il me semble aussi que quelques autres personnages "secondaires" lui viennent en aide, sans vraiment influer, peut-être par solidarité de "dominés" chez les "dominants" dans ce système de commensalisme (les premiers en tirent profit tout le temps qu'ils ne gênent pas les seconds).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15678
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Bédoulène Mar 21 Nov - 12:05

ok
carry Fisher la conseille aussi. sinon j'ai admiré l'attitude de Lily quand Bertha lui interdit de remonter à bord du bateau, et là aussi elle fait appel à Selden car elle sait qu'il ne la rejettera pas.
Il convainc d'ailleurs Stepney (le cousin) de l'héberger car il est impossible qu'une femme seule dorme à l'hôtel.

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21205
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Silveradow Mar 21 Nov - 13:58

Lily a une capacité d'adaptation impressionnante !
Silveradow
Silveradow

Messages : 664
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 31
Localisation : Nomade

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Tristram Mar 21 Nov - 14:31

Il y a certaines conditions où il faut avoir l'échine souple...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15678
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Laurentides Lun 4 Déc - 17:26

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Image10

Sans avoir pris le temps de lire le fil de lecture (ce n'est que partie remise), je donne ce petite billet de lecture avec beaucoup de retard ! Je suis allé aider des amis à planter des arbres fruitiers et un petit charme qui deviendra grand, je l'espère, dans la terre de Finistère...

Le titre anglais du roman d’Édith Wharton m'a beaucoup intrigué et aidé à entrer dans le roman : "The house of Mirth", tiré de l'Ecclésiaste :

"The heart of the wise is in the house of mourning ; but the heart of fools is in the house of mirth."

Les traductions varient :

"Le coeur des sages est dans la maison de deuil, et le coeur des fous / des sots dans la maison de joie / de liesse."

Lily, ce bel ornement d'un moment (" A Moment's Ornament ", autre titre envisagé par Édith Wharton) montre une forme de sottise qui m'a épuisé tout au long du roman (acquise dans les milieux si « joyeux » qu'elle fréquente ?) mais aussi une forme de folie morale qui a fini par me toucher. Derrière les conventions de la haute société new-yorkaise, règnent les dures lois de l'espèce humaine qui broient le beau papillon, le bel oiseau en cage qui se débat, pris dans les filets du désir, de l'avidité, de la jalousie et de la méchanceté (hommes et femmes, même combat dans ce milieu...). Elle apprend mais reste prisonnière d'une morale de pacotille qui finira par l'anéantir : lâcheté ? aveuglement ? déni ? Très beau final (qui tarde à venir) avec une galerie de personnages pour qui l'argent n'est pas tout et qui témoignent de leur foi : maternité, amitié, amour.

Merci au forum (bon anniversaire !) pour m'avoir permis de faire ce beau voyage littéraire...
Laurentides
Laurentides

Messages : 170
Date d'inscription : 18/05/2023
Age : 66
Localisation : Bretagne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Silveradow Lun 4 Déc - 19:09

En quoi la trouves-tu sotte ? Je trouve qu'ils ne sont pas tous méchants, pour être plus exacte, ceux qui gravitent autour d'eux ne sont pas méchants, (fichue mémoire j'ai déjà oublié les noms).
Silveradow
Silveradow

Messages : 664
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 31
Localisation : Nomade

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Pinky Lun 4 Déc - 19:26

@Laurentides : merci pour cette phrase de l’Ecclésiaste qui éclaire en effet le livre.
Je suis assez d'accord sur la sottise ambiante du milieu dont Lily est tout de même une sorte de prisonnière consentante presque jusqu'à la fin.
Pinky
Pinky

Messages : 478
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Bédoulène Mar 5 Déc - 11:17

merci Laurentides !

mais je ne suis pas d'accord avec : " avec une galerie de personnages pour qui l'argent n'est pas tout et qui témoignent de leur foi : maternité, amitié, amour."

je n'ai pas vu de l'amitié et d'amour véritables dans les personnages de ce cercle mondain

sauf chez Gertry et l'amour de Lily

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21205
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Pinky Mar 5 Déc - 11:45

Je pense à la scène avec le bébé dans la cuisine, je ne sais plus le nom de cette femme qui recueille Lily et qui lui pose le bébé dans les bras. Pour moi, Laurentides ne parle pas du cercle mondain mais à Laurentides de préciser bien sûr...Cette affaire de bébé me semble très importante car elle est reprise à la toute fin quand Lily s'éteint...
Pinky
Pinky

Messages : 478
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Bédoulène Mar 5 Déc - 12:03

oui Pinky là c'est fort mais c'était une ouvrière que Lily avait aidé donc une fille du peuple

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21205
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Silveradow Mar 5 Déc - 13:47

J'ai compris pareil que Pinky

Très beau final (qui tarde à venir) avec une galerie de personnages pour qui l'argent n'est pas tout et qui témoignent de leur foi : maternité, amitié, amour.

Laurentides parle de la fin du roman avec cette ouvrière qui accueille Lily chez elle, avec son bébé.

Je suis allée voir la définition exacte de sottise, et je ne partage pas votre avis, ils ont des passe-temps futiles, mais les mondains ne sont pas sots
larousse a écrit:Manque de jugement, d'intelligence de quelqu'un, de ses propos, de son comportement
Silveradow
Silveradow

Messages : 664
Date d'inscription : 30/12/2016
Age : 31
Localisation : Nomade

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Laurentides Mar 5 Déc - 20:06

Je précise ma pensée sur le beau final du roman avec la galerie des trois personnages que rencontrent Lily qui est dans un état de déréliction profonde. Ces personnages s'opposent aux milieux mondains factices et toxiques de la bourgeoisie new-yorkaise fréquentés par Lily jusqu'à sa « chute ». En effet, pour eux, l'argent n'est pas au centre de ce qui donne sens à la vie et ils témoignent de la possibilité d'une « foi » en une existence différente (le terme est répété dans le texte). Foi en l'amour maternel pour l'ouvrière Nettie Struther et son jeune enfant, qui donnera lieu à une belle et sombre rêverie de Lily, la nuit de sa mort : elle aura la sensation, quasi hallucinatoire, de tenir un enfant dans ses bras. Foi en l'amitié pour Gerty Farish, l'amie de Lily, peu argentée, qui restera fidèle tout au long du récit, même si cette amitié est souvent incomprise. Foi en l'amour, enfin révélé, pour Lawrence Selden, qui passe outre à la ruine financière et sociale de Lily, mais il n'a pas le temps de même prononcer le verbe "aimer", arrivant trop tard sur son lit de mort. Ces valeurs présentées positivement par la narratrice à la fin du roman, soulignent la dramatique impossibilité pour Lily de comprendre ce qui s'est joué pour elle dans le "beau monde", impossibilité peut-être de jouer sa partie de façon plus adroite, plus libre, dans la haute société (mais à quel prix ?) ou bien impossibilité de se reconstruire autrement après la "chute", impossibilité de renoncer à des valeurs fausses qui l'ont aliénée et brisée puis abandonnée à son sort tragique.
Laurentides
Laurentides

Messages : 170
Date d'inscription : 18/05/2023
Age : 66
Localisation : Bretagne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Pinky Mar 5 Déc - 20:52

Oui Laurentides pleinement d'accord avec tes précisions. Je pense qu'il était un peu tard pour qu'elle se reconstruise dans un monde moins factice. Elle évoque souvent son éducation, sa faiblesse de caractère....
Pinky
Pinky

Messages : 478
Date d'inscription : 28/11/2021

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Bédoulène Mer 6 Déc - 7:12

merci Laurentides, là je te comprends et je suis d'accord.

j'avais dit plus haut que j'hésitais entre deux mots :amour ou Foi

contente que tu nous aies rejoint dans cette lecture.

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21205
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde  - Page 4 Empty Re: LC Edith Wharton : Chez les heureux du monde

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos Lectures Communes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum