Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -28%
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus ...
Voir le deal
394 €

Søren Kierkegaard

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Tristram le Sam 11 Aoû - 20:31

La reprise

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 La_rep10

« Essai de psychologie », certes, mais avec tant d’esprit et d’ironie qu’elle confine au facétieux (sans oublier la certaine misogynie d’époque).
« Il est assez rare de trouver en pareil état une jeune fille abandonnée. Quand je la vis, quelques jours après, elle était encore vive comme un poisson tout frais péché ; d’ordinaire, une jeune fille est alors plutôt hâve, affamée comme un poisson qui a séjourné dans un vivier. »

« Quand le malheur atteint une jeune fille, aussitôt surviennent tous ces monstres affamés qui veulent assouvir leur faim et leur soif de psychologie ou écrire des nouvelles. J’oserai donc me précipiter pour éloigner du moins ces œufs de mouches de ce fruit qui m’était plus doux que tout, plus délicat, plus tendre à regarder qu’une pêche, à l’instant le plus favorable, quand elle se pare avec la plus grande magnificence de soie et de velours. »
Vu, écouté, lu et conseillé par le narrateur-observateur, le personnage de composition (et d’origine autobiographique) du jeune amoureux que cela rendit poète et inéluctablement malheureux fuit l’aimée. Il y a une vision idéalisée de la femme-leurre à garder à l’esprit lorsqu’on lit des auteurs du XIXe, aussi la notion d’honneur, la mélancolie de rigueur, les adjurations peu ou prou religieuses, etc., et toutes ces exaltations forment le moteur d’un mode de comportement pour le moins daté (nous parlerions peut-être de sens de la responsabilité, culpabilité, dépression). Après l’examen approfondi de ces transes et tourments (malentendu, culpabilité, etc.), non sans une longue digression sur la farce théâtrale, et encore des affres et lamentations entre romantisme allemand et Baudelaire,
« Les nuages vont et viennent,
Ils sont si las, ils sont si lourds ;
Voilà qu’ils s’abîment à grand bruit,
Et le sein de la terre devient leur tombe. »
(le personnage de) Kierkegaard en vient à s’identifier à l’épreuve transcendante de Job, évite une solution religieuse et enfin, dans un glissement de sens des mots qui ramène à la reprise, au retour, à la duplication du même, parvient à une sorte de renaissance à se consacrer à la pensée
« dans le for intérieur, là enfin où, à chaque instant l’on met sa vie en jeu, pour, à chaque instant, la perdre et la gagner de nouveau. »
Ouvrage assez décousu (dans le fond comme la forme), où la part existentielle est assez réduite :
« Comment ai-je été intéressé à cette vaste entreprise qu’on appelle réalité ? Pourquoi dois-je être intéressé ? N’est-ce pas affaire de liberté ? Et si je suis forcé de l’être, où est le directeur ? J’ai une remarque à lui faire. N’y a-t-il aucun directeur ? Où dois-je adresser ma plainte ? L’existence est assurément un débat ; puis-je demander que mes observations soient prises en considération ? Si on doit prendre l’existence comme elle est, ne serait-il pas bien mieux de savoir comment elle est ? »
La part "philosophique" et/ ou "spirituelle" est encore plus congrue, et c’est dans les exégèses qu’on cherchera l’approche du concept de répétition/ reprise dans toutes ses acceptions, comme le renouveau.
« …] la reprise est le terme décisif pour exprimer ce qu’était la « réminiscence » (ou ressouvenir) chez les Grecs. Ceux-ci enseignaient que toute connaissance est un ressouvenir. De même, la nouvelle philosophie enseignera que la vie tout entière est une reprise. »
Ici, on en parle beaucoup plus clairement.
Sinon, il m’a semblé que cette étude de la fuite d’un homme devant sa fiancée éclaire le cas Kafka.


Mots-clés : #amour #philosophique #psychologique #spiritualité

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par bix_229 le Sam 11 Aoû - 20:50

Elle lui en a inspiré des pensées, Régine, mais aussi un problème insoluble...

– “S’introduire comme un rêve dans l’esprit d’une jeune fille est un art, en sortir est un chef-d’oeuvre”
– “Qu’aime l’amour ? L’infinité. Que craint l’amour ? Des bornes”
– “A chaque femme correspond un séducteur. Son bonheur, ce n’est que de le rencontrer”
– “Il est trop peu d’en aimer une seule… en aimer le plus grand nombre possible, voilà qui est jouir, voilà qui est vivre”
– “Il ne faut pas dire du mal du paradoxe, passion de la pensée: le penseur sans paradoxe est comme l’amant sans passion, une belle médiocrité”
– “Qu’il est beau d’être épris et intéressant de le savoir; ce n’est pas la même chose”
– “On a plus perdu, quand on a perdu sa passion que quand on s’est perdu dans sa passion”
bix_229
bix_229

Messages : 12234
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Tristram le Sam 11 Aoû - 20:58

Il a préféré le moteur du désir inabouti (et ses chers pénates) ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par bix_229 le Sam 11 Aoû - 21:08

Peut etre aussi un combat entre la religion (en tant que morale) et le désir.
Une position trop cérébrale peut etre ?
Mais quand meme pas mal contradictoire.
Kafka lui au moins, consommait, mais il était un vrai séducteur, lui !
bix_229
bix_229

Messages : 12234
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Hanta le Dim 12 Aoû - 8:29

C'est le piège avec cet ouvrage, il est tellement rempli d'anecdotes qu'on peut passer à côté de la philosophie qui y est déployée.
Hanta
Hanta

Messages : 1444
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Tristram le Dim 12 Aoû - 8:40

Tout à fait ; c'est fort confus, et j'ai plus cerné l'aspect philosophique dans des documents critiques (qui, j'espère, reposent sur d'autres ouvrages de Kierkegaard, comme son journal).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Bédoulène le Dim 12 Aoû - 10:36

en tout cas les deux premiers extraits ont de la poésie, merci Hanta

je craignais de ne pouvoir m'approcher de cet auteur, mais là j'avoue qu' il me tente ; Hanta me serait-il accessible à ton avis ?

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15113
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Hanta le Dim 12 Aoû - 13:15

Oui chacun peut y trouver quelque chose d'intéressant.
Hanta
Hanta

Messages : 1444
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Bédoulène le Dim 12 Aoû - 13:47

merci, je tenterai

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 15113
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Tristram le Jeu 16 Aoû - 1:56

En tout cas, on ne peut que revenir au thème.
Gjentagelse, en danois, signifie répétition, reprise, mais aussi re-nouveau, « pas un retour en arrière mais au contraire un dépassement » (Robbe-Grillet, Chemin faisant).
Et si on a le Boléro de Ravel à l'oreille, on entend des reprises, mais en crescendo.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par colimasson le Mar 21 Aoû - 18:34

Lacan s'en est beaucoup inspiré aussi, j'avais lu un très bon bouquin intitulé Lacan et Kierkegaard de Rodolphe Adam.
colimasson
colimasson

Messages : 542
Date d'inscription : 24/11/2017
Age : 29
Localisation : Lyon

http://colimasson.blogspot.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Hanta le Mer 29 Aoû - 17:52

Juste pour indiquer que Kierkegaard a été publié à la Pléiade en mai 2018 et que le terme de reprise a été maintenu.
Hanta
Hanta

Messages : 1444
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Tristram le Mer 29 Aoû - 17:58

Et pourtant, quel beau mot, répépétitition !

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Hanta le Mer 29 Aoû - 18:25

Oui mais inexact.
Hanta
Hanta

Messages : 1444
Date d'inscription : 03/12/2016
Age : 32

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Tristram le Ven 7 Sep - 2:35

Je me suis tapé les quatre émissions https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance/variations-sur-la-repetition-14-kierkegaard-l, sur Kierkegaard avec en prime Nietzsche et Deleuze plus une passionnante leçon de musique, et quoique amplement débordé malgré des pauses entre chaque, je dois admettre que je ne suis plus si sûr que le terme "reprise" soit plus approprié que "répétition".
Mais bon, la philosophie est aussi un peu l'art du doute...
(Et les quatre émissions te sont recommandables si tu ne crains pas les prises de tête en combat rapproché).

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 10464
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Amour - Søren Kierkegaard - Page 2 Empty Re: Søren Kierkegaard

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Sciences humaines


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum