Café philo-psycho-socio

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Aventin le Lun 15 Oct - 15:13

@Tristram a écrit:Ce qui m'a fait réfléchir aussi, c'est que la pensée repose sur un consensus de confiance ‒ comme la bourse/ l'économie...

...Or nous gardons à l'esprit que la démarche scientifique admet, en autres principes, le principe de réfutabilité...
Aventin
Aventin

Messages : 755
Date d'inscription : 10/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Dim 21 Oct - 1:21

Bien évidemment, Aventin ; seulement, entre gentlemen, c'est la base du travail en commun (là le consensus est à une autre niveau).

https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/les-larmes-font-elles-la-loi
(une demi-heure, pas perdue je pense.)
Qui fait la loi aujourd’hui ? Les larmes et les cris, ou la raison ?
Lorsque la lamentation prend le pas sur l’action. Rendez-vous avec la journaliste Anne-Cécile Robert auteur de l'essai La Stratégie de l'émotion.
Dans cet essai, la journaliste au Monde Diplomatique et professeur associée à l’Université Paris VIII montre comment l’espace social et politique s’est transformé en empire des affects, des réseaux sociaux au monde du travail.
Des marches blanches au culte de la victime, l'émotion est ainsi devenue l'outil des médias, friands de "direct" et de témoignage, et d'une justification des échecs ou de l'impuissance politique.
Anne-Cécile Robert a écrit:« Une société tétanisée, qui n’arrive plus à se penser et qui est surtout concentrée sur sa douleur. »
« La solidarité est complètement sélective. […] Pourquoi on ne fait pas de marches pour les ouvriers des usines délocalisées, des manifestations contre la pauvreté ? »
Effectivement, dérive générale vers de plus en plus de faits-divers dans la presse, bien anxiogène… Surréaction narcissique et doloriste ‒ subjective… Profusion d’opinions, sans jugement, sans expertise… Visions simplistes, là aussi, genre manichéisme binaire… dans l’immédiateté : manque de recul, de réflexion…
Ça interroge, pas ?? Il me semble que ça remet aussi en question la place de l’image dans l’information.
Si vous avez une demi-heure à ne pas perdre...
Tristram
Tristram

Messages : 6033
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Mer 31 Oct - 20:05

https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-de-la-philo/canulars-sociologiques
5 minutes pour rappeler que dire n'importe quoi, délirer, verbiager et/ou se moquer du monde ne sont plus activités limitées à la littérature et à la politique...
Tristram
Tristram

Messages : 6033
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Lun 3 Déc - 21:39

J'aurais aussi pu ranger ce bref article bien fait dans la rubrique "actualité" ou le fil "Thoreau" :
https://www.scienceshumaines.com/le-nouvel-age-de-la-desobeissance-civile_fr_36178.html
Tristram
Tristram

Messages : 6033
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Bédoulène le Mar 4 Déc - 9:31

merci pour le lien Tristam, effectivement c'est d'actualité !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 10198
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par bix_229 le Jeu 6 Déc - 22:55

Qui, vivant depuis un nombre certain d'années, peut penser sérieusement que le monde où l'on vit est cohérent, logique,rationnel ?
Ou seulement raisonnable ?
Qu'il l'a jamaist été ; qu'il peut l'etre ou le devenir.
Meme question concernant l'homme. Meme si l'on laisse de coté l'aspect métaphysique.
bix_229
bix_229

Messages : 8333
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Ven 7 Déc - 13:53

Dans [Qui est Charlie ? Sociologie d'une crise religieuse, ouvrage consacré aux manifestations des 10 et 11 janvier 2015], [Emmanuel Todd] entend démontrer à partir d'une cartographie des manifestations, « l'hégémonie du bloc MAZ » (c'est-à-dire des classes moyennes, des personnes âgées et des « catholiques zombies ») sur la politique française. Pour Todd, la France géographiquement périphérique, de tradition autoritaire et inégalitaire, a pris le dessus sur la France centrale, libérale et égalitaire, à travers sa conquête du Parti socialiste, ce qui rappelle les tensions de l'affaire Dreyfus et de Vichy entre une France égalitaire et une France inégalitaire. Le livre est particulièrement controversé, et le Premier ministre Manuel Valls signe dans Le Monde une tribune dénonçant un ouvrage dont les thèses « participent d’un cynisme ambiant, d’un renoncement en règle, d’un abandon en rase campagne de la part d’intellectuels qui ne croient plus en la France. »
Wikipédia
Je n'ai pas lu Todd, mais cet extrait résonne bizarrement dans l'actualité !
Pour info, les « catholiques zombies » sont ceux qui, ayant hérité d’une culture catholique, n’ont plus la foi mais réagissent toujours en fonction de ses réflexes profonds.
Tristram
Tristram

Messages : 6033
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par bix_229 le Ven 7 Déc - 14:11

"L'ouvrage, sous-titré "autopsie d'une crise religieuse", ravive le souvenir des grandes blessures sociétales de la France des 30 dernières années, autour des manifestations contre le mariage homosexuel en 2013 ou pour la défense de l'école privée en 1984, menées par les catholiques.

- Charlie prend le parti d'en rire -

Hasard du calendrier, cette polémique fait écho aux critiques proférées au même moment par quelque 150 romanciers essentiellement anglo-saxons, dont l'Australien Peter Carey ou le Canadien Michael Ondaatje. Ils ont boycotté ce week-end le gala de remise du prix PEN de la liberté d'expression à Charlie Hebdo en critiquant les choix éditoriaux du journal qui, selon eux, a dénoncé trop souvent l'islam.

Les principaux intéressés, les journalistes et caricaturistes de Charlie Hebdo, réagissent en démolissant les arguments de Todd aussi bien que ceux des opposants au Pen club, tout en prenant le parti d'en rire, dans une double page du numéro à paraître mercredi matin.

"Evidemment, il a le droit de caricaturer Charlie. Ce qu'il dit n'est d'ailleurs pas scandaleux. C'est tout simplement faux", dit Guillaume Erner, critiquant la "méthode" utilisée par l'historien, et son parti pris de prendre les 4 millions de manifestants pour des "crétins".

"La méthode de Todd ne révèle pas l'inconscient de la société française, mais le sien" ajoute M. Erner, dont l'article est entouré de caricatures peu amènes pour Todd.

Parmi les autres critiques, le quotidien Libération a qualifié le livre de Todd de "blasphème contre le 11 janvier". Pour son directeur de la rédaction Laurent Joffrin, "en désaccord" avec l'essentiel du livre d'Emmanuel Todd, les manifestations étaient au contraire "fraternelles". "Tout le monde était d'accord pour dire qu'on a le droit de ne pas être d'accord".

Le démographe François Héran, ancien directeur de l'Institut national d'études démographiques (Ined), réfute lui aussi le "déterminisme sociologique" de l'historien.

M. Todd "a finalement oublié que la France avait d'abord réagi à l'horreur du massacre de 17 personnes sans défense, tuées pour leurs idées, leurs fonctions, leur religion", a-t-il écrit dans une tribune.

Jusqu'à Salman Rushdie qui s'est joint au débat en critiquant dans un tweet récent les auteurs du Pen qui refusent d'accorder un prix à Charlie Hebdo: "Le pire n'est pas que nos amis français aient perdu des amis et des artistes talentueux, le pire est que des idiots (les auteurs du Pen contestataires, ndlr) ne réalisent pas qu'ils (Charlie Hebdo, ndlr) ont toujours combattu contre le racisme."

Le Nouvel Observateur
bix_229
bix_229

Messages : 8333
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Sam 8 Déc - 1:40

Pour approfondir, j'ai écouté
https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/cartographie-des-coleres-francaises-avec-emmanuel-todd#xtor=EPR-2-[LaLettre03122018]
et partiellement
https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=wXd1cEhSogc
et l'anthropologue-historien en question ne me convainc pas (peut-être trop politisé pour rester rigoureux ?) _ mais je serais intéressé à entendre d'autres écoutes !
Tristram
Tristram

Messages : 6033
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par églantine le Sam 8 Déc - 19:34

Merci pour le lien youtube !
J'avais écouté également son interview par Guillaume Erner et il m'a laissée un peu perplexe . Je vais continuer à l'écouter donc .
églantine
églantine

Messages : 3827
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Bédoulène le Sam 8 Déc - 23:25

Tu ne penses pas Tristram que tous nous sommes plus ou moins politisé, dans ce que nous pensons, dans ce que nous faisons ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 10198
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Tristram le Sam 8 Déc - 23:37

Peut-être, Bédoulène, mais la rigueur d'un scientifique exige de lui la mise de côté de tout ce qui est a priori, avis individuel et autres appréciations douteuses _ enfin, autant que faire se peut. Avouer ses sensibilités personnelles pourrait être une bonne idée, si cela ne touchait pas à des tas d'effets collatéraux, tels que prosélytisme par exemple. Enfin, en sciences humaines, difficile de ne pas afficher ses opinions privées... et c'est peut-être aussi pourquoi on reste loin des sciences "dures".
Tristram
Tristram

Messages : 6033
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 62
Localisation : Guyane

Voir le profil de l'utilisateur
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Re: Café philo-psycho-socio

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Points de vue et passe-temps :: Points de vue et passe-temps

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum