Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Marie de Hennezel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Marie de Hennezel

Message par topocl le Lun 30 Oct - 10:21

Marie de Hennezel
Née en 1946


medecine - Marie de Hennezel 5marie10

Marie de Hennezel est psychologue clinicienne et écrivain.

Après avoir fait des études de langues et enseigné l'anglais elle rélise un DESS de psychologie clinique et un DEA de psychanalyse.

En 1986, elle intégre la première équipe de soins palliatifs en Europe continentale.

Elle se forme à l'Haptonomie, essentielle dans l'approfondissement des qualités de contact et de présence, si nécessaires dans le soin et l'accompagnement des grands malades et des mourants.

Devant l'immense besoin d'accompagnement psychologique et spirituel des personnes touchées par le VIH, Marie de Hennezel fonde en 1992, avec Jean-Louis Terrangle, l'Association Bernard Dutant - Sida et Ressourcement. Son objectif est d'accueillir ceux qui, condamnés par la médecine, conscients d'avoir un temps limité à vivre, sont en quête de sens.
Avec l'évolution des nouvelles thérapies, le Sida devient une maladie chronique et l'Association Bernard Dutant, aujourd'hui basée à Marseille, s'oriente vers des activités de ressourcement pour "prendre soin de soi" (week-ends de marche, théatre, soirée de partage).

En octobre 2002, Jean-François Mattei, Ministre de la Santé, de la Famille et des Personnes Handicapées, lui confie une mission sur la fin de vie.
Un rapport "Fin de vie et Accompagnement" est remis au ministre le 16 octobre 2003.

Le 17 décembre 2003, elle est auditionnée par la mission parlementaire d'information sur l'accompagnement de la fin de vie. Cette mission a proposé une loi sur les droits des malades et la fin de vie qui a été adoptée par le parlement le 30 novembre 2004.

En février 2010, elle est entrée au Comité de pilotage de l Observatoire National de la fin de vie , dont elle a démissionné en 2012, à la suite d'un désaccord avec le Président de l'Observatoire, au sujet de la mission de l'Observatoire et du rapport d'activité publié.

Source : slog.fr

Publications

  La Mort intime, éditions Robert Laffont, 1995 (préfacé par François Mitterrand)
  L'Art de mourir, 1997, en collaboration avec Jean-Yves Leloup
  La Quête du sens, éditions Albin Michel, 2000
  Le Grand Livre de la tendresse, éditions Albin Michel, 2002
  Le Souci de l'autre, Robert Laffont, 2004
  Mourir les yeux ouverts, éditions Albin Michel, 2005
  Nous ne nous sommes pas dit au revoir, éditions Robert Laffont, 2006
  La chaleur du cœur empêche nos corps de rouiller, éditions Robert Laffont, 2008
  La Sagesse d’une psychologue, L’Œil neuf éditions, 2009
  Une vie pour se mettre au monde, Carnets Nord, mars 2010, en coll. avec Bertrand Vergely
  Qu'allons nous faire de vous, éditions Carnets Nord, 2011 en coll. avec Edouard de Hennezel
  Nous voulons tous mourir dans la dignité, éditions Robert Laffont, 2013
  J'ai choisi de me battre, j'ai choisi de guérir, éditions Robert Laffont, 2014 avec Claude Pinault
  Sex and sixty : un avenir pour l'intimité amoureuse, éditions Robert Laffont, 2015
  Croire aux forces de l'esprit, éditions Fayard, 2016

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par topocl le Lun 30 Oct - 11:03

La mort intime.

medecine - Marie de Hennezel Images29

si la maladie est une ennemie à combattre, la mort, elle, n'en est pas une.

Marie de Hennezel rapporte ici, en épisodes de vie/mort entrecroisés, sous une forme accessible à tous quoique exigeante,  son expérience dans le premier service de soins palliatifs, dans un service de patients atteints du SIDA, ou dans sa vie personnelle. Marie de Hennezel comprend vite que la réserve et l'absence d'empathie de la psychanalyse ne sont ici qu'un bagage superflu, elle se forme à l’haptonomie.

La vie m'a appris trois choses : la première est que je n'éviterai ni ma mort ni celle de mes proches. La deuxième est que l'être humain ne se réduit pas à ce que nous voyons ou croyons voir. Il est toujours infiniment plus grand, plus profond que nos jugements étroits ne peuvent le dire. Il n'a, enfin, jamais dit son dernier mot, toujours en devenir, en puissance de s'accomplir, capable de  transformer à travers les crises et les épreuves de sa vie.

On est en 1995, ne l'oublions pas, la médecine, dans ses aspects techniques, humains et juridiques, a énormément évolué depuis. Mais le propos général reste parfaitement d'actualité, car la mort, elle, est toujours là: comment accompagner les patients en fin de vie, comment vivre sa mort, spiritualité ou pas,  pour qu'elle soit un acte de vie.

Dans Une mort intime, elle nous fait partager le chemin vers la mort d'une poignée patients, qui permettent d’illustrer son propos: il ne s'agit pas d’accompagner un corps souffrant, mais une personne qui est là jusqu’au dernier instant.

ceux qu'on appelle des "mourants" mais qui sont bien des "vivants jusqu’au bout.

Cette gageur est pleinement réussie: ses "personnages " existent, ils sont là avec leur personnalité, leurs angoisses, leurs forces et leurs faiblesses, vivants. Et on est impressionné de cet accompagnement profondément humain, épris de vérité comme de tendresse, qui leur permet de passer ce cap dans le meilleur confort possible, parfois même comme une épiphanie.

L'ouvrage est assez court, ce qui est judicieux car la lecture est si "émotionnelle" devant ces situations impitoyables, qu'il aurait sans doute été difficile d'en lire beaucoup plus. Sans qu'elle ne joue jamais sur le pathos, on est perpétuellement renvoyé à ses représentations et fantasmes personnels, à des  vécus plus ou moins douloureux. Au-delà de cette expérience personnelle qui constitue comme un terreau, Marie de Hennezel nous emmène doucement mais fermement vers l'introspection et la réflexion. Ce sont les buts réels de  cet ouvrage : la remise en question du lecteur, de son rapport à la mort, la sienne comme  celle des autres, la levée d'un tabou qui quoi qu'on en dise crânement  nous emprisonne tous. C'est pleinement réussi, j'ai découvert des choses en moi, j'ai l'impression réelle d'avoir fait un pas constructif.

C'est une lecture dure, mais il ne faut pas hésiter à s'y confronter (juste un bémol, qu'elle n'ait pas parlé aussi de ses échecs).




mots-clés : #medecine #mort


Dernière édition par topocl le Lun 30 Oct - 16:21, édité 1 fois

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par Bédoulène le Lun 30 Oct - 15:51

merci topocl !


_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12860
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par ArenSor le Lun 30 Oct - 18:23

J'ai du lire "La Mort intime" à sa sortie. Je me souviens que cette lecture m'avait beaucoup touché, même si le souvenir s'en est quelque peu estompé depuis plus de vingt ans Very Happy
ArenSor
ArenSor

Messages : 1957
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Din ch'nord

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par tom léo le Sam 13 Juil - 16:17

medecine - Marie de Hennezel 415zt210

Croire aux forces de l’esprit

Originale : Français, 2016

4ème de couverture a écrit:« “Je crois aux forces de l’esprit.”
Éclairer cette phrase, je pouvais tenter de le faire, puisque j’ai eu la chance d’être témoin pendant douze ans de la soif spirituelle de François Mitterrand. Un témoin privilégié, qu’il avait choisi lui-même. […] Ce n’est pas l’homme public, ni même l’homme privé, que j’ai appris à connaître, mais l’homme intérieur, aux prises avec ses interrogations métaphysiques, curieux des choses de la mort et de l’esprit. L’homme profond, à certains égards mystique, ayant un sens du divin, une expérience sensible de Dieu, qu’il a dû garder toute sa vie au secret. »

C’est lors d’une cérémonie en 1984 que Marie de Hennezel fût présentée à François Mitterand. Et cette femme discerne dans le regard « la solitude de l’homme en face », et décide le lendemain de lui écrire juste un mot en parlant « des forces, parfois possibles de ressentir, de recevoir. ». François Mitterand fût sensible à ces mots très brefs et voulait faire connaissance de cette femme. Et commence un drôle de lien qui va aller jusqu’à la mort du président en 1996 : régulièrement ils se voient à l’Elysée, mais parfois aussi en achetant des livres, ou chez elle. Non, pas un amour, mais un espace d’échange de ce qui fait vivre, une amitié presque inclassable. Un échange spirituel sur les sources. Etonnant pour celui qui ne soupçonnait pas cette vie intérieure chez l’homme d’État. Mais confirmation pour ceux qui croient « aux forces de l’esprit ».

On parle des expériences de l’enfance, de la mère priant pour « l’âme de François », des différents lieux « habités » par des energies inpalpables que le Président visite et où il tire des forces, des energies. Parmi ces lieux toujours aussi des églises, voir des monastères. Et une forme pas de réligiosité exprimée, mais de présence. Marie de Hennezel a la tâche – on a presque l’impression : la vocation – de présenter toutes sortes de ses lectures et reflexions spirituelles au Président qui, lui, ne peut plus consacrer toujours ce temps si précieux à la méditation et la réflexion. Bel échange, disant alors beaucoup de l’une et de l’autre. Touchant de multitudes de sujets « spirituels ». Et puis, comme François Mitterand se sait condamner par la maladie, aussi touchant une forme de préparation à la mort.

C’est fort. C’est beau. Et indépendemment de toute appartenance politique, on s’incline devant cet homme… Après tant de livres consacrés à l’homme d’État, Mme de Hennezel a attendu vingt ans avant de ne partager quelque choses de ce lien fort. Merci à elle !


Mots-clés : #spiritualité
tom léo
tom léo

Messages : 1104
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par Bédoulène le Sam 13 Juil - 16:34

Léo je suppose que cette Dame est croyante pour pouvoir accompagner une personne en quête de spiritualité ?

Je crois avoir lu que Mitterand était agnostique ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12860
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par tom léo le Sam 13 Juil - 19:29

Je pense que Mme de Hennezel se déclarerait plus volontiers croyant. Néanmoins pas chaque attitude, chaque pas dans une spiritualité est forcement déjà confession de foi. Peut-être Mitterand alors n'était pas positivement confessant. Mais son attitude, justement dans ce livre, montre un homme avec une sensibilité énorme pour le "spirituel".

En ce cas il vaudrait peut-être mieux de s'abstenir de vouloir "définir"...? Mitterand reste intrigué par certaines "données" de la foi, mais certes, sceptique envers le cadre, pour ainsi dire?
tom léo
tom léo

Messages : 1104
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par Louvaluna le Sam 13 Juil - 19:37

Le souci de l'autre n'est plus dans ma bibliothèque, ou n'est pas là où il devrait être, ou n'est pas revenu après avoir été prêté... ??? medecine - Marie de Hennezel 2441072346

Il me semble y avoir découvert le mot "sollicitude". Et j'en avais beaucoup apprécié la lecture il y a un peu plus de dix ans. Je crois même pouvoir dire que c'est un livre qui a compté, car il me semble qu'il a pu influencer, dans une certaine mesure, certains choix par la suite, notamment de formations... Smile

En survolant sa bibliographie plus haut (merci topocl), je me suis dit que je lirais bien Une vie pour se mettre au monde, histoire de voir comment je pourrais bien réagir à ce type de discours aujourd'hui. medecine - Marie de Hennezel 575154626
Louvaluna
Louvaluna

Messages : 1006
Date d'inscription : 19/03/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par Bédoulène le Dim 14 Juil - 7:17

merci pour ta réponse Léo !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12860
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par Nadine le Dim 13 Oct - 2:15

ça a l'air bien tous ces livres. je note.
Nadine
Nadine

Messages : 3541
Date d'inscription : 02/12/2016

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par Armor le Jeu 24 Oct - 0:33

medecine - Marie de Hennezel 97823510

Une vie pour se mettre au monde

Pour lire les commentaires sur ce livre co-écrit avec Bertrand Vergely, cliquer ici : clic

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3527
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par Armor le Jeu 24 Oct - 0:35

medecine - Marie de Hennezel 517wg010

L'art de mourir

Pour lire les commentaires sur ce livre écrit en collaboration avec Jean-Yves Leloup, cliquer ici : clic

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3527
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 38
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

medecine - Marie de Hennezel Empty Re: Marie de Hennezel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences humaines

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum