Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

Bernard B. Fall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bernard B. Fall Empty Bernard B. Fall

Message par animal le Mar 26 Nov - 21:05

Bernard B. Fall
(1926-1967)

Bernard B. Fall 714qdd10

Bernard B. Fall, né le 11 novembre 1926 à Vienne et mort le 21 février 1967 au Viêt Nam, est un historien, politologue et correspondant de guerre d'origine autrichienne, naturalisé français. Ses travaux, qui combinent l'analyse militaire avec des études politologiques et anthropologiques poussées, en ont fait un auteur de référence sur la guerre d'Indochine et la guerre du Viêt Nam.

Son étude sur l'existence des "hiérarchies parallèles" à l'administration publique est une pièce maîtresse de son œuvre. Cette organisation administrative en "zone occupée", "zone libérée" et "zone contestée" a favorisé la victoire par l'organisation méthodique des ressources et des hommes d'une nation en lutte pour son indépendance.

Politologue de terrain, il a rencontré Hô Chi Minh, son bras militaire Võ Nguyên Giáp et son bras diplomatique Phạm Văn Đồng et tenait ses renseignements de première main. Sa nationalité française lui a permis d’accompagner les troupes françaises au combat, sa position aux États-Unis lui a permis de faire de même avec l'armée américaine. C’est lors d'une sortie avec un détachement d'US Marines qu'il meurt en 1967. Il était un politologue de premier plan durant des guerres d’Indochine.

Source et plus : wikipedia.org

Bibliographie (titre us en italique si pas eu de VF) :

- Le Vietminh, 1954
- Guerres d'Indochine - France 46/54 - Amérique 57..., 1961
- Les Deux Viêt Nam, 1962
- Indochine” 1946-1962, 1962
-Viet-Nam Witness, 1953-66, 1966
- Dien Bien Phu, un coin d’enfer, 1966
- Anatomy of a Crisis: The Laotian Crisis of 1960-1961, 1969

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11008
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard B. Fall Empty Re: Bernard B. Fall

Message par animal le Mar 26 Nov - 21:34

Bernard B. Fall 14877410

Rue sans joie, Indochine (1946-1962)

quatrième de couverture a écrit:Cette « Rue sans joie », étroite bande de terre entre mer et montagnes de l’Annam, théâtre de combats meurtriers, fut l’un des hauts lieux de cette guerre d’Indochine qui a dominé la politique française de 1946 à 1954 et dont le souvenir a pesé lourdement sur le drame algérien. Renaissant de ses cendres en 1957, elle n’a cessé ensuite de poser un problème insoluble aux États-Unis. Incapables de résoudre leurs propres contradictions, le Laos et les deux Viêt-Nam n’en sont pas moins venus à bout des meilleures armées du monde. Pourquoi et comment ?
Bernard Fall qui a fait de ce lieu un symbole du désastre indochinois répond à ces deux questions avec l’autorité d’un spécialiste du Sud-Est asiatique et de la guerre subversive. Il est le seul écrivain à avoir eu accès aux archives officielles du Corps Expéditionnaire d’Indochine. Mais sa réponse est également celle du témoin direct. Ni militaire, ni journaliste, il a participé sur le terrain aux opérations, parfois sur les arrières ennemis, et recueilli de la bouche même des rescapés le récit des atroces embuscades qui marquèrent cette guerre. Témoin capital de l’agonie française en Indochine, il en a écrit le maître-livre.

Une lecture qui coupe le souffle mais rendue aisée par le style direct de l'auteur, que ce soit pour décrire des manœuvres militaires ou politiques ou pour les nombreux compte-rendus très factuels du "comment ça c'est passé". L'ensemble étoffe l'image, lointaine, de cette guerre qui pour l'essentielle est probablement composée de parachutiste et de légionnaires aux traits très européens. Ils sont présents certes mais pas seuls et Bernard Fall n'oublie pas grand monde que ce soit des autres (ex-)colonies de la France ou des habitants de la région. Il revient même à chaud sur des images apparemment déjà acquises comme légion = nazis reconvertis.

Il parle aussi du soutient américain, de la proche Guerre de Corée, il donne des chiffres parle des soutiens russes et chinois, et avec quelques "focus" chronologiques décrit comment militairement et humainement ça c'est mal passé. Les chiffres sont effrayants tout comme la relation des conditions de vie et de mort dans cette guerre de la jungle.

C'est en fait l'histoire d'une guerre perdue d'avance qu'il fait en opposant des choix stratégiques traditionnels et souvent coupés de la réalité à une guérilla révolutionnaire très mobile (et qui subit des pertes au moins aussi effrayantes).

Des erreurs "culturelles" en quelque sorte qu'il prolonge vers l'épisode américain de la Guerre du Vietnam.


Mots-clés : #guerre #guerreduvietnam

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11008
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard B. Fall Empty Re: Bernard B. Fall

Message par Bédoulène le Mar 26 Nov - 22:18

merci Animal ! je le note ce livre !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 14496
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard B. Fall Empty Re: Bernard B. Fall

Message par Tristram le Mar 26 Nov - 22:20

Voilà qui paraît constituer un témoignage crucial pour documenter cette guerre.

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 9873
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 63
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard B. Fall Empty Re: Bernard B. Fall

Message par animal le Dim 8 Déc - 20:59

Extraits pour donner une idée du ton, et de la manière.

De loin en loin un blockhaus en béton montrait sa silhouette pataude dans la rizière. Certains d'entre eux étaient souvent assez ridicules dans leurs imitations des bordjs sahariens si bien connus par des films comme "Beau geste" ou "Trois de St-Cyr". Ailleurs, les fortins avaient la laideur du gros abri bétonné moderne profondément ancré dans le sol.
Comme toute oeuvre humaine, les fortifications en Indochine - je devais l'apprendre plus tard - avaient leurs périodes architecturales, compte tenu, évidemment, de la nature du terrain, des matériaux disponibles, du potentiel de l'ennemi dans la région intéressée et du développement de l'art des constructions militaires.

Peut-être, tout en prenant son petit déjeuner, l'officier du 3e Bureau (opérations) du secteur dirait-il à un de ses collègues :
- Sais-tu ce qui est arrivé au P.K. 141 la nuit dernière ? (Car, même dans sa mort le P.K. ne méritait pas qu'on lui accordât une identité bien définie, et l'on ne disait pas : "le petit blockhaus du pont Tho-Lam, commandé par l'adjudant Dupont.") Il a été matraqué cette nuit par des réguliers viets. Ce matin, le Morane l'a survolé et rien ne bougeait ; en le rasant de plus près, le pilote croit avoir vu que les meurtrières étaient plus noircies. Après l'ouverture de la route, on y enverra le peloton d'intervention pour voir ce qui en est et pour ramener les corps.
- M..., répondrait l'autre (à plus forte raison s'il faisait fonction d'officier-comptable responsable des états de matériel), le troisième poste en un mois qui se fait ratiboiser ! Encore un 57 S.R. et deux mitrailleuses de fichus, sans parler du poste de radio et des munitions ! Hanoï va encore gueuler...
Voilà toute l'oraison funèbre à laquelle auraient droit le P.K. 141 et ses défenseurs.

Enfin, du fait même de sa motorisation, le G. M. 100 était obligé d'emprunter les routes existantes et ne pouvait guère opérer hors de ces axes, ce qui donnait à l'adversaire l'immense avantage de contrôler l'arrière-pays. Que le Régiment 803, après avoir durement attaqué le G. M. 100 le 14 mars sur la R. N. 19, ait été en mesure de l'accrocher à nouveau six jours plus tard à Plei-Rinh, illustre parfaitement la situation. Couvrant en six jours plus de 80 kilomètres à pied à travers la jungle, l'ennemi avait simplement battu de vitesse le groupement motorisé auquel il fallut près de sept jours pour parcourir les 150 kilomètres de mauvaises routes qui le séparaient du même endroit.

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11008
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard B. Fall Empty Re: Bernard B. Fall

Message par bix_229 le Lun 9 Déc - 14:18

J'ai lu dans le temps Guerres d'Indochine, axé essentiellement sur la guerre vu du coté français.
"Bernard Fall répond aux questions avec l'autorité d'un spécialiste du Sud-Est asiatique et de la guerre subversive. Il est le seul écrivain à avoir eu accès aux archives officielles du Corps Expéditionnaire d'Indochine. Mais sa réponse est également celle du témoin direct. Ni militaire ni journaliste, il a participé aux opérations, parfois sur les arrières ennemis et recueilli de la bouche même des rescapés le récit des atroces embuscades qui marquèrent cette guerre. II a été témoin de l'agonie française en Indochine. Des États-Unis, il a pu suivre les péripéties qui ont conduit à la Deuxième Guerre d'Indochine, qui en est déjà à sa huitième année.."
L'éditeur

Du coté américain de la guerre, nombreux sont les témoignages, suivis de livres historiques.
Celui qui m'a le plus impressionné est  Putain de mort de Michael Herr, publié en 1975.
"Un des témoignages les plus forts jamais écrit sur la guerre.
Voyage halluciné au bout de l’horreur, la fresque monumentale et enragée de celui qui collabora aux scénarios d’Apocalypse now et de Full Metal Jacket dépeint, dans une langue crue et délirante, l’obscénité et la folie meurtrière des hommes, mais aussi les peurs et le sentiment de gâchis d’une nouvelle "génération perdue".
L'Editeur.

Bernard B. Fall Herr10

Si vous ne l'avez pas lu, je vous le recommande. C'est le livre le plus proche des grands films Apocalypse now, Voyage au
bout de l'enfer et Full métal jackett.
bix_229
bix_229

Messages : 11707
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard B. Fall Empty Re: Bernard B. Fall

Message par animal le Lun 9 Déc - 20:38

Pourquoi pas ! Bernard B. Fall 3481408968

_________________
Keep on keeping on...
animal
animal
Admin

Messages : 11008
Date d'inscription : 27/11/2016
Age : 39
Localisation : Tours

https://deschosesalire.forumactif.com
  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard B. Fall Empty Re: Bernard B. Fall

Message par Armor le Sam 21 Déc - 19:46

Ca m'intrigue. River of time de Jon Swain m'a donné envie d'en savoir plus, du coup je note Bernard B. Fall.

_________________
"Et au plus eslevé trone du monde, si ne sommes assis, que sus notre cul." (Michel de Montaigne)
Armor
Armor

Messages : 3817
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 39
Localisation : A l'Aise Breizh

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Bernard B. Fall Empty Re: Bernard B. Fall

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Documents et essais :: Histoire et témoignages


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum