Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment : -38%
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + ...
Voir le deal
30.99 €

Carl Jonas Love Almqvist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carl Jonas Love Almqvist Empty Carl Jonas Love Almqvist

Message par Dreep le Jeu 14 Mai - 20:26

Carl Jonas Love Almqvist

(1793 - 1866)

Carl Jonas Love Almqvist Carl_Jonas_Love_Almqvist_%28ca_1835%29_av_Carl_Peter_Mazer

Wikipédia a écrit:Après avoir terminé ses études à Uppsala, il travaille comme employé de bureau dans les milieux ecclésiastiques de Stockholm, mais démissionne de son poste en 1823 pour rejoindre un groupe d'amis, partisans de Jean-Jacques Rousseau, qui s'installent dans une ferme du Värmland pour mener une vie paysanne en accord avec la nature. Deux ans plus tard, le relatif échec de l'entreprise le ramène à Stockholm et, de 1829 à 1841, il devient directeur d'une école expérimentale. Accusé de fraude et de tentative de meurtre sur la personne d'un prêteur sur gages, il s'enfuit aux États-Unis en 1851. Il ne rentrera en Europe qu'en 1865.

C'est à partir des années 1830 qu'il commence à publier, à un rythme soutenu, des romans (dont plusieurs romans historiques), des nouvelles, des poèmes et des pièces de théâtre en vers. Il est passé à la postérité pour la modernité de ses prises de position, notamment en faveur de l'égalité des sexes. Son ouvrage le plus célèbre, publié en 1834, s'intitule Le Joyau de la reine (Drottningens juvelsmycke), mais on peut citer également Le Palais (Palatset, 1838) et, surtout, Sara (Det går an), court roman, paru en 1839, qui raconte le combat d'une femme suédoise pour son émancipation au sein du mariage.

Drottningens juvelsmycke (1834)
Publié en français sous le titre Le Joyau de la reine, traduit par Elena Balzamo, Paris, José Corti, coll. « Romantique », no 61, 1996, 434 pages (ISBN 2-7143-0586-5)
Det går an (1838)
Publié en français sous le titre Sara, traduit par Régis Boyer, Aix-en-Provence, Pandora, coll. « Domaine nordique », 1981, 189 pages (ISBN 2-86371-020-6) ; réédition, Toulouse, Éditions Ombres, coll. « Petite bibliothèque Ombres », no 40, 1995 (ISBN 2-84142-012-4)
Publié en français sous le titre Sara ou l'émancipation, traduction collective sous la direction d'Elena Balzamo, Paris, Éditions Cambourakis, 2020 (ISBN 978-2-36624-475-5)
Palatset (1838)
Publié en français sous le titre Le Palais, traduit par Elena Balzamo, Paris, José Corti, coll. « Merveilleux », no 16, 2001, 157 pages (ISBN 2-7143-0746-9)
Dreep
Dreep

Messages : 584
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 28

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Carl Jonas Love Almqvist Empty Re: Carl Jonas Love Almqvist

Message par Dreep le Jeu 14 Mai - 20:29

Sara

Carl Jonas Love Almqvist 41xim810

Une œuvrette toute simple, très courte, dans la frénésie créatrice de Carl Jonas Love Almqvist, écrivain peu traduit, et encore moins connu en France. L’écrivain suédois est présenté comme un penseur éclectique : d’abord rousseauiste, sensible à la mystique swedenborgienne et aux romantiques allemands, influencé par Hugo et par Balzac. Sara devait faire partie d’une vaste entreprise littéraire, Le Livre de l’Églantine, égalant sans doute en ambition La Comédie Humaine. On est en 1839 (la publication de Sara), dans un pays protestant et conservateur, il n’en reste pas moins étonnant que ce petit récit, dans toute sa simplicité et sa douceur, a déchaîné la presse et provoqué l’indignation à cause de la figure féminine qu’Almqvist a créé. Sara n’est pas vicieuse, ni même virulente, elle est juste libre. Je n’ose imaginer le scandale si c’était La Maison de Poupée qui avait paru à l’époque. Mais oui, certes, la pièce d’Ibsen a été publiée en Norvège quarante ans après Sara.

Le récit d’Almqvist séduit d’abord par son mouvement : on dirait qu’il s’agit tout le long d’un seul voyage, avec des ellipses ; d’une seule conversation entre Sara et le sergent qui l’a rencontrée, faite de courtes pauses où les personnages sont sur leur quant-à-soi. Almqvist profite aussi de ces quelques pauses pour piqueter ce voyage de couleurs et d’éléments réalistes. Le temps est à peine perceptible dans Sara ou l’émancipation, c’est magique mais, à la fois, tout se passe très vite et je dirai même que tout s’arrange trop vite. L’amour (celui du ciel de surcroît), reste un bastion inattaquable pour Almqvist ; et son livre n’est jamais aussi touchant ni si amusant pour moi lorsque ses protagonistes ne sont pas d’accord.


Mots-clés : #amour #conditionfeminine #identite
Dreep
Dreep

Messages : 584
Date d'inscription : 08/12/2016
Age : 28

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Carl Jonas Love Almqvist Empty Re: Carl Jonas Love Almqvist

Message par bix_229 le Jeu 14 Mai - 20:40

Merci Dreep !
J'ai souvenir d'une histoire d'amour dont la femme était l'initiatrice et la maitresse du jeu.
Ce qui pour l'époque, le début du 19e siècle était proprement non conformiste.
Et d'ailleurs, le livre fit scandale lors de sa parution en 1839.
Mon édition est traduite par Régis Boyern grand spécialiste des lettres nordiques, et
l'éditeur est Pandora.
bix_229
bix_229

Messages : 11767
Date d'inscription : 06/12/2016
Localisation : Lauragais

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Carl Jonas Love Almqvist Empty Re: Carl Jonas Love Almqvist

Message par Bédoulène le Jeu 14 Mai - 20:40

merci Dreep, tu as donc apprécié !

_________________
"Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal" Le Club des incorrigibles optimistes de J.M. Guenessia "

"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 14618
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 75
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Carl Jonas Love Almqvist Empty Re: Carl Jonas Love Almqvist

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains de Scandinavie


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum