Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Hanns Heinz Ewers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Hanns Heinz Ewers

Message par animal le Dim 5 Nov - 9:03

Hanns Heinz Ewers
(1871-1943)

Hanns Heinz Ewers B3076010

Hanns Heinz Ewers, né le 3 novembre 1871 et mort le 12 juin 1943 (à 71 ans), est un écrivain, réalisateur et globe-trotteur allemand. Auteur de nouvelles, romans et pièces de théâtre, il a élaboré une littérature de l'étrange proche du fantastique et de l'épouvante. Ses récits, souvent macabres et érotiques, lui ont conféré une réputation d'écrivain scandaleux. Son œuvre a été interdite en 1935 par les nazis, avec lesquels il entretenait des rapports ambigus.

Plus sur wikipedia.org.

Bibliographie (en français) :

Romans :
L'apprenti-sorcier 1909
Mandragore 1911
Vampir. Un roman tout en couleurs et en lambeaux 1920
Horst Wessel 1933

Principaux recueils de nouvelles :
Dans l'épouvante 1907
Die Besessenen. Selsame Geschicten, 1908 (contient la nouvelle L'araignée)

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par animal le Dim 5 Nov - 9:18

Hanns Heinz Ewers Dans-l10

Dans l'épouvante
Histoires extraordinaires


Et de qualités inégales. Ma confiance en la Petite Bibliothèque Ombres n'aura pas empêché la déception d'ensemble. Qu'étais-je parti chercher dans ces nouvelles ? Dun frisson, du mystère, possible mais surtout je crois la touche d'exotisme, le goût de la frontière entre cet exotisme et le mystère, la petite sensation chaleureuse derrière des réserves formelles de bon aloi ?

Dans les premières nouvelles Hanns Heinz Ewers fait plutôt dans le carton pâte et l'excès grotesque ce qui fait passer le résultat dans la catégorie du divertissement plutôt ennuyant ou ennuyeux (les deux en fait)? On aimerait bien se prendre au jeu mais on baille et on soupire.

La veine plus romantique de La fin de John Hamilton Llewellyn et du Journal d'un oranger fonctionne mieux tout en manquant de surprise et les Antilles de La Mamaloi plus développées ont le malheur d'afficher une provocation qui manque elle aussi de surprise (ou pourra faire montrer les crocs si on envisage les choses autrement).

Déception. Et ennui. Néanmoins possible extrait  prochainement.


mots-clés : #fantastique #nouvelle

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Bédoulène le Dim 5 Nov - 11:09

vu que ce n'est pas ma tasse de thé, je passe merci Animal

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Tristram le Dim 5 Nov - 12:46

"ennuyant ou ennuyeux" : juste distingo ! (Le Robert confirme ennuyant "dans le moment", et précise "Vieilli ou régional").
Ewers : j'ai un souvenir de "grosse cavalerie", épouvante ou horreur peut-être mais pas peur, crainte, effroi ou frayeur, ces autres subtiles distinctions (le "vrai" synonyme n'existant pas). Pour les amateurs de frissons, préférer d'Aurevilly, Poe, Maupassant, Ray...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par animal le Dim 5 Nov - 13:28

Tiens Aurevilly ou Maupassant ça me passe parfois la tête, Ray je ne crois pas avoir essayé ?

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Tristram le Dim 5 Nov - 13:38

Alors je te conseille d'essayer, Malpertuis et/ou Les Contes du whisky notamment (je n'ai pas tout lu de lui, mais le roman m'avait beaucoup plu).
Il y a Ambrose Bierce à recommander également (fables et nouvelles).
J'oubliais Villiers de Isle-Adam (et j'en oublie d'autres).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par animal le Dim 5 Nov - 14:55

Beau titre que Les Contes du whisky !

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par tom léo le Lun 6 Nov - 7:23

Merci animal!

@animal a écrit:
... il a élaboré une littérature de l'étrange proche du fantastique et de l'épouvante. Ses récits, souvent macabres et érotiques, lui ont conféré une réputation d'écrivain scandaleux.

Tu n'avais pas l'air convaincu, et on eétait dans une logique de recommandations. J'avais vraiment aimé (à part de Poe dans ce registre!) la découverte d'un Japonais: Edogawa Ranpo (le nom joue avec un mélange de syllables de Edgar Allan Poe en japonais). Vraiment fort! Envie de découverte???

J'avais lu "La proie et l'ombre"...
tom léo
tom léo

Messages : 1056
Date d'inscription : 04/12/2016
Localisation : Bourgogne

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Bédoulène le Lun 6 Nov - 10:23

perso j'ai lu un livre de Ranpo mais je n'ai pas aimé

Spoiler:
je reviens de l'île du démon ; le début me plaisait bien (on pense bien évidemment avant même que l'auteur n'en parle "au mystère de la chambre jaune") après le deuxième meurtre et devant l'attitude ambigüe de Michio j' ai commencé à trouvé trop de "hasards" de coîncidences tarabiscotés qui d'ailleurs se sont révélés plus sensiblement,  alors que le narrateur et Michio se trouvent sur l'île.

J' ai regretté l'utilisation faite de Michio dans ses délires homosexuels, il y avaient hélas déjà tant de "monstres" fabriqués sans en ajouter (le narrateur décrit Michio comme un serpent visqueux etc............)

La recherche de ce qui constitue la rencontre de Dieu et de Boudha  et le système qui pointe le lieu où se cache le trésor était intéressant même si le système est connu (ombre ou éclairement)

J'ai été mal à l'aise à la rencontre des "monstres" fabriqués , de la facilité : le beau gentil, le laid méchant.

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Barcarole le Lun 6 Nov - 13:39

Je n'ai pas aimé non plus Ranpo...

Question livres qui font peur, ou qui ont un côté fantastique qui pourrait être effrayant, il paraîtrait (ça reste à vérifier) que Jacques Sternberg (par ex. des nouvelles comme ce recueil : 188 comptes à régler) ou Arthur Machen (par ex. : Le grand dieu Pan). Quelqu'un connaît ces écrivains ?
Barcarole
Barcarole

Messages : 2973
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Tours

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Tristram le Lun 6 Nov - 13:52

Oui pour Arthur Machen, qui n'est pas vraiment effrayant, plutôt étrange, et que j'avais apprécié (mais pas d'extraits, car c'était avant l'ère informatique...)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Barcarole le Lun 6 Nov - 14:00

Moi je recopie mes extraits à la main, avec mes petits doigts ! Mais je note que Machen peut être étrange et pas mauvais du tout, donc ! Merci !
Barcarole
Barcarole

Messages : 2973
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 64
Localisation : Tours

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Tristram le Lun 6 Nov - 14:11

Je me sers aussi du clavier avec mes petits doigts, et je n'ai pas mes notes manuscrites sous la main...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8078
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par animal le Lun 6 Nov - 21:33

Je n'ai toujours pas trouvé le temps de relire Edogawa Ranpo et ça doit faire au moins vingt ans ! Mais j'y pense de temps en temps, j'avais revu l'adaptation du Lézard Noir par Fukasaku (ne pas s'attendre à du banal).

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par animal le Jeu 9 Nov - 21:43

Un extrait de Ces Messieurs de la cour :
- Une plaie douloureuse, oui, mais c'est une espèce de douleur voluptueuse ! répondit le procureur. Après chaque jugement, je sens dans la bouche un goût de nausée et d'amertume, et il en va ainsi pour vous, Monsieur le président, comme le prouvent vos propres paroles que je viens de rapporter... Je me sens une machine, un esclave de misérables lignes imprimées ; alors, au-dehors, je veux avoir au moins, pour une fois, le droit de le penser, comme ici, à la brasserie, comprenez !

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Bédoulène le Ven 10 Nov - 17:07

même pas peur là ! merci pour l'extrait Animal !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 12364
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 74
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par animal le Ven 10 Nov - 19:15

Non, en même temps je n'étais pas très inspiré dans ma pioche à l'extrait en feuilletant le bouquin hier.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 9887
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 38
Localisation : Tours

http://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Hanns Heinz Ewers Empty Re: Hanns Heinz Ewers

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens de langue allemande

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum