Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

-49%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
21.99 € 42.99 €
Voir le deal

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Tristram le Lun 26 Mar - 12:52

C'est vrai que le quatuor m'était aussi apparu comme une grille de lecture (ou plutôt d'écriture) lorsque je l'ai lu. Je ne sais pas si "historiquement" il fut le premier ouvrage à développer cette perspective, mais il le fut pour moi : peut-être parce qu'il l'explicite de façon magistrale...

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 11671
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 64
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par topocl le Jeu 29 Mar - 10:42

Isabelle Carré dans les rêveurs, hospitalisée après une TS et, par la fenêtre, la fascinante silhouette de la Tour Montparnasse, illuminée dans la nuit.

Et pis, dans Je m'appelle Lucy Barton, d'Elizabeth Strout :

A une époque, cela remonte à plusieurs années, j'ai été hospitalisée pendant quelques semaines. Ca se passait à New York et, la nuit, de mon lit, j'avais une vue imprenable sur le Chrysler Building, les scintillements géométriques de ses lumières.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7152
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Invité le Dim 1 Avr - 11:13

Coïncidences, coïncidences :

J'ai déniché à la médiathèque Les vies de papier de R. Alameddine , j'en étais curieuse....Aaliya vient juste de terminer la traduction d'un livre de Max Sebald - Austerlitz - auteur découvert grâce à vous cette année... elle écoute "en boucle" une sonate de Beethoven quand l'un des personnages de La grande maison de N. Krauss écoute elle, un quatuor à cordes du même compositeur !

Je lis - enfin j'essaye !! - de lire les deux livres en même temps car celui de N. Krauss me tourmente beaucoup et j'ai besoins de pauses! Si Freud passe par là... Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 1390083676

Si ce ne sont pas des signes... Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 575154626

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Bédoulène le Dim 1 Avr - 15:21

kashmir c'est W.G. Sebald Smile

tu me parleras de ton expérience 2 livres en alternance !

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 16379
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Invité le Dim 1 Avr - 16:54

Pourquoi ai-je mis Max ? peut-être parce que j'aime énormément ce prénom....Désolée, Bédoulène ! il doit y avoir une coïncidence cachée.... scratch

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Invité le Dim 1 Avr - 16:56

Ca y est , j'ai retrouvé, j'avais lu cela quelque part, il me semblait...


(...)De son vrai nom Winfried Georg Maximilian Sebald, Max, comme il préfère se faire appeler, W. G. Sebald est un écrivain et essayiste allemand (...).

Et j'ai gardé la mémoire de ce prénom...

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par bix_229 le Dim 1 Avr - 17:09

Et ça me fait penser moi, à Max Blecher, l' auteur de Aventures dans l' irréalité
immédiate.
Il ne se prénommait pas Max, mais quand on l' a découvert ou redécouvert, impossible
de trouver son vrai prénom.
Alors Max !
bix_229
bix_229

Messages : 13331
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Bédoulène le Dim 1 Avr - 21:04

merci pour l'explication kashmir, et si Max te plait, va pour Max ! (du moment que tu sais que c'est aussi W.G. Sebald) Smile

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 16379
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par topocl le Jeu 5 Avr - 16:48

kashmir, dans Dans quelle langue est-ce que je rêve, Elena Lappin parle de "W. G. (Max) Sebald".
Et bix, je crois que tu en parlais à propos  de Malaquais, de tous ces écrivains de l'exil qui écrivent dans une autre langue que leur langue maternelle (ou pas).


Dernière édition par topocl le Dim 8 Avr - 10:23, édité 1 fois

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7152
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Invité le Sam 7 Avr - 17:59

Merci Topocl, je suis une admiratrice " de Max - n'en déplaise à Bédoulène Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 1390083676 - comme tu l'as compris ! Et qu'est-il dit à son propos, dans le livre que tu as lu, si ce n'est pas trop demander ?



Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par topocl le Dim 8 Avr - 10:23

C'est dans sa réflexion sur le rapport des écrivains exilés avec leur langue natale ou acquise : Nabokov qui est passé à l'anglais, Sebald qui est resté à l'allemand.
Je me trouvais à une table ronde organisée en février 2000 au Literarisches Colloquium Berlin ,où mon frère et moi avions été invités pour parler de notre expérience vécue d'écrivains en exil. Le modérateur cherchait à ajouter un autre écrivain ou journaliste pour compléter « thématiquement » notre panel. je lui ai alors suggéré de proposer l'affaire à W. G ( Max) Sebald,dans l'itinéraire d'écrivain pouvait apporter un contrepoint intéressant à celui de mon frère et au mien. Pour notre plus grand plaisir, il a accepté. Je garde précieusement l'enregistrement de cette conversation en allemand, qui révèle un Sebald à son meilleur - sage, modeste, plein d'esprit, réfléchi et sans la moindre prétention. je me souviens qu'il était étonnamment joyeux ce soir-là, il avait reçu de très bonnes nouvelles de son agent au sujet d'un contrat passé pour ses livres, et il éprouvait une forme de soulagement pécuniaire pour la première fois de sa vie d'écrivain. il était très détendu, sa légère mélancolie habituelle avait disparu, il semblait trouver la conversation agréable en ceci qu'elle n'était pas trop intellectuelle (contrairement aux souhaits de nos hôtes qui tentaient de donner à la discussion un tour plus cérébral). Il semblait diverti par les provocations agressives de mon frère à l'encontre de l'establishment littéraire et médiatique du pays, ainsi que par mes réponses lapidaires à des questions "profondes" (« à quels moments pensez-vous en allemand ? » « Jamais »). Sebald dénigrait son allemand, affirmant qu'il n'avait « jamais perdu son dialecte local ». S'il s'était installé dans un endroit sérieux comme Hanovre ou Hambourg, son allemand aurait évolué disait-il. Mais comme il était parti vivre en Angleterre, son allemand est resté en l'état - insinuant que sa langue maternelle avait quelque chose d'archaïque. À sa façon, il considérait qu'elle s'était ossifiée, figée.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7152
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Bédoulène le Dim 8 Avr - 10:35

intéressant, merci je note Lappin !

_________________
"Prendre des notes, c'est faire des gammes de littérature Le journal de Jules Renard

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 16379
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Invité le Dim 8 Avr - 10:57

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 1183390247 Merci, Topocl !

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Quasimodo le Sam 14 Avr - 10:17

Je vois des correspondances partout en ce moment.

La dernière en date. Mon père me parle des portraits littéraires par Vladimir Pozner, et en particulier de celui de Jean-Richard Bloch. Alors qu'en juin 1940, un flot de voitures et toute sorte de véhicules de fortune se déverse par les diverses portes de Paris, qui fuit l'armée allemande, une drôle d'aspiration se distingue d'assez loin : plus près, on aperçoit une voiture qui remonte le flux de véhicules et qui se dirige droit vers Paris - une folie. Vladimir Pozner, chauffeur militaire, et son colonel, voient cela; le premier salue le conducteur fou qui ne le voit pas; son supérieur lui demande alors l'identité de celui-ci. - Jean-Richard Bloch. - Qu'est-ce qu'il va faire à Paris ? - *Haussement d'épaules*. - Quelle drôle d'idée d'aller à contre-courant. - Il a l'habitude.

Amusé par l'histoire, je me promets de la lire dans le livre qu'il m'a prêté depuis quelques temps.
Le lendemain, alors que je poursuis Le tournant, je constate que Jean-Richard Bloch est l'un des premiers écrivains à collaborer à Die Sammlung, la revue littéraire et militante que crée Klaus Mann en exil. Ni une ni deux, je prends mon Vladimir Pozner, et je lis la courte anecdote. C'est alors je tombe sur un autre portrait, celui de Vsévolod Ivanov. - Qui ça ? est-ce vraiment le type dont j'ai acheté un livre il y a deux jours, auteur dont je n'avais jamais entendu le nom et sans l'ouvrir le moins du monde, pour l'unique raison qu'il a paru dans "littérature soviétique" de Gallimard ? Pas de doute ! J'ai donc fait la connaissance de cet homme hors du commun, fondateur de la littérature soviétique, et me réserve son livre comme une lecture précieuse.
A présent, de très loin, je me souviens ou je le crois, dans mon enfance, que mon père faisait parfois allusion à lui et à son joli prénom. Comment choisissons-nous nos livres !


Dernière édition par Quasimodo le Sam 14 Avr - 16:32, édité 1 fois
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4645
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 25

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par topocl le Sam 14 Avr - 15:32

Et que dire de la présence de Un monde flamboyant de Siri Husdvedt sur le présentoir des suggestions à la médiathèque?
Coïncidence ou bibliothécaire lecteur de Des choses à lire?

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7152
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par topocl le Sam 14 Avr - 19:30

Pendant que je lis Désobéir, de Frédéric Gros, les villageois évacués pour la construction d'un barrage, dans la zone d'inondation de Roman Sentchine, s’interrogent sur : Pourquoi sont-ils partis quand on les a chassés?, s’inscrivant en parfaite résonance avec son propos.

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7152
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par topocl le Lun 16 Avr - 9:43

Dans les chemins noirs, Sylvain Tesson joue les Thoeau, dont Frédéric Gros avait analysé la démarche dans Désobéir

(quand vous en aurez marre de mes coïncidences, qui ne sont souvent  que des correspondances, vous me le direz)

_________________
Etre dans le vent, c'est l'histoire d'une feuille morte.
Flore Vasseur
topocl
topocl

Messages : 7152
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 61
Localisation : Roanne

https://topocleries.wordpress.com/
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Quasimodo le Lun 16 Avr - 10:06

Continue, j'adore !!
(je ne mets pas toutes celles que je remarque, mais en ce moment je pourrais te faire concurrence Wink)
Quasimodo
Quasimodo

Messages : 4645
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 25

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Invité le Mar 17 Avr - 10:00

Non, non, n'arrête pas Topocl, on aime et du coup, on pioche !! cheers

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Invité le Mar 8 Mai - 18:41

Tom Léo a parlé d'Eudora Welty, du coup je papillonne dans ses nouvelles tirées de l'étagère et comme je suis en pleine période de semis et autres, j'adore lire des passages du livre de Barbara Kingsolver " Un jardin dans les Appalaches"et voilà ce que j'ai trouvé :

(...)Parmi les nouvelles d'Eudora Welty, ma préférée s'intitule "Pourquoi j'habite à la poste" C'est une satyre absolument hilarante d'un certain style de vie familiale qui nourrit mon propre désir fantomatique d'emménager moi aussi un jour à la poste.(...)

Et le pire, c'est que je vais rester bète parce que cette nouvelle n'est pas dans le recueil que je lis ! Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 1390083676

Invité
Invité


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres.... - Page 3 Empty Re: Parfois, comme les feuilles d'un même arbre, les livres....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos lectures :: Chemins de lecture


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum