Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot


Raymond Roussel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Raymond Roussel Empty Raymond Roussel

Message par Louvaluna le Sam 28 Juil - 22:41

Raymond Roussel
1877 - 1933

Raymond Roussel 31617411

Raymond Roussel est né à Paris le 20 janvier 1877. Issu d'une famille riche, il acquiert une bonne éducation musicale. À l'âge de dix-sept ans, illuminé par une sensation de «gloire universelle», il décide de se consacrer à la poésie. Ses premiers livres, La doublure, La vue, Impressions d'Afrique, ne rencontrent aucun succès. Il en est de même des adaptations théâtrales qui en sont faites. Tous ses autres livres, comme Locus Solus ou L'étoile au front, seront perçus comme des œuvres déroutantes.
C'est dans Comment j'ai écrit certains de mes livres (1935) que Raymond Roussel livrera les secrets de son art, en expliquant les mécanismes de ses constructions imaginaires et de son écriture originale et troublante. Raymond Roussel est mort à Palerme le 14 juillet 1933.
Source : Gallimard
Raymond Roussel >
« On en sait plus sur Virgile que sur lui » écrit Jean Ferry en 1963. Pour résoudre certaines énigmes de sa biographie, on peut interroger Roussel lui-même en consultant Comment j'ai écrit certains de mes livres, publié deux ans après sa mort. On peut également consulter le travail critique de François Caradec qui produit en 1972 la première biographie de l'auteur. Depuis lors, de nombreuses archives inédites retrouvées en 1989 sont consultables à la Bibliothèque nationale de France et son œuvre est désormais traduite dans le monde entier.
Source : Wikipédia
Raymond Roussel >
On connaît l'expression forgée par André Breton pour désigner Raymond Roussel (1877-1933) dans son Anthologie de l'humour noir : « le plus grand magnétiseur des temps modernes ». De Desnos à Leiris, de Jean Ferry à Michel Foucault, l'œuvre de Roussel a été constamment scrutée par les esthétiques parfois les plus opposées. Aussi Patrick Besnier et Pierre Bazantay peuvent-ils écrire dans le numéro spécial de la revue Europe d'octobre 1988 : « Raymond Roussel est devenu la cible de toutes les assiduités. Quels qualificatifs lui aura-t-on épargnés ? Cubiste, dadaïste, surréaliste, pataphysicien, oulipien, néo-romancier. »
Source : Jean-Didier WAGNEUR, « LOCUS SOLUS, Raymond Roussel - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne].

Oeuvre

- La Doublure, roman en vers, Alphonse Lemerre éditeur, 1897
- « Mon âme »21, poème publié dans Le Gaulois, 12 juillet 1897
- Chiquenaude, récit, Alphonse Lemerre éditeur, 1900
- « La Vue », poème, in Le Gaulois du dimanche22, 18-19 avril 1903
- « Le Concert » in Le Gaulois du dimanche, 27-28 juin 1903
- La Vue, suivi de Le Concert et La Source, Alphonse Lemerre éditeur, 1904
- « L'Inconsolable » in Le Gaulois du dimanche, 10-11 septembre 1904
- « Têtes de carton du carnaval de Nice » in Le Gaulois du dimanche, 26-27 septembre 1904
- « Nanon » in Le Gaulois du dimanche, 14-15 septembre 1907
- « Une page du folk-lore breton » in Le Gaulois du dimanche, 6-7 juin 1908
- Impressions d'Afrique, roman publié en feuilleton in Le Gaulois du dimanche du 10 juillet au 20 novembre 1909 ; puis édité chez Alphonse Lemerre, 1910
- « Quelques heures à Bougival » in Le Gaulois du dimanche du 6 décembre 1913 au 28 mars 1914 — prépublication de Locus Solus
- Locus Solus, Alphonse Lemerre éditeur, 191423.
- L'Allée aux lucioles, roman commencé en 1914 et inachevé24
- Pages choisies d'Impressions d'Afrique et de Locus Solus, Alphonse Lemerre, 1918
- L'Étoile au front, théâtre, Alphonse Lemerre, 1925
- La Poussière de soleils, théâtre, Alphonse Lemerre, 1927
- Nouvelles Impressions d'Afrique, suivi de L'Âme de Victor Hugo, Alphonse Lemerre, 1932
- Comment j'ai écrit certains de mes livres, Alphonse Lemerre, 1935
- Indications pour 59 dessins, Cahiers GLM, mars 1939
- Flio, texte inédit présenté par Michel Leiris in Bizarre, 1964, p. 2-13
- Épaves (1911-1932), À la Havane, Damiette, inédits, Pauvert, 1972
- La Seine suivi de La Tonsure, inédits, « Œuvres III », Fayard, 1994
- Les Noces, roman en vers inédit et inachevé, « Œuvre inédite » tome V-VI, Fayard, 1998
Louvaluna
Louvaluna

Messages : 1006
Date d'inscription : 19/03/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Louvaluna le Sam 28 Juil - 23:03

Locus Solus
Roman publié en 1914

Raymond Roussel Produc11

Expérience littéraire. Une écriture et un univers déroutants. Des descriptions très précises – notamment concernant le fonctionnement des objets – dans une formulation resserrée qu’il convient d’apprivoiser. Par exemple, la demoiselle du chapitre II, « suspendue à un petit aérostat jaune clair, qui, par sa partie inférieure, évasée circulairement, faisait songer à la silhouette d’une montgolfière ». Huit pages d’une observation rigoureuse de l’objet en activité avant que le guide et savant Martial Canterel prenne « la parole pour nous expliquer la raison d’être de l’étrange véhicule aérien ».

Une œuvre étoffée, exigeante, atypique, dont la richesse du vocabulaire éblouit – à considérer au sens propre (aveuglement) comme au sens figuré (admiration), en deux temps. L’extrait suivant, issu du chapitre I, concerne l’histoire du roi Kourmelen qui, se sentant mourant, cherche à protéger de frères envieux la petite princesse Hello, appelée à lui succéder :
Jusqu’à la fin Kourmelen n’avait fait que suivre en tout les prescriptions de Jouël, dont il louait en lui-même la prévoyante pénétration. Destinée en effet à ne recevoir l’avertissement céleste qu’armée par l’âge contre ses antagonistes, Hello, en fouillant le coussin, qui vu sa provenance auguste ne risquait pas de se perdre, serait forcée de chercher quelque symbole dans l’insolite offrande faite à une adulte d’un simple jouet naïf. A la longue, l’habit rose et l’œil absent du fantoche évoqueraient fatalement dans sa pensée en travail le bouffon Le Quillec, qu’elle irait questionner. De plus, si, odieusement pressurants, les princes collatéraux arrachaient à Hello encore enfant et faible le secret du coussin bleu – sans raison d’insister, vu l’intégralité apparente de l’aubaine, jusqu’au si essentiel aveu du signal céleste à attendre – l’émersion hors de l’épais duvet, dépourvu du précieux document espéré, d’une bizarre poupée amusante si bien adaptée à l’âge de la destinataire, semblerait trahir uniquement le tendre caprice d’un père soucieux de doubler l’attrait de son cadeau par l’imprévu d’une ingénieuse cachette. L’objet, sans conséquence palpable, serait évidemment remis à Hello, qui, se bornant alors à l’employer pour ses jeux, se dirait brusquement plus tard, au jour de la manifestation céleste, que l’heure venait seulement de tinter où elle eût dû sonder le coussin. Aussitôt, voyant jurer la puérilité du don avec l’épanouissement de sa jeunesse, elle tomberait dans de fécondes réflexions et, se rappelant les deux saillantes particularités du jouet, ferait le rapprochement voulu, prompt à la conduire vers Le Quillec.

Une imagination luxuriante, que la structure du récit, comme ritualisée, semble venir contenir. En effet, la déambulation du groupe d’amis mené par Canterel, dans le merveilleux parc de sa propriété Locus Solus, se fait en sept étapes – sept chapitres – qui se déroulent selon un schéma identique. Ainsi le lecteur, avec le groupe, découvre d’abord l’invention de Canterel, le regard empli d’étonnement et la tête pleine de questions. Puis le savant expose les dessous de sa création, décrivant minutieusement les rouages ingénieux de celle-ci, pour révéler enfin ses inspirations. Et c’est souvent l’évocation de ces inspirations qui donne lieu à de savoureux enchâssements de récits, voire à de vertigineux jeux de miroir (cf. l’aventure d’Aag et de Christel, au chapitre II, en parallèle de la légende intitulée Conte de la Boule d’Eau, issue du « vieux livre pourri en maint endroit, seul vestige à peu près complet d’un stock de volumes lamentables jetés là au rebut et presque anéantis par la moisissure et par les rats »).

J’ai apprécié ce livre dense, déconcertant, fascinant à tous points de vue. L’imagination de Raymond Roussel est si puissante qu’il est impossible de deviner comment et jusqu’à quel point celle-ci va se déployer. Un singulier mélange de science et de fantaisie. Inoubliable.

mots-clés : #contemythe #fantastique #initiatique


Dernière édition par Louvaluna le Dim 5 Aoû - 10:56, édité 2 fois (Raison : mise en page)
Louvaluna
Louvaluna

Messages : 1006
Date d'inscription : 19/03/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Louvaluna le Sam 28 Juil - 23:06

Harry Mathews au sujet de Raymond Roussel (plusieurs éléments intéressants) :

Louvaluna
Louvaluna

Messages : 1006
Date d'inscription : 19/03/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Tristram le Sam 28 Juil - 23:52

Tout ça fait penser à Robbe-Grillet ?!

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8474
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Arturo le Dim 29 Juil - 11:46

Ton enthousiasme fait plaisir à lire.
A écouter la vidéo, je me dis que peut-être que j'ai été un peu insensible à ce type d'écriture, car je le suis aussi à celles de l'Oulipo, et aux écrivains à énigme ?

J'ai de toute façon Impressions d'Afrique dans ma PAL. Je réessaierai, après mon échec avorté de Locus Solus.
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Louvaluna le Mar 31 Juil - 15:43

@Tristram a écrit:Tout ça fait penser à Robbe-Grillet ?!
Il faut donc que je lise un Robbe-Grillet ! Smile

@Arturo a écrit:J'ai de toute façon Impressions d'Afrique dans ma PAL. Je réessaierai, après mon échec avorté de Locus Solus.
Voire retenter Locus Solus en le lisant à petites doses... Raymond Roussel 1405744041
Louvaluna
Louvaluna

Messages : 1006
Date d'inscription : 19/03/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Arturo le Mer 1 Aoû - 10:09

On verra ... Un jour peut-être, pourquoi pas ! Quand ma PAL ne se comptera plus en centaines ? scratch
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par topocl le Mer 1 Aoû - 11:12

@Arturo a écrit:On verra ... Un jour peut-être, pourquoi pas ! Quand ma PAL ne se comptera plus en centaines ? scratch

C'est à dire quand elle se comptera par milliers?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 6480
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 59
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Arturo le Jeu 2 Aoû - 10:14

Je voyais plus optimiste en la réduisant aux dizaines ... Basketball
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Arturo le Mar 7 Aoû - 15:39

Pour en revenir à Roussel, je ne savais pas mais Michel Foucault a commis un essai sur lui :


Raymond Roussel 99131710

L'ombre de Raymond Roussel n'a cessé de grandir. Son ombre et son énigme. Cet homme absolument secret, soigné plusieurs fois par Janet pour sa psychasthénie , a couvert d'un langage tendu, mat et inlassablement méticuleux, un espace où notre littérature n'a pas fini de se déployer. L'essai de Michel Foucault est la première tentative pour analyser l'ensemble de cette oeuvre. Breton, et d'autres, ont pensé que Roussel était un initié : n'a-t-il pas, au moment de se suicider, révélé quelques secrets de ses étranges machineries verbales ' Mais peut-être le seul métal qu'il forgeait était-il le langage lui-même. Une lecture patiente de l'oeuvre retrouve partout les mêmes formes : le jeu du double et du même, de la différence et de l'identité, du temps qui se répète et s'abolit, du mot qui glisse sur lui-même et dit autre chose que ce qu'il dit. L'oeuvre de Roussel serait le premier inventaire, en forme de littérature, des pouvoirs dédoublants du langage. Un Traité de Rhétorique appliqué à la pure matière verbale : Glossaire, j'y serre mes gloses , comme dit Michel Leiris, le plus grand des admirateurs de Roussel.

Avis aux amateurs !
Spoiler:
et il faut enfin que je fasse remonter Leiris dans mes PAL !
Arturo
Arturo

Messages : 3112
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 33
Localisation : Par-delà le bien et le mal

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Louvaluna le Mar 7 Aoû - 15:57

Merci beaucoup, Arturo, d'alimenter le fil de Raymond Roussel de cette belle trouvaille ! Very Happy
Louvaluna
Louvaluna

Messages : 1006
Date d'inscription : 19/03/2017

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par bix_229 le Mar 7 Aoû - 16:29

Une chose qui m'avait frappé chez Roussel, c' est qu' il avait une façon très particulière
de voyager.
Sa richesse lui avait permis d' acheter une sorte de caravane motorisée dont il ne
sortait pas souvent pour admirer le paysage.
Cf l' article, à mon avis plutot éclairant.

https://laporteouverte.me/2014/11/17/le-voyageur-et-son-ombre/
bix_229
bix_229

Messages : 10655
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Tristram le Mar 7 Aoû - 17:03

Merci pour ce passionnant article. Mais je me demande si Leiris n'a pas vu Roussel à son image... On entend un peu son propre violon ici :
Comme tout vrai poète, Roussel qui, plus que quiconque, dut se sentir seul au monde, traînait partout avec lui son cortège d’anges et de démons : hantise des astres, amour du luxe et du confort, goût enfantin des friandises, manie des gloires consacrées, des merveilles classées et des noms du Gotha, obsession du vieillissement et de la mort, nostalgie de sa première enfance, et cette angoisse irréductible qui ne l’étreignait pas que sous les tunnels. Où qu’il fût, il se retrouvait toujours identique à lui-même, avec ses habitudes, ses hantises et le regret des premières années de sa vie, bagage qu’il emportait nécessairement avec lui tout comme, allant aux Indes, sa mère avait emporté son cercueil.
On s'emporte toujours avec soi, surtout pour de si longs voyages, mais je ne pense pas qu'il faille se fier aux brefs compte-rendus de cartes postales. D'ailleurs :
Deux ans après la guerre, il fit le tour du monde seul, sans domestique, n’ayant avec lui qu’une valise contenant quelques effets qu’il renouvelait dès qu’ils étaient usés.
De plus en plus étonnant à mes yeux, RR...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 8474
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Raymond Roussel Empty Re: Raymond Roussel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains européens francophones

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum