Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-28%
Le deal à ne pas rater :
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à 59,98€
59.98 € 82.99 €
Voir le deal

Goliarda Sapienza

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Goliarda Sapienza - Page 2 Empty Re: Goliarda Sapienza

Message par Arturo Jeu 7 Mar - 18:55

Je n'ai jamais croisé ses bouquins pour l'instant, patience .. Goliarda Sapienza - Page 2 485443054
Arturo
Arturo

Messages : 4082
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 35
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Goliarda Sapienza - Page 2 Empty Re: Goliarda Sapienza

Message par bix_229 Jeu 12 Déc - 21:53

Goliarda Sapienza - Page 2 Posita12

Rendez-vous à Positano

Positano guérit de tout, vous ouvre l’esprit sur les douleurs passées, vous éclaire sur les présentes, et vous préserve souvent de tomber dans l’erreur. C’est curieux, mais parfois j’ai l’impression que cette conque protégée à l’arrière par les bastions des montagnes oblige, comme un « miroir de vérité », à se regarder bien en face, avec devant soi cette grande mer presque toujours limpide et calme, qui, elle aussi, pousse à la révision de ce que nous sommes. C’est pour ça que les couples de vingt ans arrivent là en croyant être heureux et en quelques semaines se séparent, ou qu’au contraire des gens restés seuls depuis des années et des années trouvent ici un compagnon. Des hommes persuadés d’être des mâles à cent pour cent se découvrent amoureux d’un garçon. Oui, pour les problèmes moraux c’est la même chose, ici, on ne peut échapper à l’impulsion de la vérité. Lorenzo appelle Positano le tombeau de l’amour et il a raison, mais bien souvent la vérité ne peut éclore qu’en passant à travers la mort absolue de ce que l’on était auparavant, ou croyait être.

Lorsque commence le roman, en 1948, Positano, était un petite ville de Sicile, à 20 km seulement de Naples, nichée entre les collines et un bras de mer. Curieusement à l'écart, c'était un lieu tranquille où les habitants vivaient en bon accord sur un riche terreau humain, fait de belles habitudes, de cordialité sans indiscrétion et d'entraide subtile.
Et ceux qui avaient eu un vrai coup de cœur pour Positano, se fondaient dans l'ensemble, trop contents d'avoir trouvé un tel lieu d'accueil, un abri providentiel.
Mais vingt ans plus tard, lorsque s'achève l'histoire, Positano a radicalement changé.  Sous l'influence du tourisme de masse, la ville, tel un accélérateur de particules, est devenue un lieu public, pollué de toutes les façons, comme ce fut le cas à Saint Tropez.

C'est précisément cette évolution que vont vivre les deux protagonistes du livre, Goliarda, auteur et narrateur, et Erica, la femme qu'elle rencontre et qui va devenir un amie très chère, une sorte d'alter égo, différente, mais complémentaire.
Erica, habitante des lieux est alors solitaire, secrète, extrêmement attirante. Elle va partager immédiatement avec Goliarda des affinités électives. Celles de la passion et de la joie mais aussi du risque.
Toutes les deux sont profondément intranquilles.

Les deux ont en commun un vécu profondément personnel, loin de tout conformisme, un itinéraire vital dangereux, une voie très étroite, qu'elles vont vivre séparément, mais en se retrouvant de temps en temps à Positano.
La ville est en soi un personnage central qui évolue selon le flux irréversible des transformations et celui des deux femmes, dont la dégradation va de pair.

Goliarda a toujours m$elé sa vie et la fiction romanesque.
Il est difficile de savoir ce qui fut réellement vécu et ce qui fut fantasme. Mais elle a toujours su créer l'alchimie à partir des éléments dont elle disposait.
Comme l'écrit l'éditeur, "Sapienza sait comme nul autre dire le génie des lieux, la beauté des etres et les variations du temps… Au gré d'une écriture baroque, faite de digressions et d'éllipses d'une beauté déconcertante, elle nous décrit les métamorphoses d'un Positano soumis au vent du changement et d'une amitié tragique."

Goliarda Sapienza - Page 2 Posita11

Goliarda Sapienza - Page 2 Posita10

Positano avant et après.


Mots-clés : #amitié #lieu
bix_229
bix_229

Messages : 14263
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Goliarda Sapienza - Page 2 Empty Re: Goliarda Sapienza

Message par Bédoulène Ven 13 Déc - 0:09

merci Bix ! intéressant !

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 17192
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 76
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Goliarda Sapienza - Page 2 Empty Re: Goliarda Sapienza

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains Italiens et Grecs


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum