Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -64%
-64% sur le Lot de 2 Enceintes bibliothèques ...
Voir le deal
199 €

Antonio Soler

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Antonio Soler Empty Antonio Soler

Message par topocl Dim 7 Juil - 10:16

Antonio Soler
Né en 1956


Antonio Soler Th-35010

Antonio Soler, né à Malaga en 1956, est un écrivain espagnol.


Œuvres
• Modelo de pasión (1993)
• Los héroes de la Frontera (1995) : Les Héros de la frontière, éd. Albin Michel, 1999.
• Las bailarinas muertas (1996) : Les Danseuses mortes, éd. Albin Michel, 2001,
• El nombre que ahora digo (1999), Prix Primavera 1999.
• El espiritista melancólico (2001) : Le Spirite mélancolique, traduit par Françoise Rosset, éd. Albin Michel, 2004
• El camino de los ingleses (2004) : Le Chemin des Anglais, traduit par Françoise Rosset, éd. Albin Michel, 2007,
• El sueño del caimán (2006) : Le Sommeil du caïman, traduit par Françoise Rosset, éd. Albin Michel, 2009, 4
• Lausana (2010) : Lausanne, traduit par Séverine Rosset, éd. Albin Michel, 2012
Merci à Wikipedia

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8460
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Antonio Soler Empty Re: Antonio Soler

Message par topocl Dim 7 Juil - 10:17

Sud

Il y a des romans–monde, je qualifierais Sud de roman–ville.

Pour 24 heures, dans une ville d'Espagne torride, balayée par le terral qui souffle de la terre. les habitants asphyxient, et mènent leur vie, chacun à sa façon. Si l'on en croise 200 (qui sont répertoriés avec leur biographie à la fin de l'ouvrage), on en suit plus particulièrement une vingtaine, connectés par des liens plus ou moins lointains, qui chacun·e vivent cette journée ordinaire ou extraordinaire. L'agitation, la violence, la mort et l'inquiétude rôde ; l'amour, l'alcool et le sexe tâche désespérément d'en venir à bout. Le foisonnement des fourmis est à l'égal du grouillement des hommes et des femmes. Chacun pour sa peau, chacun pour son cœur, chacun pour son âme.

Ce foisonnant ouvrage, aux rebondissements aussi prenant qu’insignifiants, est servi par un style exigeant, emporté, fascinant.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8460
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Antonio Soler Empty Re: Antonio Soler

Message par Tristram Dim 7 Juil - 12:30

Encore une voix qui compte ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15722
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Antonio Soler Empty Re: Antonio Soler

Message par Bédoulène Dim 7 Juil - 17:07

des personnes réelles ou fiction ?

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21270
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Antonio Soler Empty Re: Antonio Soler

Message par topocl Dim 7 Juil - 17:58

Tristram a écrit:Encore une voix qui compte ?
Sans doute. A creuser en tout cas !


Bédoulène a écrit:des personnes réelles ou fiction ?
C'est un roman.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 8460
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Roanne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Antonio Soler Empty Re: Antonio Soler

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de la péninsule Ibérique

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum