Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Des Choses à lire
Visiteur occasionnel, épisodique ou régulier pourquoi ne pas pousser la porte et nous rejoindre ou seulement nous laisser un mot ?

Après tout une communauté en ligne est faite de vraies personnes, avec peut-être un peu plus de liberté dans les manières. Et plus on est de fous...


Je te prie de trouver entre mes mots le meilleur de mon âme.

Georges Brassens, Lettre à Toussenot

Le Deal du moment :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : ...
Voir le deal

Vladimir Korolenko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vladimir Korolenko Empty Vladimir Korolenko

Message par Tristram Lun 25 Avr - 12:39

Vladimir Korolenko
(1853 – 1921)

Vladimir Korolenko Vladim11
Vladimir Galaktionovitch Korolenko, né à Jytomyr (gouvernement de Volhynie, dans l'Empire russe) dans une famille de notables le 15 juillet 1853 et mort à Poltava (Ukraine) le 25 décembre 1921 (à 68 ans), est un écrivain ukrainien (de langue russe) engagé d'inspiration populiste, auteur de nouvelles, journaliste et défenseur des droits de l'homme.
Cousin du premier président de l'Académie des sciences ukrainienne, Vladimir Vernadsky, il étudia à l'Institut de technologie de Saint-Pétersbourg, puis au Collège d'agriculture et de sylviculture de Moscou. Il fut exclu de ces deux écoles en raison de ses sympathies pour le mouvement populiste. En 1876, il fut brièvement exilé à Kronstadt.
Ses premières nouvelles furent publiées en 1879. Mais la carrière littéraire de Korolenko fut interrompue cette même année en raison de sa condamnation à cinq ans d'exil en Sibérie pour activités révolutionnaires d’opposant au tsarisme. Ayant refusé, en 1881, de prêter serment au nouveau tsar, Alexandre III, il fut exilé encore plus loin, en Iakoutie. De retour de Sibérie, il publia d'autres nouvelles et connut un certain succès littéraire à partir de 1885.
Dans ses nouvelles, Korolenko évoque le petit peuple des campagnes. Dans l'une d'elles, il imagine un paysan affamé rêvant du paradis (le Songe de Makar, 1885). Dans le roman (Les Muets, 1895), qui lui a été inspirée par un voyage à Chicago en 1893, il raconte l'histoire du paysan ukrainien Matveï Lozinski fraîchement immigré aux États-Unis et qui éprouve le plus grand mal à communiquer. Le Musicien aveugle, Histoire de mon contemporain, ou encore la Forêt murmure, sont quelques-unes de ses œuvres les plus connues.
Écrivain respecté, il inspira les jeunes littérateurs russes des années 1900. En 1902, il démissionna de l'Académie des sciences de Russie pour protester contre l'expulsion de Maxime Gorki, limogé de l'Académie pour ses opinions politiques. Après la révolution d'Octobre, il se montra critique envers le régime soviétique.

Ouvrages traduits en français
• La Forêt murmure, contes d'Ukraine et de Sibérie, traduction par R. Candiani, Armand Colin, Paris, 1895
• La Gelée. En mauvaise société. Le Rêve de Makar, avec une notice biographique par Lidiâ A. Kovarskaâ, J. Povolozky, Paris, 1922
• Les Cochers de Sa Majesté, six nouvelles, suivies de Six lettres à Lounatcharski, traduction, notes et commentaires par Édouard Beaux, préface d'Hélène Carrère d'Encausse, Albin Michel, Paris, 1990
• Le Musicien aveugle, roman, traduction du russe par Léon Golschmann et Ernest Jaubert, Circé, Paris, 1992
• Les Muets, traduction du russe par Chantal Le Brun Kéris, postface d'Olga Dounaevskaia, L'Esprit des péninsules, Paris, 1999
• Le Songe de Makar, gravures de Paul Kichilov, Éditions Alternatives, Paris, 2002

(Wikipédia)

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15594
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Vladimir Korolenko Empty Re: Vladimir Korolenko

Message par Tristram Lun 25 Avr - 12:46

Le Rêve de Makar

Vladimir Korolenko Le_rzo10

Makar le malchanceux est un pauvre hère qui vit au petit village de Tchalgane dans la taïga de Sibérie, chez les « sales iakoutes » et les Tartares.
« Makar travaillait comme un forçat, vivait misérablement, souffrant de la faim et du froid. En dehors du souci de sa galette grossière et de son thé, avait-il d’autres pensées ? Oui, il en avait. »
Quand il est ivre de mauvaise vodka, il s’apitoie sur son triste sort et rêve d’une montagne éloignée de tous, où il pourrait « sauver son âme ».
Il meurt, est rejoint par son compère le pope mort lui-même voilà quatre ans de cela, qui le guide interminablement vers le grand Toyone (seigneur, maître : Dieu) pour qu’il le juge. Ils laissent sur place les voleurs de chevaux, entr’autres âmes en peine cheminant comme eux.
« Et il s’aperçut que dans la plaine, il dépassait bien d’autres cavaliers. Tous allaient du même train que le premier, les chevaux volaient comme des oiseaux, les hommes étaient couverts de sueur et pourtant Makar les dépassait. À chaque pas, il en laissait un derrière lui. »
Makar comparaît devant Dieu, et met éloquemment le fardeau de sa misère dans la balance, en contrepoids de ses péchés.
Un conte humaniste.

\Mots-clés : #contemythe #misere

_________________
« Nous causâmes aussi de l’univers, de sa création et de sa future destruction ; de la grande idée du siècle, c’est-à-dire du progrès et de la perfectibilité, et, en général, de toutes les formes de l’infatuation humaine. »
Tristram
Tristram

Messages : 15594
Date d'inscription : 09/12/2016
Age : 67
Localisation : Guyane

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Vladimir Korolenko Empty Re: Vladimir Korolenko

Message par Bédoulène Lun 25 Avr - 12:55

merci Tristram, cet auteur me parle bien ; des Tsars au gouvernement soviétique, les rebelles sont punis

_________________
“Lire et aimer le roman d'un salaud n'est pas lui donner une quelconque absolution, partager ses convictions ou devenir son complice, c'est reconnaître son talent, pas sa moralité ou son idéal.”
― Le club des incorrigibles optimistes de Jean-Michel Guenassia



[/i]
"Il n'y a pas de mauvais livres. Ce qui est mauvais c'est de les craindre." L'homme de Kiev Malamud
Bédoulène
Bédoulène

Messages : 21076
Date d'inscription : 02/12/2016
Age : 79
Localisation : En Provence

  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Vladimir Korolenko Empty Re: Vladimir Korolenko

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


  • Revenir en haut
  • Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

 Des Choses à lire :: Lectures par auteurs :: Écrivains d'Europe centrale et orientale

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum