Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Display One Piece Card Game Japon OP-08 – Two ...
Voir le deal

LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Sam 22 Juin - 8:38

posons ici nos ressentis, au fur et à mesure de notre lecture.

Chrysta

Tristram

Bédoulène

?

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par chrysta Dim 23 Juin - 7:58

"Vivante, je ne l'ai jamais connue, des choses de sa vie je n'ai rien partagé. Elle n'existe pour moi qu'au travers des autres, tant sa mort suscita de réactions transparaissant dans le moindre de leurs actes. En remontant dans le passé, ne cherchant que les faits, je l'ai reconstruite, petite fille triste et putain, au mieux quelqu'un qui-aurait-pu-être, étiquette qui pourrait tout autant s'appliquer à moi. J'aurai souhaité pouvoir lui accorder une fin anonyme, la reléguer aux quelques mots laconiques du rapport final d'un inspecteur de la criminelle (…) La seule chose qui ne cadrait pas avec ce souhait, c'était qu'elle n'aurait pas voulu qu'il en fut ainsi. Malgré la brutalité des faits, elle aurait désiré que tout fut connu"


Premières lignes pour entrer dans ce livre d'Ellroy, lignes qui ouvrent sur la relation particulière entre le policier et le Dahlia noir, comment il la pense, la construit, la reconstruit, s'identifie… Une ouverture en tous les cas qui m'a plue.


La suite, en tous les cas la première centaine de pages, a été plus compliquée. Les premières pages, pendant les émeutes, m'ont laissée à l'extérieur, avec une grande difficulté à ne serait ce que me représenter ou imaginer ce qu'il se passait. Cela faisait à mon sens un peu fouilli.

Par la suite, l'auteur développe plutôt l'histoire du narrateur, et le développement de sa relation avec son coéquipier. Intéressant mais j'admets avoir ressenti pas mal de longueur à cette lecture et de frustration à ne pas entrer plus tôt dans le vif du sujet, même si la relation des deux et le trio avec Kay auront sûrement leur importance.

La première petite centaine de pages écoulées, on entre dans le vif …. et j'attends de voir ce que cela va être
chrysta
chrysta

Messages : 568
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 51
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Dim 23 Juin - 9:29

merci Chrysta, je reviendrais bientôt avec mon premier ressenti !
bonne continuation

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Tristram Dim 23 Juin - 9:31

Je commence certainement ma (re)lecture aujourd'hui. (J'ai déjà pris connaissance de l'incipit, grâce à Chrysta !)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Dim 23 Juin - 9:36

ah ! alors je commence aussi mais je serais certainement à la traîne, travaux (je fais manoeuvre de mon mari) + à partir de mardi la Demoiselle qui arrive chez nous)

à tantôt

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Dim 23 Juin - 21:57

zut mon message s'est envolé !

donc j'ai bien commencé ; le statut privé de la police USA m'a toujours étonnée, là le combat des deux flics boxeurs a pour but de récolter de l'argent vu que l'emprunt est compromis (mais finalement grâce à la boxe il sera accepté).
La boxe a toujours, me semble t-il, était partie prenante dans plusieurs institutions, la police et l'armée notamment.

j'ai vraiment beaucoup aimé la description  du combat !

Dès une quarantaine de pages l'enfance et la famille des deux flics boxeurs Bucky ou Dwight pour les intimes et Lee sont relatées succinctement.

Le caractère des deux coéquipiers est bien défini. L'intention première de Bucky de "se coucher" car il a jouer sur un résultat, s'efface pendant le déroulement du combat et c'est logiquement et honnêtement qu'il perd.

Bucky figure un "donneur" (on apprend les raisons de cet acte et l'affection qu'il a pour son vieux père, qui n'apparaît pas vraiment méritant et dont l'accointance avec l' alliance a nuit à la carrière de son fils)

comme bien sur des filatures, recherches sont du ressort des enquêteurs, les bagnoles figurent bien des indices, elles sont présentes et identifiées.

Animal tu te souviens peut-être de la Chevy 46, la Berline La Salle 39 et la Berline De Soto 1938 ?  (sur qu'il y en aura d'autres) Smile

dans une planque il y avait aussi du Cutty Sark !

Donc après le combat Bucky entre aux Mandats et Recherches et devient l' équipier de Lee.

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par animal Dim 23 Juin - 22:20

Surtout je crois bien l'avoir lu et je reconnais certaines de mes impressions dans le fouillis évoqué par Chrysta.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 13168
Date d'inscription : 27/11/2016
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Lun 24 Juin - 6:52

@ Chrysta "Premières lignes pour entrer dans ce livre d'Ellroy, lignes qui ouvrent sur la relation particulière entre le policier et le Dahlia noir, comment il la pense, la construit, la reconstruit, s'identifie"

très bien vu !

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Tristram Lun 24 Juin - 7:34

Je n'ai lu que le prologue, mais déjà on est en plein dans l'atmosphère très états-unienne, le fameux LAPD (Los Angeles Police Departement) qui sera aussi célébré par Michael Connelly et bien d'autres, la violence, notamment policière :
"J'étais terrifié parce que les méchants, c'était cette fois les bons."

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Lun 24 Juin - 7:42

oui effectivement c'est marquant (c'est lors de l'émeute avec les marins me semble ?)

relevé aussi le racisme, l'anti-sémitisme, l'anti-communisme

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Tristram Lun 24 Juin - 7:56

Bédoulène a écrit:lors de l'émeute avec les marins
Oui !
Je pense par ailleurs que l'impression chrystalienne de "fouillis" provient au moins en partie des nombreuses références purement états-uniennes.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Lun 24 Juin - 9:35

j'aime bien ce fouillis moi !

la personnalité de Lee pour le moment ne m'est pas vraiment claire, ses pleurs, le fait qu'il n' accomplisse pas physiquement l'amour qu'il porte à Kay qui se dévoile un peu à Bucky

je vais essayer de continuer mais à partir de demain c'est statut mamy donc rythme lent

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Tristram Lun 24 Juin - 18:03

Je n'en suis encore que dans la première partie, "Feu et Glace".
Il y a une dénonciation de la corruption, sans doute brève et peu originale, mais quand même significative :
Les inspecteurs des Mœurs et Contrôles administratifs avaient suspendu leurs descentes chez les books parce que Mickey Cohen ramassait dix bâtons par jour de reconnaissances de dettes dont il reversait cinq pour cent à l’agence de publicité engagée par la municipalité dans sa volonté de faire passer l’idée de l’emprunt.
Le personnage du père, et le milieu où fut élevé Bucky le narrateur, n'est pas moins efficacement et lapidairement asséné :
Maman est morte. Tu étais trop radin pour lui payer de la gnôle de contrebande, alors, elle s’est procuré du rince-cochon chez les Négros des Flats. C’était de l’alcool pour liniment, Papa. Elle est devenue aveugle. Tu l’as mise à l’hôpital et elle a sauté du toit.
Bucky assume sans défaillance, et tout cela construit le milieu dur, viril, US, du bouquin. Était-ce déjà un stéréotype en 1987 ?

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Lun 24 Juin - 21:40

la corruption est partout, et les élections arrivent !

le duo bon/méchant est aussi un jeu connu

Bucky malgré le passé de son père lui a sauvé la mise en "donnant" les japonais et tout le monde au LAPD le sait.

C'est bien le combat de boxe qui le remet en selle sur un bon cheval ! LC le Dahlia Noir d'Ellroy 1390083676

Lee vit avec le fantôme de sa soeur assassinée et tient à la benzédrine quand le cas du dalhia noir survient.

Avec les enquêtes on est bien dans le boulot courant des policiers de la criminelle.

J'aime beaucoup la relation entre Dwight et Lee, le rôle intermédiarie de Kay.

Mais Bucky qui est obligé d'abandonner la recherche du tueur Nash et qui voit donc la UNE lui échapper est assez cynique quand il demande à Russ si la fille assassinée (E. Short) mérite tout le tintouin que fait la police.

On est vraiment au coeur du LAPD !

je continue !



_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Tristram Mar 25 Juin - 19:01

Je suis toujours, à la traîne, à éviter le divulgâchage. A moins de 10% du livre, il me semble percevoir une dialectique bon/méchant, le duo des inspecteurs, mais aussi l'ambivalence des bons (policiers) et des méchants (bandits), et une sorte de méfiance de la distinction bien et mal.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Mar 25 Juin - 19:25

j'en suis à presque la moitié et ça me plait beaucoup

Spoiler:

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Tristram Mar 25 Juin - 19:44

C'est un polar archétypal, maintenant je ne suis pas expert pour parler de l'historique du roman noir ; ce qui est sûr c'est qu'il suit un pionnier comme Raymond Chandler.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15584
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Mer 26 Juin - 6:35

tout à fait ! mais je trouve que dans ce livre l'ambiance est particulièrement prégnante.

Les ingrédients sont là : le pouvoir, l'argent, magouilles, les femmes....


_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par chrysta Mer 26 Juin - 6:49

Personnellement, j'avance lentement, cause autres lectures en parallèle pour le boulot mais aussi pour prendre le temps de m'imprégner.

Comme je le disais, le temps pris pour installer l'histoire avant la rencontre avec le cadavre a été un peu pesant pour moi, et pour autant, je pense que cela a du sens pour l'auteur et sûrement pour la suite de l'histoire. Certainement que les prémisses de la relation entre les deux policiers, leur relation non sans anbiguïté avec Kay, et des éléments de leur personnalité, seront je pense des ingrédients non négligeables à prendre en compte dans la suite du récit. Le contexte aussi est à mon sens important, car un crime de ce type que l'on peut assimiler à ceux des tueurs en série tant la scénaristique est élaborée, prend souvent sa source dans un climat socio-culturel, ce au delà des démons personnels du meurtrier. Par exemple quelle est la place de la femme et de la mère dans son histoire et dans la société dans laquelle il vit, dans sa culture; quels traumatismes a t'il vécu, comment s'est il construit, etc... Du coup, connaître les protagonistes c'est avoir des éléments sur les limites de leur regard et sur ce sur quoi ils peuvent "zoomer", quelles seront les risques de zones d'ombre et non perçus et celle particulièrement mise en lumière. Du coup je regrette d'autant plus la sensation de fouillis qui ne m'a pas permis de me pencher plus sur trop d'éléments de leur histoire.

Après, une chose m'a interpellée, c'est le décalage entre l'image choisie en couverture, et donc l'affiche du film tirée du roman, et la réalité de la scène de crime. L'affiche donne une image belle, avec des côtés sexy, occultant totalement la réalité qui est loin d'être celle ci. Du coup, la lecture de la description du cadavre a été pour moi un choc tant le décalage est extrême entre la "poupée" de l'image et la jeune fille complétement méconnaissable et très abîmée du roman. Je ne sais pas ce que les personnes qui ont créé l'affiche ont perçu de romantique dans l'état du cadavre tel que décrit, mais ça m'interroge… peut être la suite du roman me donnera des pistes.



chrysta
chrysta

Messages : 568
Date d'inscription : 15/01/2017
Age : 51
Localisation : Var

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Bédoulène Mer 26 Juin - 7:31

tu as le temps Chrysta ! je lis ton approche psychologique des pesonnages.

je viens de me rendre compte, par hasard, que l'auteur (comme parait-il d'autres) s'est saisi d'un FAIT DIVERS, E. Short a bien existé et est morte assassinée en 1947.
Ce sont les journaux qui l'ont surnommée le "dalhia noir" parce qu'elle était toujours vêtue de noir et par rapprochement avec un film sorti en 1946 : le dalhia bleu.

"La police ne retrouva jamais le meurtrier.

La presse fut largement à l'origine de la popularité de ce fait divers et à la construction du mythe. En fait, le journal The Examiner de Los Angeles a quasiment ré-inventé l'affaire, enquêtant parrallèlement à la Police, la devançant parfois et perturbant grandement l'enquête.

De nombreux écrivains ou détectives évoquèrent des suspects possibles. Aucun ne fut retenu par la police de Los Angeles. Aujourd’hui, les preuves matérielles ont disparu, en particulier 13 lettres que le tueur envoya à la police ou aux media après le meurtre. Ecrivains ou réalisateurs, nombreux sont ceux qui ont trouvé, dans l’histoire du Dahlia noir, une source d’inspiration.

Sa beauté, sa vie mystérieuse, la violence de sa mort et, sans doute, la recherche du coupable continuent de hanter les esprits…"

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21062
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

LC le Dahlia Noir d'Ellroy Empty Re: LC le Dahlia Noir d'Ellroy

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Discussions autour des livres :: Nos Lectures Communes

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum